AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Je voudrais une chambre double, svp - 2 - SPN, destiel, pas de spoil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pudding \o/


avatar

Maeve
Messages : 951
Date d'inscription : 17/08/2012

MessageSujet: Je voudrais une chambre double, svp - 2 - SPN, destiel, pas de spoil   Dim 13 Déc - 19:38

Fandom: Supernatural.

Disclaimer: Rien n'est à moi.

Couple: Ahaha. :'D

Prompt: Il soupçonne. Non. Il sait.

Note: La suite. Se déroule durant l'épisode 8x08. Smile

Bonne lecture!




Je voudrais une chambre double, s'il vous plaît - Chapitre 2

.

- Cas. Tu vas te réserver une chambre, ou quoi?

Cas ne releva même pas la tête des affaires de Dean. Affaires que Dean le laissait examiner, parce qu'il était Cas.

- Non. Je vais rester ici.

Dean hocha la tête.

- Oh. Okay. Oui. On va faire une pyjama party. Tresser les cheveux de Sam...

Sam eut un sourire amusé qu'il ignora. Il poursuivit :

- Où vas-tu dormir?

Cas releva les yeux vers lui avec confusion :

- ...Je ne dors pas.

Aha. Ahaha. Dean aurait dû s'y attendre, à celle-là. Il s'en souvenait, en plus, de la dernière fois où Cas avait été capable de dormir.

Mais là, Cas était revenu du Purgatoire et il agissait bizarrement. Dean n'arrivait pas à savoir ce qui clochait, mais il regardait Cas et... Une alarme se déclenchait dans sa tête.

Il était heureux. Tellement, tellement heureux et rassuré, que Cas soit de retour. Mais, quelque chose n'allait pas. C'était trop beau pour être vrai.

Dean Winchester ne méritait pas les bonnes choses.

Alors, Cas devait se reposer. Il y avait quelque chose de bizarre, alors au moins que Cas prît des forces pour pouvoir affronter quoi que ce fût. Et, autant que possible, avec Dean à ses côtés.

Dean capitula :

- ...Bon. Moi, j'ai besoin de mes quatre heures de sommeil, alors...

La réponse fusa avec le naturel de la pluie un soir d'orage. Elle n'aurait pas dû le surprendre autant, parce qu'elle était la même depuis des années; et parce que le regard que Cas ancra dans le sien, il était le même que d'habitude. Aussi fervent, aussi pur dans sa franchise, aussi déterminé et buté. Et aussi impossible :

- Je veillerai sur toi.

Dean sentit sa nuque le piquer. Il se rappela d'un autre jour où il avait offert du repos à Cas, sa gêne, son coeur pressé et ses mains moites; et le naturel de Cas face à lui, comme s'il aurait toujours dû être ainsi à ses côtés. Son expression d'émerveillement au réveil, teinté de curiosité et de quelque chose d'indéfinissable. Comme un souffle que l'on prend avant un saut en chute libre.

Dean déglutit. Il afficha un faux sourire sur son visage, camoufla ses tremblements nerveux d'un geste dans sa direction :

- Ca, ça va pas arriver.

Sauf que c'était déjà arrivé. Dean soupçonnait, non. Il savait que Cas veillait sur lui, depuis le début. Depuis "Tu penses que tu ne mérites pas d'être sauvé". Le nombre de fois où il s'était réveillé au son d'un bruissement d'ailes, et avait trouvé deux yeux bleus qui les observaient lui et Sam et puis croisaient les siens avant de battre, déterminés et présents. C'était flippant, de la part de n'importe qui d'autre, mais pas de Cas. Plus de Cas.

Cas capta la radio de la police. Ils durent repartir.

Dean se jura de trouver un moyen pour que Cas prît du repos.

xxx

xxx

Cas lui avait confié ses pensées suicidaires et Dean ne pouvait pas. Il ne pouvait pas.

La chambre ne comportait que deux lits simples, et Sam était là.

Tant pis.

Dean attendit que son frère s'endormît, ses légers ronflements réconfortants dans la pièce. Et puis, il se releva, se dirigeant vers le coin de la chambre où Cas lisait le journal de leur père.

Dean se planta droit devant l'ange :

- Viens dormir.

Cas leva la tête vers lui en fronçant les sourcils.

- Je t'ai déjà dit que-

Dean perdait patience. Il l'interrompit :

- Je sais que tu ne dors pas. Que t'en as pas besoin. Que t'es plus fort que Sam et moi réunis, blablabla. Mais viens t'allonger deux secondes. Ferme les yeux et médite, au pire. Ca peut pas te faire de mal.

Cas l'observa, et à son exclamation prononcée à voix basse mais véhémente, quelque chose s'adoucit pour la première fois de la journée sur son visage. Ses traits se détendirent autour de sa bouche; son regard apparut plus clair.

Ses iris brillaient en vrillant les siens, solennels :

- J'espère que tu ne crois pas une seule seconde que je me pense supérieur à toi ou Sam. Parce que c'est faux.

Dean, qui s'attendait presque à un combat, ses poings serrés, les relâcha. Il se dandina deux secondes avec embarras, puis soupira :

- Ca veut dire que tu acceptes?

Cas pencha la tête sur le côté. Il l'étudia de manière tellement attentive, tellement longtemps, que les joues de Dean foncèrent, que sa peau brûla.

Après une longue minute, il reprit la parole :

- ... Je vais me reposer sur le sol.

Ahaha. Non.

Sur le sol comme un chien? Après tout ce qu'il faisait pour eux? Alors qu'ils n'avaient pas de couverture en plus ET que c'était lui qui devait se reposer?

Dean secoua la tête frénétiquement :

- Non. Nope. Nada. Pas une option.

- Dean-

Dean le fusilla du regard.

- Le but, c'est que tu te reposes. Pas que tu restes sur le sol pendant qu'on dort, à veiller sur nous comme un toutou bien obéissant.

Cas ouvrit la bouche mais ses iris verts étincelèrent :

- Pas. Une. Option.

Cas se figea, abasourdi. Ses yeux s'écarquillèrent, et dans le vitrail de leur bleu, Dean retrouva l'expression de ce fameux jour, quand Cas s'était réveillé entre ses bras. Ce jour dont ils ne parlaient absolument, absolument pas.

Quelque chose sembla tinter dans l'air. L'expression de Cas se lissa, iris plissés, courbe des lèvres qui souriait presque; ne paraissait se relever légèrement que pour Dean.

Sa voix profonde, capable de résonner comme la tempête, s'enveloppa dans du velours; basse, et douce, presque timide :

- Dans ce cas, comment veux-tu qu'on s'organise...?

Sam dormait. Dean se tourna vers lui tandis que son pied de géant sortait de sous la couverture.

Depuis le début, il n'y avait qu'un choix possible.

Dean alla remettre le pied de Sam sous la couverture, puis frôla l'épaule de Cas; il le tira par la manche.

- Viens là...

Sans un mot, Cas enleva son trenchcoat, ses chaussures. Et sa veste de costume.

Sans un mot, Dean se rapprocha de lui, déboutonnant un peu sa chemise; la sortant de son pantalon.

- Tu seras plus à l'aise...

Cas lui jeta un regard stupéfait, prunelles élargies. Dean évita ses yeux et baissa la tête pour fixer ses chaussettes.

Cas monta dans le lit derrière lui. Dean ne le regarda absolument pas.

- Est-ce que...

Dean émit un "hm?" interrogatif, pour montrer qu'il l'écoutait, son dos vers Cas.

Il crut entendre l'ange inspirer profondément. Il ferma les yeux :

- Est-ce que je peux rester de ce côté, plutôt qu'on soit dos contre dos? Là, tu ne vois pas mon regard.

Mais Dean pouvait le sentir. A travers le fin tee-shirt, dessinant ses vertèbres. Suivant la courbe de ses muscles, peut-être même comptant le nombre de ses cellules.

Le Purgatoire. Et Cas qui n'allait pas bien, mais Cas qui était là.

Dean ramena ses bras devant lui :

- Oui. Tu peux.

Il n'avait pas besoin de voir le presque sourire de Cas pour savoir qu'il était là.

- Et bien sûr, pas un mot à Sam.

Dean l'avait dit presque en plaisantant. Pour alléger l'atmosphère.

Cas émit un rire. Un seul, une bouffée. Il plaqua son front contre le dos de Dean, et le souffle de ce dernier se bloqua dans sa gorge :

- Ne t'en fais pas. Je serai sorti du lit avant qu'il ne se réveille.

Dean voulut attraper sa main. Un truc totalement stupide. Il voulut se retourner pour voir les yeux de Cas, toujours aussi fervents et impossibles.

Mais il ne fit rien.

Il se réveilla cependant avec la sensation d'un souffle contre sa nuque et de doigts entrelacés aux siens.

XXX

A suivre.

_________________


Dernière édition par Maeve le Sam 2 Jan - 1:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Normal people scares me


avatar

Swato
Messages : 1015
Date d'inscription : 08/08/2013

MessageSujet: Re: Je voudrais une chambre double, svp - 2 - SPN, destiel, pas de spoil   Mar 15 Déc - 21:50

Mawwwww ca manque de câlins dans spn heureusement que mari et toi vous comblez le manque <3

J'adore "le pied de géant de Sammy" Mdr :'D

_________________
C'est chouette non ????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Run for it


avatar

Maliae
Messages : 1899
Date d'inscription : 30/07/2012

MessageSujet: Re: Je voudrais une chambre double, svp - 2 - SPN, destiel, pas de spoil   Ven 15 Jan - 23:54

En fait... Le moment qui m' a fait le plus jubiler, c'est Dean qui remet bien la couverture sur le pied de Sam, c'est TELLEMENT MIGNON. Juste un geste de grand frère à petit frère, j'adore.
Et sinon c'est mignon Smile

_________________
I'm Sexy

Un koala équivaut à deux Sam Rodrick Jonty. (Plus du Galek qui reste haha)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Je voudrais une chambre double, svp - 2 - SPN, destiel, pas de spoil   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je voudrais une chambre double, svp - 2 - SPN, destiel, pas de spoil
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La chambre d'Amélie la jolie rouquine
» Commentaires pour "Lyssia"
» de l'aide pour identifier un double tournois de louis XIII
» [REQUETE] DOUBLE SIM SUR HD2
» [TEST] Double carte sim HD2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Maeve-
Sauter vers: