AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sleeping with me for dreaming about sunshine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Si vous rejoignez, Phineas et Ferb on va bien s'amuser !


avatar

Yuuki
Messages : 11954
Date d'inscription : 14/05/2010
Emploi/loisirs : Broum

Feuille de perso
Pancake: thjtfiohjdtijhsitj
Pudding:

MessageSujet: Sleeping with me for dreaming about sunshine    Lun 26 Sep - 11:23

Rappel du premier message :


Sleeping with me for dreaming about sunshine
hold my hand then smile
Il avait fallu attendre un peu, avant qu’enfin ils ne daignent comprendre. Comprendre qu’au-delà d’une simple amitié qu’ils avaient tout de même réussi à tisser en une soirée, se cachait autre chose. Peut-être avaient-ils eut besoin de cette folie colorée, de cette ambiance saturée, pour enfin mettre ces sentiments au point, pour qu’enfin ils osent.
Oser quoi ? Passer au-delà de leur passé, l’écraser, en faire fi, et pouvoir enfin aimer à nouveau.
Daniel savait que sans tout ce que Connor avait pu faire pour lui, il ne serait jamais parvenu à aimer à nouveau. Mais Connor lui avait appris à arrêter de se méfier, et à laisser ses sentiments parler. Sûrement que Daniel avait fait la même chose pour son meilleur ami, mais passons.

Toujours est-il que Daniel aimait Eliott, et qu’à présent il en était sûr. Qu’à présent, il n’y avait plus aucun moyen de reculer. Le soleil éprouvait pour la fleur, quelque chose de plus fort qu’une simple amitié qui peut faire sourire.
Alors Daniel avait fini par lui demander, s’il était possible de passer du temps avec lui un peu. Juste ce soir, juste parce que leurs deux appartements étaient si proches et qu’il était difficile de passer à côté.
Daniel avait même suggéré à Eliott qu’il y aurait le canapé. Ce fameux canapé que son voisin semblait adorer. Et il y avait aussi Connor-le-Chat. Et il y avait l’amour, les papillons, tout ce qui faisait du bien.
Daniel savait qu’Eliott ne vivait pas toujours la joie. Alors plus longtemps il serait heureux, mieux cela irait, non ?

- Tu peux même dormir, ici, si tu veux.

Daniel avait espéré que ça ne fasse pas trop égoïste, puisque son voisin avait aussi un appartement, non ? Mais tant pis.
Son voisin. Comment pouvait-il l’appeler autrement ? Etaient-ils ensemble ? Daniel avait cette impression de revenir à sa toute première relation. C’en était presque gênant, mais il imaginait qu’il s’y ferait de toute façon.

- J’ai un lit double alors…

Peut-être qu’il allait trop vite, peut-être que ça n’allait pas ? Alors Daniel s’excusa immédiatement, presque rougissant, pas doué qu’il était.
© Ely


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kapouekapoue.forumactif.org

AuteurMessage
Dean and I, have a more profound bound


avatar

sweet cookie
Messages : 63
Date d'inscription : 20/05/2016
Age : 24
Localisation : Au fond du couloir sur ta droite

MessageSujet: Re: Sleeping with me for dreaming about sunshine    Jeu 24 Nov - 15:14


⌂ Sleeping with me for dreaming about sunshine ⌂
۵You're the light, you're the night
You're the color of my blood
You're the cure, you're the pain
You're the only thing I wanna touch۵

Eliott était resté là calmement ayant simplement dit les choses comme elles étaient. Il n’avait jamais été très doué pour le dialogue, pour trouver les mots justes et les formulations adéquates. Il était toujours très maladroit pour s’exprimer mais pour une fois il avait fait preuve d’une assez grande justesse dans ses propos. Il aurait pu blesser l’ex compagne de Daniel plus violemment mais il avait préféré s’attaquer au soucis différemment. Son regard s’était ensuite porté sur son petit ami, il s’était inquiété d’avoir éventuellement pu être trop virulent mais il n’en était rien. Un léger sourire était apparu sur ses lèvres lorsqu’il senti Daniel lui toucher  la joue. Cela lui avait fait comme une douce caresse au cœur .

« Tu n’as pas à t’excuser mon ange ça ira» lui  avant de poser sa tête quelques secondes sur son épaule. Il n’avait présentement que faire de la présence de Cattleya. Elle n’était qu’une ombre en arrière plan, une silhouette que le plus jeune réussissait à oublier durant cet instant. Il murmura légèrement au creux de son oreille « Ça va aller mon cœur …je ..vais vous laisser je crois. »Une fois de plus il se senti inutile et de trop.

Il abandonna donc la jeune femme ne prenant même pas soin de la saluer et s’engouffra dans le couloir menant à leur chambre. Il se laissa tomber lourdement sur le lit, laissant sa tête percuter l’oreiller de plein fouet.  Un long soupir tremblant s’échappa de ses lèvres alors que ses yeux fixaient le plafond.  De là où il était là conversation du couloir n’était qu’un léger bruit de fond dont il n’en comprenait même pas un dixième. Les yeux à demi clos il réfléchissait à ce qu’il venait d’arriver , ne parvenant pas encore à faire le point sur la situation. Après plusieurs minutes de réflexion il se releva allant ouvrir l’armoire de Daniel . Certes ce n’était pas très poli mais il n’avait aYaucun vêtement propre ici et il commençait à avoir un peu froid. Il saisit un pull assez chaud qu’il enfila. Par chance ils faisaient tous les deux une taille similaire. Eliott eu un léger sourire en sentant l’odeur de son petit ami qui imprègnait le tissu. Il aurait pu sentir ce parfum durant des heures tellement il l’aimait.

Il fini par s’installer de nouveau sur le lit, enfilant son jean. Il se laissa retomber sur le lit, entendant toujours des morceaux de conversation. Ce n’était visiblement pas encore le moment de pointer le bout de son nez. Bien qu’il soit un peu plus loin que tout à l’heure il avait toujours beaucoup de mal à contenir toute cette masse d’informations émotionnelle qui étaient encore bien présentes. *respire t’as pas mal .. c’est rien …ta tête va bien ..* se répétait le nephelim alors qu’il crispant ses yeux, ressentant une vive douleur dans sa tête. Sans qu’il ne puisse rien contrôler de lui-même, plusieurs vêtements se retrouvèrent projetés un peu partout dans la chambre faisant par la même occasion chuter quelques objets sur les meubles environnants.  * et merde … putain mais je sers à rien  …*  Il se leva donc essayant tant bien que mal de jongler avec ses maux de tête et son don qui avait décidé de se montrer. Un bruit sourd de claquement de porte lui fit relever son regard en direction de l’entrée de la chambre.  Elle était partie. Il déposa le petit tas de vêtements pliés sur le lit avant de se rendre dans le salon.

« Dan … je heu .. suis là » il ne savait pas quoi dire ni quoi faire.  Se faisant une nouvelle fois submerger par un flot d’émotions ne lui appartenant pas. Lentement il vint près de lui, passant ses bras autour de son torse avant d’exercer une douce pression. Il prit une inspiration longue et vacillante avant de refermer ses yeux

« Je suis désolé pour tout … je t’aime tu sais je voulais pas te blesser en disant quelque chose de mal ou ou… je sais pas » A vrai dire il ne savait pas trop pourquoi il s’excusait mais cela l’apaisait dans un sens.

« Dan pardon j’ai fait une bêtise dans la chambre » s’excusant comme un enfant l’aurait fait « Je t’ai emprunté ton pull tu n’es de fâché j’espère …j’avais un peu froid alors … »

©Ely

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Si vous rejoignez, Phineas et Ferb on va bien s'amuser !


avatar

Yuuki
Messages : 11954
Date d'inscription : 14/05/2010
Emploi/loisirs : Broum

Feuille de perso
Pancake: thjtfiohjdtijhsitj
Pudding:

MessageSujet: Re: Sleeping with me for dreaming about sunshine    Sam 26 Nov - 20:36


Sleeping with me for dreaming about sunshine
hold my hand then smile
Daniel se sentait presque seul, mais savait qu’il avait Eliott. Mais il ne voulait pas lui imposer ça, lui imposer lui-même dans un état pareil. Il voulait continuer de maintenir son état de soleil chaleureux qui protégerait sa fleur à coup de rayon adorable pouvant aider sa fleur correctement.
Mais ici, le soleil était recouvert de nuages, et ne parvenait pas à percer. Trop de mauvais souvenirs lui remontaient en tête, et ces souvenirs n’avaient rien d’agréable, et ils ne les aimaient pas.

Et en même temps.
Il voulait tellement chercher l’aide d’Eliott, à défaut de Connor qui n’était pas là. Il savait qu’il allait aussi devoir en parler à son meilleur ami, mais pas maintenant, pas là, il ne pouvait pas. Que ça soit Eliott ou Connor, l’un des deux allait devoir faire le premier pas, et de fait, le déchu ne savait rien donc il ne restait que le nephelim.
Il entendit une voix, voix qui le fit lever la tête. Voix d’Eliott. Voix salvatrice, bien que Daniel ne voulait vraiment pas imposer ça à son petit ami. Il ne voulait pas s’imposer.

Eliott qui s’excusais, et Daniel qui ne comprit pas pour quelle raison il s’excusait, mais qui profitait du contact chaud, de ce contact qui le détendait déjà.
Daniel ne comprenait pas pourquoi il l’aurait blessé…Eliott n’avait rien fait de mal. C’était l’apparition brusque de Cattleya qui le mettait mal à l’aise, rien d’autre.

Il l’entendit par contre s’excuser pour la chambre, et reconnu enfin son pull… Mais cela ne sembla pas l’atteindre, il ferma les yeux, et se laissa un peu aller contre Eliott, avant de se lever de la chaise :

- Je vais voir ta bêtise, d’accord ?

Daniel avait besoin de se vider l’esprit, il avait besoin de noyer la tornade vivant en lui, il avait besoin de l’oublier.
Il rentra dans la chambre, et s’aperçu que de fait, il était clair qu’une sorte de cyclone avait du passer par là. Mais il savait ce que ça voulait dire, il comprenait.
Et pourtant, il ne sembla pas fâché. Il se sentit surtout inquiet pour Eliott. Se retournant vers lui. En fait, la rencontre avec Cattleya l’avait épuisé. Il n’avait….Même pas la force de dire quelque chose. Il n’en voulait pas à Eliott, surtout vu comment il paraissait désolé. Le bazar dans sa chambre ne l’atteignait pas.
Il ouvrit ses bras, et se laissa aller contre son petit ami. Il avait besoin de ça. D’oublier l’apparition de l’ouragan fleur, qui n’était pas Eliott. Qui était plus empoisonné.

- Eliott…Je… Pour la chambre, c’est rien, on rangera, s’il te plait…Ne me lâche pas. Je crois que j’aurais préféré ne pas la revoir. Elle n’a rien pu faire, mais… Je…Elle m’a tellement…

Anéanti. Brisé.

- Elle avait l’air désolée, mais… Elle m’a quand même trompé alors… Promets moi…Je sais que c’est…Egoiste ou je ne sais pas, je ne sais rien…Mais promets moi de ne pas me tromper. Promets moi parce que je pourrais l’apprendre, et ça m’anéantirait. Vraiment. Je…Pour le chambre c’est rien, et tu peux emprunter autant de pulls que tu veux…Mais ne me trompe pas.

Il s’accrochait à lui comme un homme en train de tomber d’un bâtiment.

- Je suis désolé, d’avoir gâché notre dimanche… Je… Et si on sortait vraiment aujourd’hui ? Je ne sais pas…Aller à la mer. Dire bonjour à Connor… Promener le chat.

Promener le chat même si ce n’était pas un chien. Quelque chose. Il avait besoin d’oublier.
© Ely


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kapouekapoue.forumactif.org
Dean and I, have a more profound bound


avatar

sweet cookie
Messages : 63
Date d'inscription : 20/05/2016
Age : 24
Localisation : Au fond du couloir sur ta droite

MessageSujet: Re: Sleeping with me for dreaming about sunshine    Dim 27 Nov - 10:10


⌂ Sleeping with me for dreaming about sunshine ⌂
۵You're the light, you're the night
You're the color of my blood
You're the cure, you're the pain
You're the only thing I wanna touch۵

Le plus jeune des deux se sentait mal. Terriblement mal depuis l’arrivée et surtout depuis le départ de la jeune femme. Eliott avait du mal à supporter de voir son petit ami aussi triste et désemparé. Pour lui rien n’était plus douloureux que la vision de son soleil, de sa douce et chaleureuse lumière en proie à l’obscurité. C’était donc très naturellement qu’il était venu à sa rencontre, il ne pouvait tout simplement pas le laisser seul ainsi, il voulait le blottir contre lui et le rassurer, lui dire qu’il l’aimait et que quoi qu’il arrive il serait toujours là pour lui. Il avait profité quelques secondes de la douce étreinte qu’il été venu offrir à Daniel avant de le laisser se relever et de l’accompagner jusqu’à la chambre pour pouvoir constater qu’effectivement il avait fait une petite bêtise. C’était assez ironique d’imaginer que la chambre avait été mise en désordre par une fleur et que ce dernier pouvait symboliser la dévastation qu’une autre fleur avait causée dans le cœur d’un soleil si radieux.

« Je... je rangerais tout à l’heure, je suis désolé j’ai pas réussi à .. » il s’arrêta là dans les explications foireuses. Il n’y avait pas besoin d’écrire un roman pour lui expliquer qu’une fois de plus il s’était laissé envahir d’émotions jusqu’à un point de non retour qui à causé une légère rupture dans son esprit. C’est ensuite avec douceur qu’il avait recueilli Daniel au creux de ses bras, l’écoutant attentivement. Bien qu’il été resté silencieux un certain moment, il souffrait réellement d’entendre cela et surtout de ressentir toute la tristesse de son petit ami. Son cœur se pressait si fortement qu’il aurait pu lui exploser en plein milieu de la poitrine. Ses bras se resserrèrent dans une étreinte d’une douceur infinie alors que ses doigts allaient effectuer de petits cercles lents et tendres sur l’échine du plus âgé. Il laissa Daniel vider son sac, le soutenant de son côté en l’écoutant et en lui accordant toute la douceur et l’amour qu’il pouvait lui offrir en cet instant. Il faisait de son mieux pour ne pas penser au chamboulement qui avait lieu dans tout son être pour pouvoir se concentrer sur son petit ami.

« Dan ... sache que jamais je ne pourrais te faire ça. Jamais d’accord ? » Il parlait très doucement, presque dans un murmure qui se serait échappé de ses lèvres. « Tu es tout ce que j’ai de plus précieux dans ma vie, tu es absolument tout pour moi Dan. Je t’aime comme je n’aurais jamais pensé pouvoir aimer quelqu’un. Jamais je ne pourrais te blesser ainsi je ne veux pas que tu souffres je veux simplement te voir sourire et rire, je veux que tu sois heureux et je ferais tout pour que cela arrive. » lentement il releva le menton de son petit ami du bout des doigts avant d’aller déposer un baiser chaste et tendre sur ses lèvres.

« Tu n’as pas idée de ce que tu peux représenter pour moi, car moi sans toi j’ai aucune raison d’être. Tu es mon soleil, mon ange, mon petit ami, mon tout je t’aime Dan. » Eliott n’était pas très à l’aise dans l’exercice des confessions sentimentales mais pourtant à cet instant tout sembler sortir tout seul de sa bouche. Pour une fois, le nephelim laissait son cœur parler pour lui. « Je ne veux pas que ça se termine nous deux, jamais ... sans toi je suis rien. » il sentait ses yeux se remplir de larmes et préféra aller déposer sa tête contre son épaule, prenant une grande inspiration légèrement saccadée tout en le blottissant plus tendrement encore contre lui.

« Tu es la seule personne qui ... qui accepte mon côté monstrueux, tu es la seule personne qui m’a tendu la main quand j’en avais eu le plus besoin, tu es le seul à toujours trouver les bons mots au bon moment ... tu es toujours le seul pour tout. Tu es unique et je pourrais me damner pour te garder près de moi...t..tu.. » Il ne réussi même pas à terminer sa phrase, laissant une perle humide et salée couler le long de sa joue.

« On fait tout ce que tu veux Dan, laisses moi juste chasser tes nuages pour une fois. Laisses moi juste t’aider. » Dit le plus jeune en effectuant une douce pression contre le dos de son petit ami pour le blottir un peu plus, refermant ses yeux encore humides. Il se sentait terriblement bien comme ça mais à la fois si mal d’avoir pu ressentir la douleur du prophète « Je ne laisserais personne te blesser, tant que je serais près de toi rien ne pourra t’arriver d’accord ? »


©Ely

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Si vous rejoignez, Phineas et Ferb on va bien s'amuser !


avatar

Yuuki
Messages : 11954
Date d'inscription : 14/05/2010
Emploi/loisirs : Broum

Feuille de perso
Pancake: thjtfiohjdtijhsitj
Pudding:

MessageSujet: Re: Sleeping with me for dreaming about sunshine    Mar 6 Déc - 13:13


Sleeping with me for dreaming about sunshine  
hold my hand then smile
Daniel entendait la détresse dans la voix d’Eliott, et se doutait pour quelle raison il avait celle-ci. Mais cela l’excusait encore plus, et il ne pouvait réellement pas se permettre de l’embêter en le houspillant pour avoir perdu le contrôle de son pouvoir sous un trop plein d’émotions. D’autant qu’Eliott tenait à ranger.

Et là maintenant, il n’avait pas besoin qu’Eliott range, il avait besoin qu’Eliott lui dise ce qu’il était en train de dire. Qu’il ne le lâcherais pas. Il lui avait déjà dit, mais le fait qu’il lui répète cela lui faisait du bien. Il en avait besoin. Comme pour s’assurer un pu plus que c’était la vérité vraie et véritable et qu’il pouvait de toute façon faire confiance à Eliott. Il n’en avait jamais douté, bien sûr que non. Mais… Mais il avait encore besoin d’entendre les mots qu’Eliott lui décerna.
Cela le soulageait. Il souffla. Il se sentait tellement mieux sous cette cascade de jolies paroles qui atteignait son cœur enseveli sous une sorte de nuage pluvieux.
Ce n’était pas Eliott le nuage. C’était Cattleya. Un nuage qui annonçait l’orage et la tempête. Une mauvaise pousse.

Il se laissa embrasser, il se laissa aimer. Il se laissa tomber dans les bras d’Eliott, ne voulant pas le quitter, voulant continuer de l’écouter, voulant aussi s’excuser. Pour demander tant de tendresse. Pour ne pas en donner à ce moment précis.
Il le sentit même pleurer, et caressa son dos doucement, se sentant encore un peu plus mal. Le dimanche était si bien parti, mais la pluie était bien revenue, mais pas pour de bonnes raisons. Et pas en tombant du ciel. En tombant d’ailleurs.
Daniel ne se pensait pas si unique que ça, sinon en étant un des seuls trois prophètes du monde entier. Il regarda Eliott. Il le regardait pleurer, s’agrippant à lui, le cœur serré et à la fois soulagé.

- Rien ne pourra m’arriver, non… Parce que du moment que tu es là… Je me sens mieux je crois. Même si te voir pleurer me… Fais mal, je… Me sens un peu mieux.

Lui-même ne pleurait pas. Lui-même s’en empêchait. Il se retenait souvent. Peut-être que finalement ses parents gagnaient parfois sur lui, de leur éducation. Son père ne cessant de lui répéter que les garçons ne pleuraient pas, qu’ils étaient forts.
Il ne pleurait pas, Eliott pleurait à sa place. Pour lui.

- Je ne te lâcherais pas non plus, je… Sais ce que cela fait et… Tu n’es pas monstrueux…Crois-moi. Tu es… Une fleur qui a le don de me faire briller. Tu es la plus précieuse des fleurs. Je t’aime… Je suis désolé que tu aies du assister à ça…C’est pour ça…Que je ne voulais pas que…Tu me suives. J’avais peut-être peur que tu te fasses empoisonner par cet orchidée qui m’a empoisonné avant de me laisser…

Il resta contre lui et s’enleva très doucement, le fixant, doucement, de ses yeux bleus qui étaient envahis de larmes invisibles qu’il refusait de sortir. Il essuya celles d’Eliott. Il les essuya et posa son front sur le sien, touchant son nez avec le sien.

- Viens….On va ranger…On va…Penser à autre chose. La fleur empoisonnée est partie. Il ne reste que toi. Que moi. Et… Je brille déjà un peu plus parce que tu…Tu es merveilleux. Eliott.
© Ely


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kapouekapoue.forumactif.org
Dean and I, have a more profound bound


avatar

sweet cookie
Messages : 63
Date d'inscription : 20/05/2016
Age : 24
Localisation : Au fond du couloir sur ta droite

MessageSujet: Re: Sleeping with me for dreaming about sunshine    Dim 11 Déc - 12:10


⌂ Sleeping with me for dreaming about sunshine ⌂
۵You're the light, you're the night
You're the color of my blood
You're the cure, you're the pain
You're the only thing I wanna touch۵

Le plus jeune restait là, dans les bras du brun, accroché à lui dans un silence inhabituel pour lui. A ce moment là il ne voulait plus se battre contre lui-même et voulait plutôt rassurer son petit ami.  Peut importe si il paraissait faible ou pleurnicheur, il s’était laissé envahir par ces émotions. Daniel était la seule personne avec qui il acceptait de faire ce sacrifice de petit égo, il était la seule personne avec qui il pouvait être lui-même sans se soucier de devoir se cacher ou non.  Bien que tout n’était pas aussi simple que cela, en plusieurs semaines il était passé de petite bestiole effrayée par lui-même à quelqu’un qui s’acceptait un peu plus. « Ce n’est rien ... ne t’inquiète pas pour moi je..... » il se senti soulagé par la douceur de la main de l’avocat qui s’était déposée au creux de son dos pour le rassurer. Faiblement il serra la chemise de son petit ami, se laissant aller complètement.  Il voulait être le petit rayon de bonheur, son éclat de douceur et son baume, il voulait tellement le rassurer et l’aimer pour qu’il se sente un peu mieux.

« Ne te préoccupe pas de mes larmes Dan ... si elles sont versées pour toi elles ne me dérangent pas... juste que j’avais oublié ce que c’était que de pleurer. C’est si..faible. » il déposa un doux baiser au creux de son cou avant de lever ses yeux embrumés dans sa direction « Je resterais toute ma vie près de toi, je veux tellement te rendre heureux si tu savais ...n’ai pas peur je resterais là. »

Il laissa son regard se perdre sur un point quelconque dans la pièce, soupirant légèrement. Lui non plus ne pleurait pas, il ne pleurait plus. Pour lui c’était signe de faiblesse, il cachait bien souvent sa tristesse par son petit caractère de cochon et sa répartie à défriser un bichon durant une journée de vent. Mais pour une fois il acceptait d’être faible, il l’acceptait car il savait que Daniel ne le jugerait pas, il savait qu’il avait le droit ici car personne d’autre que lui ne le verrais.  Il laissa ensuite Daniel s’exprimer, l’écoutant attentivement ... souriant parfois.  Ses lèvres s’étiraient doucement alors que ses yeux étaient rougis par les larmes. Jamais Eliott n’aurait pu s’imaginer devenir à ce point important aux yeux de quelqu’un, et le fait qu’il le soit à ceux de Daniel lui était tout simplement merveilleux. Sa tête posée contre le torse de son petit ami il se senti tellement apaisé par ses paroles. Les deux avaient fait vœux de ne jamais se quitter, cela était amplement suffisant pour rendre le nephelim heureux.

« Je sais que je suis différent Dan mais là ça n’a presque plus d’importance car tu réussis à voir en moi ce que personne, ni même moi, n’avait réussi à voir. Je serais tout ce que tu veux et tout ce dont tu as besoin, je ne veux pas laisser quelqu’un t’empoisonner tu ne le mérites pas. Je ne pouvais pas rester caché alors que je ressentais ta tristesse et ta douleur, cela m’était impossible ... » Le nephelim fini par lui embrasser le front tendrement « Je t’aime plus que tout, tu es le plus précieux des soleils »

Ses yeux se fermèrent doucement lorsqu’il senti les doigts de son petit ami aller essuyer ses larmes. Il avait l’impression d’être un petit garçon qui se faisait réconforter après un gros chagrin. « Dan... » profitant ensuite quelques instant de la proximité de leurs visages alors qu’il passait sa main dans la chevelure de son petit ami « Je t’aime »
Il laissa l’avocat se détacher de lui puis balaya la pièce du regard. Il passa sa main dans ses cheveux, se les gratouillant visiblement gêné de constaté qu’il avait mis la chambre sans dessus dessous en moins de cinq minutes. « J’ai pas fait les choses à moitié ... je tiens à m’excuser une nouvelle fois.. » Il se senti devenir rouge tomate au compliment du prophète « Merv...eilleux ?.. » répétant ce mot en clignant des yeux, tout surpris. Cela lui faisait tellement plaisir qu’il ne savait pas où se mettre, cela faisait longtemps qu’il n’était pas devenu écarlate.

« Tu es aussi merveilleux Dan » dit il en souriant avant d’aller commencer à plier les vêtements qui se trouvaient à ses pieds, faisant en sorte de faire ça correctement. Il ferma ses yeux quelques secondes après avoir déposé un pull tout chaud dans un coin « Faudra que je passe chez moi rapidement tout à l’heure .... j’ai.. j’ai un truc à faire. » Le truc en question était sans aucun doute lié à sa nature de nephelim, mais une fois de plus il ne voulait rien imposer à son petit ami. « J’ai mis un sacré bordel ... je pense que tu comprends mieux l’apocalypse qu’il y a dans mon appartement maintenant.» dit il en souriant un peu pour rendre  l’atmosphère un peu plus légère.


©Ely

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Sleeping with me for dreaming about sunshine    

Revenir en haut Aller en bas
 
Sleeping with me for dreaming about sunshine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Caramelle [Blythe Sunshine Holiday]
» The Sunshine Boy
» "The eternal sunshine of a spotless mind"
» Super Mario Sunshine
» Günther & The Sunshine Girls

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Coin de mon cookie :: RPG-
Sauter vers: