AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Spiderman - pas de spoil - Ton casier (4)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Normal people scares me


avatar

Swato
Messages : 1017
Date d'inscription : 08/08/2013

MessageSujet: Spiderman - pas de spoil - Ton casier (4)   Sam 25 Nov - 19:29

Fandom: Spiderman
Pairing: Flash x Peter
Prompt: Tu fais partie de moi
Note: Voilaaaa



PETER



Dans la marée d'élèves, Peter étouffe. Et pourtant, il rêve d'être au milieu de la cohue plutôt que d'être ici. Sa tante a acheté des roses blanches qu'ils ont jeté sur le cercueil avant que les ouvriers du cimetière ne le recouvrent de terre, l'entièreté de l'opération le laissé perplexe. Oncle Ben n'aimait pas particulièrement les roses, Peter est certain qu'il aurait préféré quelque chose de plus personnel, même le pain de viande ratée de Tante May aurait été mieux que ces fleurs blanches. Mais l'idée de jeter du pain de viande sur un cercueil est sûrement trop étrange pour un enterrement.

— Ben Parker nous a quitté pour un monde meilleur. Et je sais que sa perte laisse un grand vide et beaucoup de peine derrière elle. Mais cette peine que vous ressentez  maintenant n'est qu'une épreuve que Dieu a jeté en travers de votre chemin pour raffermir votre foi et lorsque vous l'aurez surmonté... Vous en serez plus fort.

Un monde meilleur ? Qu'est-ce qu'il en sait, ce stupide prêtre. Peter n'en peut plus, cette tombe, ce n'est pas Oncle Ben. Après l'enterrement, des collègues et amis font la file indienne devant la porte de leur maison pour leur dire "mes condoléances" avant d'accéder aux petits fours et à un bon verre d'alcool et Peter lutte contre son envie de s'enfermer dans sa chambre ou de mettre une gifle à quelqu'un s'il entend le mot "désolé" encore une fois.

Après tout ce cirque, Tante May s'endort sur le canapé avec des sillons de larmes sur les joues, Peter remonte la couverture sur ses épaules, monte dans sa chambre et ferme à clef avant de se glisser dehors par la fenêtre. Pour que May ne s'inquiète pas, qu'elle croit qu'il est entrain de dormir. Alors qu'il revient sur ses pas.

La tombe est complétement rebouchée, l'odeur de terre est forte et entêtante, Peter sait déjà qu'il ne pourra plus jamais sentir ce parfum sans penser à ce jour. Ce n'est toujours pas Oncle Ben, ce n'est qu'un trou avec des planches de bois à l'intérieur. Peter est perdu dans ses pensées. Il fait encore beau, le soleil commence tout juste à se coucher, le ciel s'embrase de teintes rosées qui grignotent peu à peu le bleu. Peter n'a pas envie de parler à la stèle. C'est une surprise quand ses lèvres s'ouvrent malgré tout et que les mots sortent, comme si quelqu'un lui avait fait boire une fiole de veritasérum.

— Je ne t'ai pas vu, Tante May ne voulait pas, le cercueil était fermé.

La gorge de Peter se serre mais il ne va pas pleurer, il a déjà tout évacué dans la semaine, ses yeux sont secs comme le désert. Il se passe une main sur le front et soupire, écarte les cheveux de devant ses yeux. Peter ne dit rien d'autre, ce n'est pas un film. Oncle Ben ne va pas lui répondre une connerie du genre "je fais partie de toi, je serais toujours dans ton coeur", ni lui envoyer un signe de l'au-delà. Peter fait le chemin inverse encore une fois, les épaules basses et le moral dans les chaussettes.

Et bien sûr, Flash n'est pas venu.




FLASH



La télé hurle, Rosie Thompson crie au téléphone et Jesse s'égosille, les mains sur les oreilles. Entre chaque piaillements, Flash a l'impression d'entendre son cerveau fondre dans sa boite crânienne. C'est peut-être ça qui le pousse à sortir à minuit moins le quart, après avoir forcé sa petite soeur à aller au lit. Même s'il est certain qu'avec tout ce bruit, elle n'arrivera jamais à fermer l’œil. Mais Flash est fatigué d'endosser le rôle de parent pour aujourd'hui, il a besoin d'un break. Ses pieds prennent les avenues au hasard, quand le froid se fait persistant, il remonte la capuche de son sweat sur sa tête et met les mains dans ses poches.

Il faut croire que ses pieds ont un cerveau, ils l’emmènent jusqu'au Memorial Park Cemetery et Flash ne s'en rend compte qu'à la dernière minute. Il est tard et la grille est fermée. L'enterrement de l'Oncle de Parker doit être terminé depuis des heures, Flash n'est pas venu. Pourquoi est-ce qu'il serait allé à l'enterrement d'un gars qu'il ne connaissait même pas ? Parce que Parker – dans un coup de folie – lui a donné une adresse et une heure ? Flash a déjà assez à faire de son coté avec sa famille bancale sans devoir s'occuper de celle d'un autre. Mais maintenant qu'il est là... La hauteur de la grille est impressionnante mais du haut de son mètre quatre vingt-cinq, Flash n'a qu'à faire un bond pour agripper les barreaux et se hisser. Il atterrit souplement de l'autre coté, sans un bruit.

Il n'y a pas un souffle de vent, une chouette hulule à intervalle régulier et c'est légèrement flippant. Flash sort son portable et met le flash pour voir où il met les pieds. Il se guide de cette façon et slalome entre les tombes, éclairant les noms et les épitaphes au fil de son avancée. Trouver celle du vieil oncle est assez aisé, il n'a qu'à chercher une tombe fraichement creusée. La pierre est noire, neuve et brillante.

Ben Parker
1940 – 2017
Epoux et Père aimant.

Flash se souvient vaguement de l'oncle de Parker. Un vieil homme avec des cheveux blancs, des lunettes et pleins de rides d'expression autour de la bouche et des yeux. Il n'a fait que le croiser dans un couloir pendant qu'ils se faisaient enguirlander par la directrice. Mais au moins l'oncle de Parker s'était pointé. Pas comme lui qui avait attendu jusqu'à ce qu'on lui dise d'aller en permanence jusqu'à la fin des cours.

Flash n'a pas vu Parker, mais vu sa tête de boxeur en pleine dépression de cette semaine, il ne doit pas aller mieux aujourd'hui. Son portable vibre soudainement, Taylor vient de poster un statut sur facebook. C'est un montage photo d'un looser à l'école qui circule dans leur groupe privé. Flash renifle avec amusement, lève les yeux au ciel et rentre.





A suivre...

_________________
C'est chouette non ????


Dernière édition par Swato le Dim 26 Nov - 14:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pudding \o/


avatar

Maeve
Messages : 952
Date d'inscription : 17/08/2012

MessageSujet: Re: Spiderman - pas de spoil - Ton casier (4)   Dim 26 Nov - 1:17

Et coucou. Smile

Ah, si. Flash est venu, juste très très tard... :')

(bouh, c'est super triste)

J'espère que cela va aller pour tous les deux. Sad

Bonne continuation. Tu as réussi à écrire ton chapitre! Même s'il n'est pas très long, c'est très bien, bravo. *câlin*


Maeve

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piou piou piou piou piou piou piou piou piou piou


avatar

Maliae
Messages : 1905
Date d'inscription : 30/07/2012

MessageSujet: Re: Spiderman - pas de spoil - Ton casier (4)   Dim 26 Nov - 14:06

Bon ben c'est toujours aussi bien écrit, malgré le fait que ce soit triste, certains passages m'ont arraché un sourire.
Flash est quand même allé sur la tombe, mais Parker le sait pas c'est tout.
OHOHO Very Happy

_________________
I'm Sexy

Un koala équivaut à deux Sam Rodrick Jonty. (Plus du Galek qui reste haha)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Spiderman - pas de spoil - Ton casier (4)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Spiderman - pas de spoil - Ton casier (4)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Spoil Bleach chapitre 274
» Commission Hulk vs Spidey tiré d'une couverture de Amazing Spiderman annual n°12
» Spiderman
» recheche grille spiderman
» Spiderman, vieille maquette Hornby

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Swato-
Sauter vers: