AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 [The Magicians - no spoil normalement] Peur infondée

Aller en bas 
Maliae
Maliae


Messages : 1944
Date d'inscription : 30/07/2012

[The Magicians - no spoil normalement] Peur infondée Empty
MessageSujet: [The Magicians - no spoil normalement] Peur infondée   [The Magicians - no spoil normalement] Peur infondée Icon_minitimeSam 6 Avr - 22:00

Fandom :The Magicians
Prompt :Le drap était rouge, l'oreiller moelleux.
Note : pas relu, flemme, queliot et autres.

***

Eliot avait peur. En fait il n’avait jamais eu aussi peur de toute sa vie. Pas même face à son père, pas même face à celui qui faisait de sa vie un enfer à l’école, pas même quand il découvrit ses pouvoirs de la pire des manières. C’était une terreur complète, parce que c’était une terreur sans logique et totalement infondée. Parce qu’il aimait Q, il le fuyait. Parce qu’il avait ses sentiments pour lui, il les refoulait. Q était comme un meilleur ami, pourquoi aurait-il risqué de tout gâcher, de le perdre, juste parce qu’il éprouvait de sentiments pour lui ?
Il se disait que Quentin était hétéro. Ce qui était franchement débile comme croyance.
Il se disait que Quentin ne l’aimait pas, pas vraiment. Ce qui était complètement faux, là aussi, Q avait montré à assez souvent qu’il l’aimait, pour qu’Eliot lui même finisse par le croire.
Il se disait que ça marcherait pas. Mais s’il ne laissait aucune chance, bien sûr que ça ne pourrait pas marcher.
Il se disait qu’il allait perdre Quentin. Et ça, ça, il ne le supporterait pas. Jamais.

Q était différent. Il n’était pas badass, il n’était pas mystérieux, il avait une façon de parler un peu bégayante qui montrait à quel point il était peu sûr de lui, c’était un fanboy de Fillory, et un passionné de la magie. Il était hyper intelligent, et bien trop gentil. Il prenait les choses sur ses épaules, il était toujours prêt à aider, il avait la culpabilité facile et il était un peu torturé. Quand il regardait Eliot, c’était comme Eliot était mieux qu’il ne l’était. Q ne le jugeait jamais, Q était là quand il en avait besoin, Q se mettait à courir et le prenait dans ses bras quand il était simplement content de le revoir. Q aimait bien Taylor Swift, si ça rendait Penny fou, Eliot trouvait ça tellement mignon.
D’ailleurs Q tout entier était trop mignon. Et parce qu’il était comme ça, parce qu’il n’était pas juste un coup d’un soir, un coup d’une fois, parce qu’il résonnait comme quelque chose qui dure toute la vie, Eliot avait la trouille.

Marina n’avait peur de rien, ou presque, mais ce qui l’effrayait la rendait plus forte et elle y faisait face comme la pétasse qu’elle était, avec sarcasme. Donc, quand elle se rendit compte qu’elle avait des sentiments pour Julia, sentiments sans doute réciproque, elle se contenta de s’approcher d’elle, de soulever son menton, et de s’approcher pour l’embrasser. Lui laissant le temps de refuser si elle le voulait. Julia le voulait.

Si Marina, garce de son espèce, pouvait affronter ses peurs, tomber amoureuse, et finir avec quelqu’un d’aussi capricieux que Julia, pourquoi Eliot n’arrivait-il pas à se bouger ? Pourquoi restait-il paralysé ? Pourquoi bon sang ? Alors que Q était là, qu’Eliotn’avait qu’à faire un pas, tendre le bras, et le bonheur était à porté de main. Juste… Juste là. Sous son nez. Qu’est-ce qui le retenait franchement ?

Pourquoi ne prenait-il pas exemple sur Margo qui courtisait Alice à sa façon brutale et direct ? Ou bien sur Kady et Penny… Encore que non, c’était une mauvaise idée pour ces deux-là, ils avaient trop l’air de deux amants maudits, qui n’arrivent qu’à se croiser sans jamais réellement se rejoindre.

Il fallait que ce soit Q qui avance vers lui, qui fasse le premier pas, parce qu’Eliot en était parfaitement incapable. Il était sûr et certain qu’il gâcherait tout, qu’il trouverait des excuses, qu’il mettrait de la distance entre eux, pour la reprendre ensuite et regretter. Regretter au point de se faire du mal avec la drogue et l’alcool, ce qu’il faisait déjà très bien.
Quentin était peut-être plus courageux, parce que lui, il agit. Il agit parce qu’il en avait besoin, il agit parce qu’il pouvait le faire, et parce que même s’il avait peur, il se disait que ça pouvait marcher. Ça peut marcher, pourquoi pas ?

Eliot était un esprit torturé. Il s’en voulait pour pleins de choses, mais essayait de faire comme si rien ne l’atteignait. Disons que ces excès l’aidaient un petit peu. Mais Q ne connaissait personne d’aussi tendre que lui, d’aussi attachant aussi. Il était comme un nounours qu’on aurait envie d’étreindre et Quentin en mourait d’envie, genre presque tout le temps. S’il avait pu, il se serait transformé en Koala, et aurait choisi Eliot comme arbre.
Voilà une déclaration d’amour qui pourrait être marrante « Eliot, veux-tu devenir mon arbre ? ».
En vérité, il y avait tellement de chances qu’Eliot dise non, que Quentin savait à quel point il prenait des risques à lui demander. Il pourrait aussi l’embrasser, Eliot n’était pas le genre de personne qui lui mettrait un coup de poing dans le nez parce qu’il avait fait ça. Mais rien ne certifiait qu’il ne repousserait pas Quentin ensuite.
Il n’y avait rien de sûr.

Si Eliot avait peur, Q aussi, mais c’est lui qui prit le risque. Qui se jeta à l’eau sans savoir s’il savait nager ou non.
– El…
– Hm ?
– Je…
Il ne pouvait pas en dire plus, la fin de sa phrase atterrit sur la bouche d’Eliot.
Je t’aime.
Il avait tenté le coup, il avait essayé, quitte à perdre. Mais il ne pouvait tout simplement plus se retenir, sous peine d’exploser ou d’imploser. Ou quelque chose comme ça.
Eliot ne le repoussa pas.
Eliot l’embrassa à son tour.

Et quand Quentin se réveilla ce matin là, dans des draps rouges, sur un oreiller moelleux, qui n’était autre que l’épaule d’Eliot. Il se sentit bien.
Et ce qui était merveilleux, c’était qu’Eliot aussi.

Fin.

_________________
I'm Sexy

Un koala équivaut à deux Sam Rodrick Jonty. (Plus du Galek qui reste haha)
Maeve
Maeve


Messages : 962
Date d'inscription : 17/08/2012

[The Magicians - no spoil normalement] Peur infondée Empty
MessageSujet: Re: [The Magicians - no spoil normalement] Peur infondée   [The Magicians - no spoil normalement] Peur infondée Icon_minitimeDim 7 Avr - 9:18

COUCOU!!!^^

Eh bah. Ces deux-là. TT Sacré Eliot, terrifié, à se contenter de "ce qu'il a" (ce qui est parfaitement canon, donc - -). Heureusement que Quentin a fait le premier pas (cet adorable Q TxT).

Le baiser de Q m'a trop fait sourire, comme à la mosaïque. Very Happy Et j'aDORE te voir écrire sur tous ces personnages, j'en veux plus, alors n'hésite pas! <3 Je ne voulais pas voir la fic finir! Very Happy

Marina m'a trop fait rigoler. La mention de Margo aussi. Et pauvres Kady et Penny. : ')

Q et El sont tellement doux, tellement tendres. Je suis contente que Q ait fait le premier pas dans le "vrai monde" dans cette fic. Espérons qu'El fasse quelque chose dans la série, maintenant.^^'

Merci pour le partage, c'était génial!!!!


Maeve

_________________
 
[The Magicians - no spoil normalement] Peur infondée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Maliae-
Sauter vers: