AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Original - pas de spoil - Nasir (2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Normal people scares me


avatar

Swato
Messages : 1011
Date d'inscription : 08/08/2013

MessageSujet: Original - pas de spoil - Nasir (2)   Dim 3 Juin - 22:03

Fandom: Original
Prompt: J'en ai marre (sous-texte) ; Ok, je l'ai mérité
Note: Bonne lecture !






NASIR





La semaine, du lundi au jeudi de 7h30 à 16h, on peut retrouver Nasir au « La Belle Bleue », un café lounge presque original à la devanture bleu pervenche et aux volets rouges. Si on lui demande un expresso avec supplément de sucre, il dessine un cœur avec la crème, créant des volutes de caféines. Il sourit même aux clients qui ont une mine de déterré. Même à ceux que son accent arabe – dont il n'a jamais su, ni eut l'envie de se débarrasser – fait froncer les sourcils. Pourtant, aujourd'hui son sourire le quitte lorsqu'il aperçoit Jack dans la file. Les dents serrées, Nasir continue de servir les clients jusqu'à ce que son ex soit devant lui.
Qu'est-ce que tu veux, je t'ai déjà dit de me foutre la paix, siffle-t-il.
Je sais, je sais ! Désolé mais tu ne réponds pas à mes messages et je voulais vraiment te parler, je savais plus où..., chuchote doucement Jack en grimaçant.

Avec un rictus, Nasir regarde le client suivant par dessus l'épaule de Jack.
Va t'asseoir, je prends ma pause dans dix minutes.

Les épaules de Jack s'affaissent sous un soupir soulagé, Nasir ravale sa frustration et le retient avant qu'il ne s'en aille en le dardant d'une œillade noire.
Et après ça, t'as intérêt à arrêter de me harceler, compris ? Murmure-t-il.
D'accord, d'accord.

Jack s'écarte du comptoir d'un pas gauche, le client suivant prend le relais. Tout en s'occupant de la commande, Nasir ne peut pas s'empêcher de le suivre des yeux quand il s'assoit à une table, juste dans son champ de vision. Il a hâte d'en terminer, cette histoire avec Jack tourne au cauchemar. Une fois la commande expédiée, Nasir fait signe à Tania – sa collègue, préposée au chocolat chaud – de prendre le comptoir et marche droit sur la table de Jack avec un nœud à l'estomac. Il s'installe sur l'autre chaise et croise les bras sur son torse avec attente. Jack se triture les doigts et sa jambe bat la mesure sous la table, il se passe la langue sur les lèvres.
T'as pas apporté de chocolat, rit-il nerveusement.

Nasir cligne des yeux :
Non, rétorque-t-il froidement.

Jack hoche la tête et déglutit bruyamment.
T'en apportais tout le temps. Avant, termine-t-il en baissant la tête.

Un souffle échappe à Nasir, il se passe une main dans les cheveux et s'affale sur son siège.
Est-ce que tu peux arrêter de tourner autour du pot ?
Ok, commence Jack en remuant anxieusement. Ok, écoute... Je suis pas con, j'ai compris que tu voulais plus qu'on soit ensemble et tout. Et après ce que j'ai fait, c'est normal.

Nasir reste silencieux. Il n'a pas envie d'aider Jack à se dépatouiller dans son discours comme il le faisait avant, il a sa fierté. Avant, voir les mains de Jack s'agiter dans tous les sens lui donnait envie de les recouvrir des siennes, d'y entremêler ses doigts pour leur donner un but. Maintenant, il se satisfait de les observer se perdre dans des mouvements avortés, comme en chute libre.
Mais avant d'être... ensemble, on était amis, non ? Je veux qu'on reste amis...
Amis, répète Nasir platement.
Ouais... Je sais que j'ai merdé. J'ai grave merdé.

Nasir fronce les sourcils en contemplant le bois brillant de cette table qui ne porte rien, pas de chocolat chaud, pas de menu. Rien de ce qu'elle soutenait auparavant.
Pourquoi est-ce que tu voudrais qu'on reste amis ? Lui demande Nasir.

Jack relève les yeux avec interrogation, Nasir secoue la tête :
Il n'y a littéralement plus rien. Après ce qui s'est passé, je te détestais, je t'en ai voulu à mort. Mais maintenant... A part des remords, je ressens plus rien pour toi.

Jack pâlit, Nasir hausse une épaule. C'est la vérité.
Qu'est-ce que tu veux faire alors ? Marmonne Jack, clairement touché même s'il ne veut pas le montrer.
Je te l'ai dit, je veux que tu me laisses tranquille ! Je veux passer à autre chose.
Aussi facilement que ça, hein ?

Une vague de colère menace de le submerger mais Nasir ne se laisse pas impressionner par les provocations de Jack. A la place, il opine du chef. Un petit rire triste secoue Jack :
Je suppose que je l'ai mérité...
Ouais, carrément.  
Aouch. 
Un silence tombe entre eux, Nasir envisage de retourner assurer son service.  
Donc pas amis, résume Jack.  
Pas amis, ni rien d'autre. C'est la dernière fois que tu viens me trouver, dit-il avec un fond de menace.  
Ok, ok, répond-t-il en se levant. 
Nasir reste assis tandis que Jack remet sa veste avant de poser la main sur le dossier de la chaise en cherchant quoi dire.  
Pour ce que ça vaut... Je regrette vraiment. 
Tu vas le regretter toute ta vie, je suis un super bon parti, pense Nasir avec sarcasme. Il se mord la langue avant de laisser les mots sortir, la dernière chose qu'il veut, c'est détendre l'atmosphère avec un trait d'humour. Pire, Jack pourrait croire qu'il flirte. Son ex lui lance un bref sourire tendu, lui fait un signe de tête et tourne les talons. En le voyant sortir, Nasir sent le nœud dans son estomac se détendre et a l'impression qu'une page vient de se tourner pour de bon.
En quittant le boulot, il fait défiler les contacts sur son téléphone. Son doigt s'arrête sur « Jack » un instant. Après avoir pris une grande inspiration, Nasir le supprime. 


Nasir sort de la salle de bain au moment où Loïc s'apprête à y entrer. Ils font une drôle de danse devant la porte pour se croiser, droite gauche, gauche droite, non toi d'abord, vas-y, droite gauche... Nasir renifle avec amusement et finit par prendre Loïc par les épaules et les faire tourner complètement sur eux-même.
Merci, mec, rit Loïc. Ça aurait pu durer des heures !
Avec un sourire, il laisse Loïc prendre son tour dans la salle de bain et va squatter le canapé avec son téléphone pour consulter ses mails. En attendant que la page se charge, il se fait la réflexion que vivre avec son meilleur ami est relativement facile, il n'a qu'à éviter de se trouver sur son chemin et à éloigner de lui tout ce qui est précieux et cassable.
Sa boite mail se connecte enfin, un nouveau mail l'attend. Dans la pièce jointe, une liste de courses sur un document word avec un Post-scriptum.

P.S : Lorsque vous sonnerez, attendez qu'une enveloppe soit glissée sous la porte avant de vous en aller. Dans cette enveloppe se trouve votre paie.

Pensif, Nasir examine le nom de l’expéditeur. « Astampler ». Un nom d'utilisateur qui n'évoque rien, pas de jeux de mots. Une mémé mystérieuse ? Après avoir téléchargé le document sur son portable, Nasir consulte son compte bancaire et grimace en constatant le vide interplanétaire qui constitue ses finances.
Faut que je trouve un deuxième boulot..., grommelle-t-il.
Pas qu'il soit mécontent de son job de Barista mais s'il veut pouvoir donner une partie du loyer à Loïc, ses options sont limitées. Il a besoin d'un autre travail. Un boulot qui paye de préférence. Parce que Nasir n'a toujours pas vu un centime de la commission du vendredi dernier, sa mémé lui coûte cher.
Qu'est-ce que t'as dit ?! Crie Loïc de la salle de bain.
J'ai besoin de trouver un autre job, ASAP !
Loïc refait son apparition, une serviette posée à la va-vite sur ses cheveux mouillés, ses lunettes posée de travers sur son nez. Son meilleur ami se laisse tomber sur le canapé à coté de lui et lui tapote amicalement l'épaule :
Tu vas trouver, mec, ça ira. T'es comme un chat, tu retombes toujours sur tes pattes !
Il va bien falloir.





A suivre...

_________________
C'est chouette non ????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Original - pas de spoil - Nasir (2)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Spoil Bleach chapitre 274
» UN TRIKE original
» Glashutte Original
» la Version Original de cyrano de bergerac edmond rostand
» Bleach spoil 283

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Marathon des Fanfictions :: Les Fanfictions :: Fanfictions de Swato :: Dimanche-
Sauter vers: