AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'heure du coucher

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
You, Sulfur son of a bitch


avatar

nesache
Messages : 21
Date d'inscription : 25/10/2017

MessageSujet: L'heure du coucher   Sam 8 Déc - 23:21

Prompt : il est tellement mignon quand il dort
Fandom : Harry Potter
UA : Remus et Sirius élèvent Harry

OoO

-Il est neuf heure Harry. Va dormir ! Dit Remus.
-J’ai pas sommeil, gémit Harry en se roulant en boule sur le canapé.

Sirius souleva le tas de filleul ainsi formé et hésita quelques secondes à le mettre dans le panier à linge, plus pratique pour le transport. Mais Remus sans même lever le nez de son livre, le repoussa du pied.

-Est-ce qu’il ressemble à une chaussette ? Non ! Il peut marcher tout seul jusqu’à sa chambre.
-Mgnnn, grogna Harry.
-Écoute petit, dit Sirius en le reposant par terre et en essayant de le déplier. Je comprends ta détresse, mais laisse moi t’expliquer ce que provoque le manque de sommeil…

Harry s’enroula autour de son bras et essaya de l’amener à terre. Il l’ignora.

-La surface de notre cerveau est faite de millions de minuscules poulpes dont les tentacules s’entremêlent. Leurs têtes sont tournées vers l’intérieur et ils dansent tout le jour, adaptant leurs chorégraphies aux stimuli extérieurs. Un exemple...Quand tonton Moony cherche à te faire culpabiliser pour avoir mangé son chocolat, ils frétillent des tentacules et secouent la tête tels des adeptes du Heavy Métal. C’est la danse de la révolte. Tu as bravé les interdits et tu en es fier.
-Qu’ils en profitent, intervint Remus, je vous jure que la prochaine fois que je retrouve ma réserve vide, leur danse de la peur sera tellement réussie qu’ils prendront leurs cliques et leurs claques et partiront faire leur vie dans un corps meilleur. Pfuit. Plus de cerveau.
-On peut vivre sans cerveau ? Demanda Harry la tête en bas, les jambes enserrant l’épaule de son parrain.
-Disons que ce ne serait pas un avantage dans ta vie, dit Sirius. Ce qui m’amène au problème du manque de sommeil...Les poulpes ont une tradition, l’apéro. La nuit, ils ont besoin de délier leurs tentacules et de prendre un verre…
-Un verre de quoi ?
-Oh crois moi, il y a plein de truc à boire là dedans. Bref ils ont besoin de ce moment tu comprends ? Pour débriefer leur journée, parler de leurs problèmes, s’exprimer...Mais pour ça, ils attendent ta permission. Imagine si tu te mettais à t’écrouler endormi à chacune de leur pause café ? Tu pourrais mal tomber et te fracasser le crâne. Non tu dois être couché, dans ton lit de préférence.
-Et à neuf heure pile ?
-Tes poulpes sont encore jeunes, si tu ne leur imposes pas la régularité dès maintenant, ils se révolteront, claqueront la porte et dans quelques années, c’est là ou je voulais en venir, plus de cerveau ! Un légume. Une coquille vide. Un…
-Je pense qu’il a compris.

Harry réfléchit pour trouver une faille à cette histoire. Il se roula en boule de nouveau.

-Je dois dormir pour les poulpes ? Dit-il d’une petite voix.
-Ils comptent sur toi, dit Sirius.

L’enfant se tut et reposa sa tête au sol, toujours immobile. Il y eu une lutte silencieuse entre ses deux pères pour le panier à linge.

-Je crois qu’il s’est endormi, dit Sirius en se prenant un coup dans les côtes.
-Évidemment qu’il dort, après tout ton discours !
-Je veux bien le ramasser, mais file moi ce panier !
-Nan.

L’enfant chercha une position plus confortable dans son sommeil.

-Si mignon, dit Remus en relâchant sa vigilance.

Sirius s’empara du panier et casa maladroitement Harry dedans.

-Et hop !

OoO

Dix ans plus tard.

-Je sais les gars, mais je vous jure dans deux jours, je vous laisse la journée de libre, dit Harry au milieu du silence de la bibliothèque, le nez dans son livre de cours et des cernes de trois kilomètres sous les yeux. Danse de l’apprentissage, danse de l’apprentissage…
-Tu penses qu’il parle à qui ? souffla Ron à Hermione.
-Je ne sais pas, hésita t-elle fatiguée.

Les examens n’en finissaient pas.

-Je comprend rarement à quoi marche son cerveau...
-DANSEZ MES POULPES !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'heure du coucher
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Coucher de soleil à Port Navalo (Morbihan)
» coucher de soleil
» [Collection] Heure d'amour / Bouton d'or (E.R.F)
» Comment envoyer un sms à une heure différée
» Coucher de soleil à la grande motte avec vagues et vent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Marathon des Fanfictions :: Les Fanfictions :: Fanfics de nesache :: Samedi-
Sauter vers: