AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Supernatural - pas de spoil UA] Deux frères (22)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Run for it


avatar

Maliae
Messages : 1899
Date d'inscription : 30/07/2012

MessageSujet: [Supernatural - pas de spoil UA] Deux frères (22)   Sam 22 Aoû - 19:31

Fandom : Supernatural
Prompt : Il te comprend et ça te plait.
Note : Un chapitre un peu plus mignon que les précédents.

***


Sam et Dean restèrent au foyer cette fois-ci. Dean avait besoin d’un endroit à peu près sécuritaire pour se remettre de ce qu’il s’était passé avec Lilith, et Sam avait peur de retourner à la rue, peur qu’il arrive encore quelque chose de mal à son frère et que cette fois-ci Dean ne s’en remette pas.
Les jours défilèrent assez calmement, Dean se renferma en lui-même longtemps, et commençant à mettre un masque de Dean, un masque de quelqu’un qu’il n’était pas, qu’il n’était plus. Un Dean vachement marrant et drôle qui aimait embrasser les filles, qui enquiquinaient ses profs, qui avaient des bonnes notes au dernier moment, et qui faisait des blagues bidon. Ca rendait triste Sam de le voir se forcer, mais il savait que ça aidait Dean à se sentir un peu mieux, sans doute. A tenir le coup en tout cas.

Sam profita de cette année au foyer sans déserter pour appeler souvent Charlie et aller souvent chez elle, avec Dean. Il lu aussi le plus de livres possibles, s’avança pour les cours de l’école – il commençait déjà à apprendre une autre langue et à faire des maths du collège – et essayer de se faire de nouveaux amis. Sam commençait à s’ouvrir à nouveau, tandis que son frère s’était refermé. Sam voulait montrer à son frère qu’il devait s’occuper de lui-même en premier lieu avant de veiller sur son petit frère, que ça allait, qu’il pouvait se débrouiller pour le moment. Mais Dean avait l’impression de servir à rien s’il ne pouvait pas protéger Sam et ça le minait plus qu’autres choses de voir son petit frère commencer à se débrouiller tout seul et aussi bien.
Il était fier évidemment, mais si Sam n’avait plus besoin de lui, Dean n’était plus bon à rien. Comme si la souris n’avait plus aucun rôle dans l’histoire. D’ailleurs Sammy, petit à petit, laissait Didi de côté. Il ne l’emmenait plus à l’école, il ne l’apportait plus partout, il la laissait souvent dans sa chambre et ne pensait plus forcément à elle.
Ce n’était pas comme s’il n’aimait plus son frère, il l’aimait toujours, il avait encore besoin de lui, il avait simplement moins besoin de sa souris, parce qu’elle n’avait été qu’un substitut pour un enfant qui grandissait.

xxx

- Je crois que mon frère m’aime plus, fit Dean à la psychologue.
Il se sentait mal, seul, abandonné. Il venait d’avoir treize ans, et c’était comme s’il en avait cent.
- Pourquoi est-ce que tu crois cela ?
- Parce qu’il ne me demande plus de l’aide pour rien, il abandonne sa souris, il a pleins d’amis maintenant, il n’a plus besoin de moi.
- Je pense que s’il laisse sa peluche c’est juste parce qu’il grandit, mais je suis sûr qu’il encore besoin de toi et qu’il t’aime.
- Hmmmm.
- Tu lui en as parlé ?
Dean haussa les épaules, il ne voulait pas déranger son frère avec tout ça. Ca ne servait à rien, surtout que désormais Sam avait d’autres choses à faire et à penser.

xxx

De son côté Sam pensait que cela arrangeait son frère.
- Je pense qu’il a besoin de prendre soin de lui-même au lieu de s’occuper de moi, dit-il à la psychologue.
Elle hocha la tête, comprenant son raisonnement.
- Je pense que ton frère n’a pas compris ça, il croit que tu ne l’aimes plus.
- Bien sûr que je l’aime.
- Tu délaisses ta souris.
- J’ai neuf ans maintenant, je ne peux pas toujours garder une peluche avec moi ! Dean est plus important pour moi qu’une souris en peluche.
- Tu devrais lui dire.
Sam haussa les épaules, il pensait que s’il le disait à son frère, celui-ci se sentirait obligé de continuer à veiller sur lui et ne se réparerait pas.

xxx

Dean riait, faisait des blagues, mais la douleur était là. Il se sentait parfois fatigué, brisé, il voulait prendre Sam dans ses bras, mais il ne le faisait pas. Sam avait neuf ans, il en avait treize, ils n’étaient plus des bébés, on ne se faisait plus de câlins à cet âge là, mais bon sang ça lui manquait, ça lui manquait tellement. Seulement il ne pouvait pas le dire. Il était un grand maintenant. Les grands ça embrasse les filles, ça fait le guignol, ça s’intéresse à des trucs de grands. Ca ne câline pas leur petit frère.
Sam voulait bien que Dean lui fasse encore des câlins mais quand il tendait les bras vers son frère, celui-ci faisait une blague et mettait de la distance entre eux.

Et il y avait une sorte de gouffre qui semblait se creuser entre les deux frères, qui les minaient tous les deux. Peut-être que puisqu’ils ne fuguaient plus, ils finissaient par n’avoir plus rien à se dire. Parce qu’ils étaient trop différents, parce qu’ils ne savaient plus comment se comprendre ou se parler. L’un voulait quelque chose sans le demander, et l’autre pensait donner quelque chose sans en parler. Et ça les blessait.

xxx

Sam avait envie de fuguer, rien que pour retrouver un moment son frère, se laisser aller. Savoir que Dean allait le prendre dans ses bras pour le protéger, veiller sur lui. Peut-être qu’il voulait que son frère se reconstruise, mais ça lui manquait que Dean ne se sente plus obligé d’être là, qu’il s’éloigne.
Dean avait envie de fuguer, parce qu’il voulait que Sam lui laisse une chance d’être là pour lui, lui laisse lui montrer qu’il était un bon grand frère, qu’il faisait de son mieux, même s’il savait qu’il ne méritait pas Sam.
Mais ils ne fuguaient pas parce qu’ils pensaient que l’autre ne le voulait pas.

xxx

La psychologue au bout d’un moment essaya d’organiser une séance en commun, avec les deux frères, afin de les faire parler de leurs problèmes, les faire dire ce qu’ils avaient envie et besoin de se dire. Mais la séance avait été assez superficielle. Dean avait fait semblant d’aller bien, Sam avait fait semblant de n’avoir besoin de rien, et ils s’étaient tenus tous les deux à une certaine distance.
- Et l’histoire de Sammy et sa souris ? Demanda-t-elle en dernier recours.
- Ce n’est qu’une histoire après tout, murmura Dean.
Sam baissa la tête.
Le silence régna tout le reste de la séance.

xxx



Le flic était en manque de ces deux gamins. Il était heureux et soulagé qu’ils ne fuguent plus, mais en même temps il aurait voulu les voir encore. Seulement, sans raison, il ne se voyait pas débarquer au foyer, pour dire bonjour à Sam et Dean. Les deux enfants ne l’appelaient pas, et Bobby se demandait comment ils allaient, comment ils s’en sortaient, comment ça se passait. C’était difficile de voir les jours défiler au commissariat sans que les deux petiots y apportent leurs bouilles, leurs histoires. Les gros mots de Dean et la gueule de chiot battu de Sammy. Il se demandait s’il les reverrait jamais. Et il buvait, un peu pour oublier. Ce n’était pas bien, il le savait, mais franchement, un bon verre d’alcool ça lui permettait de ne pas trop s’appesantir sur le sort de ces petiots. Ni même sur le sien de sort.
Et puis son téléphone sonna et Bobby se jeta dessus comme désespéré. Mais ce n’était ni Sam, ni Dean. C’était la voix d’une femme.
- Bonjour je m’appelle Ellen Harvelle, vous devez être Robert Singer.
- C’est moi.
- J’appelle parce que Dean et Sam m’ont parlé tous les deux de vous et j’ai trouvé votre numéro.
Bobby se sentit touché.
- Je suis leur psychologue.
- Je vois.
- Je suis sous secret professionnel mais il m’a semblé que vous étiez un adulte en qui ils avaient à peu près confiance.
Encore une fois Bobby eut chaud au cœur.
- En ce moment les deux enfants ne se sentent pas très bien et je me disais que cela leur ferait du bien de sortir du foyer avec quelqu’un qu’ils appréciaient.
Bobby hocha la tête à toute vitesse :
- Vous voulez que je sorte les mômes ?
- Cela ne vous dérangerait pas ?
- Aucun problème. Ce week-end c’est bon ?
- Je vais leur en parler, je vous rappelle.
Bobby raccrocha léger comme tout et jeta ses bouteilles d’alcool.

xxx

Les petits avaient accepté de sortir avec Bobby et il décida de les emmener au parc pour jouer au baseball tous les trois. Ils firent quelques passes tous les trois et les deux frères s’amusèrent vraiment. Dean ne cessait de faire des commentaires comme dans un vrai match, en rajoutant pleins de gros mots et Sam était silencieux mais des fois se mettait à rire à cause de Dean. Bobby avait l’impression qu’ils s’agissaient de ses gosses, alors que ce n’était pas les siens. Il regrettait maintenant de pas en avoir, d’avoir perdu sa femme trop tôt et de ne jamais avoir pu retrouvé quelqu’un. Il aurait dû essayer de faire des enfants plutôt que de forcer sur la boisson.
Après il leur acheta une glace, Dean voulu beaucoup de chocolat, beaucoup de vanille, beaucoup de fraise et beaucoup de pistache et aussi trois petits gâteau en forme de cigare. Sam se contenta d’une simple glace vanille mais il la trouva très bonne. Bobby ne demandait rien de mieux que leur faire plaisir et il les emmena acheter quelques habits, il prit aussi deux livres pour Sam et un cd d’un de ses groupes préférés pour Dean.
- Où est ta souris Sam ? Demanda à un moment Bobby.
- Je l’ai laissé au foyer.
Le flic vit Dean s’assombrir et passa sa main dans ses cheveux avant de dire :
- Après tout tu n’en as pas besoin, tu as ta véritable souris avec toi.
Sam acquiesça tout sourire, parce que Bobby le comprenait, ça lui plaisait.
- C’est vrai Sammy ? Demanda Dean.
- Ben oui. Tu es mon frère, tu es plus important qu’une peluche !
Dean retrouva le sourire et regarda Bobby avec respect.
Les deux enfants se sentirent un peu démêlé et à la fin de la journée, Sam put même avoir un câlin de Dean. Mais il était déjà l’heure de retourner au foyer :
- On peut venir dormir chez toi ? Demanda Dean.
Et Sam regarda Bobby avec des yeux suppliants.
Mais Bobby ne pouvait pas. Il y avait normalement une procédure pour que les deux enfants sortent du foyer et viennent dormir chez lui.
- On n’a qu’à faire une fugue et venir chez toi, comme ça t’aura pas de problème, fit Dean.
Sam acquiesça. Mais Bobby refusa qu’ils fuguent :
- Je reviendrai vous voir d’accord ? Alors soyez sage !
Ils firent la gueule mais obéir.
Ils avaient passé une des meilleures journées depuis bien longtemps avec Bobby.

xxx

Ce soir là, les deux frères dormirent dans la même chambre. Cela faisait longtemps. Sam avait même sa souris avec lui.
- J’aimerais bien que Bobby soit notre papa, confia Sam à Dean.
Celui-ci ne dit rien, mais il n’en pensait pas moins.

xxx

Bobby dans son coin pensait à ces deux gosses, réfléchissait. Finalement il prit son téléphone et appela la psychologue. Ellen. Il avait quelques questions à lui poser.

Fin.

_________________
I'm Sexy

Un koala équivaut à deux Sam Rodrick Jonty. (Plus du Galek qui reste haha)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sois maudit, Perry l'ornithorynque !


avatar

Percylove
Messages : 2609
Date d'inscription : 18/06/2015

MessageSujet: Re: [Supernatural - pas de spoil UA] Deux frères (22)   Dim 23 Aoû - 20:47

Oh c'est mignon I love you J'adore XD Bobby sera toujours la voix de la sagesse!! cheers

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Normal people scares me


avatar

Swato
Messages : 1015
Date d'inscription : 08/08/2013

MessageSujet: Re: [Supernatural - pas de spoil UA] Deux frères (22)   Lun 24 Aoû - 13:04

AH AH ! Ca y est ? Il va penser à l'adoption ? Ce serait cool pour Dean et Sam j'adore trop la relation qu'ils ont avec Bobby. .. c'est la que je me rends compte que Bobby me manque dans la série v.v

_________________
C'est chouette non ????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Supernatural - pas de spoil UA] Deux frères (22)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Supernatural - pas de spoil UA] Deux frères (22)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Numb3rs] - Deux frères pour deux affaire - ???/??? - PG
» Queer as folk Brian/justin+ les bleus Yann/Kevin-Deux amis...deux freres
» Supernatural/Deux frères et un ange/Dean-Sam-Castiel/G
» dictée
» Les deux frères Olympus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Supernatural / Deux frères-
Sauter vers: