AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Teen Wolf - sans spoil] Maladie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
On a eut pleins de belles journées, mais on a un seul Perry


avatar

Maliae
Messages : 1657
Date d'inscription : 30/07/2012

MessageSujet: [Teen Wolf - sans spoil] Maladie   Jeu 24 Juil - 18:30

Fandom : Teen Wolf
Prompt : L'espoir suffit.
Note : UA. chapitre 4.

***

Stiles tomba malade. Un rhume. Un petit rhume de rien du tout. Derek se contenta de le forcer à se moucher et de lui donner du doliprane. Il pensait que tout irait bien. Le bébé était assez énergique et fort, un rhume ce n’était pas grand-chose.
Le rhume dura. Stiles toussait et se mouchait beaucoup. Il râlait :
- Dedek j’ai de la nique beu’k !
Et en disant ça il se mettait le doigt de le nez et ensuite dans la bouche.
- Ah non Stiles, c’est dégoûtant. Tu te mouches !
- Mais Tiles a de la nique !
Derek prenait de l’essuie tout, lui essuyait le nez et le faisait souffler.

Derek était sûr qu’il s’en sortirait tout seul. Stiles allait bien, éternuait et se mouchait beaucoup, toussait un peu. Il n’avait pas de fièvre, et les dolipranes le guériraient.
Ce ne fut pas le cas. La toux empira doucement, et la fièvre arriva. Stiles allait encore bien mais Derek commençait à s’inquiéter. Il lui fit prendre des bains, l’emballa dans des couvertures chaudes, lui fit boire du lait au chocolat avec du miel, et acheta d’autres médicaments.
- Tu te sens bien ? Demandait-il sans arrête à Stiles.
- Oui ça va. Dedek doit pas s’inquiéter.

Malgré toutes les précautions de Derek, la fièvre augmenta de plus en plus, le rhume se changea en grippe. Une très mauvaise grippe pour un tout petit bébé de deux ans. Stiles allait mal, très mal, et ça se voyait. Il toussait tout le temps, il était brûlant de fièvre, il ne cessait de transpirer et n’avait plus la force de manger. Quand Derek le soulevait pour le changer, lui faire prendre un bain, ou le mettre sur le pot, il le trouvait tout mou et tout léger et cela l’effrayait. Derek n’avait plus le choix, il devait emmener Stiles au médecin, il ne pouvait pas le laisser comme ça. Derek regarda dans le bottin les médecins et leurs horaires puis se décida pour l’un d’entre eux, dont le cabinet n’était pas trop loin et qui ne prenait pas sur rendez-vous.
Il installa le bébé dans sa poussette, il l’avait emballé dans des couvertures pour qu’il n’ait pas froid et lui avait mis un bonnet en laine sur la tête. Et Derek emmena Stiles au médecin. Ils attendirent tous les deux dans la salle d’attente que le docteur prenne en charge le bébé.
En attendant, Derek lisait le journal, qui parlait du shérif John Stilinski qui avait résolu une enquête dernièrement. Le journaliste écrivait que l’homme se réfugiait dans le travail depuis la perte de sa femme Claudia et son fils Genim. Derek le plaignait, il savait ce que c’était de perdre sa famille, la douleur que l’on ressentait. Heureusement, lui il avait trouvé bébé Stiles. Il caressa les cheveux de l’enfant qu’il avait assis à côté de lui et qui paraissait vraiment aller de plus en plus mal.
- Je te protégerai Stiles, on va te guérir.
Le docteur, qui était en fait une doctoresse, finit par les faire entrer dans son cabinet. Maëve – c’était ainsi qu’elle se prénommait – était une gentille femme très douce, qui rassura à la fois Stiles et Derek.
- Tu es son grand frère ?
Derek ne nia pas.
- Nos parents sont occupés, dit-il comme explication pour qu’elle ne pose pas trop de question.
Maëve en resta là pour le moment, puis ausculta le bébé. Stiles toussait, était vraiment mal et bouillant.
- Il va s’en sortir ? Demanda Derek avec de la panique dans la voix.
- Il est vraiment très malade, répondit le médecin doucement, on va sans doute devoir l’hospitaliser.
Derek sentit une boule dans son estomac :
- Il est vraiment si mal ? Il n’avait qu’un rhume.
- Il a du mal à respirer, il est brulant, je pense qu’il a une pneumonie.
- Il va s’en sortir n’est ce pas ? Répéta Derek.
- Je pense qu’il vaut mieux que j’appelle une ambulance, il sera soigné à l’hôpital. Cela devrait aller.
Mais elle ne paraissait pas sûre et Derek eut peur.

Peur de perdre Stiles, de le voir mourir, lui qui était devenu son tout, sa seule famille, son seul ami, il ne pouvait pas le perdre. Il en crèverait.

L’ambulance arriva plutôt vite et Derek partit avec Stiles. Les médecins prirent le bébé en charge et Derek dût rester en salle d’attente. Il allait devenir cinglé de ne pas savoir. Il essayait d’écouter, mais il avait tellement peur que les bruits se perdaient et se mélangeaient. Il tapait du pied sur le sol quand soudain quelqu’un lui mit une tasse de chocolat sous le nez.
- Tiens prends ça, ça te réchauffera.
Une femme aux longs cheveux noirs et bouclés le regardait en souriant. Derek accepta le chocolat mais avait la gorge trop nouée pour vraiment le boire.
- Je suis Melissa, se présenta la femme en s’asseyant à côté de lui, je suis infirmière et je travaille ici.
Derek hocha la tête pour montrer qu’il écoutait.
- Stiles c’est ton petit frère ?
Il ne répondit pas et ne nia pas.
- J’ai un fils du même âge. Il s’appelle Scott, il tombe tout le temps malade et en plus il fait de l’asthme, mais il s’en sort toujours très bien. Je suis sûr que Stiles va aussi très bien s’en sortir.
Derek serra la tasse plus fort. Qu’est ce qu’elle en savait ? Et si c’était trop tard ? Et si les médecins ne pouvaient rien faire et que Stiles mourrait de sa pneumonie ? Il était si petit, il n’avait que deux ans.
Derek ne le verrait plus jamais sourire, il ne lui ferait plus jamais de câlin, il ne surprendrait plus Stiles entrain de faire des bêtises, et ils ne pourraient plus jouer à « louloup ». Perdre Stiles, c’était perdre cette deuxième vie qu’il avait reconstruit petit à petit avec le bébé. Ce n’était tout simplement pas acceptable, pas supportable. Ca ferait tellement mal. Trop mal.
Melissa caressa les cheveux de Derek :
- Parfois, l’espoir suffit. Stiles s’en sortira.
Bizarrement cette petite phrase calma un peu Derek, le rassura. Il bu doucement le chocolat qu’elle lui avait apporté. Peut-être qu’elle avait raison, que parfois l’espoir suffisait.
Derek attendit longtemps avant qu’il puisse voir Stiles. Le bébé était sous respirateur, les médecins lui avaient injecté des médicaments et veillaient à son état – qui, selon eux, était stable.
- Vos parents vont-ils bientôt venir ? Demanda l’un des docteurs.
- Nos parents sont partis plutôt loin pour le moment, répondit Derek évasif.
Cela ne satisfaisait pas les médecins, mais tout ce que Derek voulait c’était que Stiles aille mieux, et si l’hôpital s’inquiétait des frais, il avait assez d’argent pour les payer.

Une semaine passa avant que Stiles ne commence à guérir et Derek sentis ses maux de ventre, dues à l’inquiétude, diminuer. Il avait à peine mangé durant ce temps, à peine dormi, il n’avait jamais quitté le chevet de Stiles et répondait peu aux questions des médecins sur leur famille. Leur boulot c’était de soigner, pas de s’occuper de leur histoire. Mais évidemment, ils ne pouvaient pas s’en empêcher, il fallait que les docteurs fouillent, qu’ils cherchent, qu’ils se mêlent de ce qui ne les regarde pas.
Stiles était en train de guérir, d’aller mieux, il dormait moins, mangeait mieux, parlait plus, respirait normalement.
- Dedek fait louloup ! Réclamait-il, preuve qu’il allait mieux.
C’est pour cette raison que quand Derek entendit les médecins appeler les services sociaux et qu’il comprit que quelqu’un allait venir pour eux, il prit Stiles sous son bras, vola une poche de médicament, laissa de l’argent sur la table de nuit et s’enfuit avec le bébé.
Il ne voulait pas qu’on décide de leur vie pour eux, encore moins qu’on les sépare.

Stiles guérit complètement au plus grand soulagement de Derek. Melissa avait raison, parfois l’espoir suffisait.
Derek embrassa le front de l’enfant, décoiffa ses cheveux et le prit dans ses bras :
- Ne tombe plus malade Stiles, d’accord ?
- D’acco’d Dedek. Répondit le gamin.
Derek eut un sourire. Bon sang depuis combien de temps n’avait-il pas sourit ? Il ne savait pas vraiment, mais Stiles allait mieux, était guérit et les choses s’arrangeaient. Ils étaient ensemble, encore. Alors oui, Derek eut un sourire, un vrai sourire.
Tout irait bien.

Fin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Si vous rejoignez, Phineas et Ferb on va bien s'amuser !


avatar

Yuuki
Messages : 12764
Date d'inscription : 14/05/2010
Emploi/loisirs : Broum

Feuille de perso
Pancake: thjtfiohjdtijhsitj
Pudding:

MessageSujet: Re: [Teen Wolf - sans spoil] Maladie   Jeu 24 Juil - 18:39

Oh pauvre Dedekounet Sad.
N'empêche Maeve est dans la fic c'trop génial XD
Et j'adore ce que dis Melissa Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kapouekapoue.forumactif.org
Pudding \o/


avatar

Swato
Messages : 958
Date d'inscription : 08/08/2013

MessageSujet: Re: [Teen Wolf - sans spoil] Maladie   Jeu 24 Juil - 22:49

J'ai vraiment cru que les services sociaux allaient embarquer Stiles et le ramener et même si je pense au sheriff constamment... bah je veux pas qu'ils soient séparés tout de suite ! é.è
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tu es une licorne, Harry


avatar

Maeve
Messages : 902
Date d'inscription : 17/08/2012

MessageSujet: Re: [Teen Wolf - sans spoil] Maladie   Jeu 24 Juil - 23:05

Et me voici! :'D


Ahaha, je ne sais plus où me mettre. X'D Merci, car cela me touche beaucoup... *câlin*

(n'empêche, Caro avait raison, le langage me ressemble: "Cela devrait" et les "Je pense que"... x'D)

J'ai adoré le fait que Derek rencontre Mélissa. Il a besoin d'adultes qui puissent le soutenir. Heureusement que Stiles a guéri! T T

Peut-être que plus tard, Stiles pourra tout de même devenir ami avec Scott?^^

L'article du journal, avec "Genim", est à briser le coeur.


Merci pour cette histoire. Smile


Maeve
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
On a eut pleins de belles journées, mais on a un seul Perry


avatar

Maliae
Messages : 1657
Date d'inscription : 30/07/2012

MessageSujet: Re: [Teen Wolf - sans spoil] Maladie   Jeu 24 Juil - 23:09

Peut-être qu'il pourra oui Smile, je verrai ^^ !
Je sais juste que la fin sera triste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Teen Wolf - sans spoil] Maladie   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Teen Wolf - sans spoil] Maladie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LOS : Mirror of Fate : LE TOPIC DE L'INFO SANS SPOIL
» Critique du postgame de Soleil et Lune (sans spoil)
» [Naruto - sans spoil] Un soir
» [XXXHolic - Sans spoil] - Nu sous la douche
» Expect no mercy aka Sans pitïé ni pardon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Maliae-
Sauter vers: