AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Les 100 - UA] On va bien s'amuser.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sorry Women


avatar

Maliae
Messages : 1705
Date d'inscription : 30/07/2012

MessageSujet: [Les 100 - UA] On va bien s'amuser.   Dim 28 Aoû - 20:56

Fandom : The 100
Prompt : Manipuler avec précaution !
Note : Jonty (peut-être du murphamy, on verra), UA.

***

1. Enterrement de vie de garçon.

Le train avait eu du retard. Fichu train. Monty avait pourtant prévu d’avoir de l’avance, mais il était resté coincé plus de deux heures sur la voie, pour des raisons plutôt nébuleuses. Ensuite il s’était paumé, avait pris le mauvais bus, et avait dû payer un taxi – qui lui avait fait les poches. Il avait rapidement déposé sa valise à l’accueil de l’hôtel. Puis il était finalement arrivé au lieu de rendez-vous pour la soirée d’enterrement de vie de garçon, avec quarante cinq minutes de retard, la chemise ouverte, les cheveux en vrac.
Finn et Raven ne lui avait pas dis qui ils comptaient inviter pour leur mariage.
- Tu verras bien une fois sur place, lui avait dit Raven. Au fait, ton petit ami vient ?
- Il vient oui.
- On va donc enfin le rencontrer. Il est tellement toujours occupé que j’ai bien cru que ce grand jour n’arriverait jamais.
Mais Monty avait dû rappeler Raven parce que finalement son petit ami ne pouvait pas être là pour l’enterrement de vie de garçon, ni pour la préparation du mariage.
- Il arrivera pile pour le mariage et le repas. Avait expliqué Monty.
- Trop d’honneur, avait râlé Raven.
- Il vient, il a juste beaucoup de boulot.
- Il a toujours beaucoup de boulot. Bon peu importe, c’est peut-être pas plus mal finalement.
- C'est-à-dire ?
- Rien, rien.
Puis elle avait raccroché et Monty n’avait pas su qui était invité.

Il y avait réfléchi. A l’enterrement de vie de garçon il y aurait Finn bien sûr, ses potes que Monty ne connaissait pas forcément, sans doute Bellamy, peut-être Murphy. Qui d’autre ? Monty ne savait pas s’il espérait ou craignait qu’il y ait quelqu’un d’autre. Il y avait réfléchi, il avait essayer d’imaginer ce que ce serait si Finn et Raven l’avait invité lui pour leur mariage, mais Raven lui en aurait parlé s’ils l’avaient fait, non ? Ou sans doute qu’ils l’avaient fait, à bien y réfléchir. Il était aussi leur ami. Mais peut-être qu’il avait refusé, eu un empêchement.
Raven lui aurait dit s’il venait, non ?
Il y avait réfléchi, mais pas assez.

Monty essaya d’aplatir un peu ses cheveux, reboutonna sa chemise mais pas jusqu’en haut et entra dans le restaurant. Il aperçu Finn tout de suite, il était maquillé et déguisé en petit diable, c’était mignon même si pas vraiment original.
- Finn, je suis désolé pour mon retard.
Dit-il avant même d’être tout à fait arrivé devant tout le monde.
- Pas grave, sourit Finn, viens t’asseoir Monty, on t’a gardé à manger et à boire.
Monty acquiesça et regarda finalement les gens présent autour de l’immense table ronde. Bellamy donc. Murphy aussi. Finn qui pointa des gens du doigts « je te présente machin machin et machin », Monty ne savait pas s’il retiendrait les noms.
- Et bien sûr. Tu connais Bellamy et Murphy.
- Hm hm.
Bien sûr.
- Nathan et Bryan.
Aussi.
Mais Monty ne regardait déjà plus personne. Il y avait ce type là dans le fond que Monty avait vu maintenant, et qui provoquait des loopings dans son ventre. Parce que même les cheveux longs en vrac et une barbe d’il ne savait pas combien de jours, Monty aurait reconnu ses yeux n’importe où, ce grain de beauté à côté du sourcil, cet air dégingandé.
- Et Jasper. Conclue Finn.
Jasper. Le temps s’arrêta et Monty fut content de trouver une chaise pour s’asseoir parce que ses jambes ne voulaient plus le soutenir. Il se servit un verre d’alcool et le but d’une traite, puis ferma les yeux et essaya d’ignorer sa présence.
- Hey Monty, alors toi aussi ils t’ont invité.
Mais lui ne voulait pas l’ignorer.
- Ca fait un baille hein. Attends que je compte sur mes doigts.
- Cinq ans. Ca fait cinq ans, lâcha Monty froidement.
- Ah ouais, un baille donc.
Monty sourit à Finn :
- Tu ne m’avais pas dis qui tu invitais.
- Non.
- Tu n’as pas trouvé utile de me prévenir ?
Finn haussa les épaules :
- Est-ce que ça t’aurait empêché de venir ?
Monty soupira.
- J’en sais rien.
- Raven et moi tenions vraiment à ce que tu viennes. A ce que vous veniez tous les deux. Ca fait cinq ans comme tu dis alors il serait temps de passer à autre chose…
- Parce que c’est moi qui n’arrive pas à passer autre chose peut-être ? S’étouffa Monty.
A ce moment là, Jasper se servit un verre et le leva bien haut :
- Bien, nous sommes là en l’honneur de Finn, mais là tout de suite je lève mon verre à la présence de Monty, invité à ce mariage. En espérant qu’il ne le brise pas.
- La ferme Jasper, grogna Monty.
Jasper eut un petit rire et but son verre d’une traite, puis s’en servit un autre. Monty jeta une œillade à Finn, l’air de dire « tu vois ». Finn tapa dans ses mains :
- Bien je propose qu’on enterre la hache de guerre, et qu’on fasse la fête, on est là pour ça.
Murphy acquiesça :
- Moi en tout cas je suis là pour ça !
- Génial, sourit Finn.
Monty planta sa fourchette dans son plat et prit une grosse bouchée de nourriture. Pour s’empêcher de hurler. Très bien, il n’allait pas faire tout un plat parce que Jasper était là, qu’ils étaient assis à la même table dans la même pièce après cinq ans sans se voir, sans se parler, sans se donner de nouvelles. Il n’allait pas faire tout un plat parce que lui avait essayé de garder contact, lui s’était battu pour qu’un jour ils puissent se rasseoir à une foutue même table dans une foutue même pièce. Jasper était celui qui avait coupé les ponts. Il n’allait pas faire tout un plat parce qu’ils étaient là pour Finn et pas pour ressasser le passé.
Pas besoin d’être mesquin ou fâché, pas besoin de se prendre la tête parce que Jasper n’était pas loin de lui, puisque pendant des années ils avaient été l’un à côté de l’autre. Monty ravala la boule qu’il avait dans la gorge, ignora la douleur d’une plaie encore à vif sur laquelle on venait de jeter du sel, et décida de s’amuser. De s’amuser comme jamais. Il mangea et profita des plats, il fit une blague qui fit rire tout le monde et en fut fier, il chanta une chanson au karaoké. Il embêta Finn, il laissa Murphy l’embêter, il tira sur les bouclettes de Bellamy et interrogea tout ceux qu’il connaissait sur leur devenir. Bellamy était toujours célibataire, Murphy venait de rompre avec une certaine Emori. Bryan et Miller vivaient dans leur propre maison. Et Monty se rendit compte d’à quel point il était sortit de leur vie, à quel point il avait prit le large. Finn les connaissait toujours, il pouvait dire « c’est trop dommage pour toi et Emori, vous étiez adorable » à Murphy, il pouvait donner un coup de coude à Bellamy en disant « tu es célibataire mais souvent occupé » et Monty se sentait un peu étranger, coupé d’un groupe avec lequel il avait pourtant été vraiment proche. Jasper ne parla pas beaucoup, ne participa presque pas, il vida une bouteille d’alcool à lui tout seul, il ne tenait plus sur ses jambes pour la seule chanson qu’il chanta au karaoké. Finn essayait de l’incruster dans les conversations mais Jasper semblait juste déconnecté. Les seules fois où il réagissait c’est quand on lui parlait de Monty, comme s’il y avait encore un lien entre eux malgré tout.
Monty se demandait bien quel lien.
Ou peut-être que Jasper éprouvait juste un plaisir pervers à voir Monty et se rappeler comment tout avait cafouillé entre eux. Ou peut-être qu’il n’éprouvait aucun plaisir et que c’était pour ça qu’il buvait comme un trou.
La soirée se prolongea. Les garçons voulurent sortir faire un tour, profiter de la nuit, Jasper titubait pour les suivre et faisait pitié. Murphy lui fit un croche pied et Jasper l’évita uniquement parce qu’il ne marchait pas droit.
- Jasper tu devrais rentrer à l’hôtel.
- Je devrais rentrer à l’hôtel.
- Oui tu devrais, insista Finn.
- D’accord rentrer à l’hôtel.
Et Jasper rentra dans un poteau et rit :
- Je suis rentré à l’hôtel.
Finn tourna ses yeux vers Monty et Monty essaya d’échapper à son regard. Il ne voulait pas s’en mêler, il ne voyait pas pourquoi il s’en mêlerait d’ailleurs, il n’était pas là pour Jasper.
- Monty, vous êtes au même hôtel, tu pourrais…
Monty soupira :
- Oui bien sûr. Je vais le raccompagner.
Il avait toujours été trop gentil. Et puis même s’il ne voulait pas l’admettre, l’état de Jasper l’inquiétait. Jasper aimait bien se saouler, ils s’étaient murgés plus d’une fois quand ils étaient à la fac, mais là ça avait été presque tristes de le voir se bourrer la tronche comme si c’était une obligation, ou bien comme si la bouteille allait lui échapper s’il ne la finissait pas.
Monty passa son bras autour de Jasper pour l’aider à marcher :
- Youpi on va aller boiiiiiire ailleurs.
- Non, on rentre. Souffla Monty.
Finn vint vers eux :
- Ca va aller ?
- Ouais.
- Rejoins nous ensuite.
- Non c’est bon, je suis crevé de toute façon.
Monty ne dit pas qu’il ne savait plus quoi dire aux gens du groupe de toute façon, qu’il ne se sentait pas à sa place, qu’il était aussi largué que Jasper même si lui n’avait pas tant bu. Finn posa doucement sa main sur le poignet de Monty.
- Empêche le de boire.
La phrase était étrange. Un peu comme si Jasper allait se jeter sur toute bouteille d’alcool disponible, comme s’il était un monstre assoiffé qu’on devait contenir parce qu’il ne savait pas se contrôler.
- Ouais t’inquiète, il a bien assez bu, je pense qu’il s’en rend compte lui-même.
Finn grimaça :
- Je ne suis pas sûr de ça.
Monty pencha la tête sur le côté, ne comprenant pas ce que sous-entendait Finn. Jasper coupa toute réflexion en serrant son bras autour du cou de Monty :
- Allez Monty on y va, on va bien s’amuser !
- Tu m’étrangles abruti.
- Ah ouais désolé.
Jasper le relâcha un peu, mais garda son bras autour de lui. Monty soupira, salua tout le monde puis emmena Jasper avec lui. L’hôtel n’était pas si loin, mais Monty ne connaissait pas les lieux, quand bien même il s’était rendu à l’hôtel plus tôt, et il se perdit encore. En plus il dût faire plusieurs arrêts pour laisser Jasper vomir. Marcher en portant à moitié son ex-meilleur ami complètement bourré et supporter son haleine fétide, ce n’était pas du tout comme ça qu’il imaginait cette soirée. D’autant plus qu’il n’y avait pas que l’haleine de Jasper qui puait, ses cheveux et ses vêtements aussi.
- Ta dernière douche remonte à quand ? Râla Monty.
- Je ne sais pas, deux semaines peut-être, qui s’en soucie ?
- Moi. Tu pues. Depuis quand tu portes ces fringues ?
- Je ne les enlève jamais, c’est plus pratique.
- C’est dégueu tu veux dire.
Monty n’avait pas fais gaffe, mais Jasper portait un vieux jogging miteux et un tee-shirt avec un trou dans un bord, sa veste était aussi miteuse que le reste. Il était réellement venu à la soirée habillé comme ça ? Monty ne comprenait pas pourquoi Jasper se laissait aller à ce point.
Ils finirent par arriver à l’hôtel. Monty parla des chambres réservées au nom de Jasper Jordan et une autre au nom de Monty Green. Monty avait prit la chambre à son nom, comme son petit ami ne le rejoindrait que plus tard. L’homme de l’accueil ne leur donna qu’une clé.
- J’ai dis deux chambre.
- Et apparemment la réservation Monty Green et Jasper Jordan indique que vous avez la chambre 217.
- Et la deuxième ?
- Vous ne me comprenez pas. Vous avez la même chambre.
- C’est une blague ?
- Je ne pense pas, c’est ce qui est écrit.
- Mais quelqu’un doit me rejoindre et…
- Aucun problème, la chambre est assez grande pour quatre personnes.
Monty ne trouva pourtant pas ça drôle du tout. Il voulu réserver une autre chambre mais comme par hasard l’hôtel était pleins. Bien entendu. Si Raven et Finn avaient fait exprès, ils allaient lui payer. Il prit la clé et réussi à emmener Jasper jusque dans leur chambre.
Monty poussa un soupir soulagé en remarquant que les lits étaient séparés. Il poussa Jasper sur l’un d’eux, soulagé de se débarrasser de ce poids lourd. Jasper se laissa tomber dessus en râlant :
- Et doucement, tu dois me manipuler avec précaution, je suis un colis fragile.
- C’est ça ouais.
Jasper resta allongé quelques secondes puis se releva et fouilla la chambre.
- Y a pas de mini bar, c’est nul. Bon reste là Monty, je vais aller commander du vin ou de la vodka, on partagera un petit verre.
Monty le repoussa sur le lit :
- Non, plus d’alcool pour ce soir. Tu restes là et tu fais dodo.
Jasper fit la moue.
- J’ai soif.
Monty alla dans la salle de bain et revint avec un gobelet en plastique rempli d’eau du robinet.
- Elle est fraîche, dit-il en tendant le verre.
Jasper prit le verre et bu. Il recracha aussitôt :
- C’est dégueulasse.
- C’est de l’eau.
- Tu veux m’empoisonner ?
- C’est de l’eau, répéta Monty avec mauvaise humeur, tu m’as dis que tu avais soif.
- D’une bonne bière.
- Bois cette foutue eau et met toi au lit, s’énerva Monty, où je t’assomme.
Jasper fit la moue, but le verre d’eau en faisant pleins de simagrées, puis il posa sa tête sur l’oreiller.
- Déshabille toi. Ordonna Monty.
- Pas la peine. Je suis bien comme ça. C’est aussi confortable qu’un pyjama.
Monty tira sur la veste de Jasper.
- Au viooooool, cria Jasper.
Monty lui donna un coup sur la tête et Jasper prit l’air boudeur :
- T’as perdu ton sens de l’humour, se plaignit-il.
- A cause de qui à ton avis ?
Monty réussit à enlever la veste de Jasper et lui retira aussi son pantalon. Les jambes de Jasper étaient encore plus maigres que dans son souvenir :
- Tu manges bien ?
- Tant que je peux boire en même temps.
- Je ne plaisante pas Jasper.
- Je ne plaisante pas non plus, sourit Jasper.
Monty leva les yeux au ciel. Jasper avait bu et ça le rendait peu insupportable. Il lui retira aussi ses chaussettes.
- Demain tu prends une douche.
- On verra s’il pleut.
- Tu prends une douche où je te fous dedans de force.
- Oui mon capitaine, dit Jasper en faisant le salut martial.
Monty monta la couverture sur lui et le borda. Jasper ferma les yeux puis murmura :
- Je suis content de te voir Monty.
- Je croyais que tu craignais que je brise le couple que forme Finn et Raven.
- Je n’aurais pas dû dire ça, c’était stupide.
- Oui ça l’était.
- Tu m’as manqué.
Monty resta cloué sur place et regarda Jasper qui frottait sa joue contre l’oreiller. Il était saoul, à moitié endormie, il ne savait pas ce qu’il disait. Monty ne trouva rien à répondre, même si c’était évident.
Jasper aussi lui avait manqué.
Comme personne ne lui avait jamais manqué.

Monty alla prendre une douche, se coucha en caleçon et en tee-shirt et éteignit la lumière. Il ne faisait pas si sombre que ça dans la chambre, le clair de lune l’éclairant un peu. Monty fixa un long moment Jasper, endormit sur son lit. Longtemps, longtemps.
Jasper était bien là, près de lui.
Et Monty ne put s’empêcher de sourire, un peu bêtement. Ça faisait tellement longtemps qu’ils ne s’étaient pas vu. Et voilà que Jasper était là. Pas loin. Tout près.
Jasper…
Monty s’endormit avec un sourire affiché sur le visage.

A suivre.

_________________
I'm Sexy

Un koala équivaut à deux Sam Rodrick Jonty. (Plus du Galek qui reste haha)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pudding \o/


avatar

Swato
Messages : 978
Date d'inscription : 08/08/2013

MessageSujet: Re: [Les 100 - UA] On va bien s'amuser.   Mer 23 Nov - 18:17

Je suis super inquiète pour Jasper v_v" il m'a l'air pas mal alcoolique ><
Pis c'est quoi cette histoire !? Monty a un mec ?!!!! Il faut qu'il le large ET VITE !

Je vais lire la suite muhahahahahha

_________________
C'est chouette non ????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Les 100 - UA] On va bien s'amuser.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saturnin Laforêt - Viens ... on va bien s'amuser. [TERMINEE]
» Comment bien ranger ces BD
» Tout allait bien jusqu'à ce que Cablecom ....
» Apprenons à bien écrire français (Conjugaison / Grammaire)
» moi ca va! et toi? oui bien et toi?bien et toi?moi sa va...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Maliae-
Sauter vers: