AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quicksilver / X-Men - Son slip sur son pantalon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ohana signifie famille. Famille signifie que personne ne doit être abandonné, ni oublié


avatar

Yuuki
Messages : 13545
Date d'inscription : 14/05/2010
Emploi/loisirs : Broum

Feuille de perso
Pancake: thjtfiohjdtijhsitj
Pudding:

MessageSujet: Quicksilver / X-Men - Son slip sur son pantalon   Dim 25 Fév - 12:43

Prompt : Tu ne l’as pas vu venir
Note : J’ai pas relu mais je relirais pour poster sur FF.net donc bon voilà xD
Note 2 : Fic fait pour le défi métaphysique de Zenophys où je devais écrire sur « Votre personnage se demande pourquoi Superman met son slip au-dessus de son pantalon »

Tout avait commencé quand Pietro s’était réveillé en tombant du lit. Déjà, ça avait fait un vacarme certain, mais en prime, Wanda s’était précipitée vers lui – sautant de son lit du dessus, vu que celui des jumeaux étaient superposés -.
De fait, Pietro sortait juste d’un rêve plutôt épique, qui l’avait forcé à bouger, et donc à tomber. Son réveil s’ensuivit de la grande question du « qu’est-ce que je fais par terre ». Il oublia vite la dite question. Wanda était contre lui.
Quand Wanda était contre lui, il n’y avait que ça qui comptait.
L’enfant observa sa sœur avec un sourire, alors que le rêve lui revenait en tête :
- Dis, tu sais toi, pourquoi est-ce que Superman y met son slip sur son pantalon ?
Wanda aurait pu croire que son jumeau s’était décidemment fracassé la tête au sol pour sortir une telle question. Mais Wanda connaissait Pietro mieux que quiconque. Elle savait donc que le garçon aux cheveux blancs avait tendance à penser trop vite.
Qu’il fallait juste réussir à le suivre.

- Non, je n’y ai jamais pensé.
C’est après cette phrase que leur père est entré dans leur chambre.
Il était moins rapide que son dernier enfant, qui niveau vitesse dépassait pas mal de limites. Mais il avait entendu Pietro tomber.

- Pietro, Wanda, tout va bien ?
Il avait la mine du papa inquiet pour ses deux enfants turbulents. Il savait que les deux zouaves étaient capables de prouesses, même au réveil.
Pietro avait regardé son père avec un grand sourire :
- Bonjour papa !
Pietro adorait son père, c’était un fait. Il savait que souvent, Erik n’était pas parfait, mais il faisait avec. Et puis, au pire des cas, il avait le numéro de tonton Charles pour le calmer.
Même si Pietro aurait préféré dire « papa Charles » que tonton. Wanda aussi d’ailleurs. C’était Erik qui leur avait dit de dire tonton.
Il l’avait dit avec sa tête avec les gros yeux, l’air mauvais, et les aimants du frigo étaient tombés.
Les jumeaux avaient donc dit « tonton Charles ».

- Papa, tu sais pourquoi Superman y met son slip sur son pantalon ? avait demandé Pietro en se levant finalement
Après tout, il était tombé au bon moment : leur réveil n’allait pas tarder à sonner pour partir à l’école.
Erik avait haussé les épaules en secouant la tête, et avait fini par dire aux enfants que le petit déjeuner était bientôt prêt
Pietro avait fait la moue. Erik était intelligent, mais parfois il n’était pas doué pour suivre les pensées du petit mutant.
Il décida qu’il demanderait à pa…tonton Charles.
Toute cette question lui était venue après son rêve. Il y repensait encore, même devant ses céréales. Il trainait toujours en pyjama. Il avait oublié de s’habiller alors que Wanda était déjà prête.
Mais Erik ne l’avait pas disputé, il savait que Pietro pourrait s’habiller littéralement en quatrième vitesse.
Et le rêve de Pietro était si étrange. Avec Superman qui lui proposait de s’envoler, façon Peter Pan, et Pietro qui hurlait qu’il ne pouvait que courir vite.
Que courir vite, c’était déjà pas si mal, mais l’autre super héros n’en avait eut rien à faire.
- Trotro, tes céréales elles sont toute molles.
La voix de Wanda le ramena sur Terre, et Pietro regarda autour de lui. Il ne pensa pourtant pas à rappeler à sa sœur que le surnom Trotro laissait à désirer, et que d’abord il préférait Pietr à la rigueur…

- Ah oui. Papa ! Mes céréales elles sont mourrues !
Erik leva les yeux devant son enfant de sept ans, et lui rappela qu’il pouvait toujours les manger. Pietro fit la moue, mais obéit, et avala son bol rapidement, sans même s’étouffer.

- Maintenant vas t’habiller, Pietro.

Et le petit garçon fonça à toute vitesse, avant de revenir, quelques instants plus tard. Il portait une casquette à l’effigie de son groupe de rock préféré, avec un haut tout simple gris, et un jean. Mais le plus perturbant, fut le caleçon par-dessus son pantalon.

Alors que l’enfant se jeta sur son père pour lui faire un bisou avant de partir avec sa sœur qui l’attendait à l’entrée, Erik l’arrêta brusquement

- Pietro… Qu’est-ce que tu portes sur ton pantalon…
- Bah un caleçon ! Je veux comprendre pourquoi d’abord Superman y met son slip sur son pantalon

Wanda qui s’aperçu de ce fait eut un rire, trouvant son frère amusant. Erik, lui, fut un peu moins amusé.

- Va enlever ça tout de suite, Pietro, lui rétorqua-t-il d’un ton sec
- Mais papaaaaaa
- Pietro !

Pietro fit la moue. Il voulait garder le caleçon lui. Pourquoi son père lui interdisait ? Peut-être que son fils allait même créer une mode ! Et que ça serait hyper chouette !
Seulement, il fut sauvé, parce que Charles arriva à ce moment là, et comme il sonna pour entrer, Wanda lui ouvrit. Pietro en profita pour dire bonjour à son « oncle » et attraper sa sœur pour se mettre à courir jusqu’à l’école.

Erik se rendant compte que les deux enfants avaient disparu, ne laissant que Charles et sa chaise roulante, il laissa échapper un long soupir.

- Déjà grognon dès le matin, Erik ?
- Tu viens de laisser échapper un idiot avec un caleçon sur son pantalon.

Charles ne comprit pas, mais de toute façon c’était trop tard. Pietro était déjà arrivé à l’école.
* * *
L’école c’était toujours difficile. Du moins pour les deux enfants, qui commençaient doucement à comprendre qu’ils avaient des pouvoirs. De nombreuses fois ils avaient demandé leur père de rejoindre l’école de Charles.
Mais pour le moment, pour des raisons qui leur échappaient, Erik préférait éviter.
Sûrement parce qu’il était souvent en tension avec le télépathe, et qu’ainsi, ça lui évitait que ses conflits ne ternissent ses enfants.
Pourtant, Pietro n’aimait pas tellement la vraie école. Il savait qu’à cet endroit, Wanda elle avait des amis. Mais lui… Moins.
Wanda, elle allait s’amuser avec eux, mais ses amis à elle, n’aimaient pas trop Pietro. Peu de gens aimaient Pietro.
Parce qu’il avait des cheveux argentés, et que même pour un enfant, c’était étrange. Et c’était surtout une occasion pour se moquer de lui.
Pire encore, à l’école, Pietro n’avait pas le droit de courir très vite. Il ne pouvait pas fuir les idiots qui l’embêtaient. Et il ne voulait pas que Wanda sache qu’on se moquait de lui. Parce que d’abord, il voulait protéger sa sœur envers et contre tous. C’était peut-être elle la grande sœur entre les deux, mais Pietro restait ce garçon qui voulait la défendre de la douleur et du malheur.

Alors qu’importe si Pietro arriva, là, avec son caleçon sur le pantalon.
On riait déjà de lui, de toute façon.
Sauf que cette fois, plus que juste se moquer de lui à la récréation en le pointant du doigt quand il passait, les grands décidèrent que puisque Pietro avait ramené son caleçon…Autant en profiter.
C’est dans ces moments comme ceux là que le petit garçon aurait adoré avoir plus que la vitesse comme pouvoir.
Qu’il aurait adoré utiliser son pouvoir n’importe quand. Mais si Erik lui disait d’être prudent mais de ne pas se laisser écraser, tonton Charles, lui, insistait pour faire attention.
Même si tonton Charles n’aimait pas non plus l’idée de cacher ses pouvoirs.

Mais Pietro était encore trop petit pour comprendre tout ça, tous les enjeux d’exposer au monde ce qu’il était.
Il savait que c’était un des plus grands sujets de dispute de ses deux papas…Enfin d’Erik et Charles, mais sinon….
Seulement, quand les grands l’attrapèrent par le calbut, il manqua d’aller vite pour se défaire de leur emprise.

- Tu ne l’as pas vu venir celle là, hein ?! cracha un des grands en riant, alors que Pietro se figea de peur

En plus, il croisa le regard de Wanda. Il savait qu’elle allait réagir. Il savait qu’elle, hésitait moins à utiliser son pouvoir devant les autres, que lui.
Mais il ne voulait pas que sa sœur ait des problèmes à son tour. Pietro, il adorait trop sa sœur pour ça.
Alors, au lieu de penser à se sauver lui-même, il pensa à sauver sa sœur.
Pourquoi Superman mettait-il son slip sur son pantalon, au final ? Fut la première penséeq u’il lui vint, après l’idée de devoir sauver sa sœur.
Il peut se faire embêter par tous les méchants pas beaux du coin. Il peut se faire épingler, se faire trainer. C’est ridicule, et ça ne deviendra jamais une mode.

Superman est un super héros bien étrange. Mais au moins, lui, même s’il mettait son slip sur son pantalon, tout le monde l’aimait.
Pietro, peu de gens l’aimaient. Mais il s’en fichait.
Parce que Wanda elle, elle était là pour lui.

Et il fut là pour elle, quand il accéléra soudainement. Si vite, que le temps sembla ralentir. Bien sûr, Pietro était habitué à ça, normalement, mais là, il poussait ses limites, il commençait enfin à développer la réelle force de ses pouvoirs.
Là où il allait très vite avec le temps un peu ralenti, maintenant, il avait l’impression d’arrêter celui-ci.

Il eut un grand sourire.
Avec ça, il tapa dans les mains des abrutis qui le tenaient. Il espérait que la force donnée par la vitesse serait assez puissante pour qu’on le lâche.
Repassant par une vitesse normale, il sentit soudain le sol, parce qu’enfin on le lâcha.

Reculant, il se tourna vers les grands.
Ceux-ci étaient abasourdis. Mais Pietro savait que ça ne suffirait pas. Il savait que les vilains ils étaient toujours comme ça : têtu, avec un but dans le crâne, que même si le but il est idiot, bah il faut quand même le faire.
Sauf que tout n’est pas du genre à stagner dans la vie. Tout peut même aller très vite.
Comme lui. Et Pietro accéléra à nouveau. C’était peut-être ce caleçon qu’il portait par-dessus son pantalon, qui lui procurait cette confiance en soi. C’était peut-être ça, le véritable pouvoir de superman.
S’exposer en slip pour se sentir plus fort.

Mais ce caleçon, il n’en avait pas besoin. Sauf peut-être….
Pietro enleva le caleçon. Il était repassé en hypervitesse, mais il sentait qu’il fatiguait. L’enfant était encore trop faible pour abuser de ses pouvoirs de cette façon.
Il mis le caleçon sur la tête d’un des grands, et eut un sourire, avant de les taper. Pas si fort. Plus doucement qu’il aurait pu. Enfin, la vitesse revint à son rythme normal, et avant que quelqu’un puisse comprendre quelque chose il lâcha :
- Eh, Tyson, tu feras gaffe, tu as un caleçon sur la tête.
Et juste après avoir dit ça, et pour attirer l’attention générale, Pietro se précipita vers sa sœur, pour se jeter dans ses bras.
Wanda le réceptionna.

- Ca va, Pietro ? Il t’embêtait et…
- Oui. Mais n’utilise pas tes pouvoirs, d’accord ? murmura-t-il doucement à l’oreille de sa jumelle : je veux pas que tu aies des ennuis
- Mais toi tu vas en avoir…
- Maaais non, t’inquiètes soeurette.
* * *
En fait, des problèmes, il y en eut quand même.
Bien que Tyson et sa bande lui foutèrent la paix, les rumeurs commencèrent à augmenter, et bien vite Erik fut convoqué à l’école.

Au vu de la situation, qui provoquait de grands bruits, et un certain nombre de rumeur, il semblait évident que Pietro et Wanda ne pouvaient plus rester dans une école normale. Mais quand il comprit pour quelle raison son fils avait utilisé son pouvoir, Erik ne le disputa pas.
Il fut même plutôt fier de lui. Frottant sa chevelure argentée avec un sourire. Seul Charles, bien qu’il ait un rire, réprimanda un peu Pietro, sur le fait de la prudence et la discrétion.
Mais Pietro n’écoutait déjà plus, collé à sa sœur et à son papa. D’ailleurs, alors que Charles qui était donc chez eux, râlait un peu, Pietro se précipita sur lui pour lui faire un câlin, avant de retourner à sa place.
C’était son habitude au petit garçon : courir jusqu’à une personne, la câliner, et courir pour partir.

Se rasseyant dans le canapé où il se trouvait, il sourit à sa jumelle qui lui rendit l’appareil
- Au fait, Trotro, tu as récupéré ton caleçon ?

Pietro eut un rire et secoua la tête.
- P’têtre que Tyson l’aimait bien et l’a gardé
Les deux enfants se mirent à rire en même temps, jusqu’à ce qu’Erik les coupe.

- Pietro, Wanda…Dû aux circonstances de ce qu’il s’est passé à votre école, on a pris une décision Charles et moi.
- Vous allez vous marier ? Lâcha Pietro, qui comme à son habitude, pensait très vite, donc parlait avec la même vitesse

Soudain, il sembla aux enfants qu’Erik et Charles étaient devenus aussi rouges que la veste préférée de Wanda.
- Non Pietro ! s’exclama Erik, avant de se reprendre : … Nous avons décidé que vous iriez à l’Institut de Charles.

A ses mots, le sourire de Wanda et Pietro fut grand, et Pietro se jeta sur Erik, alors que Wanda alla plus doucement vers Charles.
Cela fit aussi que l’argenté hurla :
- Ouais, merci papas !
Erik, qui entendit son fils, eut un doute, et n’osa pas le reprendre, n’étant pas sûr que c’était aussi Charles qu’il avait appelé papa.

Quelques instants plus tard, alors que tout le monde discutait dans la joie et la bonne humeur, Pietro eut un grand sourire, et se leva d’un coup, se mettant debout sur le canapé :
- Attention ! J’ai une annonce à vous faire !
Wanda se tourna vers son frère avec curiosité. Les deux adultes semblaient aussi intrigués par ce qu’il pouvait bien vouloir annoncer.

- Ben moi, d’abord, j’ai compris pourquoi Superman y met son slip sur son pantalon. Parce qu’il est idiot, et qu’il a des très mauvais goûts pour s’habiller.
Il y eut un silence, bien que durant celui-ci, Wanda eut le temps de commencer à pouffer de rire

- Mais il sait aussi que c’est pas le physique qui fait le super héros. Alors il s’en fiche que bah, on se moque d’à quoi il ressemble.

Et ça, c’était important à comprendre. Surtout pour quelqu’un comme Pietro qui avait du mal avec ses cheveux argentés, dont on ne cessait de se moquer.
D’autant que sa couleur de cheveux, lui, il la trouvait plutôt cool. Alors maintenant qu’il avait compris ça, il s’en moquait, de ce qu’on pouvait lui dire.

Et puis, quand il avait fini d’annoncer ça, Wanda alla le rejoindre pour le câliner, et il voyait bien qu’Erik et Charles, ils étaient contents tous les deux.
Alors, Pietro, lui, il savait qu’il avait raison.
Qu’il était un super héros, avec ou sans cheveux argentés.
Fin.

_________________

Sujet inquisition : 158/200


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kapouekapoue.forumactif.org
 
Quicksilver / X-Men - Son slip sur son pantalon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» pantalon custom' --[By Helenada]
» Pantalon "Sharif Wear" NEUF !
» Le pantalon droit de la tenue de cérémonie des années 20
» MEC AVEC UN PANTALON TROUE DE MARQUE LEE & YEUX BLEUX CL
» le pantalon-culotte des GCC

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Yuuki-
Sauter vers: