AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ["Zyalec" - Malgré lui, malgré tout]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Si vous rejoignez, Phineas et Ferb on va bien s'amuser !


avatar

Yuuki
Messages : 11994
Date d'inscription : 14/05/2010
Emploi/loisirs : Broum

Feuille de perso
Pancake: thjtfiohjdtijhsitj
Pudding:

MessageSujet: ["Zyalec" - Malgré lui, malgré tout]   Sam 19 Mar - 17:43

Prompt : 8/ Crois-moi sur parole. (Swato)
9/ On ne se ressemble pas du tout. (Maliae)
10/ Tant que tu ne parles pas. (Yuuki)
Note : J’ai l’impression d’faire une grosse répet écrit sous un autre angle du rp que j’ai écrit cette nuit… Mais j’sais pas, les prompts m’inspiraient.

* * *

Alec ne voulait pas écouter Zyan. C’était un fait. Il savait trop parfaitement que le sorcier savait prononcer les phrases qu’il ne fallait pas. Celles qui touchaient, qui étaient remplies de cette vérité qu’il avait passé son temps à fuir. Pourtant, Zyan n’était pas le premier à lui expliquer ce qu’il était vraiment.
D’autres avant lui, avait déjà expliqué à Alec qu’il n’était qu’un chien. Que son père ne l’aimait pas. Mais c’était comme si les mots étaient passés, et ne l’avait jamais atteint.

Peut-être juste que Zyan était arrivé au moment propice, celui où Alec était le plus faible, donc le plus à même à écouter plus en détails.
Dans tous les cas, Alec l’avait écouté, malgré lui, malgré tout ce qu’il avait pu faire pour lutter, même lui hurler de se taire.
Et il l’avait cru. Parce que c’était la vérité, parce que Zyan était plus convaincant que tous les autres, et pas que parce qu’il avait donné un coup à Alec, ou parce qu’il lui avait mis quelque chose dans le corps qui le tuait.
C’était juste parce que malgré lui, malgré tout, il avait son importance.

Alec aurait préféré que Zyan se taise. Qu’il n’ouvre jamais sa bouche, qu’il ne comprenne jamais la vérité, et qu’il ne la prononce pas. Mais le sorcier avait cette tendance à vouloir s’immiscer dans son esprit, d’abord sous forme de voix dans sa tête, et ensuite en voyant ses souvenirs personnels.
Mais tant que Zyan ne parlait pas, cela allait. Parce que ses mots étaient comme un venin s’immisçant le crâne d’Alec au même titre que ce maléfice qu’il lui avait jeté à un moment.
Et bien évidemment, il avait fallu que même si Alec lui demande de se taire, ou d’oublier, de ne pas parler, Zyan parle.

Comme s’il ne pouvait pas fermer sa bouche. Par pur égoïsme. Quitte à faire craquer totalement les pauvres barrières retenant les maigres émotions qu’Alec ne contrôlait pas.
Il osait faire ça, alors même qu’Alec ne se préoccupait pas ce qui pouvait bien se cacher derrière cet air d’affront, cette colère qui survenait sous forme d’un pouvoir meurtrier, cette mixture qu’il avait, ces cigarettes qu’il fumait, où ce qu’il avait pu voir de Zyan lorsqu’ils étaient dans le rêve.
Alec ne touchait pas à ses affaires, dans tous les sens du terme, quand Zyan se fichait bien de l’espace vital et personnel du mutant, le franchissant de force. Ils ne se ressemblaient pas du tout, s’opposant par ce fait.
Et finalement, celui qui était plus mauvais des deux, n’était pas forcément celui auquel on pouvait penser.

Mais si Alec ne voulait pas écouter Zyan, qui était ce poison égoïste qui s’insinuait en lui de ses paroles maudites qui le touchait bien trop à vif pour qu’il le laisse faire…Il l’écouta quand même. Parce qu’il savait que le garçon blond savait. Et que s’il savait, il pourrait l’aider à répondre à sa question.
Qu’est ce que c’était, vivre sans Papa ? Et malgré toutes les remontrances, toutes les fois où Alec avait eut envie de l’insulter d’idiot, de lui exprimer sa haine, il laissa Zyan parler, il l’écouta.
Parce que ce n’était pas forcément Zyan qu’il détestait. C’était la vérité. Et celle que Zyan prononça à cet instant, n’était pas détestable, elle était ce qu’il désirait entendre.
C’était celle qui pouvait l’aider, celle qui saurait le faire grandir. Même inconsciemment.

Alec écouta Zyan.
Et qu’importe s’il ne connaissait rien du sorcier, si celui-ci voulait si bien se cacher, si peut-être que lui aussi, cachait-il profondément des mensonges à lui-même, des espoirs vains, et des erreurs qu’il commettrait forcément.
Ce que disait Zyan était la vérité.
Celle qui le touchait peut-être, mais ce fut celle qui pouvait l’aider.
Qu’importe ce que le sorcier pu dire, prétendant qu’il ne serait pas celui qui saurait aider Alec, c’était faux.

Car même si Alec ne s’en rendait pas vraiment compte, si on reprenait les paroles de Zyan, la personne en qui il pourrait faire confiance et qui saurait l’arrêter avant qu’il ne fasse une connerie, pouvait être quelqu’un d’autre que Morgan.
Il y avait Zyan aussi.
Parce que le meilleur de ses alliés, pouvait bien être son pire ennemi.

Fin.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kapouekapoue.forumactif.org
 
["Zyalec" - Malgré lui, malgré tout]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dieu, malgré tout
» "Malgré tout", roman sentimental de Claude Colson
» Malgré tout
» Qu'avez-vous préféré ? WALL•E ou Volt, Star Malgré Lui ?
» Cinéma : Malgré la barrière de la langue sommes regardés à l'étranger

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Yuuki-
Sauter vers: