AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Supernatural - pas de spoil] Les premières romances

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
No times outs. Only death !


avatar

Maliae
Messages : 1801
Date d'inscription : 30/07/2012

MessageSujet: [Supernatural - pas de spoil] Les premières romances   Dim 13 Déc - 12:51

Fandom : Supernatural
Prompt : T'attendras encore un peu.
Note : Bah c'est un peu la suite sans être la suite des fics dean/sam d'hier, ça peut se lire comme ça sans soucis.

***

John les avait abandonné…
Non, pas abandonné, bien sûr que non. John revenait toujours les chercher.
Donc, John les avait laissé chez une vieille dame. Il leur avait demandé de la surveiller, sans préciser pourquoi. Etait-elle une ennemie ? Une amie ? Selon Dean, il fallait surtout la protéger d’elle-même, vu que la vieille dame en question était du genre à se cogner dans tous les meubles et à tomber dans les escaliers (c’était la deuxième fois que Dean la rattrapait avant que ça n’arrive). Elle ne savait pas trop cuisiner, alors Dean préparait les plats, à se demander comment elle avait survécu jusqu’ici. A moins que tout ça ne soit du cinéma, pour passer pour quelqu’un de fragile, pour que Dean et Sam ne se méfient pas.
Et peut-être que John leur avait dit de la surveiller juste pour pouvoir se barrer tranquille. C’était Sam qui avait soulevé ce point, mais Dean l’avait fait taire, parce que ça ne pouvait pas être ça n’est ce pas ?

N’empêche que même s’ils avaient à manger, ils n’avaient rien à faire. La vieille n’avait pas de télé, elle ne croyait pas au pouvoir de la boîte magique, elle disait que ça abrutissait même les petits génies. Dean aurait bien aimé pouvoir s’abrutir, ça aurait au moins tué l’ennuie. Sam avait dégotté des livres dans le genre incompréhensible, écrit en tout petit, et sans aucune image, ses livres préférés alors qu’il n’avait que dix ans. Dean avait bien essayé de les lire aussi mais il s’était endormi au quatrième paragraphe, avec un mal de crâne. Il ne fallait pas croire, Dean aimait bien lire – même s’il préférait que ça ne se sache pas – mais il avait des limites quand même.
- T’arrive vraiment à lire ça ou tu fais semblant ?
- Hmmm….
- Sammy ?
- Hein pardon tu m’as parlé ?
- Non, laisse tomber.
Dean s’ennuyait tellement qu’il essayait de faire un concours avec lui-même des bruits les plus bizarres qu’il pouvait faire avec sa bouche, ou bien de savoir s’il pouvait mettre un panier dans la corbeille de la cuisine avec sa chaussette depuis là où il était (c'est-à-dire dans le salon mais il pouvait voir la corbeille d’ici). Il fit un circuit pour un mouton de poussière avec des céréales, il monta les escaliers et les descendit en allant de plus en plus vite, en se chronométrant. Il alla fouiller le grenier et s’amusa à enfiler une vieille robe qu’il avait trouvé, avant de vite l’enlever avant que son frère le surprenne, ou qui que ce soit d’autre.
Mais au bout de trois jours, il avait fait le tour et s’ennuyait comme un rat mort. Il comprenait que les fantômes aient tendance à mal tourner au bout d’un moment, ça devait être chiant d’être bloqué au même endroit pendant des siècles sans avoir rien d’autre à foutre que hanter. Sam lui proposa de lui parler du livre qu’il lisait, Dean l’écouta. Ce n’était pas ce que son petit frère disait qui l’intéressait le plus, c’était simplement de le voir presque tout illuminé les yeux brillants, faisant de grands gestes pour expliquer le bouquin avec une passion qu’il ne cachait pas. Dean ne pouvait pas s’empêcher de sourire en le regardant, il avait l’impression de se sentir apaisé. Il ne pensait plus à son père, il ne pensait plus aux monstres, il ne pensait plus à rien. Il n’y avait que Sam et cette façon qu’il avait d’être à fond dans quelque chose et de le montrer sans même s’en rendre compte.
Sam s’arrêta au milieu de sa phrase.
- Quoi ? Demanda-t-il.
- Quoi quoi ?
- Je sais pas, tu me regardes comme si tu t’ennuyais.
- Bien sûr que je m’ennuie Sammy, je ne comprends rien à ce que tu me racontes.
- Bon ben je me tais alors.
Et il retourna dans son livre. Dean se maudit, il aurait dû la fermer, lui dire de continuer, ou bien qu’il était hyper intéressant. Il ne savait pas pourquoi il avait autant de mal à admettre que simplement voir son frère s’extasier lui plaisait. Pourquoi il devait tout planquer, qu’on ne sache surtout pas ce qu’il aimait ? Ou même qu’il aimait tout court ? Que des choses lui plaisaient, à part la chasse, et ce que son père trouvait acceptable ?
Dean regrettait, mais il ne savait pas comment relancer Sam maintenant. Il poussa un soupir d’ennuie, puis recommença à faire le tour de la maison. La vieille tricotait dans un coin, et Dean aurait bien tricoté avec elle si ça lui avait permis de ne plus s’ennuyer, mais bon. Il imaginait déjà la tête de John, quand il lui montrerait la belle écharpe et le beau pull qu’il lui aurait tricoté… Pas question.
- Si tu t’ennuies autant que ça mon petit, j’ai des livres qui pourraient bien te plaire.
Si elle parlait des livres que lisait son frère, c’était non.
- Attends voir, où c’est que je les ai rangé déjà ? Dit-elle en se levant, trébuchant sur son panier où était rangé son matériel.
Dean dut s’avancer pour l’empêcher de tomber. Elle le remercia puis alla fouiller un peu partout sans rien trouver, lui répétant sans cesse d’attendre encore un peu, qu’elle allait finir par trouver. Dean se demandait si elle savait elle-même ce qu’elle cherchait. Finalement c’est dans un vieux placard dans le salon qu’elle finit par dégoter ce qu’elle voulait. Il s’agissait d’un carton, qu’elle n’arriva pas à tirer vers elle car il était trop lourd. Dean vint l’aider et effectivement le carton était hyper lourd.
- Il y a quoi là dedans ? De l’or ?
- Presque. Des livres. C’est la même chose.
Dean ouvrit le carton par curiosité, pour voir quel genre de livre il pouvait bien y avoir dans le carton mystérieux. Il tomba sur des livres… De romance. Enfin le genre de romance super niaise, avec un couple stupide sur la couverture représentant l’amour fou et tout beau jusqu’à la fin des temps. Il grimaça. Avant d’en prendre un pour regarder, et de l’ouvrir, juste pour voir quelles conneries ces machins pouvaient déblatérer.
Il lut une page.
Puis deux.
Puis dix.
Il s’accouda contre le placard, sans faire gaffe au fait qu’il était par terre et se lu le bouquin au complet, puis il en prit un deuxième. C’était moins nul que ça en avait l’air en fait, il y avait de l’action, des problèmes, et oui la fin était heureuse et des fois les fins heureuses ça faisait du bien. Et en plus ça l’occupait.
Dean passa donc le reste du temps à se bouffer les livres du carton, le temps passa beaucoup plus vite comme ça. Il alla en proposer un à Sammy. Son frère ouvrit l’objet, lu quelques pages avant de le reposer pas du tout intéressé.
- Tu aimes vraiment ça ? Demanda-t-il à Dean un peu surpris.
- Bof non, ça passe le temps, répondit Dean évasif.
Sam le regarda, Dean planqua son visage derrière le livre qu’il tenait.
- C’est juste pour m’occuper je te dis, tu crois vraiment que j’aimerais ce genre de truc à l’eau de rose ?
Sam se contenta de hausser les épaules, de sourire, et de prendre le livre qu’il lisait lui.
- Oh j’ai rien dit Dean, tu lis ce que tu veux.
Dean lui jeta un coup d’œil. Vraiment ? Dean lisait ce qu’il voulait ? Ca ne dérangeait pas Sam ? Il ne se moquerait pas de lui ?
Dans le doute, Dean préféra faire comme s’il détestait ce qu’il lisait, mais qu’il le lisait quand même, comme s’il s’agissait d’une mission de la plus haute importance.

Quand leur père revint les chercher, la vieille dame n’avait rien fait de louche, il ne lui était rien arrivé de dangereux non plus (à part qu’elle avait failli se casser la figure encore plusieurs fois dans les escaliers), et quand Dean demanda à John ce qu’il fallait surveiller au juste, celui-ci répondit évasivement :
- J’ai dû me tromper.
Et plus tard Sam soufflerait à l’oreille de Dean « il voulait juste se débarrasser de nous, c’est tout ». Et Dean ne voudrait pas le croire. Sam était celui qui avait un problème avec John, qui remettait tout en cause, tout en question, mais Dean savait qu’il fallait juste suivre les ordres.
La vieille femme l’avait cependant laissé emporter quelques bouquins du carton
John avait froncé les sourcils en les voyant, Dean n’avait pas su quoi dire, il ne savait même pas pourquoi il avait voulu prendre ses livres, c’était stupide de sa part. Ce n’était pas des livres pour lui. Il était un garçon, un chasseur, il devait être fort pas lire des conneries fleurs bleus, des conneries de filles.
- C’est pour moi, dit Sam, j’aime bien ces livres.
Et pour le prouver, il resta le nez dans un des livres tout le long du trajet en voiture. Dean voyait bien ses sourcils froncés, un air d’ennuie peint sur le visage de son frère, mais il continuait de tourner les pages, et Dean sourit. Sam n’avait pas peur d’aimer ces bouquins devant leur père. Dean finit par en attraper un.
- Je vais t’aider à les lire, ça sera ira plus vite à deux.
Sam tourna les yeux vers lui, lui sourit, et chacun de leur côté ils lurent, ignorant le froncement de sourcils de leur père.

Fin.

_________________
I'm Sexy

Un koala équivaut à deux Sam Rodrick Jonty. (Plus du Galek qui reste haha)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Normal people scares me


avatar

Swato
Messages : 1000
Date d'inscription : 08/08/2013

MessageSujet: Re: [Supernatural - pas de spoil] Les premières romances   Lun 14 Déc - 18:35

Mdr Dean ralala sacré gamin.
c'est horrible de s'ennuyer, je le comprends tellement t.t
et les bouquins a l'eau de rose de temps en temps c'est bien aussi xD

_________________
C'est chouette non ????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Every memory, I have : there is Jasper


avatar

Yuuki
Messages : 13216
Date d'inscription : 14/05/2010
Emploi/loisirs : Broum

Feuille de perso
Pancake: thjtfiohjdtijhsitj
Pudding:

MessageSujet: Re: [Supernatural - pas de spoil] Les premières romances   Lun 21 Déc - 21:58

OOOOOOOOOOOOH SAM EST TELLEMENT TROP MIGNON PUTAIN.
SAM
JE t4AIME
(et Dean est trop cutie)
Et J _ _ _ N est un connard.

_________________

Structure du forum : 46/200


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kapouekapoue.forumactif.org
Tu es une licorne, Harry


avatar

Maeve
Messages : 939
Date d'inscription : 17/08/2012

MessageSujet: Re: [Supernatural - pas de spoil] Les premières romances   Sam 2 Jan - 1:19

Et coucou!!

J'ai adoré ce chapitre, ahaha! :'D La vieille dame est trop trop adorable, et Dean aussi! Je l'imagine bien avec ses livres fleur bleue, tiens! xD

Je vois parfaitement Sam dire que c'est pour lui pour que Dean ait les livres, aussi. Smile

C'était génial. Merci, et plein d'inspiration encore pour toi!!


Maeve

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Supernatural - pas de spoil] Les premières romances   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Supernatural - pas de spoil] Les premières romances
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Supernatural - pas de spoil il me semble] Mash-up
» [Supernatural - pas de spoil] Echo
» [Supernatural - pas trop de spoil] Je suis là.
» Spoil Bleach chapitre 274
» Mes premières photos argentiques avec l'OLYMPUS OM-10

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Maliae-
Sauter vers: