AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Les 100 - pas de spoil] Anatomie de l'Abîme (16)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
On a eut pleins de belles journées, mais on a un seul Perry


avatar

Maliae
Messages : 1657
Date d'inscription : 30/07/2012

MessageSujet: [Les 100 - pas de spoil] Anatomie de l'Abîme (16)   Jeu 15 Déc - 23:49

Note : lilalou

***

16. L'objectif.


Jasper ouvrit les yeux. Comme une redite, il se retrouvait dans une chambre blanche et aseptisée. Une chambre du Mont Weather. La douleur qu’il avait ressentie quand on lui avait extrait de la moelle osseuse n’avait pas pu être un simple cauchemar, donc il l’avait réellement vécu. Il n’était pas au Paradis, ça il en était certains. Puisqu’il était encore ici, il était plus proche de l’Enfer.
Et bizarrement, ce qui le désespéra le plus n’était pas d’être encore ici, encore prisonnier sans doute, encore en danger, mais de se souvenir que Monty n’était pas là. Jasper s’assit sur le lit, ignora la douleur qu’il ressentait encore à cause de l’opération subit et se leva pour aller à la porte de la chambre. Celle-ci s’ouvrit et durant un instant, Jasper cru que Maya allait rentrer, vêtu de sa combinaison. Ce ne fut pas le cas et Jasper ouvrit grand la bouche en voyant une blonde qu’il connaissait bien faire son apparition. Cette dernière se jeta presque à son cou et Jasper referma ses bras sur son dos. L’enserrant de toutes ses forces.
- Clarke ? C’est bien toi ? Tu es revenu ?
- Oui c’est moi !
- Il faut que tu partes vite, tu es en danger ici…
- Tout va bien Jasper, le rassura Clarke en le relâchant, on a fait une intervention et tout le monde est sauvé.
Jasper écarquilla un peu plus les yeux en la regardant :
- C’est vrai ?
- Oui.
Jasper se souvint qu’avant de s’évanouir, il avait entendu beaucoup de bruits et avait aperçu Bellamy. Jasper avait pensé à une hallucination dû à la douleur mais peut-être qu’il était vraiment là.
- J’ai cru voir Bellamy, il est vivant ? Demanda-t-il presque hésitant.
- Oui ainsi que Raven et Octavia ! Lui confirma Clarke.
- Et Finn ? Interrogea Jasper.
La jeune fille devint sombre un instant.
- Il… A été tué.
Jasper perdit le peu d’entrain qu’il avait en apprenant que Bellamy, Raven et Octavia avait survécu. Finn était la personne la plus pacifiste que Jasper connaissait et il était mort. C’est ce qui arrivait non ? Dans ce foutu monde. Même les plus sympas crevaient.
- Et comment vous avez fait pour venir nous chercher ? Demanda-t-il pour revenir au sujet.
- Assied-toi, l’histoire est longue, lui dit Clarke.
Jasper obéit et la jeune fille s’assit à côté de lui. Elle lui raconta qu’elle avait réussi à faire un pacte avec la commandante des Natifs.
- C’est vrai ? La coupa Jasper. On est en paix ?
- À peu près. En tout cas on a fait équipe pour battre notre ennemi commun.
Jasper hocha la tête et Clarke continua l’histoire. En gros, ils avaient menacé le Mont Weather, attaquant de tous les côtés. En même temps, Bellamy avait réussi à s’infiltrer avec l’aide de Lincoln (le Natif d’Octavia). Maya l’avait aidé.
- Comment ? Elle était enfermée dans le dortoir avec nous ! Se souvint Jasper.
- Elle te racontera les détails sans doute mieux que moi mais, apparemment, elle a profité des grenades qu’on vous a lancé pour s’enfuir de la pièce pendant que les soldats s’en prenaient à vous. Comme elle est d’ici, elle a réussi à ne pas attirer l’attention ensuite. Elle avait dans l’optique de libérer les Natifs pour qu’ils mettent la pagaille de l’intérieur et qu’elle puisse en profiter pour te sauver. Elle a trouvé Bellamy qui avait la même idée qu’elle et elle l’a guidé.
Clarke expliqua que de leurs côtés, avec l’aide de Lexa, ils avaient réussi à rentrer. Polluant l’air. Pas mal de soldats étaient morts. Finalement c’était Dante qui avait mis fin à cette folie. Son fils l’avait fait enfermé mais Bellamy l’avait trouvé et libéré et lui avait demandé de l’aide.
Cage n’avait pas voulu écouter, sans doute guidé par la folie et par le docteur Sing, cette femme médecin qui adorait faire des expériences humaines (et à qui on refilait pleins de petits cobayes de moins de dix-huit ans). Dante voulait qu’on épargne son fils, essaya de le raisonner. De lui dire qu’ils allaient faire un pacte avec le peuple du Ciel. Que ceux-ci pourraient donner de leur moelle osseuse en échange des technologies du Mont Weather. Qu’ils n’étaient pas obligés de se battre, qu’ils pouvaient tous vivre en paix. Cage et Sing refusèrent le marché, tous les deux furent tués par Bellamy qui n’eut pas vraiment le choix.
Dante pleura la mort de son fils mais continua de proposer son marché. Il savait que s’il essayait de se venger il ne ferait que mettre le reste de son peuple en danger et Dante était moins fou que Cage plus sage. Il obtiendrait la liberté pour ceux du Mont Weather sans faire couler plus de sang.
La chancelière avait accepté le marché, elle aussi voulait un cessé le feu.
- Attends quoi ? La chancelière ? Quelle chancelière ? Demanda Jasper.
- Ma mère.
- Ta mère est morte, fit remarquer Jasper.
- Non elle est vivante, avoua Clarke.
- Quoi ?
Jasper se sentait complètement perdu. Abby – la mère de Clarke – avait péri avec le vaisseau qui s’était écrasé sur Terre, elle ne pouvait donc pas être vivante.
Clarke posa sa main sur le dos de son ami :
- Le vaisseau qui a explosé… Commença-t-elle
- Oui ?
- Il n’était rempli que de rebelles qui avait décidé de s’allier à Diana, l’ancienne chancelière. Ils voulaient une autre politique que celle proposé par Jaha.
Jasper acquiesça.
- Donc Monty n’était pas dedans ? Demanda-t-il un peu précipitamment quasi avec espoir.
- Je ne pense pas. Par contre tes parents y étaient, ma mère a pu les voir… Ils ont sans doute voulu venir sur Terre plus vite pour être sûr de te retrouver.
Jasper se mordit les lèvres :
- Donc ils sont biens morts ?
- Oui. Je suis désolé.
L’adolescent soupira. Il se sentait moins triste qu’il aurait dû, il s’était fait à cette idée.
- Comment s’en sont sorti ceux sur l’Arche ?
- Ils ont réussi à la faire descendre jusqu’à la Terre.
- Donc Monty est vivant ? Interrogea Jasper avec un regain d’espoir.
- Je ne sais pas. Avoua Clarke. Tout le monde n’a pas survécu, certains morceaux de l’Arche ont explosé. Et je ne suis pas restée suffisamment longtemps à Arkadia – c’est comme ça que le nouveau campement s’appelle – pour le savoir.
Jasper se mordit les lèvres.
- Tu ne l’as pas vu alors ?
- Non.
- Et ta mère non plus ne l’a pas vu ?
- Comme moi, elle a été pas mal occupé.
- Mais ça ne veut pas dire qu’il est mort. Fit Jasper qui voulait s’accrocher à cette idée.
- Effectivement.
- Il faut que j’aille vérifier. Annonça-t-il.
Clarke acquiesça. Jasper se sentait fébrile. Monty n’était pas dans le vaisseau qui s’était écrasé sur Terre, il était encore sur l’Arche à ce moment-là et ceux de l’Arche avaient réussi à venir. Monty devait être parmi eux, il devait être vivant. Jasper voulait y croire, il fallait que Monty ait survécu, il le fallait à tout prix. Jasper n’avait pas envie d’attendre, il voulait y aller maintenant. Faire fit de la douleur et du besoin de repos.
Il était prêt à se lever et à se faire conduire immédiatement à Arkadia mais Clarke le retint en posant sa main sur son bras.
- Attends, je ne t’ai pas tout dit.
- Il y a autre chose ? Demanda Jasper un peu agacé et impatient.
- Le nuage jaune, tu te souviens ?
- Oui. Oui je me souviens, répondit-il précipitamment.
- Il était provoqué par le Mont Weather, dès le début ils n’ont pas réellement cherché à nous sauver.
Jasper aurait voulu s’énerver ou avoir une quelconque pensé à ce sujet, mais dans sa tête il y avait comme une alarme qui répétait : Monty, Monty, Monty…
- Et ce sont eux qui ont provoqué l’écrasement du vaisseau, ajouta Clarke.
Monty, Monty, Monty…
- Sérieusement ? Interrogea Jasper en essayant de se concentrer sur la conversation.
Après tout cet écrasement de vaisseau avait provoqué la mort de ses parents et pendant des semaines Jasper avait pensé que Monty ne s’en était pas sorti non plus.
Clarke hocha gravement la tête.
- Je ne suis pas sûr qu’on puisse totalement leur faire confiance. Même maintenant qu’on a fait un pacte. Dit-elle.
Jasper soupira :
- On doit rester sur nos gardes alors ?
- Oui.
- Bien d’accord. De toute façon, j’ai l’impression qu’on ne peut faire confiance à personne.
Clarke ne répondit rien et Jasper souffla :
- Est-ce qu’on va s’en sortir ?
- On va essayer. Dit Clarke. Je ferai tout pour ça.
- Merci… Lui dit Jasper, c’était toi qui avait raison, je n’aurais pas dû te dire que tu étais folle.
- C’est oublié, sourit Clarke.
Jasper posa sa joue contre l’épaule de Clarke. Il était content qu’elle soit là, on se sentait plus en sécurité avec sa présence, surtout qu’elle venait de les sauver. Avec Bellamy.
Mais maintenant qu’ils avaient bien parlé, Jasper aurait voulu qu’ils se lèvent et partent à la recherche de son meilleur ami.
- Je vois que t’as retrouvé ta mère, lança à cet instant une voix trainante.
Jasper se redressa et tourna les yeux vers celui-qui venait d’entrer.
- T’as l’air en pleine forme Murphy, constata-t-il.
Murphy hocha la tête :
- C’était moi qui tenait la hache, tu te rappelles ?
Ils échangèrent un sourire, malgré leurs nombreuses mésententes, Jasper était content de voir qu’il allait bien.
Maya débarqua à sa suite et vint serrer Jasper dans ses bras. Elle embrassa sa bouche.
- Je suis tellement soulagée que tu ailles bien.
Jasper passa un bras autour d’elle.
- Merci d’avoir aidé Bellamy. Dit-il. Sans toi peut-être qu’on ne s’en serait pas sorti.
- Je ne pouvais pas les laisser te faire du mal, dit-elle. J’ai vraiment eu peur quand ils t’ont emmené, je savais qu’il fallait que je fasse quelque chose.
Jasper acquiesça et la laissa l’embrasser à nouveau. Mais son esprit était complètement dirigé vers Monty. Il fallait qu’il le retrouve. Il devait partir, maintenant. Il se recula un peu et tourna ses yeux vers Clarke :
- Je peux aller à Arkadia ? Demanda-t-il.
La blonde sourit :
- Je suppose que si je te demande de te reposer, tu ne voudras pas.
- Bonne supposition.
- Bellamy va conduire les adolescents qui veulent y aller, tu n’as qu’à le suivre.
Maya prit la main de Jasper :
- Tu ne restes pas ?
- Je reviendrai, promit-il. Ou toi tu me retrouveras. Si quelqu’un te fais un don de moelle osseuse. Et si personne ne le fais, je te donnerai la mienne.
La jeune fille serra plus fort les doigts de Jasper :
- Et pourquoi tu dois partir aussi vite ?
- Il est possible que Monty soit vivant, je dois aller voir.
Maya acquiesça à contrecœur, Jasper n’y fit guère attention. Il tourna à nouveau ses yeux vers Clarke et Murphy, ce dernier lui dit :
- Allez viens, je te conduis à Bellamy, on est déjà sur le départ. C’est pour ça que je suis venu, je me doutais que tu voudrais nous accompagner.
Jasper pardonna toutes les crasses de Murphy, d’un coup, d’un seul. Il ignorait pourquoi tout à coup il était aussi gentil, mais il allait en profiter avant que Murphy ne re-balance des piques gratuitement. Il se leva du lit et grimaça. Il posa une main sur son bassin où était sa blessure. Aussitôt, Maya se mit debout :
- Peut-être que tu devrais attendre, quelqu’un t’emmènera quand tu seras complètement remis.
- C’est gentil de t’inquiéter Maya, mais ça va aller. Je n’ai presque pas mal.
Il mentait et ça lui était égal. Clarke préféra se taire, ils quittèrent tous la chambre et rejoignirent Bellamy. Miller et d’autres vinrent prendre des nouvelles de Jasper. Il les rassura et s’approcha de Bellamy pour le prendre dans ses bras, lui aussi, content de voir qu’il était vivant. Apparemment Raven et Octavia étaient déjà partis, mais il ferait la même chose quand il les verrait. Dans ce monde pourri, quelques câlins n’étaient jamais de trop.
- C’est grâce à toi que je suis encore en vie, dit Jasper en relâchant Bellamy.
- Maya m’a bien aidé.
Jasper hocha la tête. Harper vint donner un sac à Jasper :
- On a préparé des affaires pour toi, on se doutait que tu viendrais.
Jasper la remercia. Il revint vers Maya et la prit dans ses bras.
- Je suis désolé de te laisser, dit-il, mais ça ne prendra pas trop de temps, et tu pourras rencontrer mon meilleur ami, bientôt.
Il n’était pas sûr que ce soit le cas, il n’était sûr de rien. Il ne pouvait qu’espérer, rien d’autre. Maya le serra aussi fort qu’elle le pouvait :
- Sois prudent, murmura-t-elle.
- Il y aura Bellamy, tout ira bien.
- Je t’aime… Souffla Maya.
Jasper se recula, colla son nez contre le sien et l’embrassa.
- Moi aussi, dit-il.
Il sentit les doigts de Maya s’enfoncer dans ses épaules, il lui sourit puis finit par se reculer.
- Tout ira bien, répéta-t-il.
Maya n’avait d’autres choix que de le croire.
Jasper se recula, lui tourna le dos et s’éloigna d’elle pour rejoindre le groupe. Elle regretta de ne pas réussir à le retenir. Elle avait l’impression qu’elle ne le reverrait plus jamais.

Jasper était de bonne humeur, la douleur qu’il ressentait au bassin ne le faisait pas ralentir pour autant. Il marchait près de Bellamy sans quitter des yeux le chemin. Murphy était là aussi, un peu en retrait, il restait silencieux. Jasper se sentait fébrile, impatient, souvent il demandait :
- C’est encore loin ?
Pas parce qu’il était fatigué mais parce qu’il ne pouvait plus attendre. Quelque chose brulait en lui. Un désir, une envie, qui le tirait jusqu’à Arkadia. Il essayait d’ignorer la peur, celle grandissante qui se bloquait sous forme de boule dans son estomac et qui lui chuchotait que Monty n’était pas là-bas. Que Monty faisait partie de ceux qui n’avaient pas survécu.
- Tu sais, il y a des chances qu’il soit mort.
Jasper aurait voulu se jeter sur Murphy pour le faire taire. Il se contenta de serrer les poings.
- Il faut que tu te prépares à ça, sinon tu vas encore tomber de haut.
- Il est vivant, cracha Jasper.
- Ou pas.
Jasper appuya sa main sur son bassin, se concentra sur cette douleur-là, plutôt que celle que distillait en lui les paroles de Murphy.
- Personne n’ose te le dire pour pas te blesser, mais moi je le fais. Tu devrais te préparer au pire.
Jasper appuya plus fort, grimaça. Bellamy s’arrêta pour attraper Murphy par la nuque et le pousser en avant :
- Ferme là et avance !
Murphy n’insista pas. Jasper savait qu’il avait raison, son esprit n’arrêtait pas de lui répéter. Peut-être que Monty était mort quand même, peut-être qu’il faisait tout ça pour rien. Peut-être qu’il s’accrochait à du vent, et que son espoir ne reposait sur rien. Mais l’envie de revoir Monty était plus forte, il avait tellement besoin que son meilleur ami soit vivant, soit là-bas, qu’il continuait à avancer vers Arkadia.

Bellamy s’arrêta finalement devant les portes du campement qu’ils avaient créé. Beaucoup plus sécurisé que l’ancien, celui-ci était surveillé par des gardes armés, étaient composés de tour depuis lesquels on pouvait voir s’approcher les ennemis, et il y avait des barricades électrifiées. Si Monty s’y trouvait, il était à peu près en sécurité.
Et Monty s’y trouvait, il le fallait.
Les portes s’ouvrirent, et les adolescents purent pénétrer dans Arkadia.

À suivre.

_________________
I'm Sexy

Un koala équivaut à deux Sam Rodrick Jonty. (Plus du Galek qui reste haha)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Les 100 - pas de spoil] Anatomie de l'Abîme (16)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Spoil Bleach chapitre 274
» Bleach spoil 283
» Reborn! (SPOIL)
» LE TOPIC SPOIL !!!!!
» Quels sont les parties de votre anatomie , préférés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: The 100 / Anatomie de l'abîme-
Sauter vers: