AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 For evermore - 9 - Chad, le loup-garou geek

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pudding \o/


avatar

Swato
Messages : 978
Date d'inscription : 08/08/2013

MessageSujet: For evermore - 9 - Chad, le loup-garou geek   Sam 2 Sep - 19:24

9- Chad, le loup-garou geek





— Je ne peux rien t'apprendre tant que tu es sous cette forme. Et tu ne peux rien régler non plus...
Je tourne comme un lion dans une cage, le plus loin possible d'elle. Elle a raison. Ca me frustre qu'elle ait raison. Rien de tout cela ne devrait être possible mais ce que je sens, ce que j'entends, l'intensité de l'expérience au complet... Tout ça a l'air réel. Quand je la regarde, Alicia penche la tête sur le coté avec attente. Je serre les dents et me plante devant elle, à distance.
— On va peut-être aller quelque part, dit-elle avec un ton enjoué.
Sa condescendance me frappe comme un coup de poing à l'estomac.
— Pour retrouver ton chemin, essaye de trouver un souvenir, le moment le plus douloureux de ta vie. Et il faut que tu t'y accroches.
Pourquoi ? Est-ce que je suis obligé de m'infliger ça ? Je n'ai pas envie. Ne pas penser, c'est ce que je fais le mieux. Même si pour ça je dois finir avec des TOCS et des listes à n'en plus finir écrites sur le dos de ma main à l'encre noire. Alicia hausse les épaules:
— C'est le seul moyen pour inverser la transformation.
A contrecoeur, je m'execute. Le souvenir vient horriblement facilement, comme s'il n'attendait que ça, en périphérie de ma mémoire. Mais rien ne se passe. Alicia secoue la tête, levres pincées:
— Il faut que tu te replonges dedans. Comme si tu le vivais pour la première fois.
Si c'est une technique de torture, ça marche. Tout en moi se rebelle à l'idée d'imaginer encore la scène. Je ne savais pas qu'un loup pouvait suer.
— Allez, tu n'essayes pas assez fort !
Alicia m'enerve. Réellement. Je ferme les yeux et la chasse de mon esprit.
— C'est bien...
Non, ça ne l'est pas. C'est comme si des mains m'agrippaient et me tiraient vers le bas pour m'aspirer dans le sol. Comme dans le film Ghost quand les ombres viennent chercher tout ceux qui finissent en enfer. Des bruits dégoutants s'élèvent dans la cave, ma peau s'étire douloureusement, mon dos heurte le mur, j'ai envie de hurler. J'ignore ce qui fait le plus mal, ce qui se passe dans ma tête ou ce qui se passe dans mon corps.
Je finis accroupi par terre, à bout de souffle. Les pattes se sont volatilisées et mes doigts sont revenus. Ma cage thoracique est en feu, ma respiration est sifflante. Alicia se lève, va chercher quelque chose qu'elle a laissé sur les marches et les dispose devant moi.
— Tiens...
Des vêtements. Parce que je suis nu. Mes joues s'enflamment, je tends une main vers la pile avant de replier les doigts en voyant de quoi il s'agit. Une robe.
— Je vous l'ai deja dit: je ne suis pas une fille, protesté-je.
— S'il te plait, soupire Alicia en croisant les bras. Lucas m'a tout expliqué, la morsure aurait du régler ta maladie mentale depuis longtemps, je ne sais pas ce qui s'est passé dans le processus mais tu es une fille, chérie. Et même si ton... physique prête à confusion, ton odeur ne trompe personne.
— Mon odeur ? répété-je, abasourdi.
— Elle n'est pas masculine, répond Alicia.
— Ok, j'en ai rien à foutre, grondé-je. Y en a marre de tout ça, si vous ne me donnez pas d'autres fringues, des fringues de mec, je ne réponds plus de rien.
J'en ai soupé de ses conneries, il y a des limites à ce que je suis en mesure de supporter et là on les a largement dépassé. Surprise, Alicia cligne des yeux. Puis elle renifle avec amusement:
— Bon... Je suppose que pour aujourd'hui, ça ira. T'as entendu, Chad ? Vous faites à peu près la même taille, ajoute t-elle en regardant le plafond.
Je suppose qu'elle parle à Chad. En attendant, je me recroqueville sur moi-même pour conserver le peu de dignité qu'il me reste. Mes sourcils se froncent tandis que je remonte le temps pour retrouver ce qui m'a amené dans cette cave.
— Je ne souviens de rien, qu'est-ce qui s'est passé ?
— Tu ne te maîtrise pas encore, c'est normal. Quand tu pourras retenir la transformation et que tu auras compris le truc, tu n'oubliera plus rien.
Alicia se tourne vers moi et me jauge attentivement, ce qui me rend mal à l'aise.
— On va remonter, est-ce que tu vas savoir te tenir ?
— Est-ce qu'il est encore là ?
— Il ? Oh ! Tu parles de Lucas...
Rien que son prénom provoque des vagues de froid chez moi. A moins que ce soit le fait que le bitume soit glacé. Alicia penche la tête sur le coté et ce qu'elle semble entendre, je ne l'entends pas.
— Il est parti travailler..., dit-elle distraitement. Mais il fait partie de la meute alors tu vas devoir t'y habituer.
— De la meute ? Demandé-je en ayant de plus en plus l'impression d'être un perroquet.
— Suis un peu, chérie, soupire Alicia. Tu es un loup-garou maintenant et une assemblée de loups, c'est une meute.
Alicia monte les marches, dit "Merci, Chad" et redescend avec des habits un peu plus correct qu'elle me lance et que je ne rattrape que par reflexe.
— Allez, prépare-toi, je vais te présenter aux autres comme il faut, sourit-elle.
Elle se retourne pour me laisser m'habiller tranquille, ce que je fais le plus rapidement possible, en grimaçant à chaque mouvement.
— Prête ?
Les dents serrées, je hoche la tête. Alicia nous fait monter la flopée de marches qui nous sépare du rez-de-chaussé et ouvre la porte en m'adressant un petit regard par dessus son épaule.
— Ton coeur bat trop fort.
— Je viens d'apprendre dans la même journée que j'ai eut un accident grave, que j'ai interdiction de revoir ma famille et que je suis un loup-garou, j'ai le droit d'avoir le coeur qui bat trop fort je crois, dis-je avec sarcasme.
Sans compter le fait que j'ai atterri avec des barjots dont mon ex-meilleur ami. Alicia lève les yeux au ciel et referme le battant derrière nous. Et il me faut une seconde pour repérer la sortie. Elle est juste là, à trois mètres.
— Par ici...
Alicia tend le bras pour me laisser passer devant elle, bloquant l'issue. Avec regret, je me détourne et la précède. La maison n'est pas si grande, l'escalier par lequel je suis descendu à mon réveil est sur la gauche, la salle à manger est juste à droite et c'est là qu'Alicia m'emmene. La fenêtre est cassée, il y a du verre partout qu'une ados balaye avec une moue boudeuse. Une chaise traines dans le coin, le dossier en bois est déchiqueté.
— C'est... C'est moi qui ai fait ça ? Demandé-je d'une petite voix.
— Qui d'autre, aboie l'ado.
— Michaëlle, voici Miley.
Miley balaye rageusement avec des flammes dans les yeux:
— Pas vraiment enchantée pour le moment.
— Miley, grogne Alicia.
Miley hausse une épaule avec désinvolture et retourne à sa tâche. La culpabilité me paralyse et je propose presque de balayer à sa place mais je me retiens. Il faut que je regarde et que j'écoute tout ce qui se passe.
— Brandon est dans son étude, il ne vaut mieux pas le déranger pour le moment... Nicky est au travail, tu la verras au diner ce soir, tu connais déjà Lucas. Jimmy ! Chad ! Appelle Alicia.
Une silhouette passe la porte, Chad apparaît, une canette de soda à la main, un sourcil interrogateur levé.
— Michaëlle, Chad, présente Alicia.
— Ça fait un mois et demi qu'on fait le pied de grue devant sa chambre en attendant qu'il... qu'elle, grimace Chad.
— Il, corrigé-je automatiquement.
C'est le seul pour l'instant qui se pose sincèrement la question et qui semble attendre une réponse.
— Il, sourit Chad. En attendant qu'il se réveille, on sait qui il est, termine t-il.
Alicia nous détaille tour à tour avec mécontentement et souffle. Un autre type débarque, grand et dégingandé, avec des mains comme des poêles,  un visage sec comme du parchemin et une odeur... absolument terrible. On dirait qu'il s'est roulé dans un bac de plantes pourries.
— C'est Jimmy, indique Alicia. Voila, je pense que je n'ai oublié personne... Il est encore tôt, je dois aller rejoindre Brandon, est-ce que tu veux rester avec Miley ou... ?
Un coup d'oeil vers l'ado m'assure qu'elle ne veut pas rester avec moi en tout cas. Jimmy a déjà fait demi-tour, il ne reste que Chad avec sa cannette:
— Elle... merde, grogne t-il. Il peut rester avec moi s'il veut ? Propose t-il.
— Oh, je ne pense pas que..., commence Alicia.
— D'accord, la coupé-je.
Tout plutôt que de rester avec un Frank numéro 2. Chad patiente en regardant Alicia, elle finit par hocher la tête.
— Cool. Tu viens ?
Chad monte l'escalier du menton et je m'empresse de le suivre. C'est le seul qui est à peu près "normal" à mes yeux et qui semble ouvert, prêt à répondre à ma montagne de questions. En haut des escaliers, Chad prend la deuxième porte à gauche. Dès qu'elle se ferme, je laisse libre court à mes interrogations:
— Est-ce que ce que ta mère dit est vrai ?
— Ma mère ? Répète Chad, perplexe. Oh, Alicia ? C'est ma tante, pas ma mère. Qu'est-ce qu'elle t'a dit ?
— Que...
La chambre de Chad est assez... détonante. Il y a des couleurs partout, des lumières, des cd, des livres et des dvd... C'est un capharnaüm impressionnant.
— La terre appelle Michaël !
Chad s'affale sur sa chaise de bureau et tourne sur lui-même pour allumer son ordinateur, la tête penchée vers moi, attentif. Je me reprends:
— Elle m'a dit que vous étiez des loups-garou et que j'avais eut un grave accident, que je ne pouvais plus voir ma famille parce que j'avais été déclaré mort à l'hopital...
— Wow, wow ! Ralentis, mec ! Rit Chad.
Je soupire et me laisse tomber sur son lit en faisant attention de ne rien me casser, j'ai toujours mal partout. Chad tourne sur sa chaise de bureau:
— Tu as eut un grave accident, tu as vraiment été déclaré mort à l'hopital, j'étais là quand il a fallut te transporter jusqu'ici...
Un sourire compatissant étire les lèvres de Chad, il s'enfonce plus fort dans sa chaise, la gravité de ses yeux me filent le cafard:
— Et on est vraiment des loups-garou, mec. Faut que tu te rentres ça dans le crâne une bonne fois pour toute, je sais que ça doit pas être facile, surtout quand on n'est pas né comme ça...
— Tu veux dire que tu es né comme ça ? Demandé-je, dubitatif.
Chad m'examine du regard, blasé:
— Ben ouais. Tu veux que je te montre ? On est assez prêt de la pleine lune pour...
— Non, non, merci, ça ira...
Tant que je ne le vois pas, ça n'existe pas. Ou alors ça existe, mais dans ma tête. Peut-être que c'est une sorte d'hallucination post-traumatique. Mes pensées dérivent vers une personne en particulier... Je déglutis:
— Et lui, il est né comme ça ?
Le front de Chad se plisse, il m'interroge silencieusement. Dire son prénom m'écorche les lèvres:
— Lucas, précisé-je.
— On est une famille de loup-garou, on est pratiquement tous né comme ça, sauf Oncle Brandon, c'est le père d'Alicia qui l'a mordu.
Ma tête s'embrouille autour de tout ce que Chad explique, je pensais que tout allait finir par trouver une explication rationnelle mais ce n'est pas le cas.
— Et qu'est-ce que vous faites ? Vous hurlez à la pleine lune, vous bouffez des humains, vous faites des rituels sataniques ?
Chad éclate de rire:
— T'es trop trippant. Je te préfère largement éveillé qu'endormi, mon pote. Nan, je sais pas avec quelle espèce tu nous as confondu mais on fait rien de tout ça. On chasse pendant les pleines lunes, on court un peu... Mais la plupart du temps, c'est métro, boulot, dodo.
— Ah bon ? Dis-je, sarcastique. Et qu'est-ce que tu fais de tes journées ?
L'ordinateur choisit ce moment pour emettre un "ding", Chad hausse un sourcil avec un sourire en coin:
— Je joue en ligne.
— Geek.
— Et fier de l'être ! Je bosse à la superette en ville, je fais le service de nuit. Après, il y a aussi le planning... Tu verras, tu vas avoir des corvées aussi, c'est chiant mais on n'a pas le choix, grogne Chad.
— Quelle genre de corvées ?
Manquerait plus que ça. Non seulement on me kidnappe mais ils vont me faire bosser en plus de tout ça.
— Genre... Désherber le jardin, tondre la pelouse, passer la serpillère, aider Miley a faire ses devoirs... C'est Alicia qui décide.
Seulement pour les prochaines heures. Parce que même si Chad est sympas... Je me fais la malle dès que je peux.




A suivre...

_________________
C'est chouette non ????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
For evermore - 9 - Chad, le loup-garou geek
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Amour, vampire et loup-garou
» [4x06] Coeur de loup-garou
» Les films de Loup Garou
» Jeu du loup garou
» Episode 3 - La fille loup-garou

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Swato-
Sauter vers: