AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Merlin - sans spoil] Lancelot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sorry Women


avatar

Maliae
Messages : 1714
Date d'inscription : 30/07/2012

MessageSujet: [Merlin - sans spoil] Lancelot   Dim 29 Juin - 20:57

Fandom : Merlin
Prompt : Il voyait ses yeux à travers les flammes
Note : UA, Merthur un peu.

***

Lancelot était venu chercher Merlin.
Depuis longtemps Lancelot était le meilleur ami de Merlin, ils se connaissaient depuis le lycée, ils ne s’étaient jamais quitté. Le calme et le sérieux de Lancelot s’alliaient bien à la maladresse et à l’humour de Merlin. Là où ce dernier ne manquait pas de répartie, l’autre avait la douceur nécessaire pour ne pas en avoir besoin.
Toutes les filles tombaient aux pieds de Lancelot – sans qu’il ne s’en rende compte – quand elles traitaient souvent Merlin d’idiot.
Bref, ils étaient vite devenus inséparables et étaient restés amis après le lycée. Merlin lui avait parlé d’Arthur, de sa tyrannie qui cachait une forme de gentillesse, de son arrogance et de sa fierté, et de son fils. Il l’avait saoulé pendant des heures devant une bière dans un bar, à lui parler de son boulot et surtout de son patron. Si bien qu’il avait piqué la curiosité de Lancelot et que ce dernier avait décidé de venir le chercher au travail. Espérant croiser ce fameux Arthur.
Quand Merlin vit son meilleur ami, il eut un sourire jusqu’au plafond :
- Eh ! Lancelot, qu’est ce qui t’emmène ?
- La curiosité. Répondit son ami.
Merlin eut un petit sourire en coin et pointa le bureau d’Arthur dont la porte était fermée :
- Le Roi est occupé.
- Dommage.
- J’ai encore un peu de travail, tu peux attendre ? Il sortira peut-être le bout de sa langue fourchue, qui sait ?
Lancelot hocha la tête et Merlin lui indiqua la machine à café pour qu’il puisse aller se chercher une boisson en attendant. Puis il se replongea dans ses papiers.

Lancelot alla jusqu’à la machine comme lui avait proposé son ami, et rentra par inadvertance dans quelqu’un.
- Oh excusez-moi, fit-il.
- Ce n’est rien, je ne faisais pas attention, fit la jeune femme en levant les yeux.
L’homme eut un coup au cœur presque immédiat. Il n’avait jamais vu une aussi jolie femme, avec un sourire aussi doux. Il cligna des yeux comme s’il avait à faire à une apparition, puis secoua la tête pour reprendre ses esprits :
- Je vous offre un café ? Pour me faire pardonner de vous avoir bousculé, proposa-t-il.
La jeune femme rougit :
- Merci, ce n’est pas la peine vous savez, ce n’était vraiment rien.
- J’insiste.
Alors elle accepta.
- Je m’appelle Lancelot.
- Et moi Guenièvre.
- Enchanté Guenièvre.
- Vous pouvez m’appelez Gwen.
- Gwen alors.
Lancelot lui offrit une boisson et se paya un café.
- Lancelot, je ne me souviens pas que vous travailliez ici.
- Et bien c’est parce que j’y travaille pas.
- Ah bon ? Demanda Gwen curieuse.
- Non, je suis le meilleur ami de Merlin et j’étais venu le chercher. Il m’a demandé de patienter car son tyran de patron l’a noyé de boulot.
Gwen rit, elle avait un rire des plus charmants.
- Oh ce n’est pas toujours un tyran, dit-elle en défendant Arthur.
- Ah vraiment ?
- Vraiment. Il peut être charmant, vraiment charmant, dit-elle les yeux brillants.
Lancelot comprit alors qu’il y avait anguille sous roche, et su qu’il ne s’était pas trompé quand la jeune femme lui expliqua qu’ils étaient fiancés. Il se sentit un peu déçu mais n’en montra rien, après tout il venait juste de faire la rencontre de Guenièvre et même si les coups de foudre existait, il ne la connaissait pas assez pour se plaindre.
- Félicitation, dit-il simplement.
- Merci répondit-elle plutôt humblement.
Ils continuèrent de discuter, changeant de sujet. Ils se découvrirent assez vite de nombreux points communs, ils avaient les mêmes centres d’intérêts et bientôt ils se retrouvèrent à rire tous les deux. Lancelot oubliant Merlin et son patron.

Arthur sortit de son bureau :
- Merlin, pourrais-tu remplir ces formulaires ? Demanda-t-il en lui donnant les papiers sans lui laisser vraiment le choix.
- C'est-à-dire que… Un de mes amis est venu me chercher et…
- Et ?
- Et je voulais partir à l’heure pour une fois. S’il vous plaît.
Arthur haussa les épaules et posa les formulaires sur le bureau de Merlin :
- Tu les rempliras demain.
- Sans faute ! Merci.
Son patron regarda dans la pièce et demanda :
- Et donc il est où ce fameux ami ?
- Il est à la machine à café.
- Puis-je le rencontrer ?
Merlin acquiesça, pensant que ça tombait bien puisque Lancelot voulait également rencontrer Arthur. Il se leva et indiqua le chemin de la machine à café à Arthur, l’accompagnant. Ils y trouvèrent Lancelot en pleine discussion avec Gwen. Arthur fronça les sourcils et Merlin s’approcha :
- Lancelot ?
Lancelot se tourna vers Merlin tout sourire puis il le perdit en tombant nez à nez avec le blond.
- Je te présente Arthur mon patron. Arthur voici Lancelot mon meilleur ami.
Les deux hommes se scrutèrent et se jaugèrent avant de se serrer la main, sans se montrer tellement cordial l’un envers l’autre. Merlin sautillait d’un pied sur l’autre un peu gêné par cette drôle d’ambiance, tandis que Gwen restait en retrait.

Lancelot rencontrait donc enfin le Roi. Roi Arthur. Il ne le trouva pas si charmant, mais vu son air hautain, il fut certain que Merlin ne lui avait pas mentit sur son arrogance. Pourtant il n’avait pas l’air d’un homme mauvais mais Lancelot ressentait une pointe de jalousie, parce que cet homme justement avait la chance de sortir avec une femme merveilleuse. Une femme que lui, Lancelot, venait de rencontrer, mais qu’il aimait déjà. Il la trouvait drôle, gentille, douce aussi, pourtant elle n’hésitait pas à dire ce qu’elle pensait. Le peu qu’ils avaient échangé elle s’était montré à la fois passionné et maladroite. Elle était tout simplement adorable. Et en plus ils avaient beaucoup de choses en commun.
Mais voilà, il arrivait trop tard. Gwen était fiancée à Arthur.

Quand à Arthur, il jaugeait Lancelot. Est-ce que ce type était réellement le meilleur ami de Merlin ? Vraiment ? Un homme qui paraissait draguer la fiancée des autres ? Il aurait pensé que Merlin avait des biens meilleurs amis.
D’ailleurs il avait pensé pendant un moment que c’était lui son meilleur ami. Il regrettait de s’être trompé.
- Enchanté Lancelot, fit-il tout de même à contre cœur.
- Enchanté répondit Lancelot.
Puis ils se relâchèrent la main. Arthur se tourna vers Merlin :
- Je te laisse y aller mais demain tu devras travailler deux fois plus.
- Bien sûr, merci Arthur.
Lancelot se tourna vers Gwen :
- Très heureux d’avoir fait votre connaissance, lui sourit-il et elle lui rendit son sourire.
- De même, fit-elle.
Ils se regardèrent un moment, jusqu’à ce qu’Arthur tousse pour leur rappeler sa présence.
- Allons-y Lancelot, avant qu’Arthur ne change d’avis.
Puis Merlin prit le bras de son meilleur ami et l’entraina avec lui. Ce dernier jeta un dernier coup d’œil vers Gwen qui le regardait partir.

Arthur soupira et Gwen lui sourit :
- Ne sois pas jaloux.
Arthur sursauta, il n’était pas jaloux, Merlin avait pour meilleur ami qui il voulait !
- Nous n’avons fait que discuter, ajouta Gwen.
Ah oui bien sûr, elle parlait d’elle et de Lancelot, pas de Merlin.
- Il est très beau, admit Arthur.
- Oui, mais c’est toi mon fiancé.
Arthur lui fit un petit sourire et embrassa sa joue :
- Et bien ton fiancée a encore du boulot, alors je file.
Elle lui rendit son sourire, puis Arthur s’éloigna et s’enferma dans son bureau.

Merlin et Lancelot étaient assis l’un en face de l’autre autour d’un verre dans un bar.
- Alors tu en penses quoi ? Demanda Merlin.
- Elle est ravissante.
- De qui tu parles ?
- De Gwen et toi ?
- Et bien d’Arthur.
- Ah, ton patron ? Tu as raison, ça m’a l’air d’un tyran arrogant.
Merlin fronça les sourcils, Lancelot disait rarement du mal des gens.
- Ne me dis pas que tu as choppé le béguin pour Gwen ? Soupira Merlin.
- Je crois bien que si.
- Elle est prise.
- Je sais.
- Elle est vraiment prise, elle et Arthur sont fiancés.
- Je sais.
- Alors oublie-la, tu vas souffrir. Je ne veux pas que tu souffres. Moi aussi j’ai eu un petit béguin pour Gwen mais je l’ai tout de suite étouffé quand j’ai vu comment elle regardait Arthur. Il vaut mieux. D’accord ?
Lancelot but sans rien répondre, regardant ailleurs.
- Oh mon dieu tu es vraiment amoureux.
- Je crois.
- Tu n’es jamais tombé amoureux et voilà une femme que tu connais depuis deux minutes et…
- Je sais, je n’ai pas fais exprès.
Merlin soupira et tapota le bras de Lancelot :
- Je ne veux pas que tu sois malheureux. Ils vont bientôt se marier.
- Hm.
- Arthur est heureux avec elle.
- Hm.
- Il est gentil avec elle.
- Hm.
- Arthur l’aime, il l’aime alors tu dois l’oublier.
- Je me fiche un peu d’Arthur tu sais ? Soupira Lancelot.
- Bon alors Gwen aime Arthur, elle l’aime d’accord ?
- Oui.
Merlin souffla.
- Je ne devrais pas la revoir n’est ce pas ? Interrogea Lancelot.
- Non tu ne devrais pas.
- Même si elle m’a donné son numéro de téléphone n’est ce pas ?
- Elle t’a donné… Ohlalala… Non laisse tomber, jette le dans une poubelle.
Lancelot haussa les épaules :
- Tu as raison Merlin. Elle sort avec Arthur, je dois l’oublier.
- Exactement. Je suis désolé Lancelot.
- Tant pis.
Merlin hocha la tête et commanda un autre verre pour son meilleur ami.

Lancelot une fois chez lui s’apprêta à jeter le bout de papier avec le numéro de téléphone. Mais ses yeux regardèrent le numéro et il s’arrêta avant de le balancer. Après tout appeler ce n’était rien. Ils pourraient être amis voilà tout. Lancelot ne faisait rien de mal s’il se contentait d’appeler Gwen. Juste d’entendre le son de sa voix. Juste ça.
Il composa son numéro.

Le lendemain, Arthur regardait Merlin entrain de travailler. L’employé fini par relever la tête :
- Vous avez quelque chose à me demander ?
Arthur lui jeta un regard un peu noir avant de se lancer :
- Lancelot est ton meilleur ami depuis combien de temps ?
- Depuis longtemps, pourquoi ?
- Pour rien, grogna Arthur, travaille au lieu de regarder les mouches voler !
Merlin obéit et retourna le nez dans ses papiers, jusqu’à ce qu’Arthur dise :
- Tu as conscience qu’il drague ma fiancée ?
- Lancelot ne ferait jamais ça !
- Et moi je te dis qu’il le fait, hier il la regardait avec des yeux de merlan frits.
- Oui, peut-être, mais ça ne veut pas dire qu’il la draguait.
- Comment peux-tu être ami avec quelqu’un qui drague la fiancée des autres ?
- Lancelot n’est pas comme ça. Ne dites pas du mal de lui. S’énerva Merlin
Arthur se rembrunit encore plus.
- Tu devrais te trouver de meilleurs amis.
- Je n’en ai pas envie, Lancelot me convient.
- Mouais, fit Arthur en rentrant dans son bureau et en claquant la porte.
Merlin regarda un moment la porte fermée sans comprendre le comportement plus qu’étrange d’Arthur, puis haussa les épaules et se remit au boulot.

Arthur donna des coups de tampon sur une feuille pour se calmer, il s’acharna sur son tampon.
- Lancelot me convient, fit-il en imitant la voix de Merlin, Lancelot n’est pas comme ça, ne dites pas du mal de lui.
Et il donna encore des coups de tampon.
- Mouais.
Puis s’acharna encore un peu et fini par laisser tomber et posa sa tête sur son bureau.
- Arthur reprends toi, tu fais n’importe quoi, regarde toi tu es entrain de parler tout seul dans ton bureau.
Et il poussa un soupire. Il finit par se relever, sortir de son bureau et il ordonna à Merlin de le suivre.

Merlin ne savait pas où Arthur l’emmenait et comprenait de moins en moins ce qui arrivait à son patron. Encore moins quand il l’emmena dans un café (un café hyper huppé et cher où Merlin n’aurait jamais eut l’idée d’aller).
Merlin voyait les yeux d’Arthur à travers les flammes de mécontentement qui paraissaient y brûler et cela ne le rassurait pas des masses.
- Je te paye un coup, grogna Arthur.
- Si vous y tenez.
- Je le fais simplement parce qu’en ce moment tu es très efficace dans ton travail, ce qui est plutôt rare.
- Ah ! Merci.
Arthur le foudroya du regard et Merlin se recula sur sa chaise. Il ne savait pas ce qu’il avait fait pour mettre autant en colère son patron, et ne comprenait pas pourquoi il lui payait à boire s’il était aussi énervé contre lui.
- Ce n’est pas la première fois que je t’offre à boire ou un dîner.
- Oui je sais.
- On est même déjà allé au cinéma.
- Exactement.
- Tu as gardé mon fils plusieurs fois.
- C’est vrai.
Merlin se demandait où est ce qu’Arthur voulait en venir en énonçant ainsi des évidences.
- Une fois, tu m’as presque porté parce que je m’étais foulé la cheville.
- Oui je me souviens.
- On était perdu et on a… Enfin… On a discuté.
- Oui.
- Tu m’as sauvé la vie quand l’ascenseur est tombé en panne.
- Je vous ai juste un peu aidé.
- Et je t’ai sauvé la vie quand tu as glissé dans la rue et que tu es tombé.
- Peut-être.
Arthur tapotait ses doigts sur la table et regardait son verre comme s’il essayait de le faire exploser rien qu’en le regardant. Finalement il releva ses yeux vers Merlin et lâcha :
- Alors pourquoi donc ne suis-je pas TON meilleur ami ?
Merlin écarquilla les yeux surpris, puis réalisant ce que venait de demander Arthur il éclata de rire.
Alors c’était donc ça. Arthur était jaloux.
- Je connais Lancelot depuis vraiment longtemps, mais vous êtes mon ami aussi.
Arthur grinça de dents, insatisfait par cette réponse.
- Il est mon meilleur ami. Et vous… Et bien vous êtes mon ami un peu spécial, voilà.
- Ton ami un peu spécial ?
Merlin hocha la tête en lui souriant, mais Arthur ronchonna :
- Et c’est censé vouloir dire quoi ?
- Ca veut dire que je n’ai jamais eu d’ami tel que vous et que vous êtes spécial et irremplaçable.
Arthur fixa un instant Merlin, puis se radoucit en voyant qu’il était sincère. Il eut un tel sourire satisfait que les lampes du café clignotèrent quelques secondes. Arthur n’y fit pas attention, Merlin se calma avant qu’elles ne s’éteignent complètement. Il sirota sa boisson et regarda ailleurs, tandis qu’Arthur très content ne le quittait pas des yeux.

Lancelot avait appelé Gwen. Il l’avait invité à boire un verre.
Boire un verre ça se faisait entre amis, il l’avait fait des centaines de fois avec Merlin. Ce n’était rien. Vraiment rien du tout.

Fin.


Dernière édition par Maliae le Lun 30 Juin - 11:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tu es une licorne, Harry


avatar

Maeve
Messages : 919
Date d'inscription : 17/08/2012

MessageSujet: Re: [Merlin - sans spoil] Lancelot   Dim 29 Juin - 21:39

Coucou!

Qu'est-ce que j'adore cet UA.^^ Arthur est trop adorable, d'être jaloux de la place de Lancelot auprès de Merlin. Et franchement, ils sont bien aveugles, ces deux-là. Son "ami un peu spécial"? Vraiment? XD

Lancelot ne me dit rien qui vaille... éè

Merci pour cette histoire!^^


Maeve
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorry Women


avatar

Maliae
Messages : 1714
Date d'inscription : 30/07/2012

MessageSujet: Re: [Merlin - sans spoil] Lancelot   Dim 29 Juin - 21:52

Coucou, d'autant plus qu'il est pas DU TOUT jaloux pour Gwen ahhaa. Bref.
Lancelot ne fera rien de mal ne t'inquiète pas.
Son ami un peu spécial ouais ouais Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pudding \o/


avatar

Swato
Messages : 978
Date d'inscription : 08/08/2013

MessageSujet: Re: [Merlin - sans spoil] Lancelot   Lun 30 Juin - 10:34

Rolalala ! J'adore comment Arthur est jaloux, il oublie carrément sa fiancé avec toute cette histoire, c'était tordant !

Franchement, je trouve ça vachement original ce que tu as fait d'eux avec tes UA, j'adore ! <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Merlin - sans spoil] Lancelot   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Merlin - sans spoil] Lancelot
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Merlin-Sans Titre-Merlin/Arthur-G
» LOS : Mirror of Fate : LE TOPIC DE L'INFO SANS SPOIL
» Critique du postgame de Soleil et Lune (sans spoil)
» [Naruto - sans spoil] Un soir
» [XXXHolic - Sans spoil] - Nu sous la douche

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Maliae-
Sauter vers: