AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Supernatural - pas de spoil UA] Deux frères (18)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
No times outs. Only death !


avatar

Maliae
Messages : 1834
Date d'inscription : 30/07/2012

MessageSujet: [Supernatural - pas de spoil UA] Deux frères (18)   Dim 21 Juin - 14:07

Fandom : Supernatural
Prompt : Ce n'est pas la peine de me regarder comme ça.
Note : chépa pourquoi ce chapitre m'a foutu les larmes aux yeux. Enjoy.

***

Bobby avait ramené Dean et Sam au foyer. Les éducateurs avaient ensuite emmené Dean au médecin. Ce n’était qu’un rhume, pas grand-chose, mais ça aurait pu empirer si Dean était resté dans le froid. N’empêche que même en le sachant, Dean évitait Sam.
Sam se sentait malheureux et culpabilisait, mais ne regrettait pas. Son frère allait être soigné au moins. Il essayait de lui parler, de lui expliquer, Dean était assez peu réceptif. Il avait soudain tous pleins de potes au foyer avec qui il avait envie d’être plutôt qu’avec son traître de frère.
Peut-être que les éducateurs seraient satisfaits non ? Les deux frères n’étaient plus tout le temps ensemble. Ils ne l’étaient même plus jamais. Sam dormait seul, et quand il se réveillait suite à un cauchemar il n’avait que sa souris pour se consoler. Dean était au même foyer que lui, mais il lui manquait. Il le voyait tous les jours, mais il avait l’impression qu’il était à des milliers de kilomètres.

C’est quand ils se croisèrent dans le couloir un soir avant d’aller se coucher que Sam trouva le temps de dire :
- Dean, je suis désolé. Je voulais juste…
- Tu voulais quoi ?
- J’avais peur, tu étais malade et…
- Et tu t’es empressé d’appeler un flic ! Sans m’en parler d’abord.
- On peut fuguer à nouveau si tu veux.
- Pour que tu te dépêches d’appeler à nouveau ? Laisse tomber Sam.
- Mais…
- Franchement j’ai plus envie de fuguer avec toi okay ? J’ai plus envie d’être avec toi. Là maintenant j’ai même plus envie de te voir.
- Je…
Sam avait une tête de chiot battu.
- C’est pas la peine de me regarder comme ça ! Au moins les éducateurs sont contents non ? On ne se parle plus, c’est mieux comme ça. Tu pourras peut-être même te trouver une autre famille hein ?
- J’ai pas envie d’une autre famille, murmura Sam la tête baissée.
- Ca fallait y penser avant de briser ma confiance.
- Tu étais malade ! Tu étais malade et je savais pas quoi faire ! Je voulais pas que tu sois mort Dean !
Sam avait relevé la tête, avait presque crié. Dean haussa les épaules :
- Me planter un couteau dans le dos, c’est pareil Sam.
Puis il rentra dans sa chambre et claqua sa porte. Sam entra dans la sienne, s’assit sur son lit et fondit en larmes. Il n’aimait pas se disputer avec Dean, ce n’était pas la première fois, mais jamais Dean n’avait été aussi en colère contre lui.
Il avait trahi Dean et Dean ne lui pardonnerait jamais et Sam se sentait seul. Tellement seul.

xxx

Dean ne voulait clairement pas parler à la psychologue. Il avait les bras croisés, regardait par la fenêtre, la bouche bien fermée.
- On m’a dit que tu t’étais disputé avec Sam.
- On te dit toujours beaucoup de choses.
- Pourquoi est-ce que tu t’es disputé avec lui ?
Dean ne répondit pas. La psychologue réfléchit puis finit par commencer un jeu de morpion sur un papier :
- Tu sais jouer ?
Dean hocha la tête :
- Tout le monde sait jouer à ça.
- Tu veux faire une partie ?
Dean haussa les épaules, rapprocha la chaise. Puis dessina une croix. La psychologue fit un rond. Ils eurent une égalité.
- On va rendre le jeu intéressant d’accord ?
- Comment ?
- En faisant un challenge, si je gagne tu réponds à mes questions.
- Et si moi je gagne ?
- Tu peux partir.
Dean hocha la tête. Ce n’était qu’un morpion, ce n’était pas sorcier. Sauf que la psychologue remporta assez vite une partie.
- Raconte moi, pourquoi tu t’es disputé avec ton frère ?
- Parce que j’étais… Parce que je suis en colère contre lui.
- Pourquoi ?
- Ca fait une deuxième question ça, vous devez encore gagné.
- Petit malin !
Dean eut un sourire en coin, et ils refirent une partie. Après plusieurs égalités, la psychologue recommença à gagner.
- Pourquoi est-ce que tu es en colère contre lui ?
- Je ne peux plus lui faire confiance et ça me fout tellement en colère. Il était le seul en qui je pouvais avoir confiance et maintenant je ne peux plus, ça ne te mettrait pas en rage ça ?
- Peut-être si. Ou bien j’essaierai de savoir si je ne peux vraiment plus lui faire confiance.
- Il m’a trahis, il a appelé le flic dans mon dos ! Il m’en a pas parlé.
- Il paraît que tu étais malade.
- J’étais pas malade ! J’allais bien.
- Tu avais un rhume. Sam a six ans Dean, il a six ans et il a cherché le meilleur moyen pour te protéger.
- C’est mon rôle de le protéger ! Pas le sien.
- Qu’est ce que tu aurais fais à sa place ?
Dean se mordit les lèvres. La psychologue joua un autre morpion avec lui, qu’elle remporta.
- Je… Je ne sais pas.
Il savait. Il aurait fait la même chose. Comme il avait déjà emmené Sam à l’hôpital une fois où il avait été très malade, même si ça signifiait qu’ils allaient être séparés. Il aurait fait pareil.
- Tu ne sais pas ou tu ne veux pas me le dire ?
- D’accord c’est bon, j’aurais fais pareil okay ? T’as gagné t’es contente ?
- Et comment aurait réagis Sam ?
- Il aurait rien dit, il aurait suivit, il… Putain j’en sais rien. Sam est gentil, il me pardonne tout. Il ne devrait pas mais il le fait. Tu sais quoi ? Il sera mieux sans moi, il a peut-être bien fait d’appeler ce flic. Il sera plus au froid dans la rue avec moi, il sera au chaud. Si on se parle plus, il restera au foyer, au chaud. Il aura a bouffé, des potes, tout ça. Je sais même pas ce que je fous putain, je sais même pas.
- Tu ne voulais pas que vous soyez séparé, et lui non plus.
Dean cassa le crayon qu’il tenait entre ses doigts :
- Et pourtant je lui en veux tellement d’avoir appelé ce foutu flic. Pourquoi il m’a rien dit ? Est-ce que je pourrai lui faire confiance maintenant ? J’ai l’impression que je vais passer mon temps à le surveiller.
La psychologue le laissa parler, s’énerver, crier. Soupirer. Elle le laissa dire ce qu’il avait sur le cœur.
- J’en ai marre. Conclue-t-il.
Il dessina une grille de morpion. Et cette fois-ci gagna.
- T’as dis que je pouvais partir si je gagnais.
Elle hocha la tête et Dean sortit de son bureau.

xxx

Sam parlait à sa souris, mais même sa souris ne voulait plus lui parler. Il n’arrivait plus à l’imaginer contente d’être avec lui. Il l’a mis dans un coin de la chambre :
- Toi non plus tu ne veux plus être avec moi.
Sans doute parce que tu as enfin compris que j’étais un monstre, un monstre, un monstre. Personne ne veut être avec Sam parce qu’il est un monstre. Sam personne ne t’aimera jamais. Sam retint de toutes ses forces ses larmes, vraiment de toutes ses forces. Mais y en a quand même quelques unes qui coulèrent sur ses joues. La porte de sa chambre s’ouvrit alors qu’elles glissaient de ses yeux. Il s’essuya vite fait les joues et leva la tête. Son frère le regardait.
- On m’a dit que t’étais resté enfermé toute la journée.
Sam haussa les épaules.
- Où est ta souris ? Demanda Dean.
Dean pointa du doigt la peluche.
- Elle ne veut plus me parler.
Dean prit la souris et vint s’asseoir à côté de Sam sur son lit.
- Il s’est passé quelque chose entre Sammy le chat et sa souris. Dit-il.
- Quoi ?
- Ils ont eut une grosse dispute.
- Eux aussi ?
- Oui, eux aussi.
- Je pensais pourtant qu’ils s’aimaient. Murmura Sam.
- Bien sûr qu’ils s’aiment. Tu as oublié ? Ils ont juré de toujours être ensemble.
- Alors pourquoi ils se disputent ?
Dean soupira.
- Parce que la souris est stupide.
- N’importe quoi. La souris de Sammy le chat n’est pas stupide, tu racontes n’importe quoi. Elle est nulle ton histoire !
Sam avait tapé Dean en parlant, du plat de sa main sur son épaule, sans lui faire mal.
- Sammy le chat a fait une bêtise c’est ça ? Et la souris est triste. Ajouta Sam.
- Sammy le chat a sauvé la souris. Mais pour la sauver, il a été obligé de manger tout le fromage de la souris, c’était son fromage préféré à Didi, et Sammy savait combien elle y tenait. Mais ce fromage là n’était pas bon pour la souris et Sammy le chat le savait aussi. Alors il a tout mangé pour pas qu’elle tombe malade. Il a tout mangé même si ça lui faisait de la peine, même s’il savait que sa souris se sentirait trahis. Sammy il aime même pas le fromage, mais il l’a fait quand même.
Sam baissa la tête.
- Sammy le chat il s’est excusé ?
- Oui. Mais sa souris… Sa souris n’a pas compris. Elle a pensé qu’elle ne pouvait plus avoir confiance.
- Alors sa souris elle le déteste ?
Sam était encore sur le point de pleurer. Dean regarda la souris qu’il tenait sur ses genoux et la posa sur ceux de Sam.
- Non.
- Mais elle lui fait plus confiance ?
- Ca reviendra. Elle sait que Sammy le chat est le meilleur de tous les chats.
Sam serra sa souris contre lui.
- Je suis désolé Dean. Est-ce que tu me détestes ? Est-ce que on ne pourra plus jamais être ensemble ? Est-ce que tu aimerais avoir un autre frère ?
Dean le prit dans ses bras.
- Non je te déteste pas. Tu es mon seul frère pour tout le temps. On sera toujours ensemble.
Sam fondit en larmes.
- Je suis désolé, je suis désolé, je suis désolé.
Dean le serra plus fort et le laissa pleurer et s’excuser. Même si ce n’était plus la peine. Dean ne lui en voulait plus, il se sentait con de lui en avoir voulu. Sam était si petit, il n’avait pas trouvé d’autres moyens, il voulait simplement le meilleur pour Dean. Comme Dean voulait le meilleur pour lui.
Et puis merde qu’est ce qu’il ferait sans Sam hein ? Rien de bon. C’était certain.

Ils se réconcilièrent après ça. Restèrent au foyer le temps de se retrouver, de se sentir mieux. Le temps qu’il fasse moins froid aussi. Sam en profita pour rattraper tout ce qu’il avait raté à l’école. Dean pour dormir pas mal en classe. Juste un moment de repos, un moment de répit. Jusqu’à ce que la rue les appelle à nouveau.

Fin.

_________________
I'm Sexy

Un koala équivaut à deux Sam Rodrick Jonty. (Plus du Galek qui reste haha)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Normal people scares me


avatar

Swato
Messages : 1002
Date d'inscription : 08/08/2013

MessageSujet: Re: [Supernatural - pas de spoil UA] Deux frères (18)   Dim 21 Juin - 20:56

*soupire*

Ça me rend hyyyyyyper triste de les imaginer comme ça...
Les pauvres, mais j'imagine même pas la situation dans laquelle ils sont, c'est tellement dur, violent et franchement... grrrr quoi.

_________________
C'est chouette non ????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
No times outs. Only death !


avatar

Maliae
Messages : 1834
Date d'inscription : 30/07/2012

MessageSujet: Re: [Supernatural - pas de spoil UA] Deux frères (18)   Dim 21 Juin - 22:47

Ils ont pas fini d'en baver, j'ai encore quelques idées bien dégueulasses et malsaines comme il faut en stock.

_________________
I'm Sexy

Un koala équivaut à deux Sam Rodrick Jonty. (Plus du Galek qui reste haha)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Supernatural - pas de spoil UA] Deux frères (18)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Supernatural - pas de spoil UA] Deux frères (18)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Numb3rs] - Deux frères pour deux affaire - ???/??? - PG
» Queer as folk Brian/justin+ les bleus Yann/Kevin-Deux amis...deux freres
» Supernatural/Deux frères et un ange/Dean-Sam-Castiel/G
» Deux frères congolais accusés du meurtre de l'amant de leur mère.....
» dictée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Supernatural / Deux frères-
Sauter vers: