AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vikings - pas de spoil - HeadIvy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Normal people scares me


avatar

Swato
Messages : 1015
Date d'inscription : 08/08/2013

MessageSujet: Vikings - pas de spoil - HeadIvy   Dim 28 Jan - 22:34

Fandom: Vikings.
Prompts: Un clignement de paupière, et c'est la nuit.




Un jeu





— Raconte-moi ton apprentissage, avec ton mentor, réclama Ivar.

Heahmund se sentit obligé de répondre quelque chose après toutes les déclarations de Ivar.
— Ce n'était pas un homme très agréable.
— Pourquoi ?

Heahmund réfléchit aux mots qui se bousculaient sur sa langue, lesquels prononcer ? Qu'était-il prêt à dire ? Ivar attendit, allongé sur lit, les yeux rivés au plafond.
— Il me battait pour me faire apprendre plus vite.

Heahmund ne baissa pas les yeux quand Ivar tourna la tête vers lui.
— Et est-ce que tu as appris plus vite ?

Vu le nombre de corrections et la fréquence des coups...
— Pas vraiment.

Ivar soupira et passa un bras derrière sa nuque pour soutenir sa tête. Heahmund eut de nouveau froid, preuve que la fièvre n'était pas totalement partie.
— Si tu n'es pas mort demain, nous jouerons aux échecs.
— Je ne suis pas mourant, marmonna Heahmund.

Un regard bleu malicieux, un sourire:
— Nous verrons.

Comme Heahmund l'avait prédit, il ne mourut pas. Il trouva même assez d’énergie pour prendre un bain et se nettoyer des suées et de la maladie qui lui collaient à la peau. Sa fièvre était partie pendant la nuit, sa gorge le brûlait encore un peu, tout comme ses côtes, mais globalement, il se sentait beaucoup mieux. L'ennuie le poussa à finir sa lecture, James n'avait pas menti, c'était un ouvrage intéressant. Après sa partie d'échecs quotidienne avec le garçon d'écurie, Ivar déplaça le plateau sur son matelas et lui ordonna de jouer avec lui puisqu'il était encore vivant. L'attention de Heahmund fut distraite par les feuilles que le jeune homme avait posé sur son petit bureau en arrivant. Le papier était couvert d'encre, de ratures et d'annotations. Ivar suivit son regard et lui prit son cavalier:
— J'étudie, l'éclaira t-il.
— Qu'étudiez-vous ?

Un muscle dans la joue de Heahmund tiqua lorsqu'Ivar lui prit un pion. Ce dernier renifla avec amusement:
— Rien en particulier, un peu de tout.

Les doigts de Ivar survolèrent le jeu sans s'arrêter, passant d'une pièce à l'autre. Heahmund le regarda faire, toujours curieux sur ses sujets d'études. L'index de Ivar se posa sur le haut d'une tour, ses yeux se troublèrent légèrement.
— Je t'ai dit beaucoup de chose hier. Je me demande si je vais le regretter.
— Vous pensez que je vais dire à quelqu'un ce que vous m'avez raconté ?

Le regard d'Ivar accrocha involontairement le sien au dessus du plateau, Heahmund ne vacilla pas. Il était franc avec lui même, il n'était pas du genre à répendre des commérages ou à dénigrer quelqu'un. Ivar eut un sourire en coin et pencha la tête sur le coté.
— Les gens ont tendance à beaucoup parler entre eux.
— Je ne dirai rien, promit Heahmund.
— Les gens ont aussi tendance à briser leur promesse, railla t-il.
— Pas moi.

Ivar leva sa tour et le pointa avec en plissant les yeux d'un air menaçant:
— Je me souviendrais comme je me souviens toujours de tout. Et le jour où tu trahira ta promesse, je te le ferai payer. Tourmenter les autres, c'est ce que je fais le mieux.

Un frisson glacé remonta le long de la colone vertébrale de Heahmund. Ne venait-il pas de commettre un impair en faisant cette promesse ? Ivar posa la tour et piégea son roi. Heahmund soupira:
— Echec et mat, céda t-il.

Ivar applaudit, ravi d'avoir gagné. Son sourire joyeux dévoila ses dents et il y avait quelque chose de presque effrayant à le voir si heureux pour une simple partie d'échecs. Heahmund coucha son roi. La bonne humeur de Ivar augmenta en intensité, il applaudit une dernière fois et frotta ses mains l'une contre l'autre:
— Jouons à un autre jeu.

Les yeux de Heahmund se dirigèrent de nouveau vers les feuilles qui trainaient sur le bureau. Le ricanement de Ivar le rappela à l'ordre, il se reprit.
— Si tu es si curieux... Je te laisserai regarder mes notes. A une condition.

Heahmund fronça les sourcils, attentif. Ivar se pencha et leva l'index:
— Si tu veux les voir, tu devras gagner le jeu.
— Quel jeu ?

Sa réponse soudaine amusa Ivar, il porta ses jambes pour les croiser délicatement sous lui et s'accouda dessus.
— Tu as juste à me regarder dans les yeux et nous saurons quand l'un d'entre nous perdra.

Perplexe, Heahmund secoua légèrement la tête:
— Quel genre de jeu est-ce ? N'y a t-il pas d'autres règles ?

Ivar fit claquer sa langue contre son palet et repoussa le plateau d'échecs sur le coté en pointant ses iris du doigt.
— Mes yeux, insista t-il.

Après un dernier regard pour les papiers sur le bureau, Heahmund inspira et planta ses yeux dans ceux de Ivar. Etrange, ce jeu sans règles. Avoir l'attention de quelqu'un focalisé sur lui le destabilisa, le regard de Heahmund chancela. Ivar ricana et lui donna une petite tape sur la joue:
— Tu as perdu.

Heahmund grogna et posa une main sur sa joue à l'endroit où Ivar avait tapoté sa peau.
— C'est stupide, vous inventez les règles, protesta t-il.

Les lèvres étirées en un sourire, Ivar haussa les sourcils:
— Tu veux ta revanche ?

La stratégie de Ivar était certainement de le rendre fou avec ses lubies complétement farfelues. Heahmund soupira et se redressa. Comment jouer à un jeu dont on ne connait pas les règles ? La seule règle que Ivar avait émise pour le moment était de le regarder dans les yeux. Peut-être était-ce cela, le défi. Les coudes contre ses genoux, Ivar leva le menton, Heahmund riva ses yeux aux siens. Ils étaient très bleus, il s'en était déjà rendu compte. Ses sourcils sombres donnaient l'impression d'être constamment froncés, que ce soit avec colère ou amusement. Dessiné à l'encre bleu marine, le contour de ses iris faisait ressortir l'acier dans son regard. Heahmund ne se fit pas aspirer dans ses yeux, il entra en collision avec une porte résolument close, se heurta à un mur de glace. Il aurait pu s'incliner, baisser le menton. Mais une partie de Heahmund venait de comprendre la règle de ce jeu sordide et il maintint obstinément le contact visuel, rechigna à courber l'échine. Sa détermination passa peut-être dans son regard. Soudain, les yeux d'Ivar tombèrent plus bas, si vivement qu'il parut surpris de leur mouvement inconscient. Un clignement de paupières, l'obscurité voila l'acier. Un petit sourire médusé au coin des lèvres, Ivar souffla:

— J'ai perdu.




A suivre...

_________________
C'est chouette non ????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Vikings - pas de spoil - HeadIvy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Spoil Bleach chapitre 274
» La Saga des Vikings
» Bleach spoil 283
» [SOFT] MOBILE VIKINGS : Suivez votre consommation [Gratuit]
» Reborn! (SPOIL)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Swato-
Sauter vers: