AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [PeterQuill/PeterMaximoff/PeterParker - Les trois Caballeros - Chapitre 1]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tu es une licorne, Harry


avatar

Yuuki
Messages : 13480
Date d'inscription : 14/05/2010
Emploi/loisirs : Broum

Feuille de perso
Pancake: thjtfiohjdtijhsitj
Pudding:

MessageSujet: [PeterQuill/PeterMaximoff/PeterParker - Les trois Caballeros - Chapitre 1]   Sam 5 Mai - 9:52

Note : Fic UA où les persos sont plus jeunes qu’il ne le sont, ou Peter Maximoff a Wanda et ou Spiderman est devenu Spiderman plus jeune que prévu. On s’amuse vous voyez ?
Note 2 : N'a pas relu
Prompt : C'était juste un rêve

Erik regarda son fils. Wanda était malade, la nounou aussi, et Erik ne pouvait pas garder une bombe qui court partout pendant que sa sœur est malade.
Bien qu’au fond, Peter savait être relativement sage, quand il voyait l’état de sa sœur. Il pouvait même être volontaire, et vouloir aider.
Mais c’était bien là le problème. Erik avait ce souvenir du petit Peter trébuchant et renversant un bol de soupe par terre, ou encore, se trompant dans ce que lui avait dit Erik en voulant aller trop vite.

C’était Charles qui lui avait donné l’idée, quand Erik s’était rendu compte que Wanda était encore malade.
Alors que Peter était tout inquiet, qu’il secouait le bras de son père en demandant si ça irait, et en demandant « pourquoi moi j’suis pas malade », il eut un long soupir.

Se penchant vers Peter il lui expliqua :

- Peter, tu n’es pas malade parce que ton corps guérit plus vite que ta sœur.
- Mais Wanda c’est ma sœur, on est tout pareil et…
- Peter. Vous n’avez pas les mêmes capacités. Maintenant, écoute-moi. Je vais t’emmener au parc. Charles a dit qu’il voulait bien garder Wanda….

Erik devait bien avouer, que la dernière fois que sa fille avait été malade, il avait perdu tous ses moyens, et avait manqué de tuer le frigo qui n’avait rien demandé.
Donc, Charles s’était proposé de le remplacer pendant que Peter et Erik sortaient au parc.

- Mais Wanda elle va aller bien ? Charles il peut guérir Wanda ? Dit ouiii
- Non… Charles ne peux pas faire ça, mais il va prendre soin d’elle et elle va guérir toute seule, d’accord ?

Peter eut un petit regard larmoyant et serra encore plus fort le bras de son père :
- Tu promets ?

Erik savait combien Peter tenait à sa sœur. Il lui ébouriffa ses cheveux argentés, et hocha doucement la tête avec un petit sourire :
- Je promets.

Comme s’il avait besoin de se rassurer, du haut de ses neuf ans, Peter se serra contre son père avant de se retirer vite, sachant que son père ne semblait pas tant aimer les câlins.
Il courut vers Wanda lui faire un baiser sur le front, en l’encourageant à guérir, avant de rejoindre son père.

Erik prit la main de son fils, et ils se dirigèrent vers le parc

* * *

- Tu vois gamin. Tes semblables n’ont même plus la crainte de voir un homme bleu parmi eux. Qu’ils sont bien courageux !

Yondu eut un rire amusé, à voir que personne ne semblait le regarder bizarrement.
Mais les humains s’étaient habitués à la présence de mutants aux couleurs plutôt folkloriques donc, sûrement que cela aidait.

- Pourquoi on est sur Terre ? avait alors demandé la petite voix à côté de lui.

La petite voix appartenait au morveux qu’il avait avec lui dans le but d’un jour de peut-être le livrer à son père. Peter croisait les bras. Est-ce qu’il y avait toujours de la bonne musique sur Terre ? Etant sa première question.

- On doit recevoir une commande ici.
- Dans ce parc ?

Yondu observa Peter. Il l’aurait pensé plus jovial à l’idée de se retrouver parmi ses semblables, mais en vérité, le garçon n’en avait pas grand-chose à faire. Quoiqu’il pouvait toujours avoir l’espace pour mettre son walkman et danser.
Le parc était assez grand pour ça.

- Va jouer, gamin, je suis sûr que les poches de ces humains ont de quoi t’intéresser.

Peter eut un petit sourire. Pas faux.
Ou alors, il pouvait les impressionner en leur disant qu’il était le grand Star Lord, et qu’il conquérait les étoiles, qu’il avait déjà vu des extraterrestres, et qu’il savait même ce qu’était un Kymellien et pas eux.
Peter enfonça les mains dans ses poches, et pris un air décontracté, du haut de ses quinze ans.

L’ado avança alors dans le parc.

* * *

Tante May avait accepté de laisser Peter à Tony, pour son « stage d’observation ». Elle ignorait bien sûr ce que faisait réellement son neveu. Mais Tony avait envie de profiter du gamin qu’il considérait comme un bon gamin. Un si bon gamin, que Steve ne fut pas surpris de le voir arrêter l’entrainement pour l’amener au parc.

Peter était content, du haut de ses quatorze ans, il avait bien envie d’aller s’amuser autant qu’il prenait ses capacités et ses entrainements au sérieux.
Tony savait qu’il allait attirer à lui les foules du fait de son nom célèbre, et du fait qu’il était Iron Man, mais il décida de prendre sur lui.

Peter était trop heureux de pouvoir passer toujours plus de temps avec Tony, et il avait les yeux étincelants et lumineux de celui qui avait hâte.
En grimpant dans la voiture, ils purent avoir le temps de discuter

- Mais qu’est ce que l’on va faire au parc ? Vous êtes sûr que je ne dois pas mettre mon costume ?
- Sûr et certain, gamin. On va… On va juste vérifier quelque chose, rien de bien… Précis, tu verras. Je me débrouillerais.

Comme s’il ne pouvait pas admettre qu’il emmenait juste Peter au parc pour souffler, et parce que Steve lui avait suggéré l’idée, que de toute évidence, c’est ce qu’on faisait quand on voulait s’occuper d’un gamin.
Tony se rappelait d’ailleurs de la conversation

- Et quoi, je vais lui lancer un frisbee et il le rattrapera et on rira comme des fous ?

Steve avait eu l’air étonné et avait haussé les épaules :

- Peut-être…
- En ce cas, j’aurais besoin de ton bouclier…avait alors rétorqué Tony
- Mon bouclier n’est pas un frisbee, Tony. Et de toute façon, toutes les fois où Peter vient, c’est dans l’idée de combattre le crime ou de s’entraîner. Ca lui changera les idées, quoi que vous fassiez là-bas.
- Mouais… Tu t’en sers quand même pas mal comme un frisbee.

Steve avait levé les yeux au ciel, mais Tony avait compris.

Revenant au présent, il prit conscience qu’ils étaient arrivés. Est-ce qu’il allait arrivé à se conduire comme quelqu’un de digne avec Peter, ou c’était juste un rêve qu’il ne pourrait pas réaliser ? Tony n’était sûr de rien.

- Allez gamin, on descend, c’est l’heure d’aller…Vérifier.

Peter eut un sourire et descendit de la voiture avant de pénétrer dans le parc avec enthousiasme, Tony derrière lui.
A suivre

_________________

Sujet inquisition : 158/200


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kapouekapoue.forumactif.org
 
[PeterQuill/PeterMaximoff/PeterParker - Les trois Caballeros - Chapitre 1]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Marathon des Fanfictions :: Les Fanfictions :: Fanfics de Yuuki :: Samedi-
Sauter vers: