AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [original - sans spoil (forcément)] La découverte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
No times outs. Only death !


avatar

Maliae
Messages : 1801
Date d'inscription : 30/07/2012

MessageSujet: [original - sans spoil (forcément)] La découverte   Sam 18 Aoû - 11:12

Fandom : original
Prompt : - tu veux sortir avec moi?
- mais y pleut dehors !
Note : comporte des gros mots !

Gwenaël examinait ses photos, sur la plupart apparaissait un blondinet dans toutes les poses possibles et inimaginables. Là il souriait, là il avait le dos tourné, là il boudait, là il dormait, etc. L’adolescent regardait tellement ses photos qu’il connaissait chaque détail du visage d’Alix, ses mimiques, ses manières, sa façon d’être. Il pouvait presque entendre le son de son rire ou de sa voix, il pouvait presque le voir se tourner vers lui en l’appelant « Gwen ».
- Mais qu’est ce qui m’arrive ?
Il était là depuis plus d’une heure, incapable de se détacher des photos qu’il avait prise. Alix était devenu son modèle, un peu comme ça, parce qu’il était très photogénique, et aussi un peu parce qu’il était sur son chemin et qu’il fallait qu’il lui trouve une utilité. Puis à force de se faufiler dans sa vie sans permission, il avait fini par devenir son ami.
Mais est-ce qu’un ami vous rend dingue ? Est-ce qu’il vous manque à chaque seconde de son absence ? Est-ce que vous ne supportez pas qu’un ami parle à quelqu’un d’autres qu’à vous ?
D’habitude Gwenaël ne se posait pas la question, il buvait avec ses amis, il couchait avec ses amies, il faisait la fête ou des conneries et se fichait bien de savoir ce qu’ils faisaient pendant qu’il avait le dos tourné.
Pour Alix s’était différent. Mais en quoi ?

Sa sœur entra dans sa chambre et vint s’asseoir à côté de lui, seulement Gwenaël était tellement concentré qu’il ne la remarqua même pas et sursauta quand elle lui adressa la parole :
- Tu fais quoi ?
- Rien.
Il essaya de ranger son appareil photo numérique sur lequel il regardait les photos, mais sa sœur lui prit des mains.
- Hmmm je vois.
- Rends-moi ça !
Elle obéit immédiatement, et Gwen éteignit son appareil.
- Moi je sais ce qui t’arrive.
- Tu m’espionnais ?
- Un peu.
- Et alors qu’est ce qui m’arrive ?
- C’est simple, tu es amoureux d’Alix.
Gwenaël aurait eut envie de lui crier dessus qu’elle était conne et qu’elle avait tort, qu’elle racontait vraiment n’importe quoi et que ce n’était pas permis d’avoir une sœur aussi abrutie. Sauf que c’était évident.
Elle avait raison.
- Merde.
- Ce sont des choses qui arrivent.
- Je n’aime pas me faire dire ça par une bouche à pipe.
La frangine lui mit un coup sur la tête.
- Crétin, il semblerait que tu sois du même bord que moi, finalement.
- Fais chier, je peux pas être amoureux d’Alix.
- Mais tu l’es ?
Il garda le silence, pesant bien ses mots avant de répondre, sachant qu’il ne pourrait pas revenir en arrière après cela :
- Oui. Je le suis…. Et merde.

Gwenaël n’était pas vraiment timide, il était brusque, méchant, et parfois vraiment con, mais quand il avait quelque chose à demander il le faisait. Seulement voilà, avouer son amour à quelqu’un lui donnait l’impression de se rabaisser, cela bouffait son égo et sa fierté, d’habitude c’était les autres qui l’aimaient et qui le désiraient. Que cette fois-ci ce soit l’inverse le tuait. Surtout que s’il se prenait un râteau, ce serait la honte.
C’était bien la première fois qu’il craignait de se prendre un râteau d’ailleurs, cela le blesserait vraiment si Alix ne lui rendait pas ses sentiments.
Après avoir ruminé toute la journée, il avait pris sa décision, il allait lui en parler.
Ils étaient tous les deux dans la chambre de Gwenaël quand l’adolescent lui dit :
- Écoute-moi bien parce que je ne vais te le demander qu’une seule fois
- Quoi donc ?
- Sors avec moi !
Alix le regarda quelques secondes, puis se tourna vers la fenêtre avant de répondre :
- Mais y pleut dehors !
Gwenaël bouda le reste de la soirée, laissant le blondinet dans l’ignorance de ce qu’il avait fait ou dit de mal.
En tout cas Gwen était sûr d’une chose : on ne l’y reprendrait plus.

Fin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tu es une licorne, Harry


avatar

Maeve
Messages : 939
Date d'inscription : 17/08/2012

MessageSujet: Re: [original - sans spoil (forcément)] La découverte   Sam 18 Aoû - 17:48

Aaaaaahhhh!!! Une histoire originale!! J'adore!! xD

Mais non, pauvre Gwen (qui semble avoir un sacré caractère XD) ! Ne te décourage pas, c'était normal qu'Alix ne comprenne pas.^^

Vivent les histoires originales, malgré les gros mots de Gwen. XD

Merci de partager ce petit texte!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[original - sans spoil (forcément)] La découverte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Roman : Un mur a forcément deux côtés
» 600 mm f:8 , la cata ? non, pas forcément ...
» Le Joker (The Joker)
» Moulin manuel à meule en céramique forcément cônique ?
» Parc du Château de Seneffe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Maliae-
Sauter vers: