AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fic interminable chap 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Meurs. Puis ressuscite. Puis meurs. Puis.


avatar

nesache
Messages : 17
Date d'inscription : 25/10/2017

MessageSujet: Fic interminable chap 1   Sam 5 Mai - 20:44

Fandom : Harry Potter
Précisions : Remus a 23 ans et se retrouve à la rue, canon avant.
Prompt : J'ai dormi sur une planche pendant vingt années de ma vie.

OoO

Je titube. Je n’ai pas mangé depuis trois jours, l’hiver et la dernière pleine lune m’ont rendu trop faible pour conjurer quoi que ce soit de comestible, je n’ai plus de logement depuis deux mois et j’ai perdu la pièce de monnaie que j’avais ramassé sur le trottoir tout à l’heure.
Un chien tétraplégique me refilerait la moitié de son os par pitié.
Je m’écroule sur un banc.
Il y a pire que moi je le sais, j’ai croisé un collègue du sans abritage hier qui m’a avoué avoir dormi sur une planche vingt années de sa vie, mais j’ai la tête trop légère pour y penser et après tout je suis sûr qu’il y a assez de canins paralysés pour tout le monde.
Je cherche ma baguette d’une main tremblante, je dois avoir l’air d’un drogué en manque.

-Lupin ! Aboie une voix devant moi.

Je sursaute violemment et fronce les sourcils. Je reconnais cette voix et elle n’a rien à faire là.

-Fol Oeil ? Je deviens fou…

Une main invisible m’attrape la tête et me la tourne à 3 heure. Je ne vois pas l’intérêt puisqu’il n’y a personne, à moins que le chien qui pisse sur le lampadaire en face ai quelque chose à me dire.

-Pourquoi tu te désillusionnes ?
-Cape d’invisibilité.
-Qu’est ce que tu fais sous une cape d’invisibilité ?
-Pas de chapeau. J’attire l’attention. J’ai cherché à ton ancienne adresse, on m’a dit que tu avais déménagé.

Mmh. Si c’est le nouveau politiquement correct pour jeter dehors alors oui, j’ai brutalement déménagé.

-Pas trouvé la nouvelle.
-Alors Alastor, je détourne le sujet de ma pathétique situation, ce n’est pas que je ne suis pas content de te voir mais qu’est-ce qui t’amène ?
-Tu ne veux pas savoir comment je t’ai trouvé ?

Je baisse la tête las, me demandant si j’aurais la force d’aller jusqu’au bout de la conversation sans m’évanouir. Je ne veux pas m’évanouir. Si je m’évanouis, je dois avouer n’avoir rien mangé et quasi pas dormi, donc dire que je n’ai plus de toit, donc pas de travail pour payer mon loyer.
Et si je peux prendre la honte, je ne pourrais pas supporter la déception sur le visage de Fol Oeil.

-Comment m’as tu trouvé ? Je m’oblige à demander.

Une barre chocolatée apparut de nulle part.

-Tu fais peur à voir Lupin.
-Merci.

J’attrape la barre avec une gratitude mal déguisée et j’entreprends de me resucrer l’organisme.

-J’ai crapahuté dans la moitié des parcs de la ville, et miracle, tu es là. Maintenant Lupin, j’aimerais savoir pourquoi il ne faut pas moins d’un miracle pour te trouver.

J’arrête de mâcher pour regarder son supposé emplacement d’un air défiant. Soyons honnête.

-Pas envi d’être trouvé.
-Visiblement.

Quelques minutes passent, et je commence à me demander s’il est parti. Après tout je ne l’ai pas attendu approcher et l’idée que je me fasse observer sans pouvoir réciproquer me laisse mal à l’aise.

-Dumbledore s’inquiète pour toi. Il m’a chargé de m’assurer que tu respirais encore.
-Attends que je vérifie.

Je prends une grande inspiration, puis j’expire un c’est bon.
Des fois, la fatigue et l’humour ne font pas bon ménage.

-Je crains que tu ne requières pas tout les critères de bonne santé.

Il attrape ma manche et nous transplanons.

OoO

Ce voyage impromptu prends mon estomac maltraité par surprise. Vraiment si le sol pouvait s’ouvrir sous moi, ça rendrait l’épisode suffisamment bizarre pour qu’on en oublie que je viens de vomir.

Un fol Oeil visible à présent et barré de plus de cicatrices que ce que je m’en souvienne nettoya d’un coup de baguette et m’attrapa par le col pour me relever.

-Poudlard ?
-Je te l’ai dit, Dumbledore attend de tes nouvelles. Mme Pomfresh aussi…
-Mais...
-Elle est plutôt du genre brutal avec ses mauvais patients.
-Tu devrais l’épouser.
-C’est une idée.

Je suis choqué.
Il grogne et je me détends. Il plaisante.

Hagrid vient nous ouvrir. Le parc est désert mais il fait froid et c’est l’heure des cours. Il existe néanmoins une tactique imparable à cette heure pour croiser des yeux un élève. Je lève le nez en direction des fenêtres de la classe d’histoire de la magie. Je vois un adolescent le regard brisé d’ennui dirigé vers nous. C’est rassurant cette idée que certaines choses ne changent jamais.

J’arrive épuisé et migraineux à l’infirmerie. Alastor décide de s’éclipser pendant que l’infirmière m’oblige à faire trois cent mille trucs qui ne font que trahir mon état de santé.

-Manger, dormir, me dit-elle en me tendant une potion.

Elle est juste concise. Elle ne me parle pas comme si j’étais un gamin de deux ans débilité. Non. Même que. Je bois une gorgée et je m’écroule de fatigue.

OoO

Quand je me réveille il n’y a personne mais une potion est posée sur la table de nuit et une assiette de nourriture avec un mot m’implorant de manger lentement.
Je prends mon assiette, ma baguette et part me balader dans les couloirs. Je n’ai aucune idée de l’heure mais la luminosité me fait penser qu’il doit être entre 8 et 10h du matin. Je décide de prendre des passages secrets pour raccourcir ma route jusqu’au bureau du directeur et éviter ainsi aux élèves de croiser un inconnu avec une cuisse de poulet dans la main. Arrivé à la gargouille je reste bêtement bloqué devant.

-Classique vraiment. Je n’ai pas le mot de passe, je dis à la gargouille.

Son regard de pierre est moqueur. Le sculpteur devait être un sadique.

-Sorbet citron ? Glace vanille chocolat pistache avec éclat de noisettes colombiennes et cône décoré de plumes en sucre ? Non. Bon j’abandonne.

La gargouille se décala.

-Je refuse de croire que c’est pour quelque chose que j’ai dit ! Je lui reproche.

Je laisse les escaliers me mener à la porte du bureau en espérant de tout mon cœur avoir perdu en une nuit l’air misérable de ces derniers mois.
Dumbledore me sourit et m’invite à m’asseoir.

-Thé ?

Il n’attend pas ma réponse et appelle un elfe. Personne ne rompt le silence avant qu’on ai chacun notre tasse à la main. Il me scrute et j’essaie de rester calme sous son regard.

-Je vois que Pompom t’as déjà laissé partir, je ne peux pas dire que je n’en suis pas étonné.
-Mmh, j’ai disons supposé qu’elle me laisserait partir.

Ses yeux brillèrent d’une lueur amusée et légèrement triste.

-Je préfère ça, dit-il avec calme.

Autrement dit, quand j’en aurais fini avec toi jeune homme, c’est au lit. J’aurais du regarder dans un miroir avant de partir, je n’ai clairement pas récupéré cet air sain qui vous apporte paix et indifférence de la part du personnel de santé.
Mais je ne veux pas de charité, j’ai un banc à retrouver et il est vain d’empêcher un maraudeur de circuler librement dans Poudlard.

-Je ne voulais pas uniquement te voir pour m’assurer de ton bien être, même si, il me jeta un regard stoppant à l’avance toute contestation, c’était tout de même ma priorité. Je cherche un assistant à plein temps.

Je relève la tête vivement. Enfin quelque chose d’intéressant. A moins qu’il ne me demande conseil pour que je lui recommande un assistant. Sûrement. Il ne peut pas parler de moi. Mais je ne connais personne. Il parle de moi.

-Vous parlez de moi ?
-Oui.

Je n’ose pas sourire, je n’ose pas espérer. Mais mon banc attendra peut être un peu finalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meurs. Puis ressuscite. Puis meurs. Puis.


avatar

Alphard
Messages : 6
Date d'inscription : 17/01/2018

MessageSujet: Re: Fic interminable chap 1   Sam 5 Mai - 23:29

Coucou nesachette :p

Déjà j'adore le prompt.

Avant même de lire le début j'imagine bien! Pauvre Remus Sad
Dire que j'avais aussi l'idée pour Remus sauf que le mien est trop jeune pour l'instant.... Tu as réalisé mon rêve <3 💣

Remus au moins est autonome mais ne facilite pas le travail --' des médecins... Ou non. Pas un médecin. Mais qu'importe.
Ne te pouls pas!
"Une barre chocolatée apparut de nulle part." ---> Maliae va pas aimer '-' si c'est pas du chocolat blanc....

HANNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNN Je veux le couple Fol oeil et Pomona, ca doit être beau à voir O.O
"Elle ne me parle pas comme si j’étais un gamin de deux ans débilité. " une chose à dire 😋

"Mais je ne veux pas de charité, j’ai un banc à retrouver et il est vain d’empêcher un maraudeur de circuler librement dans Poudlard." ---> cette phrase est d'une telle beauté Embarassed

Ohhhhhhhhh et la fin, la faim ahaha
Non je me tais. Bref la fin il aura plus faim donc ce n'est pas une fin. Vu qu'il a plus faim, plus de fin. Plus de mort. CQFD. Il mourra pas de famine. C'est beau. Par contre être l'assistant de Dumbledore.... '-'

RIP Remus

Eh bien, t'as vraiment écrit Surprised
A plus pour la suite Smile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Fic interminable chap 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Soul Eater Chap 32 à 35
» Chap 224!
» Chap 238 BKT (V0)
» Partie d'échec interminable...
» ONGLET MUSIQUE - Règle le problème de chargement interminable des fichiers audio

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Marathon des Fanfictions :: Les Fanfictions :: Fanfics de nesache :: Samedi-
Sauter vers: