AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Prologue - Monkey Business

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Meurs. Puis ressuscite. Puis meurs. Puis.


avatar

SVF
Messages : 2
Date d'inscription : 09/07/2016

MessageSujet: Prologue - Monkey Business    Dim 10 Juil - 15:53


PROLOGUE


Il était un peu plus de vingt-trois heures quand l'incendie se déclara.
Le feu naquit de la rencontre entre une bougie et un torchon de cuisine.
Le torchon, vite embrasé, se mit à chauffer la table basse, qui faite en bois n'avait aucune chance de résister. En moins de deux, le feu avait gagné, et le type endormi sur le sofa se mit à respirer quelques fumées toxiques.
Bien sûr, à cet instant, il aurait encore pu s'en tirer. S'éveiller soudain, mû par une sorte d'instinct, le coeur battant comme prêt à éclater. Son esprit sommeillant se serait immédiatement mis en branle, percevant la chaleur naissante des flammes et le crépitement encore ténu du feu. Le type aurait alors bondi sur ses jambes. Et probablement que porté par sa peur et muni d'un peu d'eau, il aurait mis fin à cette flambée naissante, timide mais curieuse, et qui tentait déjà de partir à la conquête du tapis.
Seulement ce soir-là, le type était ivre. Aussi il ne sentit rien, et ne vit rien venir.
Il resta allongé, les paupières bien closes, la bouche ouverte car sa tête avait roulé sur une épaule, et son souffle était rauque et empestait le Gin.
Et il n'en fallut pas plus pour le feu. Rien que l'inaction, la possibilité, l'occasion de s'étendre et de venir taquiner un coin de canapé. Les flammes comme enhardies se firent alors gourmandes. Elles léchaient tout. Tâtant, goûtant puis dévorant. Et le feu, encore craintif il y a encore un instant, se gonflait maintenant d'assurance à n'en plus finir.
Heureusement pour le type, la fumée fit son oeuvre avant les flammes. Les relents âcres et poisseux de l'estomac incendiaire, noirs comme l'enfer, emplissaient ses poumons à chaque bouffée. Ce faisant, le type commença par s'asphyxier, presque sagement, sans broncher. Ce fut seulement après qu'il se mit à cuire.

Ainsi, tout commence avec la mort d'un homme. Olivier Keylen, la trentaine, qui eut la malchance de partir en fumée. Son appartement prit feu par une belle nuit d'été, où il dormait, ivre, sur son canapé. Et le brasier, pendant quelques heures, donna une jolie teinte pourpre au ciel de la capitale.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Prologue - Monkey Business
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gran Turismo 5 Prologue - PS3
» monkey z 50
» Honda MONKEY Z50
» Arlington Business Park
» Iron Monkey:

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: SVF-
Sauter vers: