AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les Taches de Rousseur - 1 - SPN, destiel-Sam, spoils disséminés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
No one decides my fate, except me


avatar

Maeve
Messages : 948
Date d'inscription : 17/08/2012

MessageSujet: Les Taches de Rousseur - 1 - SPN, destiel-Sam, spoils disséminés   Dim 8 Mai - 0:25

Fandom: Supernatural.

Disclaimer: Rien n'est à moi.

Prompt: Qu'est-ce qui t'a pris??

Couple: Destiel.

Note: Je ne suis pas très satisfaite de cette fic. J'ai fini par la couper en deux. J'espère que je vais retomber sous son charme demain. - -

Je suis une nouille. Sad

Bonne lecture!




Les Taches de Rousseur - Chapitre 1

.

La première fois est une erreur d'interprétation de Cas. Il y en aura d'autres, mais celle-ci, particulièrement, Dean ne lui en a pas tenu rigueur : l'ange vient juste de se rebeller contre le Paradis entier pour le suivre, ressuscitant accessoirement pour l'occasion; il est coupé de ce qui pendant des millénaires a été sa maison, sa radio d'ange grésillante au mieux, sa Grâce une flamme en train de s'éteindre. Ce n'est pas surprenant qu'il se sente perdu et essaie de se raccrocher à autre chose. l'Humanité, par exemple.

Cas a toujours eu un regard scrutateur, mais si au début, Dean a pu croire qu'il observait les hommes avec mépris, il reconnaît maintenant qu'il s'est trompé : c'est une curiosité éhontée que l'ange pose sur lui et sur l'Humanité en général, une surprise sans bornes dans les reflets irisés de ses yeux, l'émerveillement venant parfois adoucir légèrement ses traits dans ce qui ne pouvait être qu'un miracle.

Parce que, Lucifer a peut-être été libéré, mais sans le sacrifice de Cas, Dean ne sait pas où Sam et lui seraient; et Dean a parfaitement conscience qu'il ne mesure pas toute l'ampleur de ce qu'il s'est passé ce jour-là dans la Chambre Verte, sait, quelque part au fond de lui, que la portée de ce qu'a fait Cas ne se mesure pas sur une échelle humaine, et la reconnaissance qu'il éprouve est elle aussi inquantifiable, lumière vivante dans ses entrailles à laquelle il ne veut pas donner le nom d'Espoir.

Cas étudie tout; il est insondable, ses pensées absconses, ses actions parfois incompréhensibles, mais Dean sait qu'il enregistre tout dans son Super Cerveau d'Ange, qu'aucun détail ne lui échappe, alors est-ce si surprenant, ce qu'il s'est passé?

Ils tiennent peut-être une piste sur les derniers agissements de Lucifer, alors Dean prie Cas en ignorant combien l'action lui devient familière et l'ange apparaît dans un tourbillon de trenchcoat, ses cheveux ébouriffés de manière comique au-dessus de son visage sérieux.

- Hello, Dean. Sam.

Sam hoche la tête en direction de Cas. Dean se rapproche de l'ange, sa bouche s'ouvrant déjà pour lui parler des décès suspects de vaches dans le Nebraska et de la multiplication fulgurante des sauterelles, mais il n'en a pas le temps.

Cas vient de l'embrasser sur la joue droite, puis la gauche. Des bises sonores, qui résonnent plusieurs secondes à ses oreilles.

Au bout d'une minute de silence, Cas fronce les sourcils :

- N'est-ce pas ainsi que les humains se saluent?

Sam éclate de rire. Le teint de Dean vire écrevisse et il bafouille, hagard, ses bras animés de mouvements incontrôlables :

- Mais qu'est-ce qui te prend?? C'est... Les hommes ne se font-

Pas la bise.

Mais Dean ne le dira jamais, parce que Cas le regarde avec une expression tellement honnête et intense, des plis sur son front comme s'il venait d'écraser un chiot sous son pied, que les mots meurent dans la gorge de Dean, laissant un desert à la place, des flammes brûlant sous la peau de ses joues.

Dean se lèche les lèvres :

- Hello, Cas.

Cas lui sourit, et c'est maladroit, à peine là et inhumain mais c'est quelque chose, et avant de continuer la conversation Dean va se prendre une bière pour tenter d'humidifier le sable chaud dans son ventre.

Il regrette ne rien avoir dit quand Cas tente de faire la bise aux suspects qu'ils doivent interroger peu de temps après.

xxx

xxx

Au Nebraska, ils croisent dans la rue une mère envoyant de loin un baiser à son fils avant de partir au travail. L'enfant la regarde avec des yeux larmoyants, ses lèvres pincées, mais, depuis les bras de son père, il lui renvoie quand même le geste avec maladresse. Quand sa mère rit en réponse, ses joues rosissent de plaisir.

Cas observe toute la scène avec l'intensité acérée d'un couteau, et un mauvais pressentiment fait des vagues dans les entrailles de Dean. Il oublie cependant rapidement la sensation, tout à son rôle d'employé du FBI poseur de questions.

Quand l'affaire est résolue (pas l'oeuvre de Lucifer, finalement, mais d'un dieu païen des moissons bien en colère), Cas les raccompagne jusqu'à l'Impala et ne part pas tout de suite; ses yeux se perdent sur la Nature environnante, sa tête se penche avec le vent comme s'il écoutait quelque chose. Il fixe Dean, et son regard est perplexe mais aérien, porté par ses ailes éthérées, bleu céleste curieux et étonamment doux.

Dean, qui s'apprêtait à rentrer dans l'Impala, s'immobilise, camouflant mal un baillement derrière sa main.

- Quelque chose ne va pas, Cas?

Cas ne dit rien, mais il porte sa main droite à sa bouche dans un geste lent, appose les trois doigts du milieu contre ses lèvres. Ses yeux ne quittent pas Dean, et ce dernier se fige soudain, tenu en place par le poids invisible de ce regard, mots brûlés dans sa gorge.

Il sait ce que Cas va faire; et pourtant, il ne peut anticiper l'expression solennelle de l'ange quand celui-ci souffle sur ses doigts, envoyant des fragments de baiser vers Dean, la Grâce qu'il lui reste une flamme au fond des iris comme pour bénir.

Cas se tourne vers Sam, sans un mot; appose aussi sur lui ce regard protecteur.

Et puis, il disparaît.

Sam ne rit pas, cette fois-ci; il se rapproche, pose une main sur l'épaule de Dean :

- Je crois que tu vas devoir lui parler.

Dean déglutit. Si Cas avait été moins sérieux en envoyant le baiser, Dean aurait certainement crié ou fait une blague, utilisant la colère et la dérision pour camoufler sa gêne et fuir; mais l'expression de Cas a été trop voulue, trop honnête, curiosité et inconnu trop bleus et trop terrifiants au fond des pupilles pour que Dean puisse réagir.

Pour la première fois, Dean réalise que Cas n'est pas seulement dangereux parce qu'il est un Soldat de Dieu aux immenses pouvoirs.

Dean serre les poings. Il serre les dents, ferme les yeux, et verrouille inconnu bleu et expression incompréhensible, verrouille curiosité et début de quelque chose au fond de lui dans un coffre à cadenas, jette la clef derrière son coeur et sourit comme s'il le souhaitait.

Parler à l'ange est inévitable.

xxx

xxx

La conversation est embarrassante, mais pas autant que ce que Dean a redouté. Cas cligne simplement des paupières :

- J'ai compris, Dean : les baisers sont une marque d'affection, et les marques d'affection entre toi et une personne d'apparence masculine qui n'est pas ton frère te gênent.

Cas fixe Dean dans les yeux, son expression indéchiffrable :

- Je vais arrêter. Si c'est ce que tu veux.

Pas exactement ce que Dean a voulu lui faire comprendre, mais, le corriger? Aha, ahaha.

Un peu plus tard, Sam l'interroge :

- Tu ne t'es pas comporté comme un ignorant homophobe, au moins?

Dean grogne.

xxx

xxx

Les baisers cessent.

Dean n'y pense absolument pas.

xxx

xxx

Dean a trompé Sam pour qu'il accepte d'être possédé par un ange et d'être sauvé, et l'ange en question a forcé Dean à dire à un Cas humain de quitter le bunker.

Dean prend le premier prétexte venu pour aller voir Cas en cachette, et.

Cas n'est pas heureux de le voir. Cas n'est pas heureux de le voir.

Il a le coeur même tellement brisé qu'un ange de merci le prend pour cible. Dean casse vraiment tout ce qu'il touche, pas vrai?

Dean se luxe l'épaule gauche lors de la bataille. Cas l'allonge sur le lit de la chambre d'hôtel payée par Dean, et la lui remet en place à la main, son expression endurcie de colère et de tristesse et ses gestes doux en contraste, légers et tremblants comme des plumes fragiles.

Cas ne le regarde pas :

- Tu vas repartir, pas vrai?

Dean ne dit rien. Il devrait, pourtant. Il lui a déjà présenté ses excuses, lui a dit que si cela ne dépendait que de lui, Cas serait avec lui et c'est Cas. Cas, qui lui manque comme un membre amputé, plus fort à chaque fois qu'il disparaît. Cas qui possède un vide à son nom dans le bunker.

Mais c'est la vie de Sam qui est en jeu. La vie de Sam.

Les doigts de Cas sont toujours sur son épaule. Il tremble encore :

- Je ne peux plus te guérir d'un geste, je suis désolé.

Dean se redresse, et embrasse sa joue; attrape ses yeux, les maintient, le supplie de comprendre :

- Merci.

Cas le regarde. Enfin.

- Tu es injuste, Dean Winchester...

ll est couvert de bleus. Une larme tombe sur le drap.

Dean passe un pouce sur sa pommette gauche, effleure un hématome et ignore l'humidité qui se trouve là. Il fronce les sourcils et s'efforce de parler, le désert flamboyant dans sa poitrine :

- Je n'ai pas de pouvoirs non plus, mais, tu sais? On dit que les blessures vont mieux, lorsqu'on les embrasse.

Il est injuste. Il est horrible.

Comprends. Comprends.

Les yeux de Cas s'écarquillent. Il est humain, mais ce bleu, c'est toujours le même, céleste, intense. L'univers dans ses bris tandis que c'est sur ce monde-ci qu'il a décidé de veiller, l'amour un bouclier terrifiant dans ce regard trop honnête.

Dean la voit, la réalisation :

- Sam.

Dean sert Cas contre lui. Il n'a pas envie de le lâcher.

xxx

xxx

Les événements s'enchaînent, et ils ne s'embrassent plus après cela. La Marque de Caïn balaie tout.

Dean ignore même ce qu'il s'est passé. Redford, l'ange de merci... C'était un univers parallèle. Autant tout oublier.

Cas n'est pas de cet avis, ou en tout cas, son obsession bizarre pour les baisers est toujours là, car il profite d'un moment de calme pour dévisager Dean, son ton innocent :

- Certains humains ont l'habitude de dire que les taches de rousseur sont des baisers d'ange.

Dean cligne des yeux :

- Non. Non non non.

Il se recule, horrifié :

- Je te promets, Cas! C'est pas vrai! ...Pas vrai, hein? C'est quelque chose qu'on dit juste comme ça, c'est pas possible!

Sam les observe. Goguenard, il se tourne vers Dean :

- Pourquoi tu es aussi affolé? Tu as peur que Cas croie tu te fais embrasser par d'autres anges?

Dean cuit. On le bout à la casserole.

- Je me fais pas- Cas et moi on-

Oh.

Saisi d'un mauvais pressentiment, Dean se retourne vers Cas. L'ange l'étudie simplement, immobile, une étincelle amusée dans le regard.

Oh.

Dean se précipite vers lui :

- Tu savais que c'était pas vrai. Tu te moques de moi !

Sam rit.

xxx

xxx

A part pour cette plaisanterie (très drôle, Dean en rit encore, aha - non), Cas se tient à carreau. Au bunker, il regarde beaucoup la télévision, mais il n'essaie plus de reproduire tout ce qu'il voit comme il a pu le faire à une époque. De plus, maintenant que Métatron lui a mis toutes ces références en tête, il n'est plus aussi naïf qu'auparavant. Enfin... Il y a des ratés. Pas mal de ratés.

Mais bref. Cas obéit toujours à ce que Dean lui a dit la première fois : pas de gestes affectueux gênants. Dean devrait en être content, mais à la place, il ne sait pas quoi en penser.

Et puis un jour, Cas a la bonne idée de se mettre à dos un leprechaun lors d'une chasse.

Et le carreau bien sage dans lequel il était, il le détruit d'un coup de pied.

xxx

xxx

A suivre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Normal people scares me


avatar

Swato
Messages : 1011
Date d'inscription : 08/08/2013

MessageSujet: Re: Les Taches de Rousseur - 1 - SPN, destiel-Sam, spoils disséminés   Lun 20 Juin - 14:46

mon dieu, mon dieu <3 (j'appelle beaucoup dieu en lisant tes fics, que ce soit en anglais ou en français ah ah)

J'adore tellement ! Punaise le coup des baisers volants m'a tué, j'étais à la fois "Awwwww" et morte de rire, mon dieu Cas, t'es hilarant XD
Et Dean qui est tout perplexe et qui sait plus quoi faire mdrrrr rooooh <3<3

Jvais lire la suite eh eh

_________________
C'est chouette non ????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les Taches de Rousseur - 1 - SPN, destiel-Sam, spoils disséminés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» portrait taches rousseur
» [FAQ] TÂCHES DE ROUSSEUR
» les taches de rousseur
» Tite papattes Make-Up ='-'= up 7/02
» Blythe Custom

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Maeve-
Sauter vers: