AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Et c'était le meilleur d'entre tous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
I don't feel so good


avatar

Alphard
Messages : 6
Date d'inscription : 17/01/2018

MessageSujet: Et c'était le meilleur d'entre tous   Dim 28 Jan - 23:54

Et c'était le meilleur d'entre-tous


Prompt: Et c'était le meilleur d'entre tous (Swato)

Fandom: Hunger Games


Contexte: Dans l'une des premières éditions de ces Jeux monstrueux.


Le premier vainqueur. Le véritable. Il n'y en avait jamais eu d'autres avant. Que lui. Cela donnait bien l'espoir de survivre mais cela étouffait dans l’œuf, l'envie de se battre, n'étant plus que des humains abattus face à cet engrenage. Les emportant tous dans ces carnages.

Les téléspectateurs les décortiquaient de toute part à travers un écran lorsque la Moisson venait. Cette attente insupportable, la peur, la fébrilité d'angoisse et d'impatience chez les concurrents. Et la jouissance de ceux qui les scrutaient plus tard sous les feux des projecteurs. Des êtres détonnant sous ses paraître extravagant dont les participants rencontraient.
Ces êtes vagissant dans les tribunes, chez eux, partout, ces vautours les observaient tels des charognards attendant leur mort.

La mort, arme d'un pion, qui viendrait les embrasser, les sublimant.
Avant que ce même pion se fasse dévorer à son tour. Parce qu'elle l'était partout. La faucheuse jouissant de toutes ses âmes qu'elle arrachait, sanguinaire, à leur corps, à travers les armes de ces enfants. Enfants qui n'en étaient plus. Depuis bien longtemps.

Et qu'elle prenait en elle à leur tour. Tous.

Sauf un.

Le meilleur.

C'était le meilleur pour avoir survécu. A vaincre les autres joueurs de ce jeu macabre. Entre ses arbres dont leur sang maculaient leurs troncs.

Tout comme l'humidité coulait sur les joues des proches.

De cette horreur.

Le désespoir montait en eux, en vain. Parce que c'était finit. Mais qu'ils aurait pu faire quelque chose. Ne pas les laisser partir. Les cacher. Les enfouir loin d'ici. Mais c'était impossible.
Au début, ils n'étaient que fureur qu'on leur prennent leur enfants. Leur amis. Leur être si précieux.
Et cette attente, cet espoir alors qu'ils regardaient, les yeux fixés. La lumière s'éteignant alors qu'ils les voyaient s'effondrer sur le sol sans un bruit. le silence assourdissant leur oreille. Oh, il y avait eu des soulèvements mais que minimes. Ils étaient épuisés. De tout.

Et pourtant...

C'était cette fois-là où un avait pu survivre, pour la première fois.

Où la sauveur d'avoir un vainqueur était là. Où sa force était applaudi par ces innombrables spectateurs. C'était la première fois que l'un avait survécu. Que l'un était déclaré vainqueur. Il pouvait presque entendre les cris. D'extase. Alors que la pluie dégoulinait le long de son visage en de longues traces humides.

Il s'était relevé. Fort. Mais vide. Yeux vitreux. Alors que son adversaire s'effondra à terre. Le dernier.
On l'observait. Les téléspectateurs du Capitole devaient sans doute l'acclamer dans leur folie usuelle.
Et pourtant...

Tout ce qu'il regardait, tout ce à quoi il pensait. C'était son adversaire à terre. A cette énième vie éteinte. Peut-être que la pensée que rien n'était terminé le traversait. Mais quoiqu'il en soit il fixait ce corps.

Sans vie. Les yeux écarquillées. Un visage flou. Il n'arrivait pas à reconnaître cet adversaire. Il ne pouvait même plus voir si c'était un garçon ou une fille. Non. Tout ce qu'il entendait était son cœur battre sourdement. Son estomac se tordre encore et encore. Mais cette fois-ci pas de peur. Il ne savait même plus s'il l'avait ressentit. Avant qu'il gagne.

Il...il.

Sa main toucha son visage froid. Glacial. Alors que le vent griffait son corps, l'enserrait dans un étau. L'empêchant de dire un mot. Alors qu'on annonçait sa victoire.

On attendait surement une réaction de sa part. Mais rien. Il n'y avait rien qu'un néant abyssal en lui.
Son visage blanchit. Presque translucide dans cette lucidité qui le traversait. Que tout ne faisait que commencer. Que rien ne serait plus comme avant.

Son âme meurtri en était témoin. Ne demandant plus que la délivrance pour les années à venir. Ne demandant plus qu'on le fauche.

Tout comme son adversaire qu'il a fauché de cette hache.

Et cette sensation lancinante que le vide grandissant en lui n'était que le début.

Le début de la folie de ces jeux.

Car s'il avait réussi à vaincre, au fond il n’avait fait que survivre. Et jusqu'au bout, il ne ferait que ça, mettant à terre cette volonté qui avait pourtant embrasé jusque là Panem tout entier. Celle de se battre pour vivre. Celle de refuser de participer à ce massacre.

Et lui, devra supporter cette responsabilité. D'être la première pièce faisant tourner la machine meurtrière et dont l'espoir de ces familles, de ces enfants résideraient en cette mince certitude qu'un pourrait au moins rentrer en vie.

En vie mais plus mort que vif.

Il avait été le meilleur en rentrer en vie pour Panem.

Il avait été le meilleur d'entre-tous pour le Capitole.

Le premier à vaincre.

Mais le dernier à mettre fin à la vie d'avant.

Ce n'était que le début de cette roue du hasard et meurtrière.

Et il en avait été la merveilleuse pièce.

C'était pourquoi lorsque les appareils virent à lui, en se posant devant lui. Et qu'on lui parla, aucun mot n'en sortit. Ne sachant plus comment ouvrir la bouche. Cette bouche ouverte qu'il ne pouvait apercevoir que sur le visage de ce cadavre à ses pieds. Cette image tournoyant en lui, sans relâche, comme s'il n'était plus capable de songer à autre chose.

Que celle-là.

Et c'était peut-être le cas.

Pour cela que lorsque ces masses informes se dirigèrent vers lui le prenant son bras. Et plus tard, lui posant des questions... Plus qu'une seule pensée l'envahissait...

"Qui suis-je?"

La meilleure marionnette dont les fils s'étaient coupés. Brutalement. Ne laissant plus qu'un être dont le néant l'avait submergé. Plus aucun souvenirs de l'avant.

Car s'il était encore là, entier, il n'aurait pu penser à quel point, s'il était le meilleur d'entre-tous. C'était pour avoir été le meilleur instrument de ce machiniste qu'étaient et seront toujours ces jeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Et c'était le meilleur d'entre tous
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» quel est le meilleur clan entre uzumaki et uchiha ?
» [JEU] HOOM : Le meilleur jeu de tous les temps [Gratuit]
» Objectif 14-140 ou 45-200
» 4:3, 3:2 ou 16:9
» [PC] ShootMania Storm

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Alphard-
Sauter vers: