AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Les 100 - pas de spoil] Anatomie de l'Abîme (21)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sorry Women


avatar

Maliae
Messages : 1714
Date d'inscription : 30/07/2012

MessageSujet: [Les 100 - pas de spoil] Anatomie de l'Abîme (21)   Dim 22 Jan - 15:09

Fandom : Les 100
Prompt : Il me faut une meilleure raison pour rester.
Note : AHAHA dernier chapitre de cette bouse

***

21. Avenir.


Jasper était passé de l’autre côté. Crevé. Mort. Andouille. C’est ce qu’a pensé Murphy sur le coup avant de voir cet idiot sourire comme un con avant de refermer ses bras sur Monty. Et merde, Murphy ne pensait pas qu’il serait aussi soulagé.
Jasper avait pensé qu’il y passerait, que cette balle le tuerait mais il s’était accroché à la voix de Monty. Il avait retrouvé son meilleur pote, ce n’était pas le moment de mourir. Ils avaient encore pleins de trucs à faire ensemble, à voir ensemble. Si seulement cette foutue planète pouvait être moins hostile. Monty avait fini dans ses bras, contre lui, meilleure remède à toute forme de douleur. Physique. Psychologique. Jasper avait l’impression de fondre, d’être irradié par le soleil lui-même. Voilà pourquoi Maya n’avait été qu’un rayon pendant un temps, elle n’était pas Monty c’était tout.
D’ailleurs, Maya. Elle avait pleuré. Puis elle l’avait giflé. Et elle avait encore pleuré. Jasper avait attendu qu’elle se calme avant de lui dire qu’il était désolé, même s’il ne savait pas bien de quoi. Cette balle, il n’avait pas eu envie de se la prendre, pas alors que Monty était vivant.
- Tu m’avais promis de faire attention !
- C’est vrai.
- Quand je t’ai vu arriver dans Arkadia, allongé sur un brancard et tout pleins de sang j’ai pensé que c’était la fin.
Jasper lui avait souri et l’avait prise dans ses bras.
- Tout va bien, je vais bien.
Mieux que jamais, pensa-t-il. Monty était resté prêt de Jasper tout au long de l’échange, les sourcils froncés.

Jasper avait à peu près guéri, mais il ne devait pas trop faire d’efforts. Rester allongé l’ennuyait mais Monty était avec lui, heureusement.
- Donc, Maya, c’est ta copine ?
- On peut dire ça.
- Je vois que tu t’es bien amusé sur Terre, toi au moins.
Le ton semblait un peu amer et Jasper tourna ses yeux vers Monty pour voir son visage.
- Tu l’aimes ?
Question piège. Jasper se frotta les cheveux.
- J’ai besoin d’y réfléchir. Dit-il.
Monty s’assit au bord du lit de Jasper :
- Maintenant que tu as du temps, tu peux tout me raconter ?
- Tu es sûr de vouloir savoir ?
Monty hocha la tête :
- Sûr.
Jasper raconta. Tout. Sans omettre sa première tentative de suicide avant qu’ils arrivent à contacter l’Arche, sa douleur, ses meurtres, même celui qui avait coûté la vie de centaines de Natifs, ses hallucinations quand il donnait son sang pour avoir « de la drogue » sur le Mont Weather, Maya, Murphy, Clarke. Monty ne le coupa pas mais plus il parlait, s’emballait, s’énervait, plus Monty se rapprochait de lui, compatissant. Jasper s’attendait à le voir reculer, dégoûté mais ce ne fut pas le cas.
- La Terre est moins fun qu’on le pensait, fit Monty quand Jasper eut finit de tout raconter.
- Tu m’étonnes.
- Tu penses que ça aurait été plus facile si on avait été ensemble ?
- J’en sais rien. Fit Jasper.
Il posa sa tête sur l’épaule de Monty qui était désormais tout à côté de lui :
- Mais on est ensemble maintenant.

La guerre n’était pas finie pour autant, le monde était toujours dangereux et hostile. Jasper, Monty, les autres, durent quitter plusieurs fois Arkadia pour se battre et si Jasper faisait plus attention, ça ne l’empêchait pas d’avoir peur. Pas pour lui-même, mais pour son meilleur pote. Quand ils rentraient tous sains et saufs, Maya se jetait sur Jasper et l’embrassait, et Jasper ne ressentait rien. Il allait mieux c’était certain, mais ses sentiments pour Maya paraissaient envolés. Elle le sentait sans doute mais s’accrochait quand même. Jasper s’en voulait de lui faire ça, il essayait de l’aimer comme il avait cru l’aimer mais les sentiments ne fonctionnaient pas sur commande. Jasper ne se rassurait pas de sa présence, mais de celle de son meilleur ami avec qui il passait le plus clair de son temps.
Ils continuèrent à devoir se battre un temps, et puis Clarke et Lexa réussirent à résoudre le problème. La reine du clan des glaces était, apparemment, le genre de personne qui adorait foutre la merde, faire la guerre, tuer gratuitement simplement pour imposer sa force et sa puissante. Seulement, elle était tombée sur plus maligne qu’elle et surtout plus juste, plus droite. Deux filles qui rêvaient d’un monde meilleur pour leur peuple et qui comprenaient que la loi du plus fort n’était peut-être pas celle qui convenait pour leur idéal. Sauf qu’il fallait que Lexa prouve qu’elle était un meilleur chef et pour ça elle était obligée de se battre. En attendant de pouvoir instaurer ce monde où on n’aurait pu besoin de tuer pour montrer qu’on avait raison.
Lexa gagna le combat contre le champion de la reine, qui n’était autre que son fils. Mais ne le tua pas, elle assassina plutôt la reine et donna le pouvoir du clan au fils.
Ces choses on les raconta à Jasper et Monty. Clarke elle-même vint à Arkadia pour expliquer comment tout s’était déroulé.
- Est-ce que ça veut dire qu’on est en paix ? Demanda Jasper.
- On va essayer, lui assura Clarke.
Certains étaient sceptiques, Jasper le premier. Pas mal d’Arkadien pensait qu’on ne pouvait pas faire confiance aux Natifs. Jasper, lui, se disait plutôt qu’on ne pouvait pas faire confiance aux humains, tout court. Sauf quelques-uns, à qui il aurait confié sa vie. Monty bien sûr. Mais également Clarke, Bellamy, Raven, Octavia, Miller, et même Murphy.

Jasper passa un moment avec Clarke.
- Tu as retrouvé Monty.
- Oui.
- Tu sembles… Différent.
- Moi-même, je dirais.
Clarke lui sourit et le prit dans ses bras.
- Alors je suis contente de te retrouver Jasper.
Il lui rendit son étreinte. Ils se séparèrent et Jasper demanda :
- Tu penses que ça va marcher, la paix ?
- J’en sais rien, mais Lexa et moi, on fera tout pour ça.
- Je te fais confiance, dit Jasper. Mais ça ne parait pas si facile.
Jasper pointa un groupe d’Arkadien qui semblait vouloir foutre la merde et qui n’avait pas du tout des idées de paix.
- Je sais mais ça le deviendra, au fur et à mesure, quand on aura tous appris à se connaître et à se comprendre.
- Historiquement, on n’a jamais réussi, c’est pour ça qu’on s’est envoyé des bombes…
- Alors on fera en sorte de créer une nouvelle Histoire.
Jasper sourit. Clarke allait se battre pour la paix, ça se voyait dans sa détermination. Elle était forte, elle parlait bien, elle pourrait guider le peuple. Il ne connaissait pas Lexa, mais si Clarke l’avait choisi, alors elle devait être aussi forte qu’elle.

Il y eut pourtant une émeute dans Arkadia. De ceux qui étaient pour aller exterminer les Natifs tant qu’il était encore temps. Une bagarre éclata entre ceux qui étaient pour et ceux qui étaient contre et il y eut des morts dans leurs propres camps. La mère de Monty qui voulait absolument la guerre se reçue une balle et mourut. Bellamy fut blessé à l’épaule en essayant d’arrêter les bagarres, ce qui fâcha Murphy qui tira dans le tas touchant les pours comme les contres. Clarke et Kane réussirent à arrêter les émeutes en parlant avec autorité, puis elle s’occupa des blessés pendant que d’autres allèrent enterrer les morts. Ensuite elle rassembla tout le monde et écouta les voix de chacun avant d’expliquer son point de vue.
Clarke parlait trop bien pour que les gens osent la couper pendant son discours, elle savait rassurer ceux à qui elle s’adressait tout en leur montrant la meilleure voie à suivre. Elle montrait qu’elle écoutait tout le monde, tout en argumentant suffisamment pour leur faire entrevoir d’autres possibilités. Elle n’était pas chancelière et pourtant elle dégageait quelque chose.
Jasper ne savait pas si ça fonctionnerait, sans doute, avec le temps. Elle gagnerait la confiance du peuple.
Mais il y en aurait toujours pour vouloir se battre.

Jasper resta avec Monty devant la tombe de sa mère.
- C’était elle qui nous avait dénoncé sur l’Arche, dit-il à Jasper.
Ce dernier posa une main sur l’épaule de son meilleur ami.
- Quand on est arrivé, elle était la plus acharnée contre les Natifs. Je l’ai vu tué sans sourciller. Elle était dure et on venait de se disputer avant l’émeute, parce qu’elle voulait que je la suive dans son combat mais je ne voulais pas. Je ne veux plus me battre. J’en ai marre de tout ça. Je croyais que je la détestais et maintenant elle est morte.
La prise de Jasper se resserra.
- C’était ma mère. Murmura Monty.
Puis il laissa Jasper le serrer contre lui pour le consoler.
Jasper ne voulait plus se battre non plus.

Ils étaient couchés dans des lits l’un à côté de l’autre. Maya aurait voulu dormir avec Jasper mais depuis que Monty était là, les deux amis dormaient l’un près de l’autre. Ils avaient trop peur de se perdre à nouveau, de se réveiller et de se retrouver seul. Maya n’avait pas eu le choix et les avait laissés ensemble. Ce soir-là, après la mort de la mère de Monty, Jasper n’arrivait pas à dormir. Il pensait aux émeutes, aux gens qui voulaient à tout prix se battre, à Murphy qui avait pété les plombs en voyant Bellamy blessé, à la mère de Monty qui les avait dénoncés sur l’Arche, à la mort de celle-ci, à Clarke qui voulait une paix durable. À tout ce qu’il trouvait moche sur cette planète, à tout ce qui était magnifique. À Monty qui était dans le lit d’à côté et ne dormait pas non plus, Jasper le savait.
Les choses n’allaient pas mieux même si Monty était là mais Jasper savait que s’il tendait la main assez loin, il trouverait son meilleur ami et c’était rassurant. Dans sa tête c’était moins le bordel du coup, malgré tout ce qu’il se passait. Il n’avait plus bu d’alcool depuis un bout de temps et n’avait pas ressentis de manque. Avant que Clarke et Lexa ne s’occupent du clan de Glace, Jasper avait fait super attention de ne pas mourir, il s’était battu en prenant réellement soin de lui-même et de Monty aussi, évidemment. Les choses paraissaient plus claires, plus légères aussi et même plus effrayantes. Il avait peur parce qu’il avait envie de vivre, parce qu’il avait envie que Monty vive, parce qu’il voulait continuer.
Trouver un endroit en paix, avec lui.
Jasper se surprit à sourire en regardant le plafond. Bon sang, Murphy avait réellement été furieux. C’était étrange de le voir attaché à quelqu’un au point de ne plus se contrôler, mais c’était agréable. Ce con de Murphy pouvait donc avoir des sentiments hein ?
Et toi Jasper ? T’en es où avec Maya hein ? Dire que tu nous surinais les oreilles avec cette fille, au Mont Weather.
C’est ce qu’aurait pu dire Murphy. Et Jasper n’aurait pas su quoi répondre. Il n’en était nulle part avec Maya.
C’était avec quelqu’un d’autre qu’il était quelque part.
Quelqu’un qu’il aurait pu facilement touché s’il avait tendu la main.
- Monty ?
- Hmmm…
Jasper ne sut pas ce qu’il allait dire, avant de l’avoir dit.
- Je t’aime.
Le silence qui suivit cette déclaration lui parut lourd. Comme si tout Arkadia s’était tu. C’était pourtant vrai ce qu’il avait dit, il le savait, il le ressentait et il avait bizarrement peur de Monty qui ne répondait pas.
Il entendit alors son meilleur ami remué, et le vit se lever avec sa couverture. Monty vint s’installer contre lui, sur son lit, sa tête sur son épaule, son bras autour de son torse. Le silence ne fut plus si lourd, il fut doux, chaud et le cœur de Jasper avait trop de choses à dire. Ils restèrent là, sans rien se dire, puis Jasper tourna ses yeux vers le visage de Monty pour le regarder. Rencontrant les siens qui le regardaient déjà. Leur nez se frôlèrent, se touchèrent, se dirent bonjour en se frottant doucement l’un contre l’autre. Le temps paraissait arrêté, la nuit avait emporté toute la planète entière, ne les laissant que tous les deux, nez contre nez. Puis bouche contre bouche. Baisers légers, timides, curieux. Et la main de Monty qui se pose sur la joue de Jasper, pour le prolonger un brin.
Silence chaleureux après ces échanges qui leur avaient fait du bien au cœur et à l’âme. Puis finalement Monty qui murmure :
- Je t’aime aussi.

Ils décidèrent de partir. De recommencer ailleurs quelque chose. Un endroit à eux et pas ici ou ils entendaient encore les combats et sentaient le sang. Ils n’étaient pas stupides, ailleurs ce ne serait sans doute pas mieux, mais ils avaient besoin de partir. Jasper n’aimait pas Arkadia, il n’aimait pas non plus Mont Weather, il voulait aller quelque part où il serait chez lui, avec Monty. Les deux garçons en parlèrent à Clarke qui ne tenta pas de les faire changer d’avis, elle pouvait comprendre qu’ils aient envie de trouver autre chose, de trouver leur propre voie. Comme elle l’avait trouvé auprès de Lexa. Avec l’aide de celle-ci, elle leur trouva un petit village de Natif qui pourrait les accueillir.
- Ce serait comme un échange, des Natifs vont apprendre à connaître des gens du peuple du ciel, et eux même vont envoyer des Natifs ici. Est-ce que ça vous conviendrait ? Leur demanda Clarke.
Ça leur convenait.

Ils préparèrent donc le peu d’affaires qu’ils avaient à eux. Clarke les prit dans ses bras, Raven et Octavia également. Bellamy posa sa main sur la tête de Jasper avec affection et Murphy le fusilla du regard :
- T’aurais tout aussi bien pu dire qu’on puait. Râla-t-il.
- Tu vas me manquer aussi.
- Ta gueule.
- Sois sage, lui dit Jasper.
- Ne tire dans les jambes de personne, rétorqua Murphy.
Jasper lui sourit et le prit dans ses bras, sans lui laisser le choix. Monty fit ses adieux également à ces gens qu’il avait appris à connaître le peu de temps qu’il était resté avec eux et à ceux de la station agricole avec qui il avait créé des liens.
Ils se retrouvèrent face à la sortie, devant une Maya qui semblait perdu.
- Ne t’en va pas. Supplia-t-elle. Ou laisse-moi venir.
Monty et Jasper échangèrent un regard et l’Asiatique s’éloigna un peu pour les laisser parler.
- Tu es une fille chouette Maya, tu es le lien entre le Mont Weather et Arkadia.
- Je peux devenir un lien avec les Natifs.
- Tu pourrais mais pas en venant avec moi.
- Reste alors, pour moi.
Jasper se mordit les lèvres :
- Il me faudrait une meilleure raison de rester…
Maya parut blesser mais insista une dernière fois :
- Je ne peux pas te laisser.
- Tu n’as pas le choix, je suis désolé.
- Mais je t’aime !
Jasper la prit doucement dans ses bras :
- Tu es une bonne amie, dit-il en retour, prends soin de toi.
Il la relâcha et elle comprit qu’il avait pris sa décision depuis longtemps. Même avant de retrouver Monty, Jasper était déjà sur le départ dans sa tête. À ce moment-là, il voulait mourir, désormais s’il partait, c’était pour vivre.
- D’accord, dit-elle. Tu es un ami aussi.
- Merci, sourit-il.
Monty vint les rejoindre et Jasper prit sa main.
- On y va ? Demanda Monty.
- On y va.
Jasper tourna ses yeux vers Maya :
- Au revoir Maya.
- Au revoir…

Elle les vit s’éloigner, main dans la main. Ils partaient en direction du village de Natifs prêt à les accueillir, ils partaient vers une nouvelle vie. Déterminé face à l’avenir, ensemble.

Fin.

_________________
I'm Sexy

Un koala équivaut à deux Sam Rodrick Jonty. (Plus du Galek qui reste haha)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Les 100 - pas de spoil] Anatomie de l'Abîme (21)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Spoil Bleach chapitre 274
» Bleach spoil 283
» Reborn! (SPOIL)
» LE TOPIC SPOIL !!!!!
» Quels sont les parties de votre anatomie , préférés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: The 100 / Anatomie de l'abîme-
Sauter vers: