AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Supernatural - pas de spoil UA] Deux frères (26)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Run for it


avatar

Maliae
Messages : 1899
Date d'inscription : 30/07/2012

MessageSujet: [Supernatural - pas de spoil UA] Deux frères (26)   Sam 3 Oct - 20:41

Fandom : Supernatural
Prompt : Tu as besoin de dormir.
Note : toutim, Dean et Cas sont très proches. Dean et Sam aussi.

***

Dean n’avait plus voulu parler à Sam quand même. Même en le sachant triste. Même en entendant Cas lui dire que Sam pleurait. Même en le voyant lui-même pleurer. Il fallait que ça cesse, que Sam fasse sa vie, que Sam comprenne de lui-même. Il n’y avait pas de chat, pas de souris, il n’y avait que deux frères qui n’avaient plus rien à faire ensemble. Parce que Dean voulait rester, parce que Sam voulait partir, parce qu’ils n’arrivaient plus à se comprendre.
Surtout parce que Dean préférait que son frère s’éloigne de lui une bonne fois pour toute, pour arrêter de le faire souffrir.
Sam reprendrait l’école, deviendrait quelqu’un, il aurait une vie normale. Une vie que Dean ne pouvait pas avoir.

Dean préférait coucher avec des filles et boire. Parce que les filles c’était fun, parce que c’était agréable. Et boire … Boire lui donnait la tête qui tourne, et les idées ailleurs. Au début du moins. Maintenant c’était juste parce que ça avait l’air plus facile de boire que de ne pas boire, quand il s’amusait avec Cas.
Cas lui avait même dit que s’il voulait, il pouvait coucher avec deux filles, pas qu’une. Que c’était pas parce qu’il avait quatorze ans, bientôt quinze, qu’il était trop jeune.
Même si les filles que Cas connaissait avaient dix huit ans.
Parfois plus.

Dean voulait ça. Tant pis si Sam restait. Tant pis pour lui.

xxx

Sam ne parlait pas beaucoup. Gabriel l’avait emmené à son école.
- Tu n’es pas obligé de sécher. Je m’occupe de ton frère.
- Si je vais à l’école, ils vont me ramener au foyer.
- Mais non. Parce que t’es plus malin.
Sam avait haussé les épaules et était allé à l’école. Et Gabriel était venu le chercher le soir.
- Si tu viens me chercher on va te repérer, et t’iras en prison.
- Mais non. Parce que je suis plus malin.
Sam était monté dans sa voiture et était rentré avec lui.
- Y a bien que toi pour aimer l’école.
- Y a bien que toi pour aimer la magie à deux balles.
Gabriel avait grincé des dents. Sam ne savait pas trop s’il s’entendait bien avec lui ou pas du tout. En tout cas il ne lui faisait pas confiance.

Sam retourna à l’école, mais pas tous les jours. Il rattrapa cependant un peu tout ce qu’il avait loupé ces derniers mois, et quand il était à l’école, il oubliait un peu ce qu’il se passait avec Dean. Il ne savait plus quoi faire, il n’y avait pas de mode d’emploi pour réparer les morceaux de son frère, pour réparer leur lien.

Il voyait son frère boire durant les soirées de Castiel. Et draguer des filles.
Castiel, parfois, essayait de lui parler et Sam fronçait les sourcils.
- Tu ne peux pas boire ni fumer, mais on peut peut-être te présenter une gentille fille.
Mais Sam l’ignorait.
- Il y a forcément quelque chose qui te ferait plaisir Sam.
- Pourquoi tu voudrais me faire plaisir ? Tu m’as volé mon frère !
- Je n’ai rien volé du tout.
- Menteur !
Castiel ne savait pas quoi dire. Sam continuait de l’ignorer et de le détester. C’est Gabriel qui réussit à trouver ce qui ferait plaisir à Sam, à part que son frère lui parle, évidemment.

En fait le grand frère de Castiel avait juste fouillé les affaires de Sam, pour trouver des livres dans son sac. Il lui en avait donc ramené en même temps qu’il achetait de la nourriture. Gabriel était très nul pour choisir les livres, il lui avait passé des romances érotiques mal écrites et sans intérêt. Mais Sam les avait lu quand même. Les sourcils froncés, la mine dégoûtée. Mais il les avait lu. Puis Gabriel lui avait ramené de l’horreur. Erotique bien sûr. Et Sam les avait lu ceux là aussi.
Il les lisait un peu comme un défi. Comme pour dire que lui aussi pouvait se consacrer à une activité aussi pourrie que lire des livres nuls, mal écrits, où les personnages passent des pages et des pages à baiser. Il les lisait, parce qu’il n'avait rien d’autres à faire que lire ça.

C’est Castiel qui lui dénicha des livres plus intéressants, il avait demandé aux gens avec qui il traînait. C’était des histoires plus sympas, de la fantasy, du fantastique, même de la romance. Sans érotisme. Bien écrit. Passionnant. Sam ne remercia pas Castiel, jamais il ne le remercierait.

Des fois Castiel venait se mettre près de Sam et le coiffait. Il lui mettait des pinces qu’il volait aux filles. Il le chouchoutait, comme si Sam avait été une poupée. Et Sam ruminait, le repoussait. Castiel finissait toujours par revenir.
- Pourquoi tu fais ça ?
- Je m’occupe du petit frère de Dean.
Mais Sam ne voulait pas qu’il s’occupe de lui. Ni de Dean. Sam voulait partir.

Et puis il y eu une soirée où les choses se passèrent mal. Dean avait trop bu, il n’était pas bien du tout. La seule chose que Cas trouva à faire pour le faire aller mieux c’est de lui faire fumer son joint, parce que selon lui ça calmait. Dean se mit à totalement délirer, puis il ne parla plus et resta sans bouger. Vivant sans doute son délire dans sa tête. Il avait l’air stone et Castiel le trouva bien mais pas Sam. Sam pris peur. Il avait vu trop de choses dans la rue, trop de gens qui devenaient fous à cause de l’alcool, de la drogue, qui perdaient pieds. Des gens qui mourraient ou devenaient tellement accro qu’ils auraient été prêts à tout pour leur dose. Sam n’aimait pas voir Dean comme ça, comme s’il était réellement en train de le perdre, comme si, s’il n’agissait pas tout de suite, il ne reverrait plus jamais son frère.
Sam paniqua.

Il vint se mettre sur les jambes de Dean et posa ses mains sur ses joues, il les frappa fort, mais Dean n’eut presque pas de réactions. Il frappa plus fort encore.
- Dean ! Dean s’il te plaît reste avec moi.
Puis il le serra dans ses bras et se mit à pleurer.
- Dean s’il te plaît.
Il n’en pouvait plus, il pleura de plus belle.
- Dean, tu te souviens de Didi la souris ? Tu es ma souris Dean. J’ai besoin de toi. Tu peux pas me laisser.
Il ne savait pas si c’est ce qu’il avait dit, ou le fait qu’il pèse tout son poids sur son frère et mouille son cou de toutes ses larmes, mais Dean posa son bras sur le dos de Sam.
- Je suis là Sammy, je suis là. Je ne pars pas.
Sam éclata encore plus en sanglot et son frère le serra contre lui, caressant son dos, le rassurant.
- Je suis là. Ce n’était qu’un cauchemar.
xxx

Cela débloqua leur relation. Dean recommença à parler à Sam. Cette nuit là ils dormirent l’un contre l’autre comme avant, quand ils étaient plus jeunes. Sam paru très frêle dans les bras de Dean, il avait oublié pendant un moment que Sam n’était qu’un enfant. Ils avaient grandis tellement vite, que pendant un moment c’était comme si Sam avait été adulte et qu’il pouvait l’abandonner. Sam avait passé la nuit à trembler, pleurer. Il avait peu dormis et avait fait des cauchemars. Faisant réaliser à Dean le mal qu’il lui avait fait.
- Je suis désolé Sammy.
Mais Sam ne lui en voulait pas. Sam était simplement heureux que Dean soit là, soit revenu, et qu’il lui parle.
- Je pensais que tu serais plus heureux sans moi qu’avec moi.
- Je ne serai jamais heureux sans toi.
- Tu pourrais te faire d’autres amis.
- J’ai déjà d’autres amis. Mais j’ai qu’un seul frère. Tu es ma famille Dean.
- Tu pourrais trouver une autre famille.
Sam avait crié :
- Qui ? Dis moi qui ! Jim et Jill ?
Dean avait posé sa main sur sa bouche.
- D’accord. D’accord. Je suis désolé Sammy. Je suis désolé.
Sam avait demandé :
- Est-ce que je te gêne ? Est-ce que tu veux une autre famille ? Est-ce que tu préfères Castiel ?
- Non Sam. Non.
Bien sûr que non. Sam était son petit frère, sa famille, toute sa vie. Il avait été stupide. Dean faisait toujours des trucs stupides de toute façon.
- Comment Didi et Sammy vont s’en sortir hein ? Dis le moi.
Dean avait embrassé le crâne de son frère avant de raconter l’histoire.
- La souris va dire pardon à son chat, puis elle va aller se perdre dans les poils de sa fourrure. Alors Sammy va lui pardonner. Il va lui pardonner ?
- Bien sûr que Sammy va lui pardonner !
Dean soupira contre ses cheveux.
- Tu devrais dormir encore un peu. Tu en as besoin Sam.
- Qu’est ce qu’ils vont faire Sammy et sa souris maintenant ? Pour l’oiseau ?
- On verra. Dort.
C’était la question, en effet. Qu’est ce qu’ils allaient faire pour l’oiseau ? Dean n’en savait rien, et Sam se rendormit, restant toute la journée à dormir dans ses bras.

xxx

La nuit Dean rejoignit Cas dans sa chambre. Sam avait paniqué, mais Dean avait juré qu’il ne prendrait rien, qu’il allait juste parler. Il lui avait dit de lire, qu’il revenait. Gabriel était allé le voir avec de quoi manger, et Dean les laissa discuter.
Il s’assit sur le lit de Cas qui fumait un joint, allongé sur celui-ci.
- Tu fumes trop.
- Ah bon ?
- Oui. Combien ça fait aujourd’hui ?
- Je sais pas. Dix ?
- Tu fumes trop.
Cas rit :
- J’imagine que tu es un saint.
- Non, Cas, je ne le suis pas.
- Tu t’es réconcilié avec ton petit frère.
- On peut dire ça.
- Alors maintenant tu me fais la morale.
- Non Cas. Je ne te fais pas la morale.
Cas roula des yeux, attrapa un sachet dans sa table de nuit. Avant qu’il ne sorte un cachet et le prenne Dean l’arrêta.
- Arrête ça.
- Va te faire foutre Dean.
Dean relâcha la main de Cas, sous le choc. Cas ne lui parlait jamais comme ça. Il était doux. Cas en profita pour introduire un cachet dans sa bouche.
- Tu es venu me dire que tu vas partir n’est ce pas ?
- Je ne sais pas.
- Je comprends c’est bon Dean, toi et ton frère vous avez un lien spécial. Et il me déteste.
- Ca oui. Mais je n’ai pas envie de partir pour autant.
Cas était presque surpris.
- Vraiment ?
- Oui vraiment.
- Tu veux continuer ?
- Non. Non Cas, il faut que j’arrête. Sam a besoin de moi. Je voudrais que toi, tu arrêtes.
Cas recommença à rire.
- Non.
- Pourquoi non ?
- Parce que. Lâche moi.
Dean roula des yeux et demanda :
- Si je te prends dans mes bras, tu m’expliques ?
- Essaie toujours.
Dean passa un bras autour de Cas et l’attira contre lui.
- C’est moi le plus jeune et j’ai parfois l’impression que tu es plus un enfant que moi.
- J’en ai besoin. Murmura Cas.
- De câlins ?
- De la drogue.
- Tu es accro ?
- Bien sûr que oui, mais ce n’est pas que ça.
- C’est quoi alors ?
- Je te réponds si tu m’embrasses.
Dean grimaça :
- N’importe quoi Cas, je suis pas une de tes coucheries.
Cas soupira :
- Ouais je sais.
- Alors réponds moi.
Cas se blottit contre Dean. Il avait beau être plus grand, il se faisait petit.
- Gabriel est le plus gentil de mes frangins. Pour les autres j’étais plutôt un jouet. Ils me forçaient à boire, me filaient des médicaments. Ils m’emmenaient dans des endroits où je t’ai emmené. Sauf que je n’avais pas quatorze ans. Je devais en avoir huit. J’ai fini par faire ce qu’ils voulaient, je pensais qu’ils me laisseraient tranquilles. Les choses ont dégénérés. Gabriel m’a pris avec lui quand il a été assez grand. Mais j’ai continué, parce que… Je connais que ça. Parce que c’est plus facile de s’évader de l’enfer en sachant où il se trouve.
- Tes frères sont horribles mais tu as agis comme eux avec moi.
- Oui. Je suis désolé. Je n’aurais pas dû. Je ne sais pas pourquoi j’ai fais ça. Je voulais quelqu’un qui me suive, qui me comprenne.
- Tu as Gabriel.
- Peut-être. Mais je te voulais toi. Puis je me suis attaché à toi. Je me disais que si tu restais dans mon monde, tu resterais avec moi.
- Je resterai avec toi Cas, mais pas dans ce monde là.
- Ton frère ne voudra pas. Il a dit qu’il n’y avait pas d’oiseau dans l’histoire.
Dean tapota le dos de Cas.
- Alors on rajoutera un oiseau.

A suivre.

_________________
I'm Sexy

Un koala équivaut à deux Sam Rodrick Jonty. (Plus du Galek qui reste haha)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Normal people scares me


avatar

Swato
Messages : 1015
Date d'inscription : 08/08/2013

MessageSujet: Re: [Supernatural - pas de spoil UA] Deux frères (26)   Dim 4 Oct - 22:16

My gooooood, ce chapitre est.... *o* !!!

J'ai bien aimé le passage où ils se reconcilient ouf, je suis rassurée !
Mais le moment entre Cas et Dean... waouh !

Punaise, pauvre Cas, avec ses frères à la con :'( bouhou, c'est trop triste, quand je l'imagine à 8 ans, à se faire manipuler et tout le bordel, le pauuuuuuvre !!
Heureusement qu'il a croisé la route de Dean ! j'espère qu'il va sortir de là, ce serait cool...

Ah ouais, et l'histoire des pinces dans les cheveux de Sammy <3 Trop mignon, j'adore !

_________________
C'est chouette non ????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Supernatural - pas de spoil UA] Deux frères (26)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Numb3rs] - Deux frères pour deux affaire - ???/??? - PG
» Queer as folk Brian/justin+ les bleus Yann/Kevin-Deux amis...deux freres
» Supernatural/Deux frères et un ange/Dean-Sam-Castiel/G
» dictée
» Les deux frères Olympus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Supernatural / Deux frères-
Sauter vers: