AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Premier échec

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Saving people, hunting things, the family business


avatar

CacheCoeur
Messages : 13
Date d'inscription : 28/10/2017

MessageSujet: Premier échec    Sam 18 Aoû - 20:43

Troisième année
Monsieur Sheridan était un peu bourru. Il n’était jamais satisfait de rien, ni de personne, et encore moins de ses élèves. Il avait une pédagogie assez particulière, qui consistait à toujours repousser les limites de chacun de ses élèves. Nombreux étaient ceux qui avaient quitté sa salle les larmes aux yeux, mais Louis devait admettre qu’il avait fait de sacrés progrès depuis qu’il avait remplacé le vieux Dawlish, un ancien auror, qui n’avait manifestement plus toute sa tête.
- Aujourd’hui nous allons apprendre le sortilège du Ridikulus, un classique que vous devez absolument maîtriser ! Ce sort vous permettra de vous défendre. Quelqu’un peut-il m’en dire plus ?
Il scruta la salle du regard, avant de s’arrêter sur Tommy Hartley, qui comme d’habitude, avait la réponse. Ce gamin travaillait dix fois plus que les autres…
- Monsieur Hartley, je suis tout ouïe.
- Le Riddikulus est un sortilège qui rend un épouvantard ridicule aux yeux de celui qui en avait peur à l'origine.
- Parfait ! le félicita Sheridan. Tous en ligne.
- Mais Monsieur…, commença Stefan Goyle en déglutissant.
- Vous serez le premier à commencer.
Le verdict était sans appel, et sans s’être entraîné à prononcer la formule, Stefan s’avança. Le professeur de défense contre les forces du mal ouvrit une malle et une masse informe en sortit, se tortillant, se tordant dans tous les sens. Et Louis fît face à son double, une parfaite copie de lui, en train d’humilier Stefan. C’était donc ainsi que le voyait Stefan ? Comme un adversaire ? Comme quelqu’un capable de lui faire du mal gratuitement ? Le faux Louis se mît à cracher toutes sortes de phrases, affreuses, qui horrifièrent Stefan, mais encore plus le Gryffondor :
- T’es quelqu’un de mauvais tu sais ? Personne ne t’aime. De toute façon, tu n’es qu’une brute. Moi je suis un Weasley, et toi, toi tu n’es rien, qu’un abruti, qu’un fils de mangemort assez idiot pour qu’on ait tous eu pitié de lui. Parce que ça place est à Azkaban. Tu le sais ça ? La tienne aussi d’ailleurs…
La classe s’était tût, devenue muette, et Monsieur Sheridan ne broncha pas, et s’adressa calmement à son élève :
- Prononcez la formule. MAINTENANT !
Stefan s’exécuta, et le faux Louis, blond, vît ses cheveux tourner au vert et pousser d’un coup, jusqu’à l’ensevelir. Tout le monde riait, sauf Louis qui resta totalement amorphe. David posa une main sur son épaule, il sursauta, avant de s’en dégager :
- Lâche-moi.
Ce fût au tour de Tommy, qui affronta un clone de son père, qui le reniait. Tommy s’en sortit à merveille, enroulant son père dans du scotch pour le faire taire. David lui fît un clin d'œil :
- Toujours effrayé par papa ? se moqua David.
Les relations entre Tommy et son père était toujours tendues. Fruit de son adultère, Monsieur Hartley voyait en son fils ses propres erreurs, mais encore plus, l’échec d’un mariage parfait qu’il avait toujours défendu. Si Tommy faisait officiellement parti de la famille Hartley, et qu’il avait été élevé avec Janet et Isaak, les enfants légitimes de son père, il savait qu’il n’en était rien. Janet était sa sœur. Madame Hartley était sa mère. Mais son père n’était pas son père, et Isaak… Isaak n’était qu’un colocataire. Quand il avait vu son père, son muscle cardiaque s’était animé, battant la chamade.
- Il a le pouvoir d’allumer mon cœur, maugréa Tommy. Mais surtout de l’éteindre.
- AU SUIVANT ! hurla Monsieur Sheridan.
Personne ne s’avança, et Louis, toujours ailleurs, était dans un brouillard épais, toujours choqué par l’épouvantard de Stefan.
- WEASLEY A VOUS !
Molly s’avança, avant de reculer :
- L’AUTRE WEASLEY !
Molly pâlit, et secoua son cousin par l’épaule pour le faire réagir. Finalement, Louis fit un pas devant l’autre, mécaniquement, et se planta devant l’épouvantard, qui prit une autre forme, puis une autre, et encore une autre. Il voyait son père, sa mère, ses sœurs, mamie Molly, papy Arthur, Rose, Albus, Molly, James, Fred, ses oncles, ses tantes, ses amis, ils défilaient les uns après les autres. Les larmes lui montèrent aux yeux, mais il se força à les ravaler, trop fier. Il tenait fermement sa baguette, prêt à lancer le sort, quand il se transforma en une autre personne. Sa grand-mère Appoline. La réplique était parfaite, à la ride, la ridule prés. Même sa voix. Même son français, chantant, parfait. Louis lâcha sa baguette, totalement désemparé.
- Réagissez monsieur Weasley ! le pressa son professeur.
Mais l’adolescent n’entendait plus rien, ne voyait plus rien. Finalement, Monsieur Sheridan fît barrage entre l’épouvantard et son élève, et d’un coup de baguette, le renvoya dans la malle. Il envoya Louis au fond de la classe, le priant de reprendre ses esprits, et le cours continua. A la fin de l’heure, tous les élèves sortirent, passant devant lui. Monsieur Sheridan l’attrappa par l’épaule avant qu’il n’ait le temps de s’enfuir et le prit à part :
- J’imagine que cela fait beaucoup pour une seule journée…
La gorge sèche, il ne répondit pas. Il se concentrait, pour ne pas hurler, pour ne pas pleurer.
- La thanatophobie est la peur de perdre quelqu'un que vous aimez. C’est une peur très noble, Monsieur Weasley.
Il se tourna vers son professeur, furieux. Louis n’avait jamais échoué dans cette matière. Sa fierté en avait pris un sacré coup. Entre la vision de l’épouvantard de Stefan, le sien et cet échec…
- Vous viendrez samedi, seul. Et vous réussirez.
Louis hocha la tête, avant de disparaître, de trouver un refuge, loin des autres, pour être seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Premier échec
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Conseils pour achat d'un premier appareil photo
» Des conseils pour mon premier "reflex"................
» conseils : mon premier ampli Home-Cinema
» Mon premier chaperon (rouge)
» premier combat du tournois . 2 contre 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Marathon des Fanfictions :: Les Fanfictions :: Fanfics de CacheCoeur :: Samedi-
Sauter vers: