AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Spiderman - pas de spoil - Ton casier (5)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Normal people scares me


avatar

Swato
Messages : 1015
Date d'inscription : 08/08/2013

MessageSujet: Spiderman - pas de spoil - Ton casier (5)   Dim 26 Nov - 16:24

Fandom: Spiderman
Pairing: Flash x Peter
Prompt: Un ticket pour tes pensées




Ton casier




— Non, non, non ! Ça ne va pas du tout ! Gueule le coach.

Flash grimace, pose une main sur ses côtes là où un point de coté le tiraille et reprend son souffle avec difficulté. Le coach remue les bras dans tous les sens et gronde tout le monde avant de se tourner vers lui en le pointant de l'index:

— Et toi, je ne sais pas ce que t'as fait ce week-end mais tu es trop raide ! Si tu veux attirer l'attention des chasseurs de tête pendant le match, t'as intérêt à te bouger !

Flash grince des dents mais garde sa bouche fermée. Il y a deux personnes à qui il ne répond pas sur cette planète et l'une d'entre elles, c'est le coach. Ils ont le droit à une pause avant que le calvaire ne recommence, Flash se dépasse mais il n'est pas en forme aujourd'hui, ses pieds trainent et sa carcasse paraît peser une tonne. Le coach finit par perdre patience et le mettre sur le banc de touche.

— Quand tu prendras le basket au sérieux, on pourra penser à te refaire entrer sur le terrain, ironise le coach.

Les poings de Flash se serrent sur son short, ses dents sont serrées si fort qu'il en a mal à la mâchoire. Il prend le basket au sérieux, l'entrainement a toujours été plus qu'un entrainement pour lui. Le basket, c'est sa seule porte de sortie, parce qu'il est pas très futé pour les cours mais qu'il l'est pour les stratégies et pour les feintes. Pour le reste de l'heure, Flash doit se contenter de regarder son équipe mettre des paniers et courir d'un bout à l'autre du terrain, alors qu'il devrait y être lui aussi. A la fin, le coach le retient après tous les autres d'une main sur l'épaule, il attends que les autres soient partis pour lui dire:

— Écoute, Flash... Je sais que je suis très dur avec toi. Je ne vais pas dire que je suis désolé, parce que je sais l'objectif que tu vises et pour y arriver, je dois être plus sévère avec toi que je ne le suis avec les autres.
— Je sais, coach, dit-il en se dégageant doucement de la prise.

Le coach se gratte le crâne et soupire:

— Tu as vraiment un bon niveau. Les autres, ils font ça pour s'amuser, ce n'est pas sérieux pour eux, tu comprends.
— C'est sérieux pour moi, proteste t-il.
— Je sais, fiston, je sais. Allez, file.

Le coach lui donne une tape amicale sur l'épaule, Flash fronce le nez à la pointe de douleur qui le traverse et va dans les vestiaires. Quand il arrive, les stalles sont libres et la pièce est déjà vide. Il regarde combien de temps il lui reste avant le prochain cours et s'enferme pour prendre une douche. Flash laisse le jet d'eau chaude détendre ses muscles endoloris et s'étire prudemment avant de se savonner en lambinant. C'est déjà ça en moins à payer sur la facture d'eau à la maison.

Il est encore en avance en sortant de la salle de sport, il se dirige vers son casier quand il bouscule quelqu'un à l'épaule, de manière involontaire, ce qui est plutôt rare. Peter Parker lui renvoie un regard de chouette égarée derrière ses binocles, Flash se renfrogne quand il ne s'écarte pas de son chemin:

— Quoi ? Aboie t-il.

Parker se referme comme une huitre, son regard se durcit incroyablement vite:

— T'es pas venu à l'enterrement.

Parker a une drôle d'allure, il a des bleus partout et il y a quelque chose dans sa dégaine... Comme s'il n'attendait qu'une étincelle. Malgré tout, l'accusation sort de nulle part et le surprend, Flash hausse les sourcils:

— Et alors ?

Les yeux marrons de Parker prennent feu, comme de la poudre d'explosif placée trop près d'une flamme, il renifle avec dédain:

— Alors... Tu veux savoir pourquoi je voulais que tu sois là ? Pour te dire que c'était de ta faute.

Flash carre les épaules par réflexe. Mais Parker n'en a pas terminé:

— Je t'ai demandé de me foutre la paix et de me laisser tranquille mais tu n'écoutes jamais ! Si tu m'avais laissé tranquille ce jour-là, on ne se serait pas battu et Oncle Ben n'aurait pas eut à se déplacer de son travail pour venir me chercher, il n'aurait pas été dans les rues quand il a croisé ce malade...

Le torse de Parker se soulève sur une inspiration vacillante, il respire fort et derrière ses lunettes, Flash pense voir ses yeux briller.

— Il serait encore en vie aujourd'hui.

Flash accuse le coup. Ça fait mal. Il voit une logique dans le raisonnement de Parker. Il n'aurait jamais pu deviner ce qui allait se passer et s'il avait su, il l'aurait laissé tranquille. Flash est un enfoiré, mais même lui a ses limites.

— Je ne lui ai pas tiré dessus à ce que je sache, dit-il, sur la défensive.
— C'est tout comme, siffle Parker.

Parce qu'il est un enfoiré, Flash fixe Parker, longtemps et méchamment. Jusqu'à ce que les yeux marrons chancèlent.

— Fous-moi la paix avec ta vie, crache t-il.

Flash s'apprête à dépasser Parker quand ce dernier a un geste totalement incongru et inattendu. Un éclat de douleur le fait se plier en deux, des taches bleus marines dansent sous ses paupières et le souffle lui manque pendant une seconde. Parker vient de lui mettre un coup de poing à l'estomac. Sa peau chauffe et lance péniblement. Flash rouvre les yeux, ceux de Parker brillent encore et de la colère se bat avec la tristesse.

— Je te déteste, tellement, chuchote Parker à travers ses dents serrées.

La voix de Parker est étouffée, comme si sa gorge se resserrait autour des mots pour les retenir dans sa poitrine. Flash est tellement surpris par son comportement qu'il ne pense même pas à lui rendre son coup. Parker rehausse son sac sur son épaule et s'en va après l'avoir fusillé du regard. La sonnerie retentit et les couloirs commencent à se remplir. Flash arrive à son casier sans interruptions et frotte son ventre discrètement. La douleur est encore présente. Parker n'a pas frappé fort, son pouce était rentré dans sa main et ça se voit qu'il n'a pas l'habitude de donner des coups. Flash respire avec précaution par le nez et prend ses affaires. Une feuille tombe de son casier, son admiratrice n'a pas perdu sa motivation.

Un ticket pour tes pensées...


Collé sur le mot par un bout de scotch, il y a un ticket gratuit pour un match de basket, une équipe locale. C'est le genre de billet qu'on obtient en faisant les courses, à partir d'un certain montant. Flash n'a jamais assez d'argent pour en avoir un. C'est... gentil. Les sourcils de Flash se froncent, il ne sait plus quoi penser de ces mots.




A suivre...

_________________
C'est chouette non ????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Run for it


avatar

Maliae
Messages : 1899
Date d'inscription : 30/07/2012

MessageSujet: Re: Spiderman - pas de spoil - Ton casier (5)   Dim 26 Nov - 17:06

ohlalalalalala ! OHLALALALALALALA !
D'un côté Peter est un enfoiré, il accuse Flash alors que c'est lui qui culpabilise j'en suis sûre ! Mais peut-être qu'accuser Flash c'est plus facile. Bref il l'accuse, le frappe, le déteste.
Et de l'autre, il est gentil en lui donnant un ticket gratuit que Flash aurait pas pu obtenir seul.
Bref c'est mignon =D

_________________
I'm Sexy

Un koala équivaut à deux Sam Rodrick Jonty. (Plus du Galek qui reste haha)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pudding \o/


avatar

Maeve
Messages : 951
Date d'inscription : 17/08/2012

MessageSujet: Re: Spiderman - pas de spoil - Ton casier (5)   Lun 27 Nov - 17:58

Et coucou !

Ahlàlà, Peter. TT On essaie toujours de trouver un coupable dans ces moments-là... Mais Flash a raison : ce n'est pas lui qui lui a tiré dessus. Sad

Est-ce que Flash s'est fait taper dessus (en-dehors de Peter)? Parce qu'il est tout endolori et je me pose la question... TT

Et de l'autre côté, Peter reste gentil dans ses mots. C'est une belle catharsis, une belle seconde chance pour eux deux, l'idée de ces mots. Smile

Merci;


Maeve

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Spiderman - pas de spoil - Ton casier (5)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Spiderman - pas de spoil - Ton casier (5)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Spoil Bleach chapitre 274
» Commission Hulk vs Spidey tiré d'une couverture de Amazing Spiderman annual n°12
» Spiderman
» recheche grille spiderman
» Spiderman, vieille maquette Hornby

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Swato-
Sauter vers: