AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 new - [Original - Cahetel, l'ange des arts]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Si vous rejoignez, Phineas et Ferb on va bien s'amuser !


avatar

Yuuki
Messages : 11996
Date d'inscription : 14/05/2010
Emploi/loisirs : Broum

Feuille de perso
Pancake: thjtfiohjdtijhsitj
Pudding:

MessageSujet: new - [Original - Cahetel, l'ange des arts]   Sam 2 Avr - 21:19

Prompt : Aimer ce n'est pas trouver une personne parfaite, c'est voir une personne imparfaite parfaite.

----

- Tu sais, j’aime quand ils peignent. Quand ils créent. C’est beau.

Ce n’était pas un sentiment, qu’il ressentait là. C’était juste… La vérité. Cahetel regardait les hommes, et même sans pouvoir réellement leur insuffler quelque chose, n’étant qu’un ange du troisième ordre, il admirait.
C’était beau, la création. C’était ce que Dieu avait fait, et que les humains imitaient. Peut-être parce qu’ils avaient été fait à son image ?
Cahetel restait là, invisible aux yeux des gens, leur murmurant juste ce qu’ils pourraient faire de leur talent.
Restant là, posté devant cette toile qui prenait forme sous ses yeux admiratifs.
Enviant ces humains, qui pouvaient peindre, laissant son frère qui restait à ses côtés pour le même travail, s’en aller dans un bruissement d’ailes.

* * *

Quand Dieu créa le monde, il créa parmi eux, les anges. Il les créa tous en même temps, et parmi eux, se trouvait Cahetel. Cahetel se moquait de n’être qu’un ange du troisième ordre, parce que dès l’instant où il naquit, il aima plus les humains que sa propre identité. Il aima Dieu qui les créa aussi. Il aima les regarder évoluer, et Cahetel était déjà là, quand le premier homme sur Terre, décida de faire un dessin pour expliquer comment chasser, ou d’imposer sa main pour exprimer son appartenance au monde.
Il se fichait des anges, des démons, Cahetel aimait l’art, voilà tout. Il n’aimait pas forcément les humains qui se tenaient derrière la plume, le pinceau, les doigts donnant naissance à des créations, il aimait ce dont ils étaient capable de faire.
Et qu’importe le fait que Lucifer s’en alla voir ailleurs. Qu’importe les guerres qui survinrent entre les anges et les démons. Du moment que Cahetel pouvait rester là, à admirer, et à insuffler autant d’imagination que possible…Et bien, cela lui allait.
Il n’avait pas à réfléchir à autre chose, sinon à obéir aux anges qui lui étaient supérieurs. Cela ne le dérangeait pas, tant qu’il restait un ange des arts.

* * *

Cahetel détestait les guerres. Cela amenait toujours des complications, parce qu’à ce moment là, il n’avait plus à être un ange des arts, mais un ange tout court, de ceux qui doivent obéir à Dieu pour faire la guerre, des soldats. Cahetel n’était pas franchement un soldat, bien que sa froideur et son intelligence fasse de lui un bon tacticien.
Mais en temps de guerre, Cahetel ne pouvait plus passer de temps avec les humains. Il n’en avait plus le droit. Il devait d’abord être un soldat.

* * *

Il fut là quand furent inspiré le classicisme, et le néo-classicisme. Il aimait les formes fines des corps des sculptures ou des toiles. Il aimait la nudité des êtres, et regarder avec attention, le pinceau s’appliquer sur la toile. Il détaillait avec un plaisir non feint, tout ce qui se déroulait face à lui, et fut même curieux quand il s’aperçu que des peintres comme Ingres et Manet, sortaient du lot, imposant leurs visions. Brisant les proportions, et les lois édictées.
Cahetel ne prenait pas conscience de ces sentiments qui se créaient en lui, de l’envie de peindre ou créer à son tour. De tout l’amour qu’il ressentait, et de la joie qu’il éprouvait. Et tant qu’il n’en avait pas conscience, tout était pour le mieux.

* * *

- Tu sais, j’aime le tournant que prennent les choses, leur nouvelle peinture.

On ne le sait pas, mais si le dadaïsme a vu le jour, c’était à cause de Cahetel. Ayant vu combien les humains se rebeller contre les mouvements déjà esquissés, il aima l’idée que des nouveaux mouvements sans sens réels fassent leur apparition. Il s’éprit du grand Salvador Dali, et ne cessa de lui tourner autour pour qu’il ne cesse de créer.

Aimer ce n'est pas trouver une œuvre parfaite, c'est voir une œuvre imparfaite parfaite.
Et les œuvres qui suivirent n’étaient pas « parfaites », mais Cahetel les aima.
Il s’amusa des folles idées que pouvaient avoir les dadaïstes, du fait que les humains pouvaient vraiment changer de bout en bout.
Il s’amusa aussi quand Marcel Duchamp forma son urinoir. Bien qu’il ne compris pas tout.
Il s’amusa encore quand Malévitch peint son carré blanc sur fond blanc.
Il s’amusa tant et si bien, qu’il commença à s’interroger. Sur l’art, sur les réflexions faites autour, sur ce qu’était l’art. Cahetel se mit à penser comme un humain, même sans s’en rendre compte. Il ne s’en rendait toujours pas compte, mais se mit à se poser les mauvaises questions.

Les anges devaient-ils réellement jouer un rôle dans l’évolution des humains ?
Pourquoi ne pas les laisser créer tous seuls ?
L’art avait il encore tant d’importance que ça ?
Que devait-il insuffler ?
Etait-ce bien ? Etait-ce mal ?

* * *

- Tu sais, j’aimerais être comme eux. Pouvoir peindre. Pouvoir créer….Ce n’est pas si bien, de rester juste là, à regarder.

L’ange adorer insuffler l’imagination aux humains, il adorait être un ange de l’art, c’est vrai. Mais parfois, il aurait aimé créer à son tour. Il jalousait presque ces humains qu’il inspirait. Il les jalousait, les enviait, les admirait, était heureux pour eux, tristes quand les meilleurs partaient, en colère quand certains faisaient n’importe quoi.
Cahetel ressentait, vivait les émotions.

* * *

- Tu sais, je déteste cette fin du monde.

Parce que qui disait fin du monde, disait guerre. Cela faisait des années que ça durait. Que la fin du monde approchait, que Cahetel n’avait plus le droit d’inspirer les artistes.
Cahetel ne parlait à personne, sinon au chat passant par là, et il ressentait cet ennui, qu’il avait envie d’exprimer.
Il n’avait plus envie d’obéir, il avait envie de recommencer à passer son temps avec les artistes. Mais il n’en avait pas le droit, parce qu’il fallait obéir aux ordres de dieu, donc être un bon soldat, tout ça.
Cahetel ne voulait pas être un soldat. Il voulait l’art.

* * *

Il hurla, et ressenti la douleur, quand il comprit qu’il n’aurait plus rien d’un ange respectable. Parce qu’il avait exprimé trop de sentiments, trop de ressenti, trop de questions, trop d’envie. Parce qu’il avait juste eut envie de continuer d’aider les humains à créer, et pas à faire la guerre. Que trop c’était trop.
Il hurla, parce que ses ailes brûlaient, parce qu’un ange perdant ce qui faisait de lui un ange, avait ce quelque chose d’immensément douloureux.

* * *

Cahetel était assis sur le siège du musée.
Il avait une consistance, une apparence, un corps. Il avait les cheveux roux, un peu de barbe, de grands yeux bleus.
Il ne pouvait plus s’envoler, plus se déplacer, et pire encore, il se retrouvait obligé de se cacher, de ne pas se montrer devant sa famille.
En un sens, il n’avait plus à devoir se battre quand lui voulait admirer l’art.

Assis dans le silence du musée, Ruben, parce que c’était ainsi qu’on l’appelait à présent, admirait les œuvres. C’était beau, vu de près, vu en vrai. Ruben voyait ce qu’il avait inspiré parfois. Ce que ses frères avaient inspiré.
La fin du monde approchait, et lui voulait juste terminer devant cette toile magnifique.
Cela faisait un mois qu’il avait vu ses ailes se faire brûler.
Il n’était plus qu’à moitié un ange, et ça ne le dérangeait pas d’être à moitié un humain.

Il ne comprenait encore pas tout, avait du mal à trouver un logement, et de l’argent pour ça, mais Ruben pouvait alors devenir un simple spectateur des œuvres d’arts s’édifiant devant lui, loin de cette guerre qui ne l’intéressait pas.
Qu’importe si le monde s’écroule. Tant qu’il pouvait admirer l’art.
Et tenter de le créer, à son tour.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kapouekapoue.forumactif.org
 
new - [Original - Cahetel, l'ange des arts]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ouvrages d'Art ferroviaires: Viaducs-Ponts-Enjambées.
» petit ange
» Ange et Démon
» Gâteau d'ange
» Rko vs Martial arts +comment faire les gif

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Yuuki-
Sauter vers: