AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Les 100 - pas de spoil] Anatomie de l'Abîme (13)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
No times outs. Only death !


avatar

Maliae
Messages : 1801
Date d'inscription : 30/07/2012

MessageSujet: [Les 100 - pas de spoil] Anatomie de l'Abîme (13)   Sam 10 Déc - 21:33

Note : ce chapitre est tellement proche de ce qu'il se passe dans la série qu'il doit être complètement inutile et je m'en excuse.

***

13. Disparition.

Miller et Murphy étaient venus déranger Jasper alors qu’il mangeait tranquillement avec Maya. Tout ça pour lui annoncer que Clarke avait disparu. Comme si Jasper était le gardien de Clarke.
- Elle doit être en train de fouiller les lieux, dédramatisa Jasper.
- Ou elle est partie, fit Murphy.
- Ou elle est danger, ajouta Miller.
- Ou tout va bien et vous devenez parano vous aussi, soupira Jasper.
- Ou toi encore plus idiot qu’avant, renchérit Murphy.
Jasper s’agaça :
- Clarke doit être en train de faire des trucs que Clarke fait, franchement, pourquoi elle serait partie sans nous le dire ?
- Et si elle n’a pas eu le choix ? Interrogea Miller.
- Utilise deux secondes ta cervelle Jasper, ronchonna Murphy, il se passe un truc pas net ici, et tu refuses de le voir parce que t’as juste envie de pouvoir bouffer du gâteau et de taper une fille.
Jasper leva vraiment haut les yeux, complètement exaspéré et pas du tout convaincu :
- Ou alors c’est vous qui avez envie de chercher la petite bête. Clarke va réapparaître d’ici une heure ou deux, elle aura encore fait une bêtise, se fera remonter les bretelles par Dante et fin de l’histoire. Maintenant si vous permettez, j’ai autre chose à faire qu’à écouter vos élucubrations.
Il planta Murphy et Miller sur ces douces paroles et retourna s’asseoir en face de Maya.
- Tout va bien ? Demanda-t-elle.
- Oui oui, ils s’inquiètent pour rien. Aucun problème.
À cet instant Murphy s’approcha à nouveau de Jasper, et à voix haute pour que Maya entende, il lâcha :
- Ce n’est pas parce que tu ignores les problèmes que ça fera revenir Monty.
Jasper se leva brusquement, regardant Murphy avec colère :
- Ça n’a rien à voir avec ça. Ferme là !
Ils se jaugèrent un instant, et Maya intervint, demandant d’une voix douce, pour essayer de calmer la situation :
- Qui est Monty ?
Murphy eut un sourire en coin :
- Oh ! Je vois, tu ne lui en as pas parlé. Je savais pas que tu l’avais si vite oublié. Toi qui faisait tant de simagrée à son sujet.
- Ta gueule Muphy, je te jure ta gueule.
- Ou quoi ?
Jasper attrapa sa fourchette, il avait envie de la lui planter dans la tronche.
- Wouhou, une fourchette, attention, arme de destruction massive. Vite fuyons, Jasper tiens une fourchette ! Se moqua Murphy.
Jasper vit rouge, il leva la fourchette, prêt à l’enfoncer dans la cuisse de Murphy, mais ce dernier fut plus rapide que lui. Il attrapa le poignet de Jasper avant qu’il n’atteigne sa cible, le tordit jusqu’à ce que Jasper relâche la fourchette.
- Calme-toi bébé, lui dit-il avec un sourire en coin, ta mère n’est plus là pour te protéger.
Maya intervint en se levant à son tour :
- Lâche-le, ordonna-t-elle assez brutalement à Murphy.
Murphy la toisa avec mépris mais il relâcha Jasper :
- J’oubliais, maintenant le petit poussin a une copine.
Ils échangèrent un long regard avec Jasper :
- Tu le sais comme moi, que les apparences sont trompeuses. Dit Murphy.
Jasper serra les dents. Murphy fit un pas en arrière, puis s’éloigna. Jasper soupira, se rassit à sa place et Maya en fit autant.
- Ta mère n’est plus là ? Interrogea Maya. Elle était avec vous ?
- Non, il ne parle pas de mes parents. C’est comme ça que Murphy appelle Clarke. Expliqua Jasper.
La jeune fille hocha la tête, laissa passer quelques secondes de silence, puis finit par demander :
- Et qui est Monty ?
Jasper se mordit les lèvres, il aurait voulu ne pas avoir à répondre à la question, mais Maya attendait, les yeux rivés sur lui.
- C’est … C’était mon meilleur ami.
Le dire au passé fit profondément mal à Jasper.
- Vous vous êtes disputé ? Tenta Maya.
- Non. Répondit Jasper.
La jeune fille avança sa main et prit, au-dessus de la table, celle de Jasper. Elle serra fort ses doigts en guise de soutient et Jasper ajouta doucement :
- Il était ma famille, comme mon frère, mon univers. Et tu l’aurais adoré, parce qu’il était adorable.
- Tu l’aimais beaucoup, constata Maya.
- Ouaip, infiniment, répondit Jasper sans réfléchir.
Il se perdit dans ses pensées un instant. Oublia Maya, oublia le Mont Weather. Il était à nouveau sur l’Arche, il était assis contre le mur, et observait la Terre à travers les vitres. Il baissa les yeux et Monty était là, assis face à lui. Il était en train de le regarder et de sourire en même temps. Jasper ne pouvait plus décrocher son regard de Monty. Son meilleur ami ouvrit la bouche pour dire quelque chose mais Jasper n’entendait pas bien. Il avait envie de crier « hein ? Quoi ? Parle plus fort Monty ! ». Jasper tendit l’oreille, Monty répéta. Toujours souriant, et Jasper n’entendait vraiment rien, jusqu’à ce que les sons lui reviennent. Une voix
- … Asper ?
Jasper cligna plusieurs fois des yeux et Monty disparu. Remplacé par Maya qui avait l’air inquiète :
- Jasper ? Ça va ?
Jasper hocha la tête. Ça n’avait été qu’un souvenir et il était de retour au Mont Weather. Maya tenait toujours ses doigts et elle le fixait avec intensité. Puis elle poussa son dessert vers lui :
- Tiens, mange ça, je suis sûre que ça t’aidera à te sentir mieux.
C’était un gâteau avec de la poire et du chocolat. Évidemment, Jasper adora et en rajouta des tonnes pour le prouver. Faisant beaucoup de bruits, rajoutant beaucoup de « hmmm » et de grands gestes. Brassant du vent et le vide que laissait l’absence de Monty, qu’aucun gâteau au monde ne pourrait remplacer.

Clarke ne réapparu pas et Jasper dut admettre que Miller et Murphy avaient eu raison de s’inquiéter. On leur dit d’abord que Clarke s’était blessée elle-même et qu’elle était soignée, qu’ils pourraient bientôt la voir mais qu’elle devrait d’abord subir plusieurs examens.
- Elle a besoin de calme et de repos. Leur dit Dante.
Jasper demanda confirmation à Maya, qui lui expliqua qu’effectivement, Clarke s’était blessée toute seule et qu’on l’avait emmené se faire soigner alors qu’elle saignait abondamment. Depuis elle était placée dans une salle de soin et Maya ne l’avait plus vu. Ce qui était normal, puisque ce n’était pas elle qui s’occupait de ce genre de cas.
- Ou alors elle te raconte des cracks, commenta Murphy.
- Pourquoi elle ferait ça ? S’énerva Jasper.
- Pourquoi elle te mentirait ? Hmmm laisse-moi deviner, parce qu’elle veut t’embobiner peut-être ?
- J’ai confiance en elle, annonça Jasper.
- C’est quand on fait confiance aux gens qu’ils peuvent plus facilement nous mentir, elle a bien dû voir que t’étais facilement manipulable.
- Sauf qu’elle ne me ment pas, insista Jasper.
- Dans ce cas on devrait pouvoir voir Clarke non ?
Jasper hocha la tête et alla directement redemander à Dante qui insista sur le fait que pour le moment Clarke ne pouvait voir personne. Ce qui était suspect, ça, même Jasper devait l’admettre.
Au final c’est au bout de cinq jours et beaucoup d’insistance de la part de Jasper que Dante avoua la vérité. Clarke s’était enfuit, alors non, ils ne pouvaient pas la voir.
- Je suis désolé Jasper, mais elle est partie d’ici, depuis le début elle cherchait un moyen de s’échapper, tu le sais.
- Et pourquoi ne pas l’avoir dit plus tôt ?
- J’espérais qu’elle reviendrait ou qu’on la retrouverait, je voulais vous éviter un choc. Après tout votre amie vous a abandonné.
- Elle ne nous a pas abandonné, rétorqua Jasper.
- Pourtant elle est partie sans vous et sans vous prévenir.
Jasper se sentit blessé. C’était vrai, Clarke ne leur avait même pas dit au revoir. Elle avait promis d’emmener Murphy et elle ne l’avait pas fait.
- Mais ne t’inquiète pas, si vous y tenez on peut vous faire sortir et vous pourrez la rejoindre.
- Pour de vrai ?
- Oui.
Jasper hocha la tête.
- Je vais en parler aux autres.
Il n’aimait pas savoir Clarke toute seule dehors, même si elle était partie sur un coup de tête et même si elle était la personne la plus forte qu’il connaissait, il aurait préféré qu’elle soit accompagnée. Murphy était peut-être une tête de cons, mais ça aurait rassuré Jasper qu’ils soient ensemble.
- D’accord, prévenez moi quand vous voudrez partir.
- Merci, fit Jasper.
Il quitta le bureau de Dante et rejoignit les autres.

Jasper en parla surtout à Miller et à Murphy puisque c’était eux les premiers à s’être préoccupé de l’absence de Clarke. Les autres se trouvaient si biens au Mont Weather qu’ils faisaient comme Jasper, ils cherchaient le moins possibles les ennuies et croisaient les doigts pour que tout soit vrai.
- J’y vais, dit Murphy.
Jasper ne fut pas surpris par sa réflexion. Miller se tourna vers Jasper :
- Tu en penses quoi ?
- Je vais rester, dit Jasper, Clarke m’avait demandé de garder un œil ici.
- Ou bien tu es trop lâche pour retourner dehors, lui lança Murphy.
Jasper préféra l’ignorer. Miller hésitait, d’un côté il était bien ici et en même temps il était partagé parce qu’il voulait retrouver Clarke aussi et il se méfiait. Il ne put pas y réfléchir longtemps parce que Maya débarqua dans le dortoir.
- Ah mais qui voilà, fit Murphy ironique, toujours dans nos pattes à surveiller ce qu’on dit.
- La ferme Murphy, lâcha Jasper en s’approchant de Maya.
Elle prit ses mains :
- Je préférerais que tu ne partes pas Jasper.
- Je vais rester, lui assura-t-il.
- Comme le lâche qu’il est, insista Murphy.
C’est Miller qui le fait taire et le poussant à l’épaule.
- Je reste comme le lâche que je suis, souffla Jasper qui en avait marre.
- Je préfère que tu sois lâche et que tu restes avec nous et en vie, dit-elle.
Jasper sourit à la jeune fille, tandis que Murphy levait les yeux au ciel.
- Je préférerais être mort que d’entendre ces conneries, grogna-t-il.
Il mit un sac dans les mains de Miller :
- Bouge-toi, tu viens avec moi.
- Tu décides pour moi ?
- À moins que t’ai envie de continuer à entendre ces deux-là roucouler, je suis sûr que tu seras mieux dehors.
Miller ricana et commença à préparer ses affaires aussi. Jasper les regarda faire, culpabilisant en se disant qu’il devrait les suivre. Maya suivit son regard et ses pensées et se rapprocha de lui pour qu’il ne voit plus qu’elle :
- Tu es bien ici non ? Et puis tu pourras veiller sur les autres. Ça ne signifie pas que tu es lâche.
Jasper fixa Maya un instant mais très vite ses yeux retournèrent vers Murphy et Monty qui continuaient leurs bagages.
- Jasper regarde-moi, insista la jeune fille.
L’adolescent la regarda à nouveau, elle allait dire quelque chose mais n’en eu pas le temps. Une alarme résonna et sous les yeux de Jasper, Maya commença à « fondre », le terme était terrible et pourtant c’était littéralement ce qu’il se passait.
- Une fuite, murmura-t-elle sous le choc.
Elle commença à vouloir fuir la pièce, mais celle-ci s’était automatiquement fermée et Maya se retrouva emprisonné à l’intérieur d’un endroit qui était en train de la tuer.

À suivre.

_________________
I'm Sexy

Un koala équivaut à deux Sam Rodrick Jonty. (Plus du Galek qui reste haha)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Les 100 - pas de spoil] Anatomie de l'Abîme (13)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Spoil Bleach chapitre 274
» Bleach spoil 283
» Reborn! (SPOIL)
» LE TOPIC SPOIL !!!!!
» Quels sont les parties de votre anatomie , préférés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: The 100 / Anatomie de l'abîme-
Sauter vers: