AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Original] - Les Septs Maux du Monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Si vous rejoignez, Phineas et Ferb on va bien s'amuser !


avatar

Yuuki
Messages : 11994
Date d'inscription : 14/05/2010
Emploi/loisirs : Broum

Feuille de perso
Pancake: thjtfiohjdtijhsitj
Pudding:

MessageSujet: [Original] - Les Septs Maux du Monde   Dim 2 Mar - 14:16

Prompt : Tels les septs péchés capitaux

----

Il y a longtemps, quand la Terre venait juste d’être crée, quand les idoles, les cultes et les dieux n’existaient pas encore, régnait en maître sept personnes. Ce n’étaient pas des humains, plus des entités. Pourtant, ils n’allaient pas jusqu’à prétendre qu’ils étaient des dieux. Ils étaient inséparables, et lorsqu’ils étaient réunis tous ensemble, ils étaient parfaitement invincibles, aucune arme, aucune vertu, aucun amour ne pouvaient lutter contre eux, et le monde subissait un chaos infernal.
Ils étaient frères et sœurs, et étaient des êtres asexués, aux apparences mouvantes, suffisamment perfides pour changer de face au gré de leur envie. Il était tout ce que le monde redoutait, et avaient des pouvoirs illimités.
Le premier était celui qu’on redoutait pour sa gourmandise. Il se régalait de mets les plus sophistiqués, son plat préféré étant les femmes vierges. Une légende cours même comme quoi ce serait de sa faute que ces femmes ont toujours été les plus prisés comme nourriture d’immortalité.
Le second, à sa façon, était celui dont on avait le moins peur, dont on craignais le moins pour sa vie, mais qui tout de même, tâchait notre corps, car luxueux comme il était, il aimait l’or, les diamants, les matériaux précieux, et surtout, les hommes frêles et gringalets, qu’il pouvait placer dans son lit pour se soulager.
Le troisième, plus sage que les autres, était celui pourtant qu’on redoutait le plus. Il vous offrait des sourires, sous mille et une apparence, était plus tranquille que le vent, mais dès que ça lui prenait, dès que quelque chose ne lui plaisait pas, il se mettait dans une rage noire, dévastant tout ce qui pouvait être aux alentours. De nombreux villages et humains avaient péris à cause de ses états d’humeur.
La quatrième, car l’on supposais qu’elle était une femme, du fait qu’elle prenais bien souvent des apparences de femme, était elle, très intelligente, et avait un défaut : Elle tombait rapidement amoureuse. On l’avait même déjà surprise à embrasser un arbre. Pourtant, plutôt que de la trouver stupide, les gens savaient que ça n’était pas une bonne nouvelle que son cœur se soit épris de quelqu’un. Car cette femme, souvent se faisait rejeter, et dans ces moments là, son envie était grande, et elle pouvait se transformer en harceleuse, allant jusqu'à tuer la personne.
La cinquième, était quand à elle, avare. Elle aimait avoir, et n’aimait pas prêter. C’était en somme celle qui était la moins dangereuse…Sauf quand elle considérait qu’une ville lui appartenait, et que ses habitants devaient mourir.
Le sixième, on en entendait jamais parler. Pour la simple et bonne raison qu’il ne faisais rien de ses journées, se contentant de dormir et de se prélasser par paresse. Malheureusement, ses ronflements provoquaient des tremblements de terre terribles.
Au final, le septième, était celui qui était le plus horrible. Le plus atroce. Il était l’orgueil et n’aimait que lui. Il se trouvait parfait en tout point, et de fait ne pouvait supporter de ne pas être le seul sur cette Terre. Pour un oui, pour un non, et toutes les six secondes, il provoquait des cataclysmes, pour son propre plaisir de se savoir puissant.

Tels les septs péchés capitaux, ses septs êtres étaient redoutables et jusqu’à alors invaincus.
Pourtant, il fut un jour où un homme arriva, et de toute sa grandeur minuscule, il fit face aux septs qui, le considèrent comme une fourmi, et voulurent l’écraser.
Mais l’humain n’était pas n’importe qui, et il joua de la ruse et de la malice qu’il possédait pour séparer les septs dans tous les coins du monde. Une fois le groupe devenu individuel, il les scella un par un, enfermant alors les maux de ce monde. Néanmoins, son scellage n’était pas assez puissant pour contrer tout à fait ces puissants, aussi est-ce pour cette raison que de nos jours, ils représentent les septs défauts principaux.

Fin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kapouekapoue.forumactif.org
Le pikachu qui pika pika.


avatar

Kura
Messages : 26
Date d'inscription : 28/12/2013

MessageSujet: Re: [Original] - Les Septs Maux du Monde   Dim 2 Mar - 15:19

Juste superbe Smile j'adore!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tu es une licorne, Harry


avatar

Maeve
Messages : 902
Date d'inscription : 17/08/2012

MessageSujet: Re: [Original] - Les Septs Maux du Monde   Dim 2 Mar - 18:21

Coucou. Smile

J'aime beaucoup. Cela fait très conte de fée. <3

Merci pour ce texte! Smile


Maeve
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Original] - Les Septs Maux du Monde   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Original] - Les Septs Maux du Monde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Disney Channel Original Movie] Cheetah Girls : Un Monde Unique (2008)
» LES 7 MERVEILLES DU MONDE
» le plus gros nougat du monde
» Photos qui vont faire le tour du monde ?
» MAUX D'AMOUR de Philippe de Pietat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Yuuki-
Sauter vers: