AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 [The Magicians] Se jeter à l'eau et éviter la noyade

Aller en bas 
Maliae
Maliae


Messages : 1944
Date d'inscription : 30/07/2012

[The Magicians] Se jeter à l'eau et éviter la noyade Empty
MessageSujet: [The Magicians] Se jeter à l'eau et éviter la noyade   [The Magicians] Se jeter à l'eau et éviter la noyade Icon_minitimeDim 7 Avr - 21:31

Prompt : Sans vouloir te vexer, je te trouve sincèrement un peu con.
Note : pas relu

***

Eliot et Margo étaient affalés sur le canapé des Physiques. Les jambes de Margo sur les genoux d’Eliot. Celui-ci buvait tranquillement un cocktail et parlait à sa meilleure amie.
– Donc, tu es en train de me dire que Quentin t’a dit qu’il t’aimait et que toi tu lui as rétorqué qu’il était hétéro ?
– Dis comme ça… Soupira Eliot.
– Franchement Eliot, chéri, tu sais que je t’aime mais là sans vouloir te vexer, je te trouve sincèrement un peu con.
– Tu as raison.
– Tu l’aimes aussi n’est-ce pas ?
– Il est difficile de ne pas l’aimer.
Margo acquiesça.
– Bien sûr, mais je parlais de l’amour, tu sais, le vrai, le grand, celui qui te met le cœur en vacances.
Eliot leva un sourcil presque surpris :
– Tu deviens poétesse.
Margo roula des yeux :
– Doux Jesus, Eliot, je ne deviens pas poétesse, je te parle d’amour c’est tout.
Comme si Margo avait jamais eu envie d’y croire ou de s’installer dans une relation sérieuse.
– Bon. Qu’est-ce que tu compte faire maintenant ? Parce que là mon gars, il va falloir te faire pousser des ovaires, et mettre au point un plan !
– Ou peut-être, que je peux juste rester comme ça.
– Et souffrir parce que tu l’aimes ? Et le faire souffrir parce qu’il t’aime ?
Eliot gratta une poussière imaginaire sur son veston. Margo se redressa, retirant ses jambes pour se coller à son meilleur ami :
– Je sais que tu as peur Eliot, mais crois-moi, tu vas le regretter si tu ne fais rien.
– Peut-être.
– C’est même sur, je te connais, je sais ce qu’il se passe dans ta caboche.
– Et donc, qu’est-ce que je dois faire ?
– Laisse moi faire, je vais m’occuper de tout, fais moi confiance.
– D’accord, Bambi, d’accord.
Elle embrassa sa joue avec tendresse. Des fois, il fallait que Margo sorte Eliot de sa torpeur, pour qu’il avance, pour pas qu’il ait mal ensuite d’être resté sur place.

Comme promis elle organisa tout, efficacement en prenant la tête du groupe et en les obligeant à tout pleins de tâches sans leur expliquer le pourquoi du comment, après avoir envoyé Quentin aller lui faire un course. Elle considérait que ça ne les regardait pas, ils savaient juste qu’ils faisaient ça pour Eliot, et comme tout le monde appréciait Eliot, tout le monde mettait la main à la pâte. Josh cuisina, évidemment. Alice s’occupa de la table et des bougies. Julia décora la pièce avec Penny, qui râlait mais qui aidait quand même. Margo dirigeait les opérations.
Eliot ouvrit grand la bouche et un petit rire s’en échappa, quand il vit le nouveau décors de la maison. Du rouge partout, des roses sur une table, des bougies. C’était terriblement banale et magnifique à la fois.
– Margo tu es sûr que…
– Oui je suis sûr que. Coupa-t-elle. Écoute Eliot, tout va très bien se passer.
Elle caressa doucement sa joue :
– Jette-toi à l’eau d’accord ? Quentin t’aime Eliot, ça ne tournera pas mal parce que tu l’acceptes.
Il cligna des yeux, indiquant par là qu’il doutait, mais Margo ne lui laissa pas le choix, et quand Quentin revint de la course, elle lui arracha le sac des mains et le poussa vers Eliot.
– Amusez-vous bien, ricana-t-elle.
Puis elle vira tout le monde de la maison.
Quentin regardait tout autour de lui, les changements qu’il y avait eu.
– Euh Hm El ? C’est quoi tout ça ?
– Je suppose que c’est un dîner aux chandelles.
– Tu attends quelqu’un ? Tu veux que je partes ?
Quentin avait l’air triste en posant la question. C’était facile de lire sur son visage ce qu’il se passait dans sa tête. « Alors c’est ça, Eliot a quelqu’un d’autre, c’est pour ça qu’il m’a rejeté ». Se jeter à l’eau avait dit Margo. Mais Eliot n’était pas certain de savoir nager dans cette eau là.
– En fait, oui, j’attends quelqu’un, dit-il.
Quentin eut l’air de se fermer comme une huître, jusqu’à ce qu’Eliot se rattrape :
– Enfin, il est déjà là. C’est toi. Toi que j’attends, Q.
Le visage de Q s’éclaira, et Eliot, qui avait toujours si peur, se sentit fléchir. Q ne pouvait pas lui mentir, s’il disait qu’il l’aimait c’était qu’il l’aimait. Hétéro, bi, ce n’étaient que des mots, que des cases, ce qui comptait réellement c’était les sentiments.
Et Q était honnête avec les siens.
– Hmm El, tu… Tu veux qu’on s’assoit ! Ça a l’air bon. 
– Ça a l’air bon, répéta Eliot en regardant la bouche de Quentin.
Tant pis, se dit-il. Tant pis. Eliot pouvait rater une occasion, mais en rater deux serait un crime. Il s’approcha de Quentin, qui ne se recula pas et le regarda droit dans les yeux. Il était peut-être effrayé lui aussi mais l’envie était plus forte que la peur. Eliot posa sa main sur sa joue, hyper tendrement et posa sa bouche sur la sienne. Ce fut le meilleur choix qu’il fit de toute sa vie.

Fin.

_________________
I'm Sexy

Un koala équivaut à deux Sam Rodrick Jonty. (Plus du Galek qui reste haha)
 
[The Magicians] Se jeter à l'eau et éviter la noyade
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Maliae-
Sauter vers: