AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (Original) - Un simple aurevoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mister Tchoupi Grey.


avatar

Timira
Messages : 180
Date d'inscription : 05/08/2013

MessageSujet: (Original) - Un simple aurevoir   Sam 3 Oct - 21:15

Fandom: Original, deux autres OC que j'aime énormément: James et Tibalt. Pour faire court: dans le futur, James est un délinquant au QI supérieur à la moyenne mais à la personnalité instable. Afin de le surveiller et de le garder à son service, la police assigne Tibalt, un androïde dernier cri, pour surveiller James. Des sentiments naissent alors entre eux, mais une affaire de piratage tourne mal...
Prompt: Je n'ai aucun regret de partir.



Un simple aurevoir

J'entrais dans la salle froide. Seuls trois personnes s'y trouvaient: deux scientifiques et ma "soeur", Alicia. Ils nous avaient déshabillés tout les deux, nous étions nus, mais ils s'en fichaient. Nous n'étions pas humains pour eux, nous ne méritions pas de pudeur. La salle possédait une vitre, je pouvais voir de l'autre coté le commissaire qui serrait les poings et le Général qui nous observait avec dégoût. Je pouvais presque voir la colère qui rongeait le commissaire, il était contre notre exécution, je savais qu'il s'était battu pour qu'on nous laisse une seconde chance. Mais le Général avait tout pouvoir, et après tout, nous n'étions que des machines, nous n'étions pas irremplaçable. Je souris doucement au commissaire pour le rassurer. J'avais accepté mon sort maintenant.

Un scientifique m'ordonna d'approcher. J'obéis, mais un énorme bruit nous fit sursauter. Le Docteur Rosa, ma créatrice, entra dans la pièce où se trouvait le commissaire et se jeta sur la vitre. Elle la frappa, hurlant et pleurant, puis se tourna vers le Général pour le secouer. Le commissaire la prit dans ses bras, tentant de la calmer alors qu'elle s'agitait. J'eu un pincement au coeur, la pauvre était hystérique et je pouvais la comprendre: elle allait perdre ses "enfants" et on ne lui laissait pas le choix. J'aurai aimé pouvoir l'embrasser avant d'en finir...


Le scientifique m'appela à nouveau et je me tournais vers lui, le visage fermé. Il brancha plusieurs câbles dans mon dos, notamment dans ma nuque et le long de mon système nerveux. Il me tendit un fauteuil, Alicia était déjà installé dans le sien. J'allais m'assoir quand le même bruit de porte qui s'ouvre en fracas se fit entendre. Je me tournais vers la porte et mon coeur se serra. C'était James, sur son fauteuil roulant, qui se précipita contre la vitre. Il colla son visage contre et je pouvais voir les larmes qui coulaient à flots sur ses joues. Mon coeur se retourna et j'oubliais le scientifique pour m'approcher aussi de la vitre, posant mes mains sur les siennes à travers le verre. Je ne pouvais pas l'entendre mais je le voyais hurler mon nom. Je souris avec douceur et calme et parlais, je savais que lui pouvait m'entendre, j'avais repéré le micro sur la console du scientifique.

- James... Ne pleure donc pas.

Il cessa de crier, il semblait surpris d'entendre ma voix. Je gardais mon sourire et continuais, ignorant complètement les autres. A cet instant, il n'y avait que lui et moi, et cette fichue vitre qui m'empêchait de le prendre dans mes bras.

- James... Il ne faut pas pleurer. Je vais être éteint, définitivement, mais je n'oublierais jamais. Je n'oublierais jamais tout ce que tu m'a appris, notamment l'amour. Je suis une machine, je n'ai pas été conçu pour aimer, mais tu m'a permis d'avoir un coeur. Tu m'a fais découvrir l'amour et je ne me suis senti extrêmement bien. J'ai été heureux de vivre à tes cotés, de t'aimer, de te chérir. Je ne regrette rien. Je pars le coeur en paix. Alors toi aussi, James, refait ta vie mais garde moi dans un coin de ton esprit.


Je me mis sur la pointe des pieds et embrassais ses lèvres à travers la vitre. Je m'écartais ensuite, lentement, puis allais m'assoir sur le fauteuil. James et le Dr.Rosa hurlaient leur douleurs. Je fermais les yeux, le sourire aux lèvres.

Je n'avais pas peur. Je n'avais pas de regret. La seule chose que j'aurai aimé, c'est de pouvoir continuer à le protéger.

Je gardais les yeux fermés. J'entendis le scientifique dire qu'il allait compter jusqu'à cinq.

Tout s'arrêta à trois.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
God ! No, I'm Dean.


avatar

Maliae
Messages : 1788
Date d'inscription : 30/07/2012

MessageSujet: Re: (Original) - Un simple aurevoir   Sam 3 Oct - 22:05

OH NON MAIS :'(:'( :'(
C'est trooooooooooop triste
*pleure*
ohlala c'est injuste :'(
Ce ne sont plus des machines si elles ont une conscience, si elles peuvent aimer. C'est autre chose !
Pour moi c'est juste un meurtre :'(
Enfin c'était très beau, mais vraiment trop triste :'(

_________________
I'm Sexy

Un koala équivaut à deux Sam Rodrick Jonty. (Plus du Galek qui reste haha)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meurs. Puis ressuscite. Puis meurs. Puis.


avatar

Namiya
Messages : 5
Date d'inscription : 24/07/2014

MessageSujet: Re: (Original) - Un simple aurevoir   Sam 3 Oct - 23:18

Buuuh, la tristesse... Savoir que c'est nos OC en plus... ça me donne les larmes aux yeux... Q_Q
Mon Tibalt, meurs paaaas Q_Q
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tu es une licorne, Harry


avatar

Maeve
Messages : 925
Date d'inscription : 17/08/2012

MessageSujet: Re: (Original) - Un simple aurevoir   Dim 4 Oct - 21:16

Coucou...

...Mais c'est HORRIBLE. Magnifique, mais horrible!! J'ai les larmes aux yeux!!

J'adore ce genre d'histoire et, ugh, j'ai l'impression d'avoir été touchée dans l'un de mes points faibles.

C'était des meurtres. Purs et simples.

Je suis tremblante. TT


Maeve

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pudding \o/


avatar

Swato
Messages : 992
Date d'inscription : 08/08/2013

MessageSujet: Re: (Original) - Un simple aurevoir   Mer 7 Oct - 20:53

AAAAAAAAAAH MAIS QUOI QUE PAS POSSIBLE !?
Vilaine, je te déteste bouhou *pars en courant et en chialant*

...

Bon j'ai aimé, adoré même *grommele* mais la fin est trop déchirante snif

_________________
C'est chouette non ????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: (Original) - Un simple aurevoir   

Revenir en haut Aller en bas
 
(Original) - Un simple aurevoir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Test en simple aveugle de câbles HDMI
» Mini clean and simple à rabats par steph63
» UN TRIKE original
» Glashutte Original
» la Version Original de cyrano de bergerac edmond rostand

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Timira-
Sauter vers: