AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Supernatural - pas de spoil UA] Deux frères (1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Exterminate


avatar

Maliae
Messages : 1877
Date d'inscription : 30/07/2012

MessageSujet: [Supernatural - pas de spoil UA] Deux frères (1)   Sam 17 Jan - 13:48

Fandom : Supernatural
Prompt : Ce jour là, j'ai perdu mon enfance.
Note : La fin m'a saoulé alors elle est peut-être un peu bizarre, peut-être que non. Ceci est une UA, y aura plusieurs chapitres un peu décousu (façon le patron ou un sens à leur vie). C'est du Dean/Sam à fond Smile
C'est un peu tragique.
Je changerai sans doute le titre, parce que celui-là est pourri :'D !

***

Il poussa un long soupire. On a beau être flic, voir de la merde souvent, assister à la violence du monde, on n’est jamais habitué à voir deux gamins pas plus haut que trois pommes (bien pourries les pommes) dans son commissariat. Qu’est ce qu’il allait en faire de ces mômes ?
Il les regardait et se sentait misérable. C’était juste un petiot d’à peine quatre ans et son frère, un bébé dans ses bras. Le plus grand refusait de lâcher le plus petit.
Impossible de quitter les quitter du regard, même pas une minute et le flic aurait pourtant aimé détourner la tête, ne plus regarder les yeux de l’aîné. Ces yeux sauvages, qui connaissait déjà l’horreur, tellement durs, tellement méfiants. Où était passée son innocence ? Où était passée son enfance ? Perdu en une seule soirée, en à peine quelques minutes.
Parce qu’on avait tué ses parents sous ses yeux. Et la seule chose qu’il avait pu faire du haut de ses quatre ans c’était prendre son frère dans son lit et fuir avec lui.
On les avait cherché pendant un jour complet quand on avait découvert le meurtre, et on avait fini par les retrouver cachés entre deux poubelles, entre deux murs de neige, complètement frigorifiés, mais bien vivants.
Maintenant ils étaient tous les deux emmitouflés dans des grosses couvertures, on avait préparé un biberon de lait pour le bébé que le grand lui avait donné. Celui-ci avait à peine touché à son chocolat chaud et sandwich. Il observait les lieux, scrutait plutôt. Déjà par deux fois, il avait essayé de s’enfuir, mais on l’avait rattrapé.
C’était triste à voir, tant de méfiance dans un si petit être. Il ne faisait confiance à personne, quand bien même il savait que les policiers étaient les gentils de l’histoire. Le flic avait bien essayé d’aller lui parler, de lui expliquer ce qui allait se passer maintenant, l’enfant ne lui avait pas accordé un seul mot. Il avait juste resserré plus fort son frère dans ses bras, comme s’il s’attendait à ce qu’on lui prenne, qu’on lui arrache.
Le bébé ne paraissait rassuré qu’avec le grand. Il dormait contre lui avec confiance. Mais pleurait si n’importe qui d’autre le prenait dans ses bras. Il avait bien fallu pourtant, au moins pour le changer. Il avait hurlé tout du long et avait secoué ses jambes de toutes ses forces, son grand frère ne l’avait pas quitté des yeux et l’avait suivit, prêt à frapper pour le récupérer s’il fallait. Ce n’est que quand le bébé s’était retrouvé contre le grand qu’il s’était calmé à nouveau.

Les services sociaux avaient mis des plombes avant de se manifester et le flic avait dû rester plus longtemps pour s’occuper de ces deux mômes. Il aurait pu déléguer mais il n’arrivait pas à s’y résigner, alors tant pis il ne rentra pas chez lui. De toute façon personne ne l’y attendait.
On fini par venir chercher les deux enfants. L’assistante sociale voulue retirer le bébé des bras du grand, le flic intervint :
- Ils ne veulent pas être séparés.
Elle ne l’écouta pas et prit le bébé dans ses bras. Celui-ci se mit à nouveau à crier et son frère donna des coups de pieds à la femme, puis lui sauta dessus et lui mordit le bras. Elle admit que le mieux pour l’instant était de les laisser ensemble.
Le grand protégeait la seule famille qui lui restait, le petit ne se sentait en sécurité qu’avec la seule famille qui lui restait. C’était normal après ce qu’il s’était passé.
Il y eu des tas de papiers à remplir, puis on emporta les deux enfants.
Le flic les regarda partir à travers les vitres du commissariat. Ils avaient l’air tellement petits tout à coup, ils étaient tellement petits en fait.
Seulement deux gosses. Deux gosses dont le monde avaient explosé en à peine quelques secondes.
Deux frères. Sam et Dean.

Fin.

_________________
I'm Sexy

Un koala équivaut à deux Sam Rodrick Jonty. (Plus du Galek qui reste haha)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Normal people scares me


avatar

Swato
Messages : 1006
Date d'inscription : 08/08/2013

MessageSujet: Re: [Supernatural - pas de spoil UA] Deux frères (1)   Sam 17 Jan - 23:32

Aouch, tu m'as blessée :'(

C'est super triiiiiiste ! Pauvre Dean, Pauvre Sammy snif

_________________
C'est chouette non ????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Supernatural - pas de spoil UA] Deux frères (1)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Supernatural / Deux frères-
Sauter vers: