AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Supernatural - pas trop de spoil je pense] Les premiers pas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sorry Women


avatar

Maliae
Messages : 1714
Date d'inscription : 30/07/2012

MessageSujet: [Supernatural - pas trop de spoil je pense] Les premiers pas   Sam 12 Déc - 12:56

Fandom : Supernatural
Prompt : Il s'est tourné vers lui.
Note : Dean/Sam à fond éhéhéhé <3 quand ils sont petiots et tout (purée oui j'adore ces deux frères, ce n'est pas ma faute t_t)


***

Dean savait comment faire quand Sam pleurait. Sam ne pleurait pas de la même façon s’il avait faim, s’il avait fait pipi ou caca, s’il avait mal quelque part, s’il voulait juste un câlin. Dean savait comment réchauffer le biberon et il faisait toujours très attention qu’il ne soit pas trop chaud. Dean prenait son bain avec Sam et le tenait très fort pour pas qu’il glisse. Changer sa couche pouvait être compliqué, mais Dean avait prit l’habitude, il mettait Sam sur une serviette sur le lit du motel où ils dormaient pour ne pas tout tâcher, et le nettoyait avant de lui mettre une nouvelle couche. Sam dormait avec lui la nuit et Dean faisait très attention de ne pas trop bouger pour ne pas l’écrabouiller.
Dean avait prit des habitudes, maintenant il savait tous les gestes à faire quand leur père s’éloignait et les laissait seuls. Il disait toujours qu’il reviendrait vite, mais pour un enfant deux jours ou même trois des fois, c’était long. Vraiment long. Et Dean n’avait que cinq ans. Son père lui manquait, mais il y avait Sam et Dean devait protéger Sam, s’occuper de lui bien comme il fallait. Il ne devait rien arriver à Sam, c’était sa mission. C’était son frère.

Bien sûr des fois John était là, et quand il n’était pas trop occupé par ses recherches, c’était lui qui s’occupait de Sam. C’était leur père. Il savait ce qu’il devait faire, il savait comment il devait le faire. Mais Dean était dans ses pas.
- Papa tu n’as pas vérifié que le biberon n’était pas trop chaud
- Papa il pleure parce qu’il faut le changer pas parce qu’il a faim
- Papa pas la peine de t’énerver, il a juste mal parce que ses dents poussent, tu as vu il en a déjà trois !
Dean ne pouvait pas s’empêcher de vérifier. Sam était son petit frère, il était toujours là pour lui, il savait ce qu’il fallait faire. Il avait peur que John se trompe, parce qu’il était souvent absent, parce qu’il ne voyait pas, ne savait pas. Sam appelait Diiine, et pas souvent Papa. John n’avait pas vu Sam se mettre assis tout seul, il ne l’avait pas vu courir à quatre pattes partout. C’est Dean qui était là la première fois que Sam s’était mis debout.
Et papa oubliait toujours de vérifier que le biberon n’était pas trop chaud !
- Lâche moi la grappe Dean tu veux bien ? Je sais ce qu’il faut faire !

Alors Dean obéissait. Il se mettait dans un coin en silence. Il laissait John donner le biberon à Sam. Dean savait que John pouvait entrer dans une grande colère s’il disait encore quelque chose. Papa était juste bien sûr, mais il ne fallait pas le chercher. Donc Dean obéissait.
Il y avait quelque chose de pointu qui appuyait sur le cœur de Dean quand il voyait John tenir Sam dans ses bras et porter le biberon à sa bouche. Dean voulait lui dire que Sam savait le tenir maintenant, que Sam pouvait prendre son biberon tout seul, mais il ne pouvait pas parler parce que John allait s’énerver. Il ne fallait pas énerver John.
Dean voulait s’occuper de Sam, parce qu’il savait faire. C’était son frère.

Papa ne restait jamais longtemps, bien vite Dean était celui qui élevait Sam. Dean empilait des cubes et Sam cassait tout en rigolant, et ensuite mettait les cubes dans sa bouche. Ils n’avaient pas beaucoup de jouets tous les deux. Des cubes, des voitures et des petits soldats. Dean ne laissait pas les petits soldats à Sammy, parce qu’il était trop petit, il aurait pu avaler les pièces. Dean faisait toujours très attention.
Pour manger, John laissait des boites. Dean savait les ouvrir, il les mettait dans une assiette puis dans le micro-onde et mangeait. Il donnait parfois une cuillère à Sam, quand c’était tout mou et qu’il n’y avait pas de gros morceau. Quand c’était de la soupe aussi. Dean avait demandé à John d’acheter des yaourts et des pots pour Sam, mais John oubliait tout le temps. En revenant de là où il s’en allait, il était trop fatigué « j’ai oublié, Dean, on en achètera en chemin », et il se couchait et il dormait. Dean savait que papa allait se débarrasser des monstres (comme celui qui avait tué maman), papa c’était un héros et les héros c’était normal que des fois ils oublient des choses et qu’ils soient fatigués.

Sam dormait beaucoup, Dean s’ennuyait par moment. Il était tout seul dans la chambre, il ne savait pas lire, il n’avait pas beaucoup de jouets, il n’avait presque rien. Bien entendu Dean ne pouvait pas sortir et laisser Sam seul. C’était impossible. Alors Dean allumait la télévision. Il y avait pleins de films à la télé, Dean s’amusait à essayer de retenir par cœur des passages de films. Certains films passaient plusieurs fois, à des horaires différents. Alors Dean regardait s’il s’était bien rappelé. Et ça l’amusait.
John avait laissé aussi de quoi écouter de la musique. Dean écoutait toujours de la musique, apprenait les chansons par cœur. Il les rechantait à Sammy. Il lui racontait des histoires aussi, celle des films qu’il avait vu, il n’en connaissait pas vraiment d’autres.
Dean ne pouvait pas dire qu’il était heureux comme avant, comme quand maman était là, que c’était plus facile même quand papa était absent, mais il s’habituait. Et il avait Sam. Des fois il faisait des cauchemars, il n’arrivait pas à sortir son petit frère de la maison en feu, il se retrouvait tout seul pendant des jours et des jours alors que son père partait se battre avec des monstres. Il n’y avait pas de pleurs, pas de rires, il n’y avait personne qu’il pouvait nourrir, à qui chanter des chansons, raconter des histoires, il empilait les cubes et personne ne venait les faire tomber. C’était comme un vide atroce qui l’engloutissait et il n’arrivait plus à respirer. Il se réveillait en pleurant et avait honte, John disait toujours qu’il ne devait pas pleurer ! Alors il se retenait, enfermait tout à l’intérieur. Souvent ses cauchemars réveillaient Sammy (oui Sammy était bien là, il était là et Dean n’était pas tout seul) et Dean s’occupait de lui, le berçait pour le rendormir.
- C’est rien Sammy, ça va aller.

Routine. John revenait. Ils changeaient de ville. Pendant un jour ou deux, papa s’occupait d’eux. De Sam. Oubliait de vérifier pour le biberon.
Sam pleurait beaucoup quand John était là. Ce jour là il repoussa le biberon, encore et encore. Dean était dans son coin, il devait s’empêcher de dire quelque chose parce qu’il avait vraiment agacé John. Sam appelait pourtant :
- DIIIIINE !
Mais John avait sa fierté, son arrogance, et merde Sam était son fils il ferait ce qu’il lui dit :
- Papa est là, bois ton biberon !
Sam se calma devant le ton de son père. Il se calma et accepta de prendre le biberon.
- C’est bien Sam ! Tu vois tout se passe bien quand tu obéis.
Sam était étonnement silencieux tout à coup. Il regardait son père, sans porter le biberon à sa bouche.
Dean observait la scène de loin. Il retint son souffle quand il vit Sam, lever le biberon qu’il tenait dans ses deux mains, et le jeter de toutes ses forces au loin. Le bébé se remit à crier et pleurer :
- DIIIIIIINE !
Et ce fut plus fort que Dean, il couru ramasser le biberon, vérifia qu’il n’était pas trop chaud et se rapprocha de son père, qui tenait toujours Sam, pour tendre le biberon à son petit frère. Sam lui sourit, prit le biberon et le porta enfin à sa bouche. Dean lui sourit aussi. Puis retourna dans son coin, sans oser regarder John. Celui-ci partit le soir même, les laissant seuls tous les deux. Dean entendit dans ce départ précipité les mots que son père ne prononça pas « c’est de ta faute ».
Mais tant pis.
Sammy avait besoin de lui.

Dean, bien sûr, obéissait à son père tout le temps. S’il voulait qu’un jour John soit fier de lui il n’avait pas le choix. Dean fait ce que je te dis, Dean occupe de toi de Sam c’est ta mission, Dean n’oublie pas le sel, Dean ne pleure pas tu n’as pas le droit de pleurer ce n’est pas le moment de pleurer, Dean tu dois être fort, Dean reste silencieux je travail, Dean arrête de te ronger les ongles, Dean on va te couper les cheveux, Dean je compte sur toi. Dean ne m’appelle plus papa, tu es grand maintenant, « sir » c’est mieux. Dean tu es un soldat et tu dois obéir.
Tu dois obéir.

Mais John n’était pas là pendant deux, trois jours.
Une fois il avait été absent une semaine, il n’y avait plus rien à manger, Dean avait dû sortir demander aux voisins. Pour Sammy. Lui il pourrait patienter, mais Sammy pleurait trop. Dean devait veiller au bonheur de Sam. Sam devait aller bien, sinon les cauchemars de Dean finiraient par se réaliser et il se retrouverait seul, complètement seul. La chambre et le vide l’engloutiraient, son père oublierait de venir le chercher.
- Ca va aller Sammy, tu verras, tout va bien aller.
Sammy avait arrêté de pleurer après qu’il ait pu manger un yaourt que les voisins leur avaient donné. Maintenant il jouait au cube dans son coin pendant que Dean réfléchissait. Son ventre gargouillait mais il essayait de l’ignorer. John allait sans doute bientôt revenir maintenant, il pouvait compter sur son père. Son père était le chef, le chef guidait et ne laissait pas tomber ses soldats.
- Ca va aller. Répétait-il comme pour s’en convaincre.
Sam tourna la tête vers lui, un cube dans la bouche. Il bavait mais il était mignon le bébé Sammy. Il avait plus d’un an maintenant, il avait bien grandi.
- Dine, appela-t-il en lâchant son cube et en lui souriant.
Il tendait ses petites mains vers lui. Sam était tourné vers Dean et avec toute la confiance d’un enfant pour une personne qu’il aimait il l’appelait. Pourtant Dean ne bougea pas. S’il ne trouvait pas de solution, et que John ne revenait pas, Sam allait peut-être mourir de faim et ce serait sa faute. Dean était incapable de prendre soin de Sam finalement, il était nul, normal que John ne soit jamais fier de lui.
- Dine, appela de nouveau Sam.
- Désolé Sam. Murmura Dean.
Sammy baissa les bras, Dean pensa qu’il avait laissé tomber et qu’il allait simplement recommencer à jouer. Mais Sam n’était pas comme ça, il n’était pas du genre à abandonner. Si Dean ne venait pas, il viendrait à lui. Il se leva sur ses petits pieds. Posa sa main sur le mur pour rester en équilibre. Mais Dean n’était pas près du mur. Sam ne pouvait pas se tenir s’il voulait le rejoindre. Alors Sam s’élança.
Un pas.
Deux pas.
Il perdait l’équilibre. S’arrêta.
Avança à nouveau.
Trois pas.
Puis il tomba sur ses fesses.
Dean regardait ça sans bouger, incapable de bouger. Sam venait de faire ses premiers pas, tout seul. Sam se releva encore et essaya encore d’avancer. Un. Deux. Trois. Boum. Encore. Un. Deux. Boum. Encore. Un. Deux. Trois. Quatre. Cinq.
- Dine !
Il était arrivé jusqu’à son frère et se laissa tomber contre lui, les bras écarté. Dean le rattrapa et le prit dans ses bras.
Sam avait fait ses premiers pas.
Et c’était vers lui qu’il s’était dirigé.
Dean sourit.
- Merci Sammy.

John revint, bien sûr. Il voulu s’occuper de Sam, Sam le laissa faire, mais ne se mit pas debout, ne marcha pas vers lui. John dut le porter, John oublia de vérifier la chaleur du biberon. Mais Dean resta silencieux. John savait s’occuper de Sam, bien sûr, il était son… Père ? Chef ? Les deux ? Peu importe. John savait.
Mais c’était vers Dean que Sam s’était tourné. Comme s’il l’avait choisi. Comme s’il lui avait dit « tu es mon frère c’est en toi que j’ai confiance ».
Dean le protégerait, prendrait soin de lui. Son petit frère. Pas parce que John lui avait demandé, mais parce que Sam avait besoin de lui. Parce que Sammy était venu vers lui.
Dean ne serait pas seul, il avait Sammy.

Fin.

_________________
I'm Sexy

Un koala équivaut à deux Sam Rodrick Jonty. (Plus du Galek qui reste haha)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ore demo, suki dayo....Hanabi


avatar

Yuuki
Messages : 12883
Date d'inscription : 14/05/2010
Emploi/loisirs : Broum

Feuille de perso
Pancake: thjtfiohjdtijhsitj
Pudding:

MessageSujet: Re: [Supernatural - pas trop de spoil je pense] Les premiers pas   Lun 14 Déc - 11:52

Oooooh mon dieu. C'est trop mignon. C'est trooooop mignon choupinours putain. Je chiale ;_;
J'aaadore trop *_*
C'est trop beau.

*termine d'enterrer John après lui avoir foutu du sel, de l'essence et cramer le tout*

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kapouekapoue.forumactif.org
Pudding \o/


avatar

Swato
Messages : 978
Date d'inscription : 08/08/2013

MessageSujet: Re: [Supernatural - pas trop de spoil je pense] Les premiers pas   Lun 14 Déc - 17:56

Awwwww mon dieuuu c'est tellement mignon je vais mouriiiiiir

_________________
C'est chouette non ????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pudding \o/


avatar

Swato
Messages : 978
Date d'inscription : 08/08/2013

MessageSujet: Re: [Supernatural - pas trop de spoil je pense] Les premiers pas   Lun 14 Déc - 17:57

J'ai tjrs rêvé de voir Sam et Dean encore plus jeune dans la serie alors tu combles un sacré manque Very Happy et John est une pourriture comme on peut s'y attendre....v.v

J'ai kiffé ! Smile

_________________
C'est chouette non ????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dean and I, have a more profound bound


avatar

Jaaxely
Messages : 73
Date d'inscription : 08/12/2015

MessageSujet: Re: [Supernatural - pas trop de spoil je pense] Les premiers pas   Dim 20 Déc - 17:40

Muh c'est trop mignon, mais vraiment adorable ;v;

Et j'ai très envie de découper John et de le donner à bouffer à mes chats, quel saloperie celui-là. :'c

_________________

Tartiflette, Joséphine, Michacha, P'tit Caneton
Vous êtes entrain de pêcher Bell et Murphy dans un placard pendant que je fais des fractions avec ma gosse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorry Women


avatar

Maliae
Messages : 1714
Date d'inscription : 30/07/2012

MessageSujet: Re: [Supernatural - pas trop de spoil je pense] Les premiers pas   Lun 21 Déc - 19:27

Tes chats vont faire une intoxication alimentaire

_________________
I'm Sexy

Un koala équivaut à deux Sam Rodrick Jonty. (Plus du Galek qui reste haha)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tu es une licorne, Harry


avatar

Maeve
Messages : 919
Date d'inscription : 17/08/2012

MessageSujet: Re: [Supernatural - pas trop de spoil je pense] Les premiers pas   Dim 27 Déc - 2:38

Coucou!

Aaaw. Tu sais toujours aussi bien écrire les enfants. Mais alors, en plus quand ce sont ces deux-là...

Ugh. Je déteste JW. Je le déteste!!

J'ai envie de serrer Dean dans mes bras, mais je pense que Sammy le fera pour moi. Sam a choisi Dean, lui aussi, après tout. Smile

Merci pour cette histoire.^^


Maeve

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Supernatural - pas trop de spoil je pense] Les premiers pas   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Supernatural - pas trop de spoil je pense] Les premiers pas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Supernatural - pas trop de spoil] Je suis là.
» Hikaru No Go
» [LIEN] Devine à qui je pense
» Spoil Bleach chapitre 274
» Rodin inspire Sandipoete - Le penseur de Rodin pense

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Maliae-
Sauter vers: