AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Originale] Sam et Nael (chapitre 3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Run for it


avatar

Maliae
Messages : 1881
Date d'inscription : 30/07/2012

MessageSujet: [Originale] Sam et Nael (chapitre 3)    Sam 25 Nov - 15:32

Fandom : Originale
Prompt : J'ai peur, de tout, même de moi.
Note : Pas relu, c'est de la daube.

***

3.

Samedi après-midi, Vincent Leconte croyait son fils au rugby, Sam était chez les Grimm. Il avait fabriqué pendant une heure avec Iris un bout de ville, et maintenant c’était l’heure du goûter. Calliope avait cuisiné des cookies avec Nael pendant que Sam jouait. Et maintenant assis sur le canapé à attendre qu’on le serve, il parlait au chat. Minou. Facile à reconnaître, c’était le seul à être tout noir comme une ombre. Celui-ci s’étira finalement, sauta du canapé et disparu dans la cuisine d’où Nael sortit. Aussitôt Sam se mit à sourire comme si on lui avait décroché la lune. Nael lui jeta un coup d’œil, lui servit des cookies et un verre de lait puis demanda :
- Qu’est-ce qu’il y a ?
- Tu es un métamorphe, s’extasia Sam. Tu te transformes en chat.
Nael eut un fin sourire, prit un cookie et croqua dedans.
- Allez dis-moi la vérité Nael.
Celui-ci finit par hocher la tête doucement.
- Je suis le meilleur ami d’un chat, s’extasia Sam.
- Comment tu as compris ? Demanda Nael.
- J’étais en train de parler à Minou, je lui disais que j’étais content que Melody vienne avec nous maintenant, elle est adorable et j’aime bien ses oreilles.
- Ses oreilles ?
- Oui elle a des toutes petits oreilles très jolie, et comme elle met ses cheveux derrière, on les voit bien, mais j’aime bien aussi son nez, tout petit aussi.
- Tu aimes ce qui est petit, constata Nael.
- Ouais je crois.
- Et donc ?
- Donc je parlais de ça avec Minou, et je lui disais que j’avais passé une super semaine puisque Melody était avec nous et qu’on avait bien parlé avec elle, surtout le moment où on a partagé sur nos personnages préférés dans les séries qu’on regardait, tu te souviens qu’elle a dit que…
- Sam, c’est quoi le rapport avec Minou ? Le coupa Nael.
- Ah oui. Donc là Minou est parti dans la cuisine et toi tu en es sorti.
- Et tu en as conclu que j’étais un métamorphe.
- Tu l’es.
- Oui.
Sam tapa dans ses mains et mangea finalement ses cookies et but son lait. Puis ils commencèrent leur jeu, du où quoi comment pourquoi, et de ce qui allait arriver ensuite. Des fois, les deux adolescents inventaient des méchants, des types qui voulait enfermer Nael pour ses pouvoirs. Aujourd’hui le méchant c’était Boris :
- Il coupe les moustaches des chats, mais pas de n’importe quel chat, des métamorphes. Dit Sam.
- Cela nous empêches de nous retransformer, après nous sommes destinés à rester des animaux pour toujours, renchérit Nael.
Sam grogna la bouche pleine, avala une grosse gorgée de lait puis marmonna :
- Il ne faut pas qu’il connaisse ton secret. Jamais.
- Il ne m’attrapera pas, je suis bien plus malin.
- Ça c’est clair, fit Sam, c’est pas difficile d’être plus malin que ce crétin. Mais mon père ne jure que par lui. Regarde Sam, Boris fait ci, fait ça, c’est un vrai mec lui au moins.
- Parce qu’il y a de faux mecs ?
- Faut croire, s’amusa Sam. Je suis un garçon en carton, factice.
Nael posa sa main sur son bras, serra son poignet de ses grands doigts et Sam fixa un moment sa main :
- Je trouve que tu as l’air assez réel moi, lui dit Nael en le relâchant.
Le poignet de Sam était chaud maintenant.
- Les apparences sont trompeuses, dit Sam, la preuve qui croirait que tu es un métamorphe ?
Nael se pencha vers lui, posa son menton sur son épaule et murmura :
- Toi, miaou.
Sam tourna la tête vers lui et leur nez se cognèrent. Nael se recula comme si on l’avait brûlé.
- Je te connais bien, dit Sam pas troublé, tu es mon meilleur ami. Mais quelqu’un d’autre ne devinerait pas… Tu crois que Melody peut le deviner ?
Nael haussa les épaules :
- J’en sais rien. Tu comptes lui dire ?
- Peut-être que oui. Je peux pas m’empêcher de penser qu’elle est notre amie maintenant et qu’on devrait lui dire la vérité à ton sujet.
- Mais ça me concerne, dit Nael, c’est mon secret, c’est à moi de décider si je veux qu’elle le sache ou non.
- Et tu veux pas ?
Nael croisa ses bras sur sa poitrine.
- J’en sais rien, on la connaît à peine.
- Elle est sympa.
- Tu trouves tout le monde sympa.
- Pas Boris.
- Sauf Boris okay.
- On fait quoi alors ?
- On ne dit rien, fit Nael, on garde ça pour nous. C’est notre secret.
- Toutes tes sœurs sont au courant.
- Ce sont mes sœurs. Melody n’est rien pour moi.
Sam fit la moue :
- Elle est notre amie.
- Une copine à peine.
- Pourquoi tu veux rien lui dire ? Elle le répétera pas.
Nael leva un sourcil :
- Qu’est-ce que tu en sais ?
- Je sais pas, je le sens bien, j’ai confiance en elle.
- Parce qu’elle a de jolies oreilles ?
Sam joua avec ses doigts et répondit :
- Entre autre.
- On ne lui dit rien, insista Nael.
- Okay, okay, on ne lui dit rien. Pour le moment.
Nael ouvrit la bouche, pour lui répondre qu’il ne dirait rien jamais, mais il la referma. Sam continuait de jouer avec ses doigts et ses oreilles étaient rouges, à bien l’observer, il avait l’air tout gêné.
- Elle te plaît, réalisa Nael.
Sam rougit encore plus et Nael soupira :
- Tu la connais à peine.
- Je vais apprendre à la connaître, se défendit Sam. On n’a pas besoin de tout savoir d’une personne pour qu’elle nous plaise non ?
Nael hésita puis finit par admettre :
- Non.
Sam lui sourit et demanda :
- Elle ne te plaît pas à toi ?
Nael haussa de nouveau les épaules. Il prit un cookie pour ne pas avoir à répondre à cette question et Sam n’insista pas.
- Et puis peut-être qu’elle a un secret elle aussi, continua Sam, elle est nouvelle.
- Les nouveaux n’ont pas tous des secrets.
- Mais je suis sûre qu’elle en a un. Elle cache quelque chose. C’est pour ça qu’elle a déménagé. Et je découvrirai quoi.
Nael resta silencieux. Inutile d’essayer d’enlever cette idée du crâne de Sam. Il avait déjà pris sa décision de toute façon.
- Et quand on aura découvert son secret, ajouta Sam, on pourra lui dire le tien.
Nael retint une grimace.

Dès le lundi matin, quand Sam aperçu Melody, il la fixa. Elle était nouvelle, que pouvait-elle être ? Un ange ? Une chasseuse ? Une fée ? Sam était presque sûr qu’elle était une bonne personne, quelqu’un de juste, qui cherchait à sauver le monde. Pas comme Boris qui détruisait la vie des métamorphes et torturait son petit frère, juste parce qu’il en avait la possibilité. Non, Melody était quelqu’un de bien, il en aurait mis sa main au feu. Il suffisait juste de trouver quoi. Sam mourrait d’envie de lui dire que son meilleur ami se transformait en chat quand l’envie lui prenait, mais il se tut. Nael voulait qu’il garde son secret.
- Est-ce que tu as un secret ? Lui demanda-t-il tout de go avant même de lui dire bonjour.
Melody fronça les sourcils et se tourna vers Nael.
- Salut, dit-elle sans répondre à la question.
Sam insista :
- Est-ce que tu caches quelque chose ?
- Oui, dit-elle.
- Je le savais ! Quoi ?
Elle répondit pour rire :
- Je suis voyante, par exemple je sais que la sonnerie du lycée va sonner.
Melody ne s’attendait pas à ce que Sam réagisse comme il le fit. Au sautant en l’air et en tapant dans la main de Nael :
- Je le savais, je savais qu’elle était quelque chose.
Sam se réjouit d’avoir eu raison. La sonnerie retentit et il n’eut pas le temps de poser les dix milles questions de rigueur dans ce genre de jeu. Cela attendrait la pause.
Nael fixa Melody, et il n’avait pas l’air content, mais Sam ne se rendit compte de rien. Ù

C’est ainsi que Melody, qui avait juste fait une plaisanterie, se retrouva embarquée dans le jeu de Sam et Nael. Au début elle eut du mal à marcher, elle n’arrêtait pas de dire qu’elle n’était pas réellement voyante, que c’était pour rire. Mais Sam tenait bon, ne voulait pas lâcher l’affaire :
- Laisse tomber, lui dit Nael, avoue que tu es une voyante.
Et alors que Nael farfouillait son âme avec ses yeux elle se sentit hocher la tête et admettre finalement :
- Je suis une voyante.
Sam en eut l’air totalement ravi et Melody lâcha l’affaire. Avec Sam, c’était comme essayer de nager à contre-courant dans une cascade, c’était inutile. Ce qui était à la fois agaçant et amusant. À apprendre à le connaître petit à petit, elle se rendait compte que Sam n’était pas le demeuré que tout le monde pensait, il était bizarre, différent, mais il retenait toujours des tas de détails que personne ne remarquait, il savait ses cours par cœur en ne les ayant écouté qu’une seule fois (seulement il fallait qu’il fasse l’effort de les recracher dans les interros et c’était le plus dur pour lui), et il était d’une extrême gentillesse. Trop sans doute.
Par exemple, il avait prêté un stylo à Jules l’autre fois alors que Jules était sans arrêt en train de l’emmerde. Il avait aidé une fille de la classe à se relever après une chute et il avait été le seul à ne pas rire avec Nael qui était resté de marbre. Il ne disait jamais rien quand on l’insultait ou qu’on le poussait dans les couloirs, il ne semblait même pas remarquer qu’on l’emmerdait. Contrairement à Nael qui prenait systématiquement sa défense, lui qui était toujours calme, paraissait s’énerver dès que quelqu’un levait la main sur Sam. Il était fidèle en amitié et c’était loin d’être un défaut. Melody accumulait depuis plusieurs jours toutes les qualités de Nael, parce que des deux, c’était celui-là qui comptait.
Il était fidèle en amitié donc, calme, doux, il avait un sourire à en tomber par terre (ou amoureuse), il était intelligent. Peut-être qu’il avait des défauts (il ne parlait pas assez) mais ils ne comptaient pas, elle les voyait à peine.
Melody n’était jamais tombée amoureuse avant, elle ne savait même pas si c’était vraiment ce qu’elle ressentait, mais si elle restait avec Sam et Nael, c’était pour une bonne raison. Léa l’avait traité de lâcheuse et Jules l’avait insulté de salope, juste parce qu’il n’avait que ce mot à la bouche. En fait elle ne regrettait pas, c’était juste un pauvre type et ses potes étaient aussi chiants que lui.
- Je voiiiiis, je vois qu’on va avoir une interro en SVT, dit-elle en utilisant ses faux pouvoirs.
Sam écarquilla les yeux :
- Comment tu le sais ?
- Je suis voyante.
Nael marmonna :
- Ou alors c’est parce que la prof a prévenu y a une semaine.
Sam lui mit un coup de coude dans les côtes parce qu’il ne jouait pas le jeu, parce qu’il ruminait au lieu de s’amuser et de croire aux supers pouvoirs de voyance de Melody.
- Au fait, pourquoi tu as déménagé ?
Elle allait dire la vérité, que sa mère bourlinguait, puis elle se ravisa, cette réponse ne satisferait pas Sam.
- On a découvert mes pouvoirs d’où je venais, beaucoup trop de gens savaient. J’ai fini par avoir peur, j’avais peur même de moi et de ce que je pouvais faire, de ce que je pouvais voir. Ma mère a décidé qu’on devrait déménager, et me voilà. S’il vous plaît ne répétez à personne ce que vous savez.
Sam se tourna tout sourire vers Nael :
- Elle raconte bien ! T’as vu ?
Nael se contenta d’un bref hochement de tête et fixa son attention sur Melody qui eut l’impression de fondre à l’intérieur. Si Nael pouvait arrêter de regarder les gens avec autant d’attention ça l’aurait bien arrangé. Il détourna le regard le premier et posa ses yeux sur Sam.
- On peut lui dire pour toi, dit Sam, t’en pense quoi ?
- Non, marmonna Nael.
- Allez Nael, abuse pas, on sait pour elle maintenant !
- J’abuse pas. On n’est même pas sûr qu’elle soit réellement voyante.
Sam leva les yeux au ciel :
- Tu es censé y croire, c’est le jeu. C’est comme ça que ça fonctionne.
Nael enfonça ses poings dans ses poches. Sam parlait rarement de ce qu’ils faisaient comme d’un jeu, ça avait l’air plus réel s’ils jouaient sans le dire, s’ils faisaient semblant de croire à tout ça. Nael finit par consentir, après tout, tout ça n’était qu’un jeu, un jeu ridicule, un jeu de gamin. Ils avaient juste une joueuse en plus.
- Okay, on lui dit.
Sam retrouva le sourire et avoua donc à Melody le grand secret de Nael :
- Il se transforme en chat.
La jeune fille rentra dans le jeu :
- Je veux trop voir ça.
- Non, Nael est timide, il ne se transformera pas devant toi.
Elle fixa son attention sur Nael et il lui rendit son regard.
- S’il te plaît ? Demanda-t-elle.
Nael secoua doucement la tête. Melody n’y croyait pas une seule seconde de toute façon, elle avait compris que tout ça été un énorme délire, comme un conte grandeur nature. Un conte auquel elle participait sans tout à fait bien savoir pourquoi. À cause de Sam ? À cause de Nael ? ou à cause d’elle-même ? Parce qu’elle en avait marre de sa vie confortable et banale, des conversations stupides et inutiles et qu’elle avait sous la main une autre façon de voir la vie et le monde. Une façon amusante.
- Okay comme tu veux. Tu me montreras un jour ?
Nael haussa les épaules.
- Et toi Sam ? Demanda-t-elle. C’est quoi ton secret ?
Sam eut un petit sourire :
- Aucun secret, je suis juste le meilleur ami de celui qui a un secret.
- Mais pourquoi ? Demanda Melody.
S’il avait voulu, il aurait pu être n’importe quoi, pas juste le meilleur ami. Pourquoi ne rien choisir ?
- C’est comme ça, dit Sam.
Melody regarda Nael comme s’il lui apporterait la réponse, mais il n’en fit rien. Peut-être ne savait-il pas non plus.
- Tu n’as aucun secret alors ?
Sam appuya ses grosses lunettes sur son nez et insista :
- Aucun secret. Vraiment aucun.
Melody ne le savait pas encore, mais elle aurait dû s’en douter, la capacité de Sam à raconter des histoires faisait de lui un gros menteur.

_________________
I'm Sexy

Un koala équivaut à deux Sam Rodrick Jonty. (Plus du Galek qui reste haha)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
No one decides my fate, except me


avatar

Maeve
Messages : 948
Date d'inscription : 17/08/2012

MessageSujet: Re: [Originale] Sam et Nael (chapitre 3)    Dim 10 Déc - 0:55

C'est celui qui n'a aucun secret dans les histoires qui en a en fait un énorme...

Le petit (oui, il n'est pas "petit", mais c'est affectueux :'D) Nael est jaloux. X'D Le jeu de Sam, c'est LEUR truc, à lui et Sam, aha. Le loulou.^^

C'est bien que Mélody entre dans le jeu, mais je ne peux pas m'empêcher de me demander pour combien de temps. :'D On va voir...^^

En tout cas, Nael et Sam ensemble sont toujours aussi mimi.

Merci pour cette histoire!


Maeve

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Originale] Sam et Nael (chapitre 3)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Fiction Originale] Un employé pas comme les autres
» Ma Misère[fiction originale en plusieurs chapitre]
» Spoil Bleach chapitre 274
» Bleach - Chapitre 322 BKT
» Bleach - Chapitre 423

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Maliae-
Sauter vers: