AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Merlin - pas de spoil] Une longue promenade

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
No times outs. Only death !


avatar

Maliae
Messages : 1801
Date d'inscription : 30/07/2012

MessageSujet: [Merlin - pas de spoil] Une longue promenade   Sam 28 Juin - 17:37

Fandom : Merlin
Prompt : Le coup de la panne.
Note : UA, merthur :p

***

Arthur avait invité Merlin au mariage de sa demi-sœur. Ou plutôt lui avait ordonné de venir, car il ne supporterait jamais le mariage s’il n’avait pas quelqu’un pour s’arranger que son verre soit toujours remplis afin qu’il puisse se saouler jusqu’à oublier où il était. En effet, d’après ce qu’avait compris Merlin, la demi-sœur d’Arthur, Morgana, était une véritable sorcière. Entendez par là qu’elle lui avait pourrie la vie pendant des années.
Et elle en était à son cinquième mari.
- Elle leur suce leur pognon, puis leur peau jusqu’à la moelle, puis s’en débarrasse ensuite. Lui avait raconté Arthur.
Et Morgana prenait un malin plaisir d’inviter son « cher petit frère » à tous ses mariages.
Une fois il avait osé refuser l’invitation et elle s’était installée une semaine chez lui. Depuis, il ne manquait jamais plus une occasion. Valait mieux supporter Morgana deux petits jours qu’une grande semaine.
Et cette fois-ci Arthur ne venait pas seul, il avait Merlin. Merlin allait sans doute l’amuser et le séjour serait moins difficile.

Merlin avait accepté – même si en vérité il n’avait pas tellement eut le choix – avec un certain plaisir et une grande curiosité. Il voulait voir cette femme qui effrayait autant son patron – qui pourtant n’avait peur de personne. Et puis quelque part il était flatté qu’Arthur l’ait invité lui, plutôt que Gwen. Quand il lui avait fait la remarque, Arthur avait répondu :
- Allons, je ne pourrais tout de même pas demander à Guenièvre de me servir, tandis que toi c’est déjà ton rôle.
Merlin n’avait pas insisté.

Arthur avait demandé à Merlin de conduire, il n’avait qu’à suivre le GPS et pendant ce temps Arthur pouvait dormir et garder ses forces pour le mariage. Lohot n’était pas venu, Arthur l’avait laissé à la nounou, il préférait que Morgana reste le plus éloignée possible de son fils.
Le voyage se passait bien, jusqu’à ce que la voiture décide de se mettre à ronchonner, grogner, fumer, et que Merlin soit obligé de s’arrêter sur le bord de la route.
Son patron se réveilla et marmonna :
- Qu’est ce qu’il y a Merlin, tu nous fais le coup de la panne ?
Merlin n’eut pas tellement envie de rire :
- Je crois que votre voiture est vraiment en panne !
- Impossible, tu sais combien elle m’a coûté ?
- Pas assez pour éviter une panne il faut croire.
Arthur soupira et demanda :
- Et bien que fais-t-on ?
- Je propose que vous appeliez le dépanneur.
Le patron sortit son portable et se rendit compte qu’il n’avait plus de batterie :
- Passe-moi ton portable Merlin !
- Je n’ai pas de portable.
- Comment ça tu n’as pas de portable, tout le monde a un portable.
- Sauf moi.
Arthur commençait à s’énerver :
- Alors qu’est ce qu’on va faire ?
- On pourrait essayer de faire du stop jusqu’à une station service pour téléphoner ?
- Bonne idée. Fais du stop, je t’attends dans la voiture.
Merlin soupira, sortit de la voiture et tendit son pouce.
Dire que la route était peu fréquentée était un euphémisme. Et au bout d’une demi-heure, alors qu’il commençait à avoir des crampes dans le bras, et qu’aucune voiture n’avait pointé le bout d’un phare, Merlin décida d’abandonner.
Il remonta dans la voiture et énonça comme une évidence :
- Il va falloir marcher.
- Marcher ? Interrogea Arthur comme si ce mot lui était inconnu.
- Oui marcher, vous savez, mettre un pied devant l’autre jusqu’à arriver quelque part.
- Marcher, mais pour quoi faire ?
- Et bien pour arriver plus vite jusqu’à un téléphone.
Arthur soupira :
- Je croyais que tu faisais du stop !
- Il n’y a aucune voiture.
Le patron de Merlin le scruta et dût bien se rendre à l’évidence, son secrétaire ne lui faisait pas une blague. Ils allaient devoir marcher. Il sortit de la voiture à contre cœur, ferma à clés les portes (elle était en panne certes, mais on ne savait jamais), et décida de suivre Merlin.
La route était plutôt abandonnée, et s’enfonçait dans une forêt.
- Merlin, tu es sûr qu’on est sur la bonne route ?
- C’est celle qu’indiquait votre GPS en tout cas. Cessez de râler et avancez !
Arthur n’obéit qu’à moitié et avança en bougonnant. Plus ils marchaient, moins il ne paraissait y avoir de vie autour d’eux, à part la forêt bien entendu et les bêtes qui s’y cachaient. Merlin se sentait un peu perdu, mais la route continuait et menait bien quelque part. Peut-être qu’au bout de cette forêt se trouvait des maisons, où ils pourraient demander pour appeler.
Au bout d’un long moment Arthur devint silencieux. Cela faisait bientôt deux heures qu’ils s’enfonçaient dans la forêt et même Merlin qui était plus habitué à marcher commençait à fatiguer.
- Merlin ?
- On n’est pas perdu, il y a forcément quelque chose au bout de cette route ! S’énerva Merlin.
- D’accord, si tu le dis. Je te fais confiance.
- Vraiment ? Je ne sais même pas où nous sommes. Vous êtes sûr que votre GPS n’est pas complètement détraqué ?
Arthur haussa les épaules :
- D’habitude il marche plutôt bien, peut-être que Morgana fête son nouveau mariage dans un coin perdu.
- C’est bien notre veine.
Et puis Merlin se souvint qu’il avait jeté un tout petit coup d’œil à Arthur quand il dormait. Son patron avait la bouche grande ouverte, et une mèche de cheveux de travers, Merlin avait ressentit un drôle de picotement. Le GPS s’était alors un peu emballé, mais avait continué de fonctionner. Merlin ne s’était pas posé de questions. Mais peut-être qu’il avait détraqué l’objet sans le faire exprès, et le GPS lui avait alors indiqué une route perdue au milieu de nulle part.
Merlin se garda bien d’expliquer tout ça à Arthur mais commença à vraiment s’inquiéter. Et si cette route ne menait vraiment nulle part ? Est-ce qu’ils devaient faire demi-tour ? Ou continuer ? Merlin n’était plus sûr, et quand ils eurent marché trois heures, il décida de faire une petite pause.
Arthur s’assit à côté de lui et posa sa main sur l’épaule de Merlin :
- Tu sais, finalement c’est pas une mauvaise chose cette histoire.
- Comment cela ?
- Et bien je suis entrain de rater le mariage de Morgana et c’est pas pour me déplaire.
Arthur fit un petit sourire à Merlin. Ici, perdu en pleine forêt, ils n’étaient plus patron et employé, ils étaient simplement amis et quand ils repartirent ce fut un peu plus léger. Ils discutèrent simplement et le voyage ne leur parut plus si terrible, finalement.
Les choses recommencèrent à s’aggraver quand Arthur trébucha sur une racine au milieu de la route – qui était de plus en plus en mauvais état. Le blond s’était tordu la cheville et Merlin dût passer son bras autour de son épaule pour le soutenir et l’aider à marcher. Le soleil commençait à se coucher au loin et ils n’avaient pas quitté la forêt.
- Merlin tu irais plus vite sans moi.
- Je ne vous abandonne pas ici au milieu de cette forêt.
- Ce n’est pas ce que j’ai dis, mais tu devrais me laisser ici et venir me récupérer une fois que tu auras trouvé un téléphone.
- C’est hors de question, on ne se sépare pas.
Et Merlin continua d’avancer en soutenant Arthur :
- Il y a forcément quelque chose au bout de cette forêt.
Arthur sourit et resserra sa prise sur Merlin :
- Sûrement.
Et même s’il n’y avait rien, Arthur était content d’être là avec Merlin, il ne sentait même pas sa douleur à la cheville et pensait plutôt à la main de Merlin qui tenait la sienne pour le maintenir contre lui.
Au beau milieu de la nuit, et après beaucoup de pauses, ils quittèrent enfin cette forêt et aperçurent des lumières au loin, qui signifiaient qu’il y avait de la vie et sans doute un téléphone.
Merlin et Arthur se regardèrent un instant puis s’échangèrent un sourire :
- Je crois qu’on a réussi.
- Oui, on a réussi.
Ils ne savaient pas bien ce qu’ils avaient réussi, à la base ils étaient juste partie en quête d’un téléphone et finalement s’étaient retrouvés à se soutenir l’un l’autre durant ce qui avait été une longue, très longue, promenade.
Leur lien ne s’en trouvait que plus fort. Merlin n’aurait pas su expliquer pourquoi, mais alors qu’il avait mal aux jambes et aux épaules, qu’il était crevé, et qu’il rêvait d’un bon lit douillet, il était presque triste quand on leur présenta un téléphone et qu’ils purent retourner au monde réel. Ils avaient bénéficié d’une drôle de pause, un moyen d’apprendre à se connaître, et à devoir se soutenir dans une situation un peu difficile, et maintenant c’était terminé, retour à la normal.
Un taxi vint les chercher pour les ramener chez eux – Arthur considérant qu’il était inutile de se rendre au mariage puisqu’ils l’avaient raté. Le lendemain il appellerait un dépanneur pour aller récupérer sa voiture, mais en attendant il avait décidé qu’ils avaient tous les deux besoins de sommeil. Merlin resta silencieux dans le taxi, mais ne réussit pas à dormir. Ses yeux se posaient sur Arthur à côté de lui, qui avait la tempe posé contre la vitre et qui regardait le paysage, ou qui en donnait l’impression.
Parce que Merlin ne s’en rendait pas compte, mais ce qu’Arthur regardait véritablement c’était le reflet du brun qui apparaissait dans sa vitre. Arthur regardait Merlin qui était entrain de le regarder.

Le taxi arriva trop vite, ils se séparèrent trop vite, ils ne s’échangèrent aucun mot parce qu’ils ne savaient plus quoi se dire maintenant qu’ils étaient de retour à la réalité. Mais ils n’oublieraient pas ce moment partagé à cause d’une panne de voiture.

Deux jours plus tard, Arthur eut la mauvaise surprise de voir arriver Morgana chez lui. Il l’avait complètement oublié, et ne l’avait pas appelé pour expliquer son absence. Morgana prit la décision de s’installer quelques temps chez lui…

Fin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tu es une licorne, Harry


avatar

Maeve
Messages : 939
Date d'inscription : 17/08/2012

MessageSujet: Re: [Merlin - pas de spoil] Une longue promenade   Sam 28 Juin - 18:19

Very Happy

Ohoho, c'était génial! Ces deux-là qui se rapprochent sans trop s'en rendre compte. Et je me répète, mais l'attachement de l'Arthur de ce monde à Merlin me réchauffe le coeur. Smile

Et puis, franchement. D'habitude, à un mariage, on invite plutôt ses petits amis, alors cela m'a trop fait sourire. XD

Les deux qui s'observent plus ou moins discrètement, avec la vitre, dans le taxi... C'est une image qui va me rester. Smile

Et, oui: j'a-dore ta Morgana! XD


Maeve
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
No times outs. Only death !


avatar

Maliae
Messages : 1801
Date d'inscription : 30/07/2012

MessageSujet: Re: [Merlin - pas de spoil] Une longue promenade   Sam 28 Juin - 18:27

Oui Arthur est très attaché à Merlin même s'il est trop fier pour le dire :'D ! Merlin est très attaché aussi même si lui n'y comprends juste rien.

Morgana invite "son cher petit frère" car elle va pouvoir s'amuser à ses dépends Very Happy ! Et bon contente qu'elle te plaise pour le très petit peu qu'on la voit.

J'aimais bien l'image de la vitre Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Normal people scares me


avatar

Swato
Messages : 1000
Date d'inscription : 08/08/2013

MessageSujet: Re: [Merlin - pas de spoil] Une longue promenade   Sam 28 Juin - 22:21

Mdrrrr ! Pauvre Arthur ! Il va devoir subir la présence de Morganna XD

Trop marrant, j'ai adoré <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Merlin - pas de spoil] Une longue promenade   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Merlin - pas de spoil] Une longue promenade
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lucia Anne Elbereth // La vie est une longue blessure qui s’endort rarement et ne guérit jamais// FINI
» Spoil Bleach chapitre 274
» Anet, promenade en forêt
» Merlin BBC 2008 : saison 1
» Promenade Dominicale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Maliae-
Sauter vers: