AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Spiderman - pas de spoil - Brûle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Normal people scares me


Swato

Swato
Messages : 1023
Date d'inscription : 08/08/2013

Spiderman - pas de spoil - Brûle Empty
MessageSujet: Spiderman - pas de spoil - Brûle   Spiderman - pas de spoil - Brûle Icon_minitimeSam 2 Sep - 22:59

Fandom: Spiderman
Prompt: Étrangement, il s'adoucit.
Note: pas de pouvoirs dans ce texte ! Bonne lecture !





Brûle





Une balle rebondit sur le sol du lycée avec une régularité lancinante qui en devient agaçante. Les lycéens déambulent dans les couloirs, se regroupent entre eux ou vont à leurs casiers, avec une idée précise en tête, dans la joyeuse cacophonie.
Peter accroche la photo du club de journalisme en coinçant le bout de scotch entre ses dents, en maintenant la photo de l'autre et en empêchant la vitre en verre de se refermer sur le panneau avec le coude. Et franchement, s'il avait deux mains de plus, ce serait génial. Peter arrive enfin à accrocher la maudite photo, ses yeux trainent dessus et s'attardent sur la jolie blonde au milieu, sur le troisième rang. Elle a un sourire incroyable et il peut presque imaginer sa frange sautiller avec un souffle de vent. Il en est là dans ses rêveries éveillés quand la balle cesse ses "poc poc" contre le sol pour faire "clac" contre sa tempe. Peter grimace et monte une main à retardement.
- Ça sonne creux, Parker !
- Bonjour à toi aussi, Flash.
- Bonjour, Parker !
Flash fait un geste brusque vers lui qui le fait sursauter. Peter referme la vitre de verre avec la clef et ignore les autres provocations de Flash, ce serait lui donner ce qu'il veut: de l'attention.


**


Dans la cour, Flash porte un pauvre gars dans ses bras à l'envers au dessus d'un plateau repas. Un petit groupe est formé autour de lui et scande "mange, mange, mange !". Peter fronce le nez et secoue la tête en regardant Flash faire. Il se demande comment quelqu'un peut se réjouir de faire se sentir quelqu'un aussi mal.
- Parker ! Prends une photo !
L’appareil photo pend à son cou, toujours sur lui. Parker remonte les lunettes sur son nez et regarde Cory, le pauvre gars qu'on pend par les pieds.
- Laisse-le, Flash...
Sa voix est noyée par les autres, Flash n'écoute pas de toute façon, il est tellement content que tout le monde le voit, que tout le monde l'encourage...
- Prends une photo ! Tonne Flash.
Les yeux de Cory sont vides, il doit être tellement habitué de ce traitement... Ils le sont tous.
- Relâche-le, Flash !
Et quand Flash n'écoute toujours pas, Peter trouve la faille:
- Eugène !
Le sourire amusé de Flash disparaît. Cory est lâché dans un coin comme une vieille chaussette, Parker n'a d'yeux que pour lui, il sait combien les humiliations publiques font mal.
- Eh, ça v...
Peter n'a pas le temps de terminer sa phrase, Flash le prends au collet et lui assène une droite dans la mâchoire. Puis un coup de poing à l'estomac. Mais Peter s'en fout, il n'a pas pris la photo, il n'a pas marché dans le jeu de Flash et c'est ça qui lui vaut tous ces coups. Et elle débarque. La fille blonde avec la frange sautillante. Elle rabat le caquet de Flash rien qu'avec des mots et Peter est stupéfait.

Flash disparait, Cory est déjà parti depuis longtemps sans demander son reste. Il ne reste que Peter et son appareil photo, il sourit même s'il a très mal à l'estomac.


**


Elle s'appelle Gwen.


**


Flash le pousse encore dans un couloir, Peter ne le regarde pas et continue sa route comme si de rien était.


**

Elle flirte avec lui de temps à autre. Il essaye de flirter avec elle mais il est bizarre quand il est entouré de filles. De gens en fait. Et Peter ne sait pas comment, mais Gwen entre dans sa vie comme un bulldozer, avec ses sourires, son intelligence et tout ce qui suit.

Ils se tiennent la main dans les couloirs, il dit une blague et elle rit avant de l'embrasser.
Gwen embrasse comme elle rit.


**


Oncle Ben vient de mourir.
Il ne reste que le message laissé sur son portable qui dit "On sera toujours là. Reviens à la maison, Peter." Mais il ment.
Ils ne dineront plus ensemble, ils ne grimaceront plus en mangeant le pain de viande de Tante May, ils ne plaisanteront plus sur l'état de sa chambre.

Parce que Oncle Ben est mort.


**


Peter a la tête dans son casier. Littéralement. Il a baissé la tête dans les couloirs pour qu'on lui fiche la paix. C'est drôle parce qu'il a toujours été invisible avant cela, mais maintenant qu'il souhaiterait plus que tout qu'on l'oublie, tous les yeux sont rivés sur lui.
- J'ai entendu dire...
- ... tiré dessus et qu'il est mort.
Peter fait l'autruche, ça marche d'habitude.
- Eh Parker !
- Pas aujourd'hui, Flash, répond t-il.
Mais comme d'habitude, Flash n'écoute pas. Il s'approche, il devient trop familier, passe un bras autour de ses épaules, chose que Oncle Ben ne fera plus jamais.
- Allez, mec, je veux juste parl...
C'est trop, avec toute la rage emmagasiné, Peter prend Flash au collet et le plaque contre les casiers juste parce qu'il peut, parce que tout est décuplé maintenant et qu'il souffre trop. Flash parle. Peter ne sait pas ce qu'il dit, juste qu’étrangement, sa voix s'est adoucie, qu'elle n'insulte pas, qu'elle dit "désolé".

C'est la première fois que Peter regarde Flash dans les yeux et ça ne devrait pas être aussi triste et désespéré. Ses sourcils sont épais, relevés délicatement, ses iris sont gris et eux aussi disent "désolé". Pour une fois, leur rencontre ne se termine pas par un coup. Peter relâche Flash, essuie sa joue furtivement en ramassant son sac, évite Gwen et s'en va.



**


Dans les couloirs, Peter surprend Flash entrain d'embêter Cory. Ce dernier ne bronche même pas, il attend que le calvaire se termine. Lorsqu'ils se croisent, Peter donne un coup d'épaules à Flash et croise brièvement son regard.
- Tu ne peux rien faire sans faire mal à quelqu'un ?
Flash ne répond pas et s'en va. Peter en reste comme deux ronds de flan.
C'est le monde à l'envers.


**


Il pleut, Peter a remonté sa capuche sur sa tête, il est à l'arrêt de bus en face du centre commercial et il attend. Il n'en croit pas ses yeux quand il voit sortir les parents de Flash. Ils se disputent tout en retournant à leurs voitures. Peter les suit du regard avec un sourire désabusé et hausse les sourcils lorsque Flash apparaît à son tour. Il a deux grands sac de courses à la main et il traîne des pieds.

Et chose improbable mais vrai: les parents de Flash s'en vont.
Ils sont tellement préoccupés par leurs disputes qu'ils en ont oublié jusqu'à leur fils, les courses, le reste du monde...

Peter se cache derrière un poteau électrique. Il voit Flash réaliser que ses parents sont partis sans lui, les épaules s’affaisser...

Peter se sauve sur son skateboard avant que Flash ne se décide à prendre le bus.


**


- Qu'est-ce qui t'arrive, ces derniers temps ? T'es distrait ! Se plaint Gwen.
Tout se met en perspective, le manque d'attention, les provocations...
Peter n'arrête pas de penser à la tête dépitée de Flash.


**


Gwen et lui rompent.


**


Flash est entrain de jouer au basket, Peter prend une banderole en photo en lui jetant des coups d'oeil à la dérobée. Il n'écoute que d'une oreille la fille se plaindre qu'elle n'a pas assez de bleu pour faire le O de "Go !". Flash se donne du mal, il en fait même trop.
Tout dans son attitude crie "regardez-moi, regardez-moi".

Et c'est bien la première fois que Peter a envie de répondre "je te regarde".
Puis Flash renverse un pot de peinture avec son fichu ballon et provoque une scène au lieu de s'excuser et Peter a juste envie de lui en mettre une.


**


La sonnerie retentit, tout le monde entre en classe. Peter est en retard parce qu'il a encore du attendre qu'un couple arrête de s'embrasser sur son casier pour récupérer ses affaires. Il s'apprête à rentrer en classe quand Flash le prend au col et le plaque contre un mur.
- T'arrête pas de me regarder en ce moment, c'est quoi ton problème ?
- C'est pas ce que tu veux ?
Flash cligne des yeux, pris de court. Peter attend, lève un sourcil:
- Qu'on te regarde ? Précise t-il.
Flash a un bug. C'est drôle. Ses yeux gris s'éclaircissent presque. Peter sourit, lui tapote le crâne:
- Ne réfléchis pas trop fort, Flash. Tu vas te luxer un neurone.
Puis comme Flash est encore en plein crash, Peter en profite pour se sauver avant de se faire frapper.


**


Ça devient un jeu.
Peter fixe Flash. Longtemps.
Et quand Flash remarque, il lui fait signe comme un abruti et Flash s’énerve tout seul.


**


- Flash s'est calmé ces derniers temps, non ?
- Cory a quand même changé de lycée...
- Le pauvre...
Peter a un sourire amer. Le pauvre. Mais personne ne se bousculait non plus pour l'aider quand Flash s'en prenait à lui. L'hypocrisie des gens...
Flash n'est pas un gars bien mais au moins il ne cache rien.


**


Gwen est morte...
C'est comme un second poids à sa cheville alors qu'il essaye de remonter à la surface.


**


Flash ne s’énerve plus.
Ce n'est plus drôle.


**


- Eugène.
Il doit être suicidaire pour faire ce genre de chose. A coté de lui, les lycéens le regardent avec des yeux écarquillés, ils murmurent entre eux avec panique. Une fille essaye même de le faire taire avec une grimace. C'est la pause et tous les joueurs sont sur le banc de touche.
- Eugène ! Crie t-il.
Peter sait exactement le moment où sa voix atteint les bonnes oreilles. Le dos musclé de Flash se crispe. Peter sourit, des papillons dans l'estomac. Flash se retourne lentement et cette fois-ci, ses yeux disent "je vais te tuer".
Le match se termine.
Peter ne se sauve pas.
Il attend sur les gradins en retournant son appareil photo entre ses mains. Les joueurs sortent un par un, certains trainent devant lui exprès pour l'intimider mais il les ignore. Flash arrive à son tour et Peter est surpris quand il fait sortir les autres.
Flash a toujours aimé avoir un public pour ce genre de chose.
Les trainards disparaissent, les dernières balles rebondissent. Flash attend qu'il n'y ait plus aucun bruit. Les paumes de Peter sont moites de sueur.
- Pourquoi est-ce que tu descends pas me le dire en face, Parker ?
- Te dire quoi, Eugène ?
Suicidaire, donc. Un muscle de la mâchoire de Flash tique à la mention de son prénom. Peter range son appareil photo dans son sac, à l'abri et descend les gradins sans se presser. Ils sont face à face quand Flash dit:
- C'est pas parce que tu vis des moments difficiles que je vais te laisser m'humilier devant tout le monde.
- T'humilier, whaou. Et comment je fais ça, exactement, Eugène ?
La main de Flash s'enroule autour du col de son t-shirt et tire jusqu'à ce que Peter soit sur la pointe des pieds.
- Arrête de m'appeler comme ça ! Grince Flash entre ses dents.
Peter jauge le gris des iris de Flash, clair, un peu nuageux sur les bords, comme de la fumée.
- Ou quoi ?
Flash a du prendre une douche avant de sortir, il sent le gel douche et le déodorant, une odeur typiquement masculine, comme s'il avait choisi la bouteille avec l'étiquette "100% testostérone" exprès. Il sent bon, Peter doit l'admettre. C'est au tour de Flash d'examiner ses yeux attentivement. Pendant une seconde, ses lèvres s'entrouvrent comme s'il allait répondre. Mais rien ne sort, juste un souffle. Flash le relâche:
- Tu vas te brûler.
Peter penche la tête sur le coté tandis que ses talons retrouvent le sol:
- Quoi ?
- A force de jouer avec le feu, précise Flash.
Et Flash s'en va.


**


Il brûle, il brûle...
Peter brûle déjà.


**


C'est la fête de fin d'année, le hall déborde d'hormones qui vont dans tous les sens.
Peter s'eclipse.
Il prend le chemin du gymnase sans y faire vraiment attention, c'est la dernière fois qu'il y a vu Flash après tout. Pas la dernière il faut croire. Parce qu'il est là, en tenu de sport, à courir tout seul après le ballon et à le lancer dans le panier.
- Tu fais des heures supp ?
Le ballon tape à coté, Peter renifle avec amusement et s'appuie contre le mur. Flash tourne la tête et lève les yeux au ciel. Peter prend un ballon dans la réserve et le lance à Flash quand il ne regarde pas. C'est de bonne guerre vu le nombre de balle qu'il s'est pris dans la tronche. Ça ne fait pas rire Flash:
- Tu veux crever ?
- Je tremble, Eugène.
Ça ne fait vraiment pas rire Flash. En un éclair, il se retrouve par terre avec un garçon terriblement en colère au dessus de lui. Peter donne des coups de genoux, Flash tire ses bras dans tous les sens comme s'il voulait l'écharper, ils roulent, se mettent des coups plus involontairement qu'autre chose. Peter en est à sa troisième roulade quand sa bouche cogne contre celle de Flash. Et étonnamment, après cela, il n'arrive plus à s'en dépêtrer.
Peter comprend que c'est lui qui crie "regarde-moi, regarde-moi, regarde-moi".
Et Flash n'a aucune raison de répondre.
Mais il le fait quand même.

Les mains de Flash se serrent sur son sweat-shirt et il le fait rouler une dernière fois pour peser de tous son poids contre lui. Ça pourrait être envahissant, lourd, mais Peter a juste l'impression qu'il lui répond "je suis là, je te vois". Les lèvres de Flash prennent tous et rendent au centuple, des flammes dansent le long de sa colonne vertébrale et quelque chose tire dans son estomac. Flash sent bon, et embrasse trop fort.

Et Peter, brûle, brûle...

Une balle rebondit par terre avec une régularité lancinante qui en devient agaçante mais Peter est trop occupé pour réellement l'entendre.





Fin

_________________
C'est chouette non ????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pudding \o/


Maeve

Maeve
Messages : 959
Date d'inscription : 17/08/2012

Spiderman - pas de spoil - Brûle Empty
MessageSujet: Re: Spiderman - pas de spoil - Brûle   Spiderman - pas de spoil - Brûle Icon_minitimeJeu 7 Sep - 22:30

Coucou!
MAIIIIS, pourquoi cela se termine??? J'en voulais pluuuus, je voulais qu'ils parlent plus!!
Gagagah, c'était trop bien!!! Tu écrirais une suite??
(bon sang. C'était vraiment, vraiment génial. *Étoiles dans les yeux* Je n'ai jamais pensé à ce couple et je crois que tu as changé les choses. :'D Aaaah, j'en voulais pluuuus! X'D)
Bravo. C'était fantastique. Merci d'avoir partagé!!! *câlin très fort*


Maeve

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Spiderman - pas de spoil - Brûle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Commission Hulk vs Spidey tiré d'une couverture de Amazing Spiderman annual n°12
» Bleach spoil 283
» Reborn! (SPOIL)
» SPIDERMAN NECA
» Spiderman et la Chatte Noire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Swato-
Sauter vers: