AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Elydan - Original - Négociations en bonne et due forme]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Si vous rejoignez, Phineas et Ferb on va bien s'amuser !


avatar

Yuuki
Messages : 12764
Date d'inscription : 14/05/2010
Emploi/loisirs : Broum

Feuille de perso
Pancake: thjtfiohjdtijhsitj
Pudding:

MessageSujet: [Elydan - Original - Négociations en bonne et due forme]   Sam 24 Sep - 10:50

Prompt : Négocions alors !

- Dis-moi, Eliott.
- Hm ?

Eliott était étalé dans le canapé, qu’il adorait presque autant que son propriétaire originel, à attendre que Daniel ait fini de faire la cuisine – au fond, il valait mieux que ça soit Dan qui s’en occupe, sinon cela risquait d’être une catastrophe –.

- J’ai ton âme non ?

L’homme aux cheveux châtains, qui laissa un chat au pelage roux grimper sur lui pour quémander des caresses, malgré son allergie qui lui posait quelques soucis un peu contraignants, mais qu’il n’arrivait pas à repousser, eut un sourire. C’est vrai. Daniel avait son âme, métaphoriquement parlant. Cela datait de leur rencontre, et ils n’avaient jamais oublié ce détail.

- Oui, tu l’as toute entière.

Parce que Daniel avait été là pour lui, parce qu’il n’avait eu de cesse de briller de cette façon douce, comme le soleil qu’il était. Il était son soleil, pas trop brûlant, juste si chaleureux qu’il avait enflammé son cœur jusqu’à le pousser à l’aimer plus fort encore que l’amitié.
Eliott se demandait pour quelle raison le prophète lui rappelait ça, cela devait cacher quelque chose, surtout si ça venait au milieu de nul part. Il pencha sa tête vers lui, alors que Daniel était accaparé par une poêle rempli d’aliments qui cuisaient gentiment. L’avocat, sentant le regard du néphélim sur lui, se retourna, avec un léger sourire.
Pourtant, Eliott savait que sur ce sourire, se cachait quelque chose. Il connaissait tous les sourires de son soleil. Ce sourire disait « je t’entraine dans une embuscade, laisse toi faire ». C’était un sourire rare, parce que Daniel n’aimait pas vraiment manipuler Eliott que ça soit avec son regard dit de « puppy » ou par des douces paroles.

- Alors si c’est le cas, ça veut dire que je peux te demander tout ce que je veux ?
- Qu’est-ce que tu veux, Dan ?
- Tu pourrais…Ranger un peu le salon ?

Eliott se redressa complètement dans le canapé, observant le brun qui avait décroché son attention de sa cuisine, pour la reporter sur celle du néphélim.

- Hm. Il va falloir négocier…Je sais que tu as mon âme, mais… On parle de rangement, quand même, répondit-finalement Eliott avec un petit sourire en coin, l’air légèrement sarcastique
- Négocions alors. Qu’est-ce que tu veux ? enchaîna Daniel sur le même ton

Eliott fini par se lever pour aller se mettre juste en face de son soleil. Attrapant doucement ses mains, les entremêlant, posant son front contre celui de Daniel :

- Un bisou, fit il sur un ton presque enfantin
- C’est tout ?
- Et… Une grasse matinée demain…
- J’ai un procès demain, tu sais.
- L’après-midi.
- Pas faux… Va pour la grasse matinée. Ça me va faire du bien, en un sens.

De toute façon, Daniel aurait dit non, qu’Eliott s’en serait contenté et aurait trouvé autre chose. Il savait que jamais il n’empièterait sur le travail de Daniel, parce qu’il savait combien celui-ci y tenait. Mais il savait aussi que Daniel avait quelques jours de congés qu’il n’avait pas encore pris, alors il pouvait en profiter, non ?

- Marché conclu alors
- Oui. Mais tu ranges bien.
- Promis.

Daniel eut un sourire et fini par embrasser passionnément son amoureux, attrapant son visage, profitant de ce moment de tendresse, en oubliant presque la poêle qui derrière lui commençait à tout brûler.
Quand il se retira il fit un regard du genre « allez maintenant, va ranger, je dois finir la cuisine ».

Eliott paru y aller, et le prophète retourna à sa cuisine, avec un sourire en coin, amusé de ce qui venait de se passer. Il savait combien faire ranger quelque chose à Eliott pouvait être difficile, mais savait toujours s’arranger dans ces cas là.
Sifflotant légèrement, il songea déjà au délicieux matin qu’il passerait le lendemain…
Fin

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kapouekapoue.forumactif.org
 
[Elydan - Original - Négociations en bonne et due forme]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» joyeux noel et bonne annee
» Bonne année 2010
» ROUDOUDOU ---- A écouter pour se mettre de bonne humeur!
» Bonne année 2014 !
» Une belle photo ? une bonne photo ? LA photo ?...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Yuuki-
Sauter vers: