AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [SPN - SansSpoil - Partir à la conquête de l'infini (chap1)]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ore demo, suki dayo....Hanabi


avatar

Yuuki
Messages : 12874
Date d'inscription : 14/05/2010
Emploi/loisirs : Broum

Feuille de perso
Pancake: thjtfiohjdtijhsitj
Pudding:

MessageSujet: [SPN - SansSpoil - Partir à la conquête de l'infini (chap1)]   Dim 22 Fév - 20:50

Fandom : SPN
Prompt : Tu sers à rien du tout
Note : Woui j'ai pas beaucoup écrit de fic, a part des fics à chapitre, mévoilà. Désolé :'D.

Ils ne demandaient jamais rien à personne. Les ennuis leurs tombaient dessus, parce qu'ils étaient constamment attaché l'un contre l'autre comme un lien indestructible, qui les entraînaient chaque jour vers le fond.  C'est ce qu'on appelait la poisse, et cela les poursuivait.  

Aujourd'hui encore, ils ne pouvaient pas vraiment dire qu'ils avaient de la chance. Attirer les foudres de deux dieux en même temps, pour qu'ils se décident de s'allier, et finissent par vouloir s'amuser avec eux. Vraiment, qu'avaient-ils pu encore faire au destin, pour qu'ils s'acharnent une nouvelle fois sur eux ?  
Dean regarda son corps. Il était nu, vêtu d'un unique pagne. Son frère et Castiel, paraissaient dans le même état.  Mais là n'était pas le plus étrange. Ce fut plus le fait de voir des cases en bas de sa vision, qui le perturba. En haut à droite, il y avait une carte. En haut à gauche, il y avait sa tête, suivi de deux barres avec des acronymes différents. HP et MP.  
Dean cru un instant savoir où il se trouvait. Et préféra faire comme s'il n'en savait rien. En fait il n'avait pas envie de le savoir.  

- Dean, tu peux me dire quel était l'intérêt de dire à Dionysos que sa fête était nulle ?  
- Mais j'y peux rien, les filles étaient même pas cools ! répondit avec colère le concerné
- Pour une fois qu'un dieu n'essayait pas de nous tuer, il fallait que tu gâches tout ! répliqua son frère, pas très heureux de se savoir dans un jeu vidéo, nu comme un vers, avec possibilité de se retrouver entouré d'ennemis
- ...Ce n'est pas la faute de Dean...Les filles n'étaient pas à son goût, défendit Castiel, qui semblait se moquer du fait qu'il était dans ses plus simples apparats
- Exactement ! répliqua Dean, sautant sur l'occasion pour se défendre

Sam leva les yeux au ciel, et pria pour que tout ceci se termine vite. Soudain, une forme rouge fit son apparition. Ares, dieu de la guerre et protecteur des gladiateurs.  

- Bienvenue dans ce jeu, monté de toutes pièces par mon frère. J'espère que vous apprécierez découvrir cet univers palpitant, peuplé de dragons, et de dangers multiples, annonça Ares, semblant prendre son pied devant la scène qui se déroulait devant lui.  
- Ouais bah non merci, j'ai pas envie de rester, je passe mon tour, râla Dean
- Oh mais, il n'y a pas de fait d'avoir envie ou pas, vous jouerez un point c'est tout. Ce n'est pas moi qui m'amuse à dire au Grand Dieu de la Guerre, qu'il est minuscule.  
- Mais vous étiez tellement petit, répéta Castiel, qui, était à l'origine de cette bêtise involontaire.  

L'aura d'Ares sembla devenir un peu plus rouge, et Sam se demanda pourquoi il avait fallu qu'il se retrouve lui aussi dans ce jeu, quand c'était son frère et un ange un peu trop direct qui avait provoqué les dieux et leurs colères. S'il n'avait pas été touché, il aurait même pu les sauver, en détruisant les deux dieux. Il demanda d'ailleurs les raisons à Ares, qui, lui répondit simplement :

- Oh, mais un jeu sans les deux frères Winchester, ça n'a strictement aucun intérêt. Vous avez un sens du sacrifice tellement ahurissant, que cela aurait été trop dommage de vous séparer.  

Les deux concernés se mirent à bougonner, tandis que Castiel essayait de faire appel à ses pouvoirs d'ange pour les sortir de là. Malheureusement, il se trouvait qu'en ce moment, ses pouvoirs étaient au plus bas, et que cela allait être réellement difficile de pouvoir surmonter l'illusion provenant de deux anciens dieux de la Grèce de cette façon.

- Quand est ce que vous nous laisserez sortir ? demanda alors Cas
- Si vous parvenez à terminer l'intrigue principale. Ou que vous arrivez au niveau 100.  
- Quelle intrigue principale ? Qu'est ce qu'un niveau 100 ? répondit Castiel, encore plus confus qu'avant, penchant sa tête  

Ares émit un rire, et annonça que ce n'était pas à lui d'expliquer tout cela, que lui, il n'était là que pour fournir le cadeau de bienvenue.  

- Ah ouais, parce qu'on a quand même un cadeau ? se méfia Dean
- Moui. On va dire que si on vous avait laissé nus et abandonnés, vous seriez morts dès le premier monstre.  

A ces mots, Ares fit apparaître des armures de novices, et disparu rapidement, laissant sa place à son frère. Dionysos, était plus grand, et possédait plus de prestance. Son aura violette dénotait le luxe et le plaisir, et laissait de temps en temps échapper des bruits très  caractéristiques et interdit aux mineurs.  

- Je vais vous expliquer comment ça va marcher. Alors c'est très simple. Ce que vous avez en haut à gauche, c'est votre barre de vie et de magie. A droite, la carte, en bas, les objets utilisables et les sorts. Vous n'avez pas de sac, et vous êtes complètement ignorants, donc c'est vide. Mettez les armures, et vous aurez déjà un sac, avec un nombre maximal d'objet à mettre dedans. Il vous suffira d'ouvrir le sac pour voir l'inventaire.  

Les trois s'exécutèrent, et chacun pris son sac, découvrant qu'il était vide. D'ailleurs, Castiel en fit la remarque.  

- Oui, il est vide, mais ça se remplit un sac. Enfin bref... Vous avez une épée pour l'instant, mais le but sera de choisir votre classe. Il n'en existe que quatre. Guerrier, Magicien, Prêtre ou Archer. Chacun avec des compétences différentes.  
- On peut être prêtre ? demanda Castiel, surpris
- Oui, ce sont les spécialistes du soin.  

Dionysos entrepris d'expliquer chacune des classes, mais plus il parlait, plus son ton semblait vaporeux. Il s'ennuyait. Les explications et la raison n'avaient jamais été son truc. Du coup, au fur et à mesure, ce qu'il disait devint de moins en moins compréhensible, et il fini par s'en aller en grognant qu'ils n'avaient qu'à se débrouiller, que ça serait plus amusant de cette façon. Sam pensa très fort qu'ils étaient mal barrés avec deux dieux pareils pour maître du jeu. Dean râla, et bien évidemment, Castiel essayait de comprendre quel était le rapport entre des points de magie et une attaque venant d'un guerrier, puisqu'un guerrier ne fait pas de magie.  

- On est pas parti.... marmonna Dean  En plus, ils ne savaient pas par où commencer. D'abord il fallu réexpliquer à l'ange comment tout cela fonctionnait, et ensuite, Sam tenta de déchiffrer mentalement les dernières paroles du dieu de la fête.  Cela s'approchait de parler à la première personne qu'ils croiseraient, mais il n'était pas sûr.  

- On peut toujours essayer, dit Castiel, en s'approchant du premier bonhomme apparaissant dans son champ de vision.

C'était une sorte de marchand ambulant, qui souriait à pleines dents, en se dandinant de bien étrange façon.  

- Bonjour mon...
- Ohé braves gens ! Bienvenue dans la boutique du Marabout ! Je suis heureux d'avoir des clients, que désirez vous ?  
- ....Savoir ce que l'on doit faire ? essaya Castiel
- Cette action n'est pas disponible, veuillez réessayer, répondit le marchand de manière horriblement neutre
- ...Sortir de là ? recommença Castiel
- Cette action n'est pas disponible, veuillez réessayer.

L'ange fit une moue mécontente de se faire rembarrer ainsi, quand Dean remarqua une sorte de boite de dialogue au dessus du marchand, qui proposait plusieurs options différentes de discussion, il se rapprocha :  

- Je désirais en apprendre plus...Sur ce qu'il s'est passé hier....? déchiffra Dean, levant la tête

Cette fois, toujours en se dandinant, le marchand se tourna vers Dean, et eut un rire :  

- Oh rien de bien grave, je crois juste qu'une météorite s'est explosé sur la Terre, et que ça a libéré des créatures étranges. Vous devriez être prudents, mais moi, ça va me faire de l'argent !  

Dean se tourna vers les deux autres :  

- Ce marchand est taré et en plus il sert à rien du tout.  
- C'est sûr qu'il a l'air très bizarre, opina Sam, en observant les nouvelles boites de dialogue disponible... Hum, des créatures étranges, vraiment ?  

Le marchand se tourna vers Sam :  

- Oui, j'en ai aperçu une, elle avait de grands yeux rouges. Ce n'était ni un chat ni un chien. Elle est passée devant moi et pouf, elle est partie. Vous devriez être prudents, achetez moi donc des objets.  
- C'est moi où il nous fait de la vente forcée ? marmonna Dean, ayant fortement envie de passer son chemin dès à présent

Il restait encore des boites de dialogue, et ce fut Sam qui s'en occupa. Ils apprirent ainsi comment accéder à une classe particulière, et un peu le contexte du jeu...Qui autant le dire, paraissait tout à fait mal fait.  Il fut rapidement décidé d'aller choisir sa classe. C'est ainsi qu'ils se retrouvèrent devant cet immense temple, qui leur faisait face.  Un temple, qui d'après la signalisation présente, était en l'honneur d'un mauvais anagramme mélangeant le noms des deux dieux qui les avaient piégé ici.   Quand ils entrèrent, il y avait quatre gemmes différentes, illuminant de couleurs différentes. Et décorés par la représentation de la classe qu'elle représentait.  
De fait, cela allait être à eux que reviendrait le choix de décider celle qui leur convenait le plus.  Immédiatement Castiel s'était positionné face à celle bleu du prêtre. Peut-être parce que le mot "prêtre" était particulièrement significatif pour lui.  Et qu'il ne se voyait pas vraiment devenir guerrier, ni archer. Magicien lui aurait bien plu aussi, mais il s'était dit que prêtre, c'était le mieux.  

Ce fut Sam qui choisis la classe du magicien. Peut-être parce que celui ci était représenté avec un immense grimoire dans les mains ? Il n'en savait rien, toujours est-il qu'il avait été intéressé par celui là. Dean désirait être guerrier. Parce que c'était cool, d'être guerrier non ? Ca faisait comme les films de gladiateurs ou d'action. C'était bien. Ca lui plaisait. Et puis il n'avait pas envie d'être Legolas.  

Leurs classes fut choisies, et ainsi, leur armes spécifiques leurs fut donné, providence du ciel, jouet de dieux en manque d'amusement.  
Le monde du jeu s'ouvrit à eux, la carte leur indiqua un point précis, pour continuer la quête, et ils se mirent en route.  

A suivre.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kapouekapoue.forumactif.org En ligne
Sorry Women


avatar

Maliae
Messages : 1705
Date d'inscription : 30/07/2012

MessageSujet: Re: [SPN - SansSpoil - Partir à la conquête de l'infini (chap1)]   Mer 4 Mar - 16:49

Ahaha Castiel et Dean fouteurs de merde :'D.
Bon courage à eux pour ce jeu vidéo, ils ont déjà l'air blasé même avant que ça ait réellement commencé ça me fait rire. Encore que je vois bien Dean se prendre au jeu:'D

_________________
I'm Sexy

Un koala équivaut à deux Sam Rodrick Jonty. (Plus du Galek qui reste haha)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[SPN - SansSpoil - Partir à la conquête de l'infini (chap1)]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Conquête arabe ?
» Trouver un film à partir d'un synopsis
» Enregistrer a partir de Cablecom HD.
» localiser son tel a partir de l'imei
» Comment faire des montages à partir de differentes photos ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Yuuki-
Sauter vers: